Attaque d’un commissariat, la mairie PS minimise !

Publié par le 4 Juil, 2019 dans Blog | 2 commentaires

Attaque d’un commissariat, la mairie PS minimise !

Les faits se sont passés vers 2 heures du matin, au commissariat de Val-de-Reuil-Louviers, au sud de Rouen, dans l’Eure.

Le Figaro raconte :

La scène est impressionnante. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le commissariat de Val-de-Reuil-Louviers (Eure), au sud de Rouen, a été pris d’assaut par une bande de jeunes.

Aux alentours de deux heures du matin, une quinzaine d’individus cagoulés ont attaqué l’établissement en lançant des projectiles en nombre, tirant également des mortiers, selon les rapports de police, consultés par Le Figaro. Sur les images de vidéosurveillance que nous avons pu consulter, on aperçoit deux agents de garde tenter de contenir les tirs des assaillants à l’aide de boucliers. En chemisette, les fonctionnaires ne semblent pas du tout préparés à un tel assaut. Des fumigènes, des « éléments pyrotechniques » de toutes les couleurs ainsi que des pavés sont jetés sur les policiers.

Les individus semblent déterminés à pénétrer dans le commissariat. Leurs attaques durent pendant environ une demie heure, à la fois contre les fonctionnaires et le bâtiment. Ceux-ci répliquent à l’aide de gaz lacrymogènes, avant que des policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) et de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) n’arrivent en renfort. Vers 2 heures 30, le calme est finalement revenu. Si aucun agent n’a été blessé, quelques dégâts matériels ont été constatés: trois vitres ont été touchées, un véhicule endommagé.

Une enquête de flagrance a été ouverte des chefs de « dégradations volontaires de biens d’utilité publique en réunion » et « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec armes par destination ». Un rapport de police complémentaire, consulté par Le Figaro, indique que plusieurs fonctionnaires ont entendu des cris d’« Allah Akbar » lors de l’assaut. « Bande d’enculés de Français », « Venez sortez on va vous cramer », ont scandé les suspects avant de s’enfuir, souligne le même document. Sur les lieux, les restes de 115 projectiles ont été retrouvés, précise-t-on.

Mais qu’en dit la mairie socialiste de Val-de-Reuil ?

La ville évoque elle « un incident limité et, hélas, devenu banal quand la chaleur de l’été amène les jeunes à rester dans la rue » et qui « donne lieu depuis 48 heures aux exagérations et aux interprétations les plus fantaisistes  ».

C’est pas de leur faute, il faisait trop chaud !

Selon la mairie, sept jeunes, après avoir vu un match de foot dans un café de la ville « décident de jeter, à une distance d’une vingtaine de mètres, des pétards et des mortiers d’artifice (et non des mortiers de guerre…) » vers le commissariat.

Ah ben si c’était pas des mortiers de guerre …

Le groupe se disperse et revient vers 2h30 du matin, plus nombreux (environ une quinzaine) âgés de 12 à 18 ans, encapuchonnés plus que cagoulés (…) pour reprendre jets de pierre et pétards »

Il faisait trop chaud pour des cagoules, mais les capuchons, ça allait !

Vous l’avez compris, pour la mairie socialiste, ce n’était que des jeunes qui, excités par la chaleur, voulaient juste jouer avec les policiers !

Le syndicat Alliance police nationale a une toute autre vue !

Voici son communiqué :

Dans la nuit du 27 au 28 juin 2019, le commissariat de Police du Val de Reuil-Louviers a été pris d’assaut par des individus cagoulés et déterminés.

Alliance Police Nationale réagit aux propos angéliques et scandaleux de l’édile local qui préfère créer une polémique sur le déroulé des faits plutôt que de manifester son soutien aux forces de Police et condamner ces faits graves.

Non monsieur le Maire les assaillants ne se comptent pas sur les doigts des mains, ils étaient bien une trentaine,

Non monsieur le Maire les assaillants ne détenaient pas de vulgaires pétards mais bien des pierres, des blocs de béton et des mortiers d’artifices

Non monsieur le Maire il ne s’agissait pas d’un jeu, les assaillants scandaient « on va vous crever, on va vous cramer, Allah Akbar … »

Alliance Police Nationale aurait souhaité, plutôt que de polémiquer que cet édile se déplace cette nuit pour constater par lui-même l’ampleur et la réalité des faits

Alliance Police Nationale demande à cet édile de reconsidérer sa position et d’apporter son soutien à nos collègues plutôt que de minimiser une situation intolérable.

Alliance Police Nationale déplore cette ultra violence quotidienne, il faut casser cette spirale par des peines exemplaires.

Alliance Police Nationale apporte tout son soutien aux collègues du Val de Reuil particulièrement choqués par cette nuit de « siège ».

On imagine très bien la réponse que fera le maire socialiste :

« Circulez, y’a rien à voir ! »

La prochaine fois, jusqu’où iront ces « jeunes » encouragés par les minimisations lénifiantes de la gravité de leurs actes, par le premier magistrat de la ville ?

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “Attaque d’un commissariat, la mairie PS minimise !”

  1. Quel est ce PS dont il est question ?

  2. Une fois de plus la goche se distingue dans sa felonie envers la nation…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *