Une analyse de forban !

Publié par le 1 Jan, 2019 dans Blog | 2 commentaires

Une analyse de forban !

Rien ne me ravit plus qu’un commentaire bien tourné dans lequel je sens que l’auteur a passé du temps et a voulu apporter sa contribution à ce blog. Cela me paye des efforts consentis pour faire vivre notre publication.

Notre Suzanne en est l’exemple le plus typique dont j’ai relayé plusieurs contributions. Mais aujourd’hui, c’est un nouveau venu sur le blog, Forban, que je veux saluer en reproduisant son dernier commentaire :

Certains sont toujours pro-Macron …

… d’autres sont satisfaits de son programme pour lequel ils ont voté mais, la plupart de ses électeurs du second tour l’ont été par défaut. J’espère que cette frange de la population n’est pas cynique au point de renouveler cette expérience lors des Européennes comme ils l’avaient pourtant fait à l’homme qui voulait gouverner par ordonnances en lui offrant une majorité « de dingue ».
En effet, j’ai bien l’impression que les « oppositions politiques modérées » se complaisent dans cette position confortable de simple critique car comme le dit l’adage, c’est le rôle le plus aisé.
Ils devraient pourtant s’engager dans cette brèche réalisée par l’affaire Benalla et rendue béante par les revendications, le combat et la persévérance des gilets jaunes afin de rédiger rapidement une feuille de route, voire un programme solide.

Ces gilets jaunes, cocus de la mondialisation …

… ont compris que l’union des mécontentements et la confusion entre les courants peuvent être la clé pour faire sauter le verrou du système. Il reste le plus dur et le plus important à régler, trouver la personne ou peut-être même la coalition qui pourrait mener le programme de bon sens et anti-système susceptible d’assainir ou atténuer pour de bon la totalité des pouvoirs qui nécrosent le pays : les pouvoirs aristocratique, politique, judiciaire, législatif, médiatique et associatif qui se gavent et font face à ceux qui les engraissent plutôt que de leur rendre la part qui leur revient. Je ne dis pas qu’il faut tout partager car l’absence d’enrichissement personnel tuerait la croissance nécessaire à la prospérité.

 

L’enrichissement doit avoir une limite …
… comme la pauvreté doit avoir un minimum mais rémunérer correctement le travail des actifs qui par leur consommation créeront de l’activité pour les laissés pour compte est essentiel.
L’assistanat doit être réservé aux inactifs provisoires ou définitifs handicapés naturellement ou par l’usure de la vie. Il faut insister sur les questions posées par les gilets jaunes et notamment celles posées au début du mouvement.

  • Où va l’argent de nos taxes et impôts ?
  • Combien pour cette Europe qui ne nous protège que de libertés de penser, de dire et de vivre ?
  • Combien pour cette immigration incessante depuis l’avènement de VGE, grand-père spirituel de « Manu », que certains, de moins en moins nombreux, qualifient de « chance pour la France »?
  • Pourquoi aucun président n’a tenté de soumettre l’immigration au référendum et s’est contenté de qualifier d’extrémistes ou de racistes les favorables au règlement par les urnes d’un tel sujet, majeur pour l’avenir d’une Nation ?
  • Combien coûtent les administrations et les organismes subventionnés qui nous fabriquent de plus en plus de normes et contraintes et nous rétribuent de moins en moins de services ?

Je crois que le peuple exige surtout de la transparence …

… de la part de la crème du haut du panier, bien plus que l’aumône, plus de souveraineté plutôt que d’être soumis à cette Europe mafieuse qui rackette les biens des nations et qui donne une bonne correction aux peuples qui refusent de se soumettre au système.

Après notre fric, les technocrates de Bruxelles et de Paris veulent nous enlever notre histoire, notre patrimoine, notre honneur, notre conscience, faire de nous des esclaves, des machines à fric, sinon, ils nous remplaceront par d’autres esclaves ou des robots.

Populistes de droite comme de gauche, réveillez vous !

Reprenez votre destin en main, n’ayez plus honte, ce sont ceux qui nous saignent et nous oppriment qui ont tort et qui veulent nous faire endosser les maux qui ont participé à leur enrichissement personnel (pollution, consommation, dérèglement climatique).
Les gilets jaunes ont ouvert la brèche en faisant sortir de leurs gonds des abstentionnistes pour leur faire occuper des rond-points (symboles du gaspillage des contributions locales). J’espère que ces gens là iront occuper les bureaux de vote, remplir les urnes pour gonfler les voies des opposants au système, de tout bord, pour infliger une bonne correction à Jupiter et le « ventre mou » de la représentation nationale qui gouverne contre le peuple depuis trop longtemps.

Forban pour A droite, fièrement !

Merci à Forban pour ce texte remarquable !

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “Une analyse de forban !”

  1. Bravo et Meilleurs vœux, malgré mon pessimisme…

  2. Meilleurs voeux a tous.

    Comment croire en un systeme politique et personne issue de ses rangs, qui depuis quarante ans nous trompe, et accepte sans rien dire la super immigration, ne fait rien pour denoncer les abus repressifs et excessifs de la police, ou toujours le laxisme le plus complet etait avant la norme…quand la racaille manifestait, mais est sans pitié contre le peuple qui veut survivre…

    Quand je disais que le laxisme est voulu, et reviendra quand la vraie racaille manifestera de nouveau avec les dizaines de voitures brulees en suplément…

Répondre à L'Atalante Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *