Après Suzanne, Vincent éreinte Macron !

Publié par le 2 Sep, 2018 dans Blog | 9 commentaires

Après Suzanne, Vincent éreinte Macron !

Après la diatribe de Suzanne, je publie ce dimanche matin le commentaire de Vicento80, qui n’est pas moins « destroy » !

Tout en approuvant globalement le contenu de son texte je me permets de lui indiquer que, contrairement à ce qu’il laisse entendre au tout début, je n’ai pas voté Macron au second tour de la présidentielle mais comme lui, j’ai voté blanc pour la première fois de ma vie …

Voici le texte de Vicento80:

Je suis globablement dans le même cas que Christian, bien que je n’ai pas voté Macron mais blanc au 2 ème tour, écoeuré par le casse démocratique de l’affaire F. Fillon.

Crédit illustration extraite du site anti-k.org

Il reste encore pas mal de chemin avant que Macron n’atteigne le niveau de détestation quasiment physique que j’ai ressenti pour Flanby 1 er. Il demeure encore dans mon esprit quelques différences, de plus en plus ténues certes : Hollande a tout fait à contresens dès le début par anti-sarkozysme là où son successeur a semblé attaquer par un peu plus de bon sens sur certaines réformes. Hollande m’a matraqué fiscalement en tant que « famille », Macron pas encore (mais pas forcément le cas de tout le monde je le concède). Et Belkacem, Taubira, Peillon, Duflot pour ne citer qu’eux ont disparu, je n’ai pas encore trouvé d’épouvantail à la hauteur chez Macron (Castaner, Schiappa & Co sont des pitres à côté d’une Taubira réellement dangereuse par son idéologie)

Maintenant, avec un an de recul, on peut clairement constater que ce président et ce gouvernement (malgré la fausse caution des clowns Le Maire et Darmanin) est clairement un gouvernement de GAUCHE sociétalement et de centre-GAUCHE (ou socialiste mou) économiquement. Certes pas marxiste évidemment, mais la gauche n’est pas réductible à ses extrêmes.

Il est de plus en plus criant que le parti « En Marche » n’est qu’une opération magnifiquement réussie de recyclage de cadres et élus issus du PS qui étaient promis à une raclée éléctorale en 2017 avec la victoire prévue de la Droite.

Et dans les faits :

  • réduction homéopathique de la dépense publique, bien loin de l’ambition (modeste) annoncée de 120 000 postes en moins dans la fonction publique ==> socialisme
  • maintien (?) contre l’évidence du projet stupide et mal ficelé de prélévement à la source décrété par Mou 1er et dont l’agenda caché était la fusion avec la CSG pour spolier les cadres et classes « aisées » ==> socialisme
  • suppression de la taxe d’habitation non financée, qui sera à la charge des « salauds » de propriétaires et résidents secondaires qui préférent passer leurs vacances dans nos provinces plutôt qu’aux Bahamas ==> socialisme
  • rumeurs récurrentes d’impôt sur les « revenus locatifs fictifs » pour les propriétaires ==> encore socialisme
  • un autre ballon d’essai récemment entendu : faire payer aux entreprises les arrêts maladie courts ! Incroyable. ==> toujours socialisme.
  • enfin : ce que je trouve peut-être le plus grave sur l’économie. La fin programmée des systèmes assurantiels dits bismarckiens où les cotisations ouvrent des droits en proportion de ce qui est cotisé (chômage, retraites), au profit de systèmes dits beveridgiens financés par l’impôt progressif et où la prestation versée n’est que de la solidarité – à terme tout le monde finissant par recevoir le même montant. C’est ce qui se passe avec le « débat » sur l’indemnisation chômage des cadres : le basculement d’une cotisation vers la CSG (impôt) ne justifie plus le maintien d’un plafond élevé pour les cadres au chômage. Et c’est un mouvement continu « à cliquet » qui n’est pas prêt de s’arrêter. Différentiel tous les ans de progressions des retraites « aisées » vs « modestes », rabot du quotient familial qui un jour sera remplacé par un chèque identique pour tous, etc… Il n’y a pas de limite à l’égalité.

Je continue la liste avec 2 sujets, mais on pourrait disserter encore longtemps :

  • la déliquance et les prisons : aucune correction, même mineure, des désastreuses lois Taubira. Révision en forte baisse des projets de construction de nouvelles prisons là où la France est très loin des moyennes européennes, la situation désastreuse, et nombre de peines non éxécutées faute de place. Aucune volonté sur le sujet, on dirait qu’il n’existe pas.
  • les migrants. A voir faire semblant d’être à la fois humain et ferme, il finit par faire mal les deux. Et laisser pourrir la situation. Finalement j’arrive à être d’accord avec Yann Moix sur ce point, bien qu’étant sur l’option complètement opposée à celle que lui souhaiterait voir appliquée.

J’ai bien du mal à comprendre l’admiration aveugle que continuent de lui porter certains – dont d’ex-« de droite ».

Et je désespère en lisant les sondages, qui face aux difficultés de Macron, laissent apparaître en hausse Mélenchon et les insoumis, quand la droite (molle ou dure, fausse ou vraie, comme vous voudrez) reste tout en bas.

Finalement, l’espoir viendra peut-être de Normal 1er. Imaginons : candidat en 2022, faisant 8% des voix, il prive Macron à 19% du 2e tour, dépassé par le candidat de droite à 20% qui affronterait MLP à 26%.

Vicento80 pour A droite, fièrement !

Je remercie Vicento80 pour son analyse politique qui donne un autre éclairage que celui de Suzanne.

Et surtout merci pour le petit espoir qu’il fait naître en nous dans sa dernière phrase … Désormais je soutiendrai mordicus (et très cyniquement) le retour de Mou 1 er !

Merci de tweeter cet article :





9 Réponses à “Après Suzanne, Vincent éreinte Macron !”

  1. Je n’ai pas voté blanc au second tour, je ne me suis pas déplacée!
    Je ne sais pas ce que la France serait devenue avec Marine au pouvoir, mais avec Manu, je déguste sec faisant partie de la classe dite moyenne, trop riche pour avoir des aides, trop pauvre pour m’exiler.

  2. Moi, j’ai voté Marine au second tour, en croisant les doigts pour qu’elle ne passe pas;
    Mis en pensant que peste ou choléra, de toute façon je serais atteinte.

    Pour moi, c’était la seule façon de voir mon vote réellement comptabilisé comme contre jupiter.

    Hormis cela, j’approuve ce que dit Voncent80, bien évidemment.

    En ce qui concerne le « le niveau de détestation quasiment physique », entre Hollande et son ex conseiller et minstre, c’est un peu différent.
    je détestais Hollande, physiquement, genre nausées, mais n’en avait pas peur véritablement.

    Et me demandait bien qui tiraient les ficelles (Macron en étant un)

    Macron, cela va au delà des nausées, comme une sorte de douleur physique qui me noue à faire mal, comme si j’étais devant un animal cruel qui ne veut pas me laisser une chance de me sauver et/ou de sauver ma peau.
    Une maladie grave, douloureuse, dont, malgré mes efforts, je n’arrive pas à guérir, et qui me laisse lasse, impuissante sur mon lit de douleurs.
    (métaphore, bien sûr, car je suis une résistante dans l’âme)

    Quant aux migrants….. cela vaudrait plusieurs articles concoctés et écrits par notre hôte afin de nous faire commenter.

    A ce propos, je viens de lire que des « maladies moyenâgeuses » étaient en train de revenir : gale, scorbut, IST (anciennement appelées MST)… avec comme explication : « manque d’information des jeunes »
    J’ai comme une autre explication… tant au niveau de l’hygiène que du « manque d’information ».
    A quand le choléra et la peste à Paris, grâce à l’ENA? (pardon, l’ANE… avec « fôte » d’orthographe volontaire. J’adore les anacycliques!)

    Enfin, j’espère, comme vous l’expliquez, que pour une fois, Normal 1er fasse quelque chose de bien : se présenter pour que la droite modérée gagne et lamine Jupi-terminus définitivement.
    Mais quiconque faisant son jardin sans être candide, sait que les plantes les plus difficiles à se débarrasser sont celles issues des mauvaises graines!

  3. Richard Mauden dit:

    C’est quoi ce délire : Désormais je soutiendrai mordicus (et très cyniquement) le retour de TouMou 1 er ?

    • Ce n’est pas un délire!

      C’est une stratégie!

      Et loin d’être idiote qui plus est, sachant que « TouMou » 1er ne sera pas éligible pour le second tour.
      Mais siphonnera, forcément, des voix à Jupi-terminus!

      Ainsi, notre candidat, à nous de « droite-et fiers de l’être », sera devant la Marine ou devant la Méluche… Donc avec 90% de chances d’être élu.

      C’est cynique certes (définition : qui affecte une impudence effrontée,qui méprise les conventions sociales, brave l’opinion publique,qui est provocant et insolent) .
      Néanmoins, pour vaincre des gens sans scrupules, méprisants et eux mêmes cyniques, cette stratégie peut être efficace.

    • Soutenir toumou1er pour voir revenir Pécresse, Juppé, Copé,…, etc, très peu pour moi, autant joué avec une boîte d’allumettes dans une raffinerie.

      Je préfère jouer à la roulette russe avec une banane, car il ne faut pas sous-estimer les maçons du mur des cons, ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !!!

      Pour l’heure, ce sont les européennes qui se profilent et il faut sanctionner les partis Européistes et surtout LR, afin qu’ils dégagent une bonne fois pour toutes les représentants de la droite molle qui passent leur temps à démonter Wauquiez et le parti.

      Pour ma part, faisant toujours l’inverse de ce que nous conseillent les élites, je voterai pour la blonde, surtout après les sanctions politiques et non judiciaires infligées en matière de dotation.

      • Je vous cite:
        Pour ma part, faisant toujours l’inverse de ce que nous conseillent les élites, je voterai pour la blonde, surtout après les sanctions politiques et non judiciaires infligées en matière de dotation.

        N’avez vous pas remarqué qu’a chaque avant election, le FN ou RN est attaqué de diverses façon, et pas la droite ?

        Cela pour donner un elan au votant du RN,afin de faire barrage a la droite…

        Ainsi, c’est plus facile pour le pouvoir de discretiter les discours du RN, apres les elections que de contrer la droite…

        Faire basculer l’electorat vers le RN arrange beaucoup les gouvernant,c’est tellement plus facile de traiter de raciste toute these du RN que les these de la droite.

        C’est une manipulation bien connu, attaque mesquine sur un parti, par la justice, pour donner un elan a un adversaire que l’on peut brimer, et traiter de raciste.

        Cela fait des années que ca dure, il vaudrait mieux voter pour la droite, pour la renforcer que de faire le jeu de cette goche meprisable.

  4. Cher Christian,
    C’est beaucoup d’honneur que vous me faites à me citer aujourd’hui, moi lecteur fréquent mais contributeur trop discret (Je n’ai que peu de temps entre les enfants et le travail).
    Pardonnez mon erreur sur l’interprétation de votre récent article quant à votre vote du 2e tour – quoiqu’il n’y ait par principe aucun vote honteux, seulement des choix qui se respectent dans le cadre d’une démocratie. Je crois d’ailleurs que choix final du blanc, après avoir très longuement hésité, vient aussi du refus du diktat moral des médias à ce sujet.

    J’aurais pu citer un autre exemple pour dégonfler aussi le mythe du président « ami des entreprises ». Récemment (avril) un décret a réduit fortement les subventions aux entreprises type Esat qui emploient et reinsèrent des personnes handicapées (souvent du handicap mental parfois lourd). Instauration sans préavis et Avec effet rétroactif sur le premier trimestre. Double effet : grosse difficultés pour ces entreprises, clients locaux sollicités pour compenser avec grosse de compétitivité à la clef. Comment qualifier une telle mesure : de gauche ? De droite ? Inique plutôt…

  5. Savoir si on a voté blanc ou Marine Le Pen au second tour,c’est s’interroger sur le sexe des anges:et si on mettait tout le monde d’accord en disant qu’on s’est abstenu?

    Ce qui en dit long sur les pataquès,ratés et finalement la décrépitude du macronisme commençant,ce sont ces appels désespérés à candidature pour trouver une roue de secours à l’écologie,depuis qu’aucune bonne volonté ne se bouscule pour y aller.
    A force de racler les recoins du fond du tiroir,peut être que Ségolène Royale finira par faire l’affaire et se dévouer pour jouer la cinquième roue du carrosse mité de notre excellence présidentielle…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *