La résistible ascension d’Ubu Imperator

Publié par le 22 Mai, 2020 dans Blog | 4 commentaires

La résistible ascension d’Ubu Imperator

Avant de vous livrer un intéressant billet de Christian54, qui rapproche Ubu Roi de Ubu président, je me permets de nous rafraichir la mémoire avec l’aide de Wikipedia :

La personnalité du Père Ubu est forgée à partir de celle de Monsieur Hébert, professeur de physique au lycée de Rennes1. Ses élèves avaient l’habitude de lui inventer des aventures rocambolesques sous le nom du P.H. (Père Hébert).
Jarry a repris à son compte et développé la tradition potachique, pour développer une figure autant tragique que comique, souvent perçue comme l’archétype des effets de l’ivresse du pouvoir sur l’homme qui se perçoit d’abord comme innocent. Jarry, qui assimila dès l’épigraphe de l’Ubu roi la figure de son antihéros à celle de Shakespeare, finit par s’identifier lui-même au personnage : sur la fin de sa vie il signait « Ubu ».
Le personnage d’Ubu est devenu proverbial, symbole du délire du pouvoir et de l’absurdité des hiérarchies politiques. Le personnage d’Ubu, de son nom aux accents énigmatiques autant qu’universalisants à ses portraits par Jarry ou son adjectif dérivé (« ubuesque »), a fait l’objet de nombreuses reprises, à des titres variés et à des fins diverses, de par le nombre de courants ou épiphénomènes dans la contre-culture.

Je laisse la parole à Christian54 :

Les derniers développements de notre actualité, lamentables, me font craindre que ce titre soit, hélas, le reflet d’une sinistre réalité. Les interminables palinodies de l’indécis chronique sont de nature à inquiéter.

Une catastrophique gestion de crise, des orientations indécises et changeantes au gré des vents, une crise mondiale qui est outrageusement amplifiée pour mettre au pas un peuple rebelle, ce qui a très bien marché dans nombre de pays, dont hélas le nôtre, tout ceci est hyper inquiétant. Nous rentrons dans le règne du grand n’importe quoi, de l’arbitraire idiot, de l’imbécilité des mesures contraire à la plus élémentaire logique. Tout cela sur fond d’incantations répétitives du croque-mort Salomon, incapable de parler sans endormir son auditoire et qui ne sait qu’égrener des chiffres dont il est incapable de donner une signification logique;

Au fil des jours, il apparaît que cette pandémie, qui promettait d’être apocalyptique, n’aura servi qu’à justifier une débauche de mesures à la fois disproportionnées, sans effets, illogiques, mais surtout systématiquement liberticides ! Le cartésianisme est mort en France. On dit maintenant ouvertement qu’exposé au soleil et au grand air le Covid a une durée de survie inférieure à deux minutes, mais on n’est pas autorisé à sortir et on facilite quoi qu’on en dise les regroupements massifs dans les transports en commun. On a le droit à un rayon de 100 km autour de son domicile, mais à 101 km on est sanctionné ! Une grippe tue énormément, mais curieusement nos technocrates n’imposent  aucune mesure barrière, cherchez l’erreur.

Plages fermées, forêts interdites ici, mais pas là, masque exigé (sauf pour les forces de l’ordre) mais en option pour Ubu, petit peuple courbe l’échine, c’est un ordre.

Les élections, qui symbolisent le peu de libertés qui nous sont généreusement octroyées par notre Ubu, sont bien évidemment trafiquées (un premier tour totalement faussé par la crainte, donc totalement non représentatif, un deuxième tour reporté aux calendes grecques et suspendu aux humeurs du démiurge) et l’on veut nous faire croire que la démocratie est respectée…

Mais ouvrez les yeux ! Les limites de l’odieux sont en permanence dépassées par des technocrates devenus fous. Plus aucune limite n’existe, mais aucune responsabilité n’est reconnue. Les informations sont continuellement biaisées, des décisions débiles sont prises et le pouvoir en profite pour dynamiter l’économie.

Quand aux héros de cette pseudo crise, on leur a promis des primes et des augmentations, mais… on a déjà commencé à dire que tous n’y auraient pas droit, et surtout pas la médecine privée, qui a pourtant beaucoup donné.

L’indécence triomphe à tous les niveaux du pouvoir et la REM est de plus en plus pourrie.                                                                                                                        

Cependant, en dépit de tout ce qui précède, une question se pose : difficile de s’imaginer que tous les dirigeants de notre planète sont des débiles profonds. Serait-ce un prélude au Nouvel Ordre Mondial dont on nous cache les contours ? 

Bien que foncièrement opposé à cette théorie qui reviendrait à nier la possibilité de la démocratie, il faut bien reconnaître que si nos ubuesques dirigeants voulaient instaurer un mode de gouvernement dictatorial ils n’agiraient pas différemment. Et avec l’ignominieuse loi Avia, je crois que nous devons nous poser la question.

Celle qui me préoccupe maintenant est : comment nous opposer à cette dérive mortelle de notre démocratie ?

Christian54 pour A droite, fièrement !

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “La résistible ascension d’Ubu Imperator”

  1. Vous avez remarqué que tous les experts qui se pressent sur nos écrans ne connaissent que le CONDITIONNEL? la crise pourrait coûter XXXX milliards, le virus pourrait faire XXX milliers de morts, le PIB pourrait baisser de XX%, le nombre de chômeurs pourrait augmenter de XX millions, des milliers d’entreprises pourraient disparaître!
    Mais il y a quelques semaines, on nous disait: c’est une petite grippe, la France ne risque rien, les masques sont inutiles, sortez dans les bars restaurants spectacles, allez voter!!!!!

    • jacques boudet dit:

      Amis lecteurs,

      « le-manager-malgré-lui-quand-Moliere-éclaire-la-bêtise-organisationnelle »
      sur le site theconversation.com.

      De l’imbécile congénital au sale con, tout est dévoilé!
      Bon week-end à tous
      Carry On and Fuck Them All

  2. Ce qui me frappe c’est que les Français n’ont pas encore compris que – depuis 2005 où ils avaient voté NON au référendum sur la Constitution européenne, et que Sarkozy arrivant au pouvoir, avait par un tour de passe-passe, fait comme s’ils avaient voté OUI – nous ne sommes plus en démocratie !
    La France est dirigée par une oligarchie à genoux devant la Commission de l’UE. Et les oligarques, à commencer par leur Président font et disent, exactement ce qu’ils veulent, quand
    ils veulent, comme ils veulent, pourvu que cela ne déplaise pas trop à madame Merkel, et envoient le peuple voter quand cela
    leur chante, histoire de conserver leur rente de situation. Et si le peuple n’est pas content, il ne lui reste qu’à enfiler un Gilet Jaune et manifester dans la rue. A moins que de guerre lasse…, allez savoir ce qu’il pourrait se passer ?

  3. Subventionné par Rothschild, instauré par le coup d’ETAT JUDICIAIRE d’avril 2017, aux ordres de L’OTAN, Bruxelles, Angela Merkel, écoutons ce bonimenteur de foires.
    Pas à la hauteur pour incarner UBU !

Répondre à Mildred Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *