La gauche a le Zemmour qu’elle mérite !

Publié par le 11 Oct, 2020 dans Blog | 4 commentaires

La gauche a le Zemmour qu’elle mérite !

Eric Zemmour n’est pas arrivé par hasard !

Il porte la révolte non-dite de tout un peuple de droite victime depuis des décennies du terrorisme intellectuel d’une gauche hégémonique sur le plan culturel et médiatique.

Depuis que l’élection de François Mitterrand a créé, en retour l’émergence du Font national, la gauche a confisqué les débats légitimes auxquels les Français avaient droit.

La montée du Front national a eu un effet double :

  • D’abord diviser la droite pour maintenir artificiellement la gauche au pouvoir,
  • Ensuite, interdire tout débat sur l’immigration pour « ne pas renforcer l’extrême droite ».

Les Français, dans leur grande majorité, considèrent qu’il y a trop d’immigrés en France et que les nouvelles migrations devraient être mieux contrôlées. Mais les gouvernements – de gauche par conviction et de droite par lâcheté – ont fait preuve de laxisme dans ce domaine.

Eric Zemmour est comme la soupape de sécurité d’une cocotte-minute qu’on a laissé chauffer trop longtemps. Forcément, quand l’énergie et la frustration accumulées par des décennies se trouvent libérées, c’est avec violence, parfois avec excès !

C’est la gauche qui a créé Zemmour et aujourd’hui elle voudrait le faire taire car elle se rend bien compte que ses idées pourraient bien se répandre dans le peuple, la première victime de l’immigration incontrôlée !

Le journal Le Monde et la radio d’état France Inter sont en pointe dans ce combat contre le polémiste.

Le Monde a publié un édito violent contre CNews et Eric Zemmour titré :

News : la stratégie de la haine

Dont voici l’introduction :

Une chaîne de télévision française vient d’inciter le public à la haine envers un groupe humain en diffusant les propos d’un polémiste déjà condamné à deux reprises pour le même délit. Même un leader politique d’extrême droite n’aurait sans doute pas osé, comme l’a fait Eric Zemmour sur CNews, mardi 29 septembre, affirmer à propos des mineurs étrangers isolés qui demandent l’asile à la France : « Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer. »

En pleine émotion suscitée par l’attaque commise devant les anciens locaux de Charlie Hebdo et en pleine polémique sur le statut de mineur isolé frauduleusement revendiqué par son auteur, un Pakistanais de 25 ans, M. Zemmour dissertait sur ses fantasmes favoris : « l’invasion » par les immigrés et la défense de l’« identité française », prétendument menacée.

Le Monde, ce quotidien qui a perdu il y a longtemps le titre de « journal de référence », a bien sûr « omis » de rapporter qu’Eric Zemmour avait précisé que « tous les mineurs isolés n’étaient pas voleurs ou violeurs » …

Il y a aussi l’audiovisuel public, entièrement noyauté par la gauche, qui, par la voix de Sonia Devillers, demande au CSA d’interdire d’antenne Eric Zemmour. A son micro, on entend le sociologue Geoffroy de Lagasnerie demander qu’on remette en place la censure pour, dit-il « rétablir un espace où les opinions justes prennent le pouvoir sur les opinions injustes.»

Oui, les journalistes-militants du Monde et de France Inter ont fabriqué eux-mêmes le personnage d’Eric Zemmour.

Le polémiste est là aussi pour pointer le deux poids, deux mesures qui règne à gauche.

Pour en revenir au Monde, on ne trouve nulle trace, dans ses colonnes, de la tentative d’incendie de l’église de Rillieux-la-Pape, incendie qui s’était accompagné d’un caillassage en règle des pompiers venus combattre l’incendie.

On se rappelle que les rédacteurs du Monde s’étaient par contre vivement émus de l’attaque de la mosquée de Bayonne en octobre 2019.

Alors qu’ils répugnent à donner, ne serait-ce que les prénoms de voyous de banlieues qui commettent des agressions, à Bayonne, ils s’étaient empressés d’indiquer que le tireur était un ancien candidat du Front National !

En conclusion

Oui, la gauche mérite bien le Zemmour qu’elle a elle-même créé.

Quand je parle de Zemmour, je veux englober avec lui, tous les journalistes et chroniqueurs qui ont émergé récemment, notamment sur la chaine CNews, oasis de liberté d’expression, dans le paysage audiovisuel français.

Je veux saluer les Eric Brunet, les Gilles-William Goldnadel, les Pascal Praud, les André Bercoff, les Guillaume Bigot, les Charlotte d’ornelas, les Gabrielle Cluzel et bien d’autres  qui font courageusement face à ce front médiatique largement teinté de rose, voire de rouge.

J’appelle aussi tous les sympathisants de droite à rester vigilant sur le sort d’Eric Zemmour pour lequel le Parquet a ouvert une enquête de plus … D’autant plus qu’il se murmure qu’à l’Elysée, on commence à s’inquiéter de son succès dans l’émission Face à l’info !

Soyons prêt à le défendre le cas échéant.

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “La gauche a le Zemmour qu’elle mérite !”

  1. Dites-moi si je me trompe: j’ai l’impression que plus ils critiquent EZ, plus ce dernier fait des adeptes; plus ils critiquent CNEWS, plus la chaine fait d’audience!

  2. D’accord avec vous quand vous citez les Gilles-William Goldnadel, les Pascal Praud, les André Bercoff, les Guillaume Bigot, les Charlotte d’ornelas, les Gabrielle Cluzel. Mais vous oubliez les Karim Zeribi, mais pour dire qu’il nous casse les pieds. Je ne peux pas le supporter !!!

Répondre à Pierre Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *