Les « SCUD » du Professeur Raoult font mouche !

Publié par le 15 Avr, 2020 dans Blog | 3 commentaires

Les « SCUD » du Professeur Raoult font mouche !

Les chients hurlent, la caravane passe !

Après avoir largement critiqué le professeur Didier Raoult – pour crime d’orthodoxie sanitaire – les chaines d’infos le traitent maintenant par le silence pour ne pas dire l’omerta. Depuis qu’Emmanuel Macron est allé le visiter à Marseille, et n’est pas revenu en déclarant la prescription de la chloroquine cause nationale, on n’entend quasiment plus parler du Professeur Raoult !

Mais, pendant que les chiens hurlaient, et depuis qu’ils se sont tus, la caravane Raoult trace inexorablement son chemin… Et sauve des gens …

Dans quelques semaines, on comptera nos morts et les statistiques parleront !

Et il se pourrait alors que les comparaisons de taux de contamination et surtout de taux de mortalité en fonction des différentes régions, soient terribles pour ceux qui n’auront pas cru, en haut lieu,  dans le « marginal de Marseille » ! Marginal pour le mandarinat parisien, mais pas pour la communauté scientifique médicale mondiale !

 

D’ores et déjà, les statistiques départementales du ratio de mortalité par rapport au nombre de patients hospitalisés sont édifiantes :

Les Bouches-du-Rhône se distinguent par un taux de mortalité de 7 % alors que le reste des départements significatifs s’étagent entre 10 et 20 % avec une moyenne de 12,5 %.

Mais à Paris, on attend toujours les tests européens, notamment Discovery, qui, on le sait, ont refusé de prendre en compte les prescriptions du Dr Raoult et dont les résultats seront donc biaisés !

Puisque les médias le boudent le Professeur Raoult assure lui-même sa communication notamment au moyen de courtes interviews postées sur YouTube.

La dernière, que je vous propose maintenant, est un petit bijou de communication. Tout en gardant un calme et une sérénité digne du druide Panoramix, c’est au bazooka ou à coups de SCUD dévastateurs que le professeur dézingue ses adversaires.

Petits extraits avant la vidéo :

A Paris le pic de la pandémie est à peine en vue, mais à Marseille …

Pour nous, l’épidémie est en train de disparaitre progressivement. De 368 nouveaux malades par jour, au pic, nous avons aujourd’hui plutôt 60 à 80 par jour. Il est possible que l’épidémie disparaisse d’ici quelques semaines.

A Paris, on boude la chloroquine, mais à Marseille …

Sur notre traitement, nous sommes très contents ! Sur 4 296 patients testés positifs, nous avons traité ici plus de 3 000 personnes, dont 2 600 par la chloroquine dont 10 sont morts. Donc avec une mortalité inférieure à 0,5 % …

 … le résultat le plus spectaculaire au monde !

A Paris, on n’y croit pas, mais ailleurs dans le monde oui !

Les gens ont tellement de facilité à voir que ça fonctionne, qu’elle se répand largement. L’institut de sondage mondial des médecins, Sermo, montre que le premier traitement utilisé est l’azithromycine dans 50 % des cas et l’hydroxychloroquine dans 44 % des cas. C’est massif !

Les praticiens adoptent ça parce que tout simplement, ça marche !

On reproche à Raoult son manque de méthode … mais pas à ses concurrents !

Ce qui donnera à réfléchir aux gens, sur la méthode employée, c’est ce papier qui vient de sortir sur la remdesivir (un concurrent de la chloroquine), qui est un défi à toute méthodologie puisque, pour la première fois, on ose publier une étude où il n’y a pas de comparatif ! On ne compare ce traitement à rien, pas même historiquement. On note par ailleurs une toxicité considérable, un médicament  donc réservé aux patients très graves qui, on le sait ici, n’ont plus de virus et donc le médicament sera sans effets !

Puis arrive le premier SCUD contre certains laboratoires pharmaceutiques …

Ce papier sur la remdesivir est très intéressant pour suivre avec intérêt les fluctuations absolument extraordinaires de l’action Gilead. Gilead qui a gagné énormément d’argent depuis le début du Covid, bien que le cours de l’action soit modulé par le fait que l’on communique sur l’existence de traitement alternatif à la chloroquine. Quand l’OMS décide que la remdesivir est un « grand traitement« , l’action s’envole !

Les conseillers financiers de Gilead sont très bons car, en dépit de de l’absence totale d’évidence de l’efficacité de la remdesivir, les conséquences financières sont considérables pour Gilead.

Où Raoult conteste son manque de méthode supposé …

Concernant la toxicité de la chloroquine, nous n’avons eu aucun problème après 2 600 personnes traitées ! Je continue à penser que notre premier travail méthodologique n’avait rien avoir avec celui de la remdesivir. Nous avions un groupe extérieur géographique qui était Nice. et un point de comparaison qui était le portage viral alors que dans l’autre papier, il n’y a aucun point de comparaison ! Et puis il y avait une comparaison interne entre l’hydroxychloroquine avec ou sans azithromycine.

Puis vient le SCUD nucléaire final …

Ce qui me frappe, dans la situation actuelle, c’est que la mortalité actuelle dans les pays les plus riches est beaucoup plus importante que, soit dans l’est du monde (Chine, Corée et les pays de l’est), soit dans les pays les plus pauvres !

On finit par se demander si avoir une industrie avec des médicaments extrêmement nouveaux est devenu un avantage ou un inconvénient. En Afrique, les gens ont peu de choix, et prennent sans problème du plaquenil ou de l’azithromycine tandis qu’en France il y a une lutte extrêmement brutale contre l’utilisation de médicaments simples et non coûteux dont je ne sais pas si cela a des conséquences sur la mortalité en France.

Mais c’est une bonne question ! En tout cas, nous, quand on voit la différence de mortalité à Marseille comparée à d’autres sites, avec une population et un état de l’épidémie comparables, on peut franchement se poser la question de savoir si c’est mieux de prendre des vieux médicaments qui marchent ou des nouveaux médicaments dont on n’est pas sûr qu’ils marchent et dont on sait qu’ils ont des complications et des effets secondaires très importants …

Je vous laisse vous régaler avec la vidéo de cet interview dont il faudra revoir le contenu à l’heure des comptes.

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Les « SCUD » du Professeur Raoult font mouche !”

  1. maria-miguel Bechet dit:

    Deux personnes, une amie de 79 ans et un ami des mes enfants, dans le pays où j’habite en Europe, traités avec le protocole du Prof. Raoult, guéris tous les deux en l’espace de 10 jours dans deux hôpitaux différents.
    L’establishement médical aura des comptes à rendre.

  2. Tous les médias rapportent que le Pr Raoult AFFIRME que l’épidémie va disparaître aux beaux jours.
    Il avait déjà évoqué, le 21 février, je cite: « souvent, ces épidémies respiratoires, dans l’immense majorité, sont saisonnières, il est possible, ce n’est pas sûr, que ce soit le cas pour ce coronavirus…
    Le 8 avril, il reconnaissait ne pas pouvoir se prononcer au niveau national sur l’évolution de l’épidémie mais remarquait au niveau de l’IHU un infléchissement de la courbe des cas covid-19… »
    Le 14 avril, il dit: « pour nous l’épidémie est EN TRAIN DE disparaître progressivement… Il est POSSIBLE que l’épidémie disparaisse au printemps et que d’ici quelques semaines, il n’y est plus de cas pour des raisons qui sont extrêmement étranges et qui sont des choses qu’on a l’habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires… »

    Les mots ont un sens, la pensée n’est pas unique et il est bien plus prudent dans ses phrases que ses détracteurs qui nous avançaient que les masques étaient inutiles, que la seule solution était le confinement, que tester toute la population n’aurait pas de sens en période de dé-confinement et que les enfants ne sont pas vecteurs de l’épidémie depuis la décision de les renvoyer à l’école.

    C’est un acharnement sur les opposants du « royaume », on doit faire preuve de discernement pour les banlieues, racketter les citoyens qui se trompent dans les attestations (sans discernement), libérer préventivement les prisonniers en fin de peine (10 000 à ce jour) et redistribuer le pognon de dingue des contraventions dans les quartiers difficiles, où ne se trouvent aucun séditieux, factieux ou non confiné qui ne peut donc pas attaquer au mortier les forces de l’ordre (info non délivrée sur les chaines courtisanes).
    Dans quelques semaines, les vieux, gros, diabétiques et autres français moutons affaiblis seront incarcérés ou confinés chez eux ou dans les EHPAD (mouroirs financés en partie par mon lundi de pentecôte).
    Cela me révolte car on est plus soucieux de la fin de peine des délinquants que de la fin de vie de nos aînés qui vont purger pour le coup « perpette » en guise de retraite.

    Je ne suis pas sûr qu’il ait la bonne recette pour se réinventer

  3. stéphane roncaglia dit:

    Mortalité à Marseille dû au Corona virus : 0,7%.
    C’est juste le taux le plus bas au monde.
    France : 9,2%, soit 13 fois plus élevé.
    La Corée du Sud, qui est la référence mondiale dans cette crise est à 1,7%. Source journal La Provence

Trackbacks/Pingbacks

  1. Faut-il emprisonner Raoult .. ou le béatifier ! | A droite fièrement ! - […] publié dans cet article, le graphique suivant : Les statistiques départementales du ratio de mortalité par rapport au […]

Répondre à maria-miguel Bechet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *