Mais où sont les vraies valeurs de la France ?

Publié par le 15 Mai, 2019 dans Blog | 8 commentaires

Mais où sont les vraies valeurs de la France ?

L’actualité est pleine de collisions improbables !

Au moment où le représentant de la France à l’Eurovision – l’ambigu Bilal Hassani – va s’envoler pour Tel Aviv, on apprend qu’une pétition née outre-atlantique, mais largement relayée en France, veut interdire la remise d’une Palme d’Or d’honneur à Alain Delon à l’occasion du festival de Cannes.

D’un côté, nous avons ce qui, parait-il, s’appelle un(e) « queer » ce qui selon Wikipedia désigne « une personne appartenant à une minorité sexuelle et de genre : personnes non-conformes aux normes de genres, non-monoamoureuses, non-dyadiques, transgenres. » Bilal Hassani est un chanteur et vidéaste français qui s’est fait connaître grâce à sa chaîne YouTube.

Et de l’autre, nous avons un « monstre sacré », comme on dit, du cinéma français dont la carrière a commencé il y a …69 ans avec des films qui ont marqué comme Plein Soleil, Rocco et ses frères, Le Guépard, Le Samouraï, La Piscine, Le Clan des Siciliens, Le Cercle rouge, Borsalino, Monsieur Klein ou Notre histoire.

Tandis que la gauche féministe se déchaine contre Alain Delon qui n’a jamais caché ses sympathies pour Jean-Marie Le Pen – aveu impardonnable ! – et qui s’est laissé aller à dire une fois ce qu’il pensait de l’homosexualité (« une pratique contre-nature« ), Anne Hidalgo recevait Bilal Hassani dans les salons de l’Hôtel de ville, où il put faire la promotion de son dernier disque : Kingdom, aux frais du contribuable parisien (voir la vidéo sur le site fdesouche.com).

Mais quelles sont donc ces « valeurs communes » que va représenter Bilal Hassani à l’Eurovision ? En quoi Bilal Hassani rend-il « très fière  » Anne Hidalgo de l’avoir pour candidat ?

Sont-ce ses qualités de chanteur ou bien l’étendard LGBT qu’il brandit qui l’ont propulsé (ou propulsée, on ne sait plus !) à l’Eurovision ? A t-on pensé que la France aurait plus de chances de remporter le concours de l’Eurovision en marchant sur les traces de Conchita Wurst ?

Le magazine Têtu avait déjà tranché en 2018 en le désignant comme : « faisant partie des « 30 LGBT+ qui bougent la France ». Le magazine le décrit comme « une icône pour la jeunesse LGBT+ française ».

En février 2019, le chanteur fait le couverture du magazine Technikart, qui le qualifie « d’égérie LGBT des millennials »

Me voila habillé d’homophobie pour l’hiver ! Mais ma participation aux rassemblements de la Manif pour tous avait déjà fortement atteint ma réputation !

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “Mais où sont les vraies valeurs de la France ?”

  1. La première fois que je l’ai vu et entendu, ne connaissant pas le sexe du prénom Bilal, j’ai cru à une fille…
    Mettre sa photo à côté de celle de Delon à peu près au même âge, fallait le faire!!!!!
    Mais merci de nous faire remarquer l’abîme dans lequel est tombé notre pays!

  2. Cassandre dit:

    Merci d’écrire noir sur blanc, ce que nous pensons tous, cher Christian!

  3. D’un coté les « valeurs » de la goche completement perdue dans ces delires et de l’autre, les valeurs universelle, intemporelle que la goche veut detruire.

  4. jacques boudet dit:

    NOBEL DE MÉDECINE

    AU COUPLE MÂLE HOMO QUI MÈNERA A TERME LES NEUF MOIS DE GESTATION D’UN ÉTRON VIABLE

    NOBEL D’ESCLAVAGISME à feu

    Pierre Bergé épitome socialiste

    POUR UNE FEMME
    CAISSIÈRE AU SUPERMARCHÉ
    VENDRE SON VENDRE
    C’EST PAREIL

  5. l’Eurovision est une vaste farce … l’épidémie de trans/traves a commencé avec « Dana international » en 1998, ça remonte à presque 20 ans. Puis rebelote avec « Conchita Wurst » récemment.
    La musique, la chanson ? non, le buzz sur la personnalité de l’interprète.
    La France n’a pas remporté l’Eurovision depuis des lustres, là cette année on a mis le paquet, si j’ose dire. Si ça marche pas avec ce travlo,que restera-t-il comme ressources pour choquer le bourgeois, et provoquer le buzz encore plus fort ?
    Ah tien, un travlo noir, et s’il pouvait en plus être malade ou handicapé …

    L’abîme est profond, infiniment, comme la bêtise humaine !

  6. Les vraies valeurs : montrer que la nature n’est pas la maîtresse de vos vies, que la génétique est une stupidité, ainsi que l’endocrinologie, que les humains de gauche sont des dieux (dont le chef est, en France, jupiter) qui sont ls maitres de notre vie et de notre mort, grâce à l’eugénisme promus en son temps par des socialistes nationaux.
    (le socialisme/communisme ne date pas d’aujourd’hui!!!!)

  7. Bon, ça y est, et ça n’a pas marché : 14 ème !
    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/eurovision-2019-les-pays-bas-s-imposent-la-france-termine-14e_bbb17ee4-79b1-11e9-994a-5eb56c4301e9/

    Mais, faut positiver, 14 ème, c’est le milieu du classement, c’est mieux que dernier, donc l’an prochain, faudra faire encore plus fort, comme je le suggérais plus haut : travlo, ça c’est acquis, ça le fait, ça choque le bourgeois, et ça fait progressiste, ensuite, « issu de la diversitude », mais bien visible, pas un à la peau trop claire,que ça se voit pas assez, donc un black, mais pas un Antillais, non, un vrai d’Afrique, bleu, de préférence un migrant sans-papier, que macron pourra ensuite recevoir à l’Élysée, et faire régulariser …
    Là comme ça , je le sens bien coco, je le sens bien … 😉

  8. Je n’ai pris l’émission que vers la fin, j’ai pu admirer la prestation de la France (sic), et j’ai pris sur moi pour attendre la présentation de tous les pays juste avant le vote: j’ai dû rêver car j’ai vu la Suède dans le mode « réchauffement climatique »!!!
    Ce n’est plus un concours de chant mais un concours de mise en scène.
    On a toujours en tête « l’oiseau et l’enfant », « poupée de cire, poupée de son », « nous les amoureux » ou « n’oublie jamais » même si toutes ne représentaient pas la France.
    Qu’avons-nous retenu des différentes chansons des dernières années? lesquelles resteront pour la postérité?
    L’an prochain, Pheldje, un transgenre mais nu pour bien marquer sa différence. Je n’ai rien contre eux, mais à vouloir nous imposer leur idéologie, comme à vouloir nous imposer la couleur de peau comme un étendard, ça fait monter le racisme, la haine de l’autre, l’homophobie! Et ils s’étonnent de la montée des extrêmes!!!!!

Répondre à jacques boudet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *