Le pape François est-il désormais
officiellement islamo-gauchiste ?

Publié par le 5 Oct, 2020 dans Blog | 6 commentaires

Le pape François est-il désormais officiellement islamo-gauchiste ?

Le Pape François, très populaire au début, grâce à une très évidente chaleur humaine, qui tranchait avec la froideur de son prédécesseur, Benoit XVI,  a peu à peu déçu.

Il a révélé au fil du temps des positions de plus en plus proches des thèses de la gauche altermondialiste.

Sa dernière encyclique, Fratelli Tutti (tous frères), publiée dimanche 4 octobre, a encore accentué le malaise.

Si l’on admet sans peine que le rôle d’un pape est de plaider la cause des plus pauvres et de prôner leur protection, on comprend moins bien que les portes grandes ouvertes à l’immigration soit demandée, pour ne pas dire imposée, à tous les pays, sans distinction de leurs situations respectives.

C’est l’objet de la Lettre patriote suivante :

Le pape François est-il désormais
officiellement islamo-gauchiste ?

Le texte publié ce dimanche 4 octobre par le pape jésuite a de quoi étonner…

En premier lieu, le pape lui-même indique que son encyclique a été inspirée par le grand imam du Caire, Ahmad Al-Tayyeb, cité à cinq reprises ! De quoi déjà faire frémir…

Mais ce n’est pas tout. Accrochez-vous !

Sur les frontières, le texte est proprement hallucinant : Les «limites et les frontières des Etats ne peuvent pas s’opposer» à l’arrivée d’un migrant car il n’est pas un «usurpateur». Ainsi «personne ne peut être exclu, peu importe où il soit né» puisque «chaque pays est également celui de l’étranger». 

Il est donc «important d’appliquer aux migrants arrivés depuis quelque temps et intégrés à la société le concept de ‘citoyenneté’» et «renoncer à l’usage discriminatoire du terme ‘minorités’».

En effet, «les migrants, si on les aide à s’intégrer, sont une bénédiction, une richesse, un don qui invitent une société à grandir».

George Soros

Le pape François se positionne donc désormais clairement sur l’échiquier politique, là-bas, très à gauche, comme la quasi totalité de ses frères jésuites, dont on a appris récemment que certaines “oeuvres” étaient financées pour partie …

… par l’Open Society d’un certain … George Soros !

Valérie Lafont pour La Lettre patriote.

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Le pape François est-il désormais
officiellement islamo-gauchiste ?”

  1. il reçoit certainement un chèque de bienfaisance de la part
    de SOROS

  2. Richard Mauden dit:

    La propagande communiste immigrationniste de François Bergoglio
    fdesouche.com : Dans sa nouvelle encyclique inspirée par le grand imam du Caire, le pape François pourfend le repli sur soi : Les migrants sont une bénédiction qui invitent les sociétés à (mourir) grandir ! C’est le texte le plus politique de François : une lettre encyclique intitulée Fratelli tutti, Tous frères, avec sous-titre Sur la fraternité et l’amitié sociale (communiste), où il pourfend le racisme, un virus qui mute, certaines formes de nationalisme fondées sur le repli sur soi (…), des attitudes xénophobes, le mépris, le populisme malsain qui cache le mépris des autres et les visions libérales individualistes et leurs intérêts économiques effrénés fondé sur le dogme de foi néolibéral, alors que la grande question, c’est que les limites et les frontières des États ne peuvent pas s’opposer à l’arrivée d’un migrant, car il n’est pas un usurpateur. Ben voyons !
    « Personne ne peut être exclu, peu importe où il est né puisque chaque pays est également celui de l’étranger. Il est donc important d’appliquer aux migrants arrivés depuis quelque temps et intégrés à la société le concept de citoyenneté et renoncer à l’usage discriminatoire du terme minorités. Les migrants, si on les aide à s’intégrer, sont une bénédiction, une richesse, un don qui invitent une société à (mourir) grandir. »
    Selon François Bergoglio, la propriété privée n’est pas exclusive, elle est secondaire et donc relative à sa fonction sociale communiste à savoir : aider les plus pauvres. Il y a une subordination de toute propriété privée à la destination universelle des biens de la terre et par conséquent, le droit de tous à leur utilisation.
    Cette encyclique qui synthétise l’enseignement social communiste et politique de François Bergoglio a été inspirée par le grand imam du Caire, Ahmad Al-Tayyeb, cité à cinq reprises au fil des 270 pages !
    Le Salon beige : Cardinal Gerhard Müller : La force de la vérité ! Ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, la plus haute autorité doctrinale de l’Église, de 2012 à 2017, le cardinal Gerhard Müller vient de publier un ouvrage sur la crise politique, morale et culturelle que traverse l’Occident : La force de la vérité. Les défis posés à la foi catholique dans un monde qui n’est plus chrétien. Il décrit le rôle de la Congrégation pour la Doctrine de la foi dans l’Église, la crise des catéchismes, les ambiguïtés de certaines déclarations magistérielles (Amoris Laetitia), les rapports de la foi et de la raison, la crise de la modernité…
    À quand, un ouvrage de la Congrégation pour la Doctrine de la foi dans l’Église sur la crise politique, morale et culturelle, que traverse le Vatican et la Chrétienté avec la propagande communiste de Bergoglio ?
    Face aux hyènes puantes, Zemmour maintient ses propos ! Éric Zemmour : « Je dis et je maintiens que tous les mineurs isolés doivent être renvoyés chez eux (…) Le gouvernement devrait s’en prendre à eux et non à moi. Au risque (et à tous les dangers) qu’ils font courir à la population française ! »
    Fratelli tutti, Tous frères : La grande entreprise de domestication communiste de Bergoglio pourfend le racisme, certaines formes de nationalisme fondées sur le repli sur soi, les attitudes xénophobes, le mépris, le populisme malsain qui cache le mépris des autres et les visions libérales individualistes ! Ben voyons !
    François a tenté de justifier l’immigrationnisme mondialiste pour la fraternité et l’amitié communiste !
    Mais sans jamais parler des risques concrets multipliés par les trafics et les violences des migrants.
    Même avec une bonne volonté, impossible d’interpréter les résultats autres que catastrophiques de la propagande communiste immigrationniste de François. Il n’est pas évident de comprendre les motivations de la propagande communiste immigrationniste de François, ni de lui faire confiance. Une bizarrerie politique et une provocation anti-nationale avec un résultat prévisible anti-Bergoglio bien loin de la solution souhaitée !
    Bergoglio devrait néanmoins soutenir ses imprécations immigrationnistes avec réserve et précautions quand les résultats réels et le refus des migrants devront être pris sûrement avec raison et très au sérieux ! On peut s’attendre alors à une exacerbation du nationalisme, du populisme et des attitudes xénophobes !
    De telles attitudes de refus des migrants, qui résultent de ce que cache le mépris des populations par Bergoglio, pourraient être de plus en plus représentatives de la population européenne dans sa globalité ! Et a fortiori, on peut le penser, de la population française. Pas besoin de populisme malsain pour le comprendre.
    Dans son livre, Décadence, Michel Onfray cite Nietzsche : Les eaux de la religion sont en baisse et elles laissent derrière elles des marécages ou des étangs. Les nations s’opposent dans de vives hostilités et cherchent à se déchirer. Les sciences, cultivées sans mesure (avec la PMA-GPA) et avec la plus aveugle insouciance, émiettent et dissolvent tout ce qui était l’objet d’une ferme croyance. Les classes cultivées et les États civilisés sont balayés par un courant d’affaires magnifiquement dédaigneux $$$. Les milieux intellectuels ne sont plus un refuge face à ce tourbillon d’ambitions concrètes $$$. De jour en jour, ils deviennent eux-mêmes plus instables, plus vides de pensée (comme Macron). Tout est au service de la barbarie (LREM), tout, y compris la science pervertie $$$ de notre temps. (Nietzsche, Considérations inactuelles, III. §4)
    La propagande communiste immigrationniste de François fait en sorte que la foi dans l’Église selon Bergoglio soit de plus en plus désertée et que la communauté des fidèles se soit enfuie au loin en laissant sur place un François effondré et rassis sur ces certitudes communistes ! Très probable en effet ! Bergoglio veut accélérer le destin de l’Église mise à terre et laisser seulement des tas de ruines ! Car si la mitre et la crosse font l’évêque de Rome, elles ne font pas pour autant un destin politique ! Précisons que ces barbares venus d’Afrique ne sont pas chrétiens ! Bergoglio aura-t-il le temps de voir les dégâts qu’il aura provoqués ?
    La propagande communiste immigrationniste de Bergoglio fait en sorte que la foi dans l’Église soit de plus en plus morte. La civilisation chrétienne convertie à Bergoglio est appelée à redevenir poussière ! Une civilisation n’existe qu’en répondant de façon ferme et efficace à ce qui met sa vie en danger. Tant qu’elle riposte énergiquement et qu’elle pulvérise tous ceux comme Bergoglio qui veulent sa mort, elle vit ! Quand elle n’a plus les moyens de répliquer avec force, elle meurt. Plus sa force est grande, plus elle vit longtemps !
    Les hérésies communistes de Bergoglio sont d’interminables affronts contre la vérité. La vie précaire du christianisme en France est mise en péril par Bergoglio, cet ennemi de l’intérieur et grand ami de l’islam !
    Avec Bergoglio, la France est dans l’attente des barbares à venir qui tortureront à mort les évêques, qui détruiront les villes, qui raseront les fermes dans les campagnes, qui tueront leurs propriétaires ou contraindront à la fuite ceux qui leur auront échappé, qui violeront les vierges et interdiront le culte catholique !
    Avec Bergoglio, les barbares à venir videront les églises déjà désertées et ils les brûleront ! Ils feront ce que font déjà les déconstructeurs communistes anti-chrétiens là où ils ont pris le pouvoir depuis que les loges maçonniques GOF-LGBT ont totalement infiltré l’État LREM-socialiste.
    Avec Bergoglio, la France est dans l’attente des barbares qui ont déjà détruit l’Afrique australe et bien sûr le Zimbabwe. wikipedia.org : Le racisme au Zimbabwe se remarque aux multiples discriminations contre les Blancs appelés Rhodésiens ! Après la dissolution de la Rhodésie et l’indépendance du Zimbabwe qui met fin à la domination britannique en 1980, le parti de l’Union nationale africaine du Zimbabwe arrive au pouvoir.
    À cette époque, la plupart des terres agricoles appartiennent aux Blancs. Le parti, dirigé par Robert Mugabe, applique une politique raciste, confisque les terres aux Blancs et les expulse de leurs fermes. Les squatteurs ne sont pas sanctionnés et la confiscation des terres aux Blancs devient un véritable pillage !
    Embruiné de références communistes destinées à éviter la stigmatisation, la propagande communiste immigrationniste de Bergoglio s’inscrit dans la longue liste des déclarations de principe non suivies d’effets.
    Prétendre s’attaquer aux effets que Bergoglio dit déplorer, mais dont, en bon communiste, il chérit les causes, permet à Bergoglio de dénoncer le racisme, certaines formes de nationalisme fondées sur le repli sur soi, des attitudes xénophobes, le populisme malsain qui cache le mépris des autres, et les visions libérales individualistes, alors que la grande question, c’est l’amour des migrants venus d’Afrique. Les limites et les frontières des États ne peuvent pas s’opposer à l’arrivée d’un migrant car il n’est pas un usurpateur. (???)
    Tyran et traître, c’est la cause de la déchéance de Mugabe suite à sa lutte contre les Blancs !
    Corrompu, bourreau, meurtrier, personnage détestable, il a commis au cours de ses 36 ans de tyrannie toutes les violations des droits de l’homme possibles. Mugabe a exploité les tensions ethniques pour se débarrasser de ses ennemis politiques. Il a poussé ses partisans à s’attaquer aux derniers propriétaires terriens blancs, les chassant sans compensation. Le pays n’a fait, par la suite, que s’enfoncer toujours plus dans la crise et la misère. On souffre même de la faim aujourd’hui dans l’ancien grenier de l’Afrique.
    La propagande communiste immigrationniste de Bergoglio réhabilite le dictateur Mugabe, insolent et cynique, qui s’est permis de critiquer Nelson Mandela en Afrique du Sud pour avoir choisi la réconciliation avec la minorité blanche. Peut-on croire que le cauchemar des Zimbabwéens sera partagé par les Français ?
    La pénible souffrance du Zimbabwe, une ex-colonie britannique devenue indépendante et ruinée par Mugabe, rappelle le boulet de la propagande communiste immigrationniste de Bergoglio si lourd à porter.
    Le face-à-face entre Mugabe et les fermiers blancs a conduit le Zimbabwe au chaos ! Mugabe a exigé que près de trois mille fermiers blancs soient expropriés et quittent leurs terres. L’aggravation de la crise posa la question de la place des fermiers blancs sur le continent africain. La plupart des fermiers blancs ont été menacés par les forces de l’ordre et par les groupes de squatters pressés de voler leurs exploitations. L’ordre d’expulsion pur et simple de Mugabe était assuré d’attiser la haine raciale ! C’est ce qui permet à Bergoglio de dénoncer le racisme, les attitudes xénophobes, et le populisme malsain qui cache le mépris des autres !

  3. Pour moi c’est l’anti pape, prévu par les « voyants  » de nombreuses époques.

    Je ne l’ai jamais trouvé sympathique, même au début de son pontificat, et, complotiste à mes heures, je me suis toujours demandée pourquoi Benoit XVI, un pape que =j’adore a du démissionner..

    • Benoit XVI n’était pas en fin de vie! A-t-il été poussé à la démission?

      • C’est la question que je me pose véritablement!

        En effet, son remplaçant a tout qui corresponde aux critères mondialistes et islamophiles qui + est (rappelons nous qu’il a ramené dans son avion des migrants musulmans mais pas un seul chrétien d’orient, pourtant en danger de mort)

        • Richard Mauden dit:

          Benoît XVI est un théologien sérieux et compétent qui a été révulsé par les écuries d’Augias et le règne de la corruption des moeurs de la Curie et des activistes LGBT du Vatican.
          Son retrait dans la prière est un désaveu cinglant de tous ces gens-là.

Répondre à papsy Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *