Yann Barthès, de la Fake News au piratage …

Publié par le 21 Nov, 2019 dans Blog | 5 commentaires

Yann Barthès, de la Fake News au piratage …

La bien-pensance a pété un câble !

Après que Nadine Morano et Valeurs actuelles lui aient rivé son clou en démontant son reportage malhonnête sur la cité d’enfance de Nadine Morano, voilà que Yann Barthès, figure emblématique du progressisme bobo et donc du Camp du Bien, pirate un dossier de Valeurs actuelles le concernant et le met en ligne.

Valeurs actuelles a vivement réagi à ce comportement de délinquant par l’article suivant :

Le présentateur Yann Barthès a diffusé sur les réseaux sociaux le contenu intégral de notre nouveau dossier consacré à l’émission de TMC.

Visiblement, Valeurs actuelles a touché là où ça fait mal. Alors même que notre nouveau numéro, intitulé « La tyrannie des bien-pensants », consacré à l’émission Quotidien et illustré en couverture par une photo de son présentateur Yann Barthès n’était pas encore révélé, l’intéressé a décidé d’en pirater la parution en diffusant le contenu intégral de notre dossier sur les réseaux sociaux, ce mercredi, soit la veille de sa publication.

Yann Barthès a ainsi diffusé dans les stories du compte Instagram officiel de son émission la une de notre magazine ainsi que les douze pages de notre dossier. Un message « Téléchargez (gratuitement) l’article », agrémenté d’un emoji, renvoie même vers une page WeTransfer, permettant aux 769 000 abonnés de le télécharger. Enfin, sur chaque page figure @0yann0, le pseudo de Yann Barthès sur le réseau social.

Sur son compte personnel, le présentateur s’en est d’ailleurs pris à notre journal en écrivant : « Gardez vos 5€50. Demain, n’achetez pas le journal d’extrême droite Valeurs Actuelles et lisez GRATOS le dossier bidon qu’il nous consacre dès aujourd’hui. Et vive les bien-pensants. Bisous. Lien dans la story de @qofficiel. » Sur Twitter, Julien Bellver, chroniqueur de Quotidien, s’est lui aussi fendu de cette annonce : « Notre petite cadeau de Noël », suivie du lien WeTransfer. Avant de la supprimer.

Notre nouveau numéro, en vente ce jeudi, propose une enquête sur les dessous de Quotidien, une analyse de ses pratiques par Ingrid Riocreux, spécialiste du langage médiatique, un décryptage de ses nombreuses « fake news » et un portrait de son animateur et producteur emblématique. Il est disponible en version papier ou numérique sur notre boutique.

Suffisance et arrogance …

Il faut en effet être sur de soi, et certain de son impunité pour commettre au grand jour une action aussi illégale.

Mais voila, quand on est le Camp du bien, que peut-il nous arriver de grave ?

Je ne regarde que par extraits l’émission de Barthès et celle de Ruquier sur France 2, mais je vomis cette ambiance dans laquelle les présentateurs sont entourés d’une cour de ricaneurs complaisants qui semblent avoir été choisis avant tout pour leurs opinions politiques « conformes » …

Beurk …

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Yann Barthès, de la Fake News au piratage …”

  1. Je trouve fort masochiste de regarder des émissions qui risquent d’abréger votre vie par un infarctus brutal. Il faut balancer les télés au recyclage, se contenter d’un ordinateur où l’on choisit ce qu’on lit, et où on peut élargir son horizon en consultant la presse étrangère pour peu que l’on parle une langue étrangère, car la presse francophone, qu’elle soit suisse ou belge ne vaut guère mieux que la nôtre.

  2. Barthès… Une indigence intellectuelle absolue, qui, dans le domaine de la bêtise et de la mauvaise foi a, parfois, des fulgurances inégalées.
    Je me demande aussi souvent si il comprend ce qu’il critique.

  3. bjr
    ni Yann – ni ruquier- ni bfm effectivement à vomir.

  4. Barthès et Ruquier … non, inutile d’en rajouter !

  5. Après, Nadine Morano s’est fait piéger bêtement, et ce n’est pas hélas la première fois … les gaffes à répétition, ça finit par brouiller le message et nuit à la crédibilité de la personne.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ces chiffres que le magazine ELLE ne veut pas voir | A droite fièrement ! - […] L’émission de Yan Barthès, Quotidien, a récemment été convaincu de mensonge après avoir commis un reportage « bricolé » contre Nadine Morano.…

Répondre à Le Nain Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *