Aurélien Taché, un Schiappa au masculin !

Publié par le 4 Mar, 2019 dans Blog | 12 commentaires

Aurélien Taché, un Schiappa au masculin !

Elle est gratinée la Macronie !

Après Marlène Schiappa qui voyait une convergence idéologique entre Daesh et la Manif pour tous (voir cet article), voici qu’Aurélien Taché, député LREM et rapporteur du gouvernement, ne voit pas de différence entre une femme musulmane voilée et une jeune chrétienne portant un serre-tête !

On touche là le fond de la vacuité de l’argumentation de l’islamogauchisme ! Par quelle haine de l’Occident et de la civilisation chrétienne faut-il être habitée pour descendre aussi bas ?

Interrogé sur sa position sur le port du voile pour des fillettes musulmanes de 12 ans, voilà quelle fut la réponse d’Aurélien Taché :

Vous me posez cette question pour une jeune fille de 12 ans qui porterait le voile et donc qui serait élevée dans une famille musulmane, est-ce que vous me poserez la question sur une famille catholique et une jeune fille à qui on met un serre-tête ? Bien sûr que non !

Le serre-tête est-il un signe religieux comme l’est à l’évidence le voile chez les musulmans ? D’ailleurs, aujourd’hui, le voile est bien plus qu’un signe religieux. C’est un étendard politico-religieux brandi pour les islamistes en avant-garde d’une conquête qu’ils mènent en Europe et plus particulièrement en France.

Mais Aurélien Taché est un homme dangereux un immigrationniste forcené, doublé d’un communautarisme convaincu ! Il est coutumier des déclarations outrancières.

Le site Damoclès, dans cet article, a livré tout un florilège de ses déclarations :

Conseiller quasi-anonyme sous Hollande, le socialiste Aurélien Taché a pris du galon aux côtés d’Emmanuel Macron. Élu député en 2017, puis propulsé rapporteur du gouvernement, il exprime désormais, à chaque intervention, la réalité du pouvoir et de l’idéologie macronistes en France. Immigration, islam, perte de souveraineté : dans la bouche d’Aurélien Taché, rien n’est épargné au peuple français.

L’immigration avant tout

Sur le droit d’asile, nouvelle filière d’immigration : « L’asile ne se discute pas, ne se quantifie pas. » (JDD, 9 février 2018)
Sur les travailleurs français : « Je souhaite qu’on mette fin à la préférence nationale dans le travail. » (Bondy Blog, 21 février 2018)
Sur la politique d’immigration : « Plus on donne de titres de séjour, moins il y a de clandestins. » (L’Info Du Vrai, 22 février 2018)
Sur l’emploi d’immigrés dans la restauration, malgré plusieurs millions de chômeurs français : « Nous avons besoin de personnel que nous n’avons pas en France. » (Francetvinfo, 6 août 2018)
Sur l’aide économique à l’accueil des “migrants” : « Le crédit d’impôt solidarité réfugiés permet à ceux qui vont devoir construire la France ensemble, de se rencontrer. » (Discours à l’Assemblée nationale, 17 octobre 2018)

La soumission à l’islam

Pour le voile islamique en entreprises : « C’est cette intolérance qui, dans la France de 2018, nourrit la tentation du repli. Ces femmes ne devraient pas avoir à choisir… la honte doit changer de camp. » (Twitter, 4 février 2018)
Pour le voile islamique à l’université ou à l’Assemblée nationale : s’y opposer « serait une atteinte à la liberté de conscience […] Il n’y a pas de sujet de laïcité ici. » (JDD, 9 février 2018)
Contre la LICRA qui publie un dessin moquant les terroristes islamiques : « Votre mission est de combattre les préjugés racistes […] Reprenez-vous. » (Twitter, 23 février 2018)
Sur la présidente voilée de l’UNEF, Maryam Pougetoux : « L’islam est la deuxième religion de France ! Ce voile, c’est son identité ! » (RMC, 21 mai 2018)
Sur la France : « S’il y avait des femmes voilées dans l’hémicycle […] je vois pas en quoi ce serait gênant […] Des jeunes femmes qui portent le voile, c’est la France. » (France 5, 24 mai 2018)
Sur la “laïcité” : « L’islam a toute sa place en France. Il faut aujourd’hui adapter et moderniser le cadre juridique de 1905 qui a été conçu quand il y avait peu de concitoyens musulmans en France. » (LCI, 15 novembre 2018)

L’abandon de notre souveraineté

Sur la citoyenneté : « Il est urgent de donner aux étrangers les mêmes capacités qu’à nos concitoyens de participer à la vie du pays. » (Discours à l’Assemblée nationale, 20 avril 2018)
Sur le peuple : « C’est quoi le peuple français ? » (Les Terriens du dimanche, 2 décembre 2018)
Sur la diplomatie : « Moi je suis pour […] que la France laisse son siège au conseil de sécurité de l’ONU. » (Les Terriens du dimanche, 2 décembre 2018)
Sur la technocratie européenne : « Le fait de transférer une grande partie de la souveraineté nationale au niveau européen, c’est le coeur de ce que l’on va proposer aux élections européennes. » (Les Terriens du dimanche, 2 décembre 2018)
Sur les élections européennes : ce sont « les élections européennes qui devront trancher […] la question de l’immigration. » (France Inter, 2 janvier 2019)

Edifiant, non ? Finalement, à côté de ce triste sire, Marlène Schiappa apparait presque comme modérée …

Merci de tweeter cet article :





12 Réponses à “Aurélien Taché, un Schiappa au masculin !”

  1. Richard Mauden dit:

    L’Obs > Politique
    Aurélien Taché : « L’antisémitisme ne vient pas du Coran mais de l’ignorance »
    Aurélien Taché, 34 ans, a milité à l’Unef puis au PS.Il a été conseiller d’Emmanuelle Cosse au ministère du Logement, avant de rejoindre En Marche ! (Stéphane Lagoutte/MYOP pour l’Obs)
    Pour le député LREM du Val-d’Oise, issu des rangs du Parti socialiste et aujourd’hui en charge des idées à La République en Marche, on ne combattra pas la judéophobie en désignant comme boucs émissaires les musulmans des quartiers populaires.
    Plusieurs actes antijuifs ont été commis récemment à Paris et dans l’Essonne. Pour le député du Val-d’Oise Aurélien Taché, « ce retour glaçant de l’antisémitisme est le thermomètre de la haine dans une société ». Mais sur un même constat, le modèle d’intégration que défend cet ex-membre du PS, désormais en charge des idées à La République en Marche, n’est pas partagé par tous à LREM. Entretien.
    Les actes antisémites en hausse de 74% en 2018, Alain Finkielkraut insulté… comment expliquez-vous ce climat de haine ?
    Les mêmes qui disaient que les « gilets jaunes », c’était la France périphérique, disent soudain « ah, ce sont les banlieues et les musulmans » qui sont responsables de l’antisémitisme au sein de ce mouvement. Ça m’a frappé en entendant Eric Ciotti, Michel Onfray ou Eric Zemmour. Il y a un retour glaçant de l’antisémitisme. C’est le thermomètre de la haine dans une société. Mais on ne combat pas cette haine en faisant des musulmans des quartiers populaires un autre bouc émissaire. C’est trop commode, cela permet aux élites de ne pas trop s’interroger sur leur part de responsabilité…

  2. Richard Mauden dit:

    Aurélien Taché, djihadologue par Barbara Lefebvre
    Aurélien Taché, l’anti-République bon chic bon genre
    Il égrène dans l’Obs quelques unes des thématiques chères à la « gauche moraline » : politique de la ville et sa discrimination positive, récusation d’une sécession identitaire des banlieues, déni sur l’antisémitisme islamique, lutte contre les réacs de tous bords de Valls à Le Pen, promotion de la société inclusive. Il dit avoir « rejoint Emmanuel Macron le jour où [il l’a] entendu dire qu’il fallait que les élites s’interrogent sur leur part de responsabilités quand des jeunes font le choix de partir en Syrie ». C’est vrai ça : « J’ai pas de boulot, parce que j’ai pas de diplôme donc je vais faire le djihad en Syrie », voici bien un réflexe naturel en effet… Nos « élites » devraient être traduites devant les juges pour avoir contraint, par leur politique irresponsable, cette part de notre belle jeunesse de France à se lancer dans le djihadisme ! Il faut remercier Aurélien Taché de nous ouvrir les yeux sur cette nouvelle causalité du djihadisme.

  3. Aurélien Taché ou Tache, ce qui lui va mieux au teint : encore un de ces politiciens opportunistes et cyniques qui, dans le sillage de Macron, moitié par opportunisme électoraliste, moitié par l’ignorance ou la bêtise de ses convictions, fait l’éloge du voile islamique et de l’immigration massive et incontrôlée.

  4. Tout est dit, plutôt que de voter pour la peste brune, votez pour les fossoyeurs de la France !!!

    Il est à peine recadré, cela me fait vomir de savoir que les élus européens LR vont siéger dans le même groupe parlementaire que les élus de la majorité présidentielle qui ne demandent même pas la démission de leurs collègues suite à tant de dérapages verbaux.

  5. Traître à son pays aussi, monsieur Tache,pour préconiser un transfert de souveraineté de la France à l’Union européenne et céder notre siège de l’ONU à l’Allemagne…

  6. aurelien tache a tenu un discours dans le même ordre d’idée que celui de castaner, « Il y a quelques années, quand en France, y compris nos mamans portaient un voile, portaient le voile catholique, on ne se posait pas la question ». voile et serre tête catho…..

    Selon moi, ce ne sont peut être pas que des maladresses mais des éléments de langage…….

    C’est vrai aussi que castaner s’exprime d’une curieuse façon par exemple « que quatre manifestants ont été frappées violemment à la vision »!

    • Non !!! Pas lui !!!

      Il est discret sur le quartier du Mistral de Grenoble où les forces de l’ordre n’ont pas de factieux ou séditieux en face d’eux, prêts à les tuer !!!

      Les pompiers non plus ne craignent pas pour leur vie, ils sont accueillis « chaleureusement » a coup de cocktails molotov !!!

  7. Aurélien Taché est l’exemple parfait du socialiste defroqué opportuniste ayant rejoint le « new PS » de Macron.
    A mon sens il est bien pire que Mme Schiappa. Et symbolise l’impasse totale (et même l’inaction volontaire de Macron) sur les sujets immigration, laïcité, intégration.
    Ce genre d’idéologues que les français rejettent en grande majorité, mais qu’ils ont laissé revenir par la porte de derrière, habilement masqué par la « modernité » factice d’un candidat façonné par les médias. Quelle arnaque que cette élection de 2017. Et les français sont des aveugles !

  8. Ce toto qui se considere probablement comme un porte parole de la france, ( selon les opportunités), ne parle qu’en son nom, et celui du parti socialiste, mordene ou pas.

    Un bobo toto, qui « aime » la france façon bobo, c’est a dire, pres a la vendre, aux premiers venu du moment que ca fait « goche ».

    Ce genre de zozo, qui meprise evidement le peuple de France, meprise ses valeurs, ses traditions, sa culture, son identité, est evidemment un elu.

    Il y a pas mal d’elu qui ont la meme « vertu » que ce toto, de meme les medias, la pseudo justice…

    Nous sommes dans une nouvelle france chez les elu, celle des collabos, de ceux qui baisse leur froc plus vite que leur ombre, ca doit etre la nouvelle methode pour gouverner.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *