L’impudence de Jupiter

Publié par le 26 Jan, 2020 dans Blog | 4 commentaires

L’impudence de Jupiter

« Nous sommes une démocratie …

Aujourd’hui s’est installée dans notre société – et de manière séditieuse, par des discours politiques extraordinairement coupables – l’idée que nous ne serions plus dans une démocratie, qu’une forme de dictature se serait installée …

Mais allez en dictature ! Une dictature, c’est un régime où une personne ou un clan décident des lois. Une dictature, c’est un régime où on ne change pas les dirigeants, jamais. Si la France c’est cela, essayez la dictature et vous verrez ! La dictature, elle justifie la haine. La dictature, elle justifie la violence pour en sortir. Mais il y a en démocratie un principe fondamental : le respect de l’autre, l’interdiction de la violence, la haine à combattre…

Une démocratie c’est un système politique où l’on choisit nos dirigeants. C’est un système politique où l’on choisit des représentants qui auront à voter librement les lois qui régissent la société. Cela a beaucoup d’exigence, cela veut dire que la liberté du peuple et sa souveraineté sont reconnues. Mais cela a une contrepartie, c’est que dans une démocratie, on a un devoir de respect à l’égard de ceux qui représentent et votent cette loi, parce que précisément, on a le pouvoir de les révoquer » 

Tel fut le discours récent – certains disent : le coup de colère – d’Emmanuel Macron.

Ce « beau discours » a fortement importuné notre ami Christian 54. Voici sa diatribe :

L’impudence me semble être le titre qui définit le mieux la dernière sortie de Zupiter de retour d’Israel. En bon donneur de leçons, l’Impudent n’a pu s’empêcher de nous donner une bonne leçon de civisme qu’il se refuse manifestement à s’appliquer à lui-même. 

Il décrit très précisément ce que doit être une démocratie :  il y a en démocratie un principe fondamental : le respect de l’autre, l’interdiction de la violence, la haine à combattre… Une démocratie c’est un système politique où l’on choisit nos dirigeants. C’est un système politique où l’on choisit des représentants qui auront à voter librement les lois qui régissent la société. Je me dis qu’il y a un gouffre entre la théorie et la pratique. Et, en lisant les propos de l’impudent, j’ai failli m’étouffer !

A qui imputer la responsabilité du respect de l’autre ? A celui qui n’écoute jamais l’autre. Qui a la charge d’interdire la violence ? Celui qui la génère, parce qu’il est frappé de surdité et ne supporte pas la moindre contradiction, celui dont on arrive à penser qu’il chouchoute les Black blocks pour en faire un des instruments de sa domination ?

A quoi cela sert-il de pouvoir « librement » choisir nos dirigeants s’ils n’écoutent rien de leur peuple et dirigent sinon en dictateurs du moins en monarques absolus ? Et nos représentants sont-ils libres de voter librement des lois lorsqu’ils sont tenus de respecter des consignes de vote sous peine d’exclusion ? D’ailleurs certains de ces représentants quittent la REM, c’est tout dire.

La liberté du peuple et sa souveraineté sont reconnues. Et cela ne vous fait pas tousser ? Quelle est la popularité du président ? Plus de 50 % ? Que nenni ! C’est lui, qui pratique le moins le respect de l’autre, ne prenant pas la peine d’écouter la majorité des français, qui ose le critiquer !

Il est grand temps que cesse cette sinistre parodie de démocratie, qu’un dialogue véritable s’instaure et que le président cesse de se barricader dans sa tour d’ivoire pour rétablir enfin l’ordre républicain véritable dans le respect des droits de tous mais aussi avec un scrupuleux respect de l’égalité de traitement pour tous et sans le moindre favoritisme communautariste. 

Donner des leçons aux autres, c’est bien. Mais ce n’est tolérable que lorsque l’on se soumet soi-même aux règles que l’on veut imposer aux autres et lorsque l’on ne travestit pas la vérité.

Si je ne peux pas soutenir que nous sommes en dictature, je ne peux absolument pas prétendre que nous vivons encore en démocratie !

Christian54 pour A droite, fièrement !

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “L’impudence de Jupiter”

  1. Il peut être impudent, le Sénat, majoritairement à droite, a voté sans sourciller la PMA pour toute.

    La droite n’existe plus, c’est une simple version de la gauche. Nous boirons donc le calice jusqu’à la lie.

  2. Les lois qui sont votées actuellement dans tous les domaines n’ont rien de démocratiques et elles engagent le pays pour les décennies à venir! Mais comment un peuple aussi fier a pu en arriver là?

  3. Christian 54 dit:

    A force de supporter sans réagir les idées moisies d’une gauche pourrissante.

  4. jacques boudet dit:

    Dame Ségolène Royale inventa la démocratie participative, forme enfantine du Centralisme Démocratique Stalinien : se dire de gauche suffisait pour voter.
    Politicards de droite, centre droit mou et affidés ne virent pas la chausse-trappe.
    LES SOCIO Y PARTICIPÈRENT EN MASSE à l’insu du plein gré de la droite.
    LE COUP d’ETAT JUDICIAIRE élimina FILLON au profit du Cosmopolite MACRON – candidat auto proclamé par la Banque.

    Rebelote, les débiles de droite réitèrent.

    Voter est inutile, « Justice » en embuscade,
    la Banque l’emportera.
    Et la petite entreprise FN RN alias, refusera l’obstacle.

Répondre à papsy Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *