Sibeth Ndiaye, un rôle modèle …

Publié par le 5 Mai, 2020 dans Blog | 6 commentaires

Sibeth Ndiaye, un rôle modèle …

Après avoir entendu Marlène Schiappa déclarer :

« Je trouve formidable que Sibeth Ndiaye, de par ses compétences et son parcours, soit en train de devenir un rôle modèle pour plein de jeunes filles qui se projettent en elle et qui se disent: “Whaouuu ! Moi aussi je peux devenir porte-parole du gouvernement !“  »

Je n’avais jamais entendu parler – affreux macho et inculte que je suis – du « rôle modèle » ! J’ai trouvé un site féministe (eve programme.com) qui en donnait une définition :

le « rôle modèle » est un exemple, une inspiration, un guide qui trace la voie et montre la marche à suivre.

Bigre ! Sibeth Ndiaye : une inspiration, une voie à suivre !

Ne perdant pas de vue sa mission féministe, le site ajoutait immédiatement :

Mais pas forcément une idole, ni même un étalon 

Il ne s’agit pas, bien évidemment, de copier les rôles modèles masculins bien trop imprégnés d’ambition et de testostérone !

Pour compléter ma recherche, je me suis rafraîchi l’esprit sur la notion primaire de « modèle » dans le Larousse en ligne :

Modèle :
– Ce qui est donné pour servir de référence, de type,
– Personne citée ou choisie à titre d’exemple pour qu’on s’inspire de sa conduite.

Et là, j’ai eu un gros doute…

Sibeth Ndiaye illustre t-elle bien la notion de modèle ?

On aurait pu en douter dès le début de son arrivée dans l’équipe de communication d’Emmanuel Macron quand elle déclara :

Qu’elle le pense, c’est possible, voire même compréhensible. Mais il faut être bien niaise pour le déclarer quand on fait partie de la communication du Président ! On se décrédibilise à vie !

Sibeth Ndiaye ment, mais en plus, elle ment très mal !

Pour justifier les (in)actions du gouvernement et cacher que sa seule stratégie était la gestion des pénuries de masques et de test, la porte-mensonge du gouvernement a érigé le foutage de gueule gouvernemental à un rang jamais atteint :

Les masques ne servent à rien et en plus vous seriez trop c…ns pour savoir les mettre !

Quant au parcours de Sibeth Ndiaye …

Je ne suis pas sûr que plein de jeunes filles, comme le prétend Marlène Schiappa, se projettent vraiment en regardant le parcours de la-dite Sibeth !

Résumé de sa bio (Source Wikipedia):

Son père sénégalais, Fara Ndiaye (1935-1995), participe à la création du Parti africain de l’indépendance avant de devenir numéro deux du Parti démocratique sénégalais et membre de l’Assemblée nationale. Il est également président de Canal+ Afrique.

Sa mère, Mireille Brenner, épouse Ndiaye (1939-2015), est une haute magistrate sénégalaise d’origine allemande et togolaise qui a présidé la chambre pénale de la Cour de cassation du Sénégal, puis a été présidente du Conseil constitutionnel de 2002 à 2010.

Arrêtons donc de nous désigner Sibeth Ndiaye comme un « modèle » de la réussite de la diversité !

Un modèle de provocation, ça oui !

Il n’est pas dans les us et coutumes de ce blog de railler nos adversaires politiques sur leur physique ou leur habillement mais quand on provoque on doit assumer les conséquences de ses actes.

Non ! On ne peux pas s’habiller en pyjama – ou en clown, comme l’a dit Nadine Morano – pour rapporter ce qui s’est passé en Conseil des Ministres.

En s’habillant de la sorte, on abime la fonction et cela rejaillit sur le gouvernement. Quand à Emmanuel Macron, j’imagine que Sibeth Ndiaye l’énerve bien souvent, mais son goût de la transgression est tel qu’il s’interdit de la remplacer !

Mais elle représente l’icône de la diversité qui se doit de figurer dans tout gouvernement de gauche ! Normal 1 er avait Taubira et Vallaud-Belkacem. Macron a Sibeth Ndiaye !

Pour terminer, voici la vidéo de Marlène Schiappa nous faire le coup du « rôle modèle » :

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Sibeth Ndiaye, un rôle modèle …”

  1. une est plus stupide que l’autre

    vivement 2022

    Les chaines de télé et radio devraient s’abstenir de les filmer et de les inviter

    PAUVRE FRANCE

  2. Le problème n’est pas Sibeth, ses bêtises dès qu’elle ouvre la bouche pour faire du bruit ou ses tenues de sac à patates, mais bien la responsabilité – ou le sens de la provocation – de celui qui l’a choisie comme porte-parole du gouvernement…

  3. maria-miguel Bechet dit:

    Beau modèle: une sotte qui, pour moi qui ne vis pas en France, fait honte à mon pays.

  4. « pas forcément une idole, ni même un étalon »

    Allons, ce site féministe n’est pas si féministe que ça :
    Moi, j’aurais écrit « pas forcement une idole ni même une jument poulinière »

    Ceci dit, avoir un poulain de cette personne n’est pas forcément enthousiasmant!

  5. Les goûts vulgaires de micron ne sont plus à démontrer …..

  6. Le niveau de ce gouvernement est tres au dessous de tout.

    Avec des « vedettes » du gouvernement aux idées si particulieres, depassant les limites de la betise…

    Jusqu’ou s’arretera l’effondrement de l’intelligence…
    Le nouveau critere, la betise, atteint des sommets.

Répondre à Suzanne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *