Avenir de la droite, vous vous êtes exprimés !

Publié par le 31 Mai, 2019 dans Blog | 26 commentaires

Avenir de la droite, vous vous êtes exprimés !

Merci à tous pour votre réponse à ma question quelque peu existentielle !

Vos dix-sept commentaires, pour la plupart très argumentés, m’encouragent à continuer le combat malgré ce coup très dur reçu dimanche soir.

Ce matin, j’ai écouté le débat entre Nicolas Domenach et Eric Zemmour sur RTL. J’ai pu confirmer que je partage la même analyse de la situation qu’Eric Zemmour notamment sur le péché originel de Chirac et Juppé avec la création de l’UMP, début de la fin pour la droite gaulliste.

Eric Zemmour pousse le bouchon un peu plus loin en disant que Macron a pris aujourd’hui la place de l’UDF et Marine Le Pen la place du RPR.

Il ne reste donc plus aucune place pour les Républicains !

Voici les résultats provisoires de votre vote du week-end avec 55 votants :

La ligne « Wauquiez » est confortée par 54,5 % des votants.

Le rapprochement avec le Rassemblement national est demandé par 40 % d’entre vous.

De l’autre côté, la ligne d’élargissement vers le centre, proposée par la majorité des dirigeants des Républicains (hors Wauquiez) n’est approuvée que par 5,5 % des votants !

Quand à Macron, il ne s’est trouvé personne pour proposer de le rejoindre !

Voici la contribution très intéressante de Mayall :

Pour moi la droite LR est morte car elle n’a aucun représentant potentiel au talent de Sarkozy qui réussissait à parler aux 3 droites (celle des entreprises et de l’argent, celle des patriotes et conservateurs, celle des cathos et des laïcs).

Je suis d’accord avec Pheldge, Macron n’est pas un vrai libéral mais un étatiste (et même version dictature) comme Le Pen avec son programme communiste. Mais le LR actuel (avec son opposition à la vente de Roissy) ne l’est pas plus. Comme Suzanne, Le Nain et quelques autres le disent, le Libéralisme est une clé (H16 & Contrepoints ont une vision rafraichissante).

Comme le dit RL ​ « ​55% d’abrutis ont voté pour des immigrationnistes et des tarés écolos​ »​​.​Mai​s​ il existe une réserve colossale dans l’abstention en attente d’une solution politique face à la mondialisation et face à la submersion migratoire. Pour l’instant, cette réserve est en déshérence, sans exutoire politique et seule la droite peut faire la synthèse des ​attentes face à un Macron gauchiste avant tout mais opportuniste.

Pendant que Macron, en route pour sa réélection, siphonne la droite de l’argent et de Neuilly il continue de jardiner le RN et la fille en attente de la récolte électorale pour les présidentielles. C’est insurmontable : Marine le Pen et le RN sont le repoussoir idéal de second tour, or la présidentielle est l’élection qui commande toutes les autres.

Le Libéralisme est une clé mais pas suffisante. Il faut aussi du Trumpisme (écoute du peuple contre la mondialisation et l’immigration sauvages) et il faut retrouver un Sarkozy capable de parler à toutes les droites. Clairement le malheureux Wauquiez (pas plus que les autres) n’en est capable. Surtout pas un NDA qui, incapable de compromis ne pense qu’à sa pomme. Reste à trouver qui ?

Par ailleurs, face à Macron le centre droit (UDI) est encore plus inaudible. Donc pour moi le crash de LR est une opportunité de clarification:

Politique clairement à droite :

  • Valeurs – immigration, islam, presse….)
  • Libéralisme (réduction de l’état au régalien)
  • Trumpisme
  • Ecologie raisonnée non punitive

Mayall pour A droite, fièrement !

Comme le suggère Mayall, il faut trouver un homme qui pourra incarner le renouveau de la droite. Suzanne nous a proposé un cahier des charges :

  • Homme jeune (une femme me parait bien faible pour le moment présent. Plus tard, pourquoi pas ?, QI supérieur à 160, Hautes Études tant littéraires que scientifiques, et surtout pragmatique
  • Libéral au sens noble du terme
  • Ne pratiquant pas le deux poids-deux mesures
  • Sachant parler correctement, sans utiliser d’argot ou de franglais
  • Ayant appris l’éthique (et pratiquant la démarche éthique)
  • Ayant appris l’histoire de France, les arts, et aimant son pays !
  • Occidental, de culture gréco-judéo-chrétienne
  • Bien fourni question cou..rage
  • Honnête
  • Ne changeant pas de ligne directive quels que soient les obstacles
  • Se fichant de la bien-pensance comme d’une guigne
  • Prêt à tout pour son pays et les français (sans dire « mon peuple », ce qui fait snob, prétentieux et esclavagiste)
  • Prêt à aider les autres à s’aider, mais capable de supprimer tout assistanat (sauf cas graves : maladies handicaps… )
  • Ne favorisant pas les étrangers en défavorisant les autochtones.
  • Capable de mettre à la porte les envahisseurs et capable de taper du poing sur la table de l’UE.
  • Capable de limiter le gouvernement à 3 ou 4 ministères clés, point barre, supprimer quasi tous les « hauts fonctionnaires », supprimer la taxe TV et les chaines n’auront que les abonnements pour vivre.
  • Capable d’interdire les salaires pharaoniques des artistes, acteurs, footeux, journalistes … et capable de vivre, lui-même sobrement comme tout salarié qui se respecte et respecte ses employeurs (nous)
  • Capable de limiter la sécu pour ceux qui viennent piailler (j’imagine : assurance obligatoire, mais choix de la compagnie, comme c’est le cas pour les assurances auto, trottinettes, maisons…)

Suzanne nous propose même quelques modifications institutionnelles :

  • Obligation de rendre des comptes (vrais et certifiés par des personnes compétente et non inscrites à un parti politique … Dur dur de trouver de tels comptables ?) tous les 6 mois à ses employeurs (nous).
  • Référendum pour approuver les comptes, son activité, ses projets.
  • Obligation de voter. Prise en compte des votes blancs et nuls. Obligation d’un quorum de votes valables. Si moins de 50 % du corps électoral OK (dans les assoces, c’est souvent 3/4 des adhérents, je suis donc gentille) –> A la porte et devra aller voir Popol Emploi ! Avec interdiction de se représenter à quelque élection que se soit!

Il est vrai qu’avec les veaux français, cela risque de tourner à l’aigre. C’est là un point problématique.

Liste non limitative … A compléter.

Suzanne pour A droite, fièrement !

Merci de tweeter cet article :





26 Réponses à “Avenir de la droite, vous vous êtes exprimés !”

  1. Stéphane B dit:

    Bonjour

    Je m’oppose vivement à
    « Capable d’interdire les salaires pharaoniques des artistes, acteurs, footeux, journalistes … et capable de vivre, lui-même sobrement comme tout salarié qui se respecte et respecte ses employeurs (nous) »
    surtout quand on cherche une personne
    « Libéral au sens noble du terme »

    Il y a là un antagonisme. Soit on est libéral et on laisse le marché procéder, ce qui revient à ne pas regarder le salaire des footeux, acteurs, artistes, journaleux, … du moment qu’il est payé par le privé et uniquement par le privé, comme au PSG par exemple ou les clubs anglais; soit on est pour limiter les salaires mais dans ce cas, l’Etat doit intervenir et la personne n’est plus un libéral au sens noble du terme, mais un libéral au sens anglo-saxon, i.e. un socialiste.

    Ce qu’a écrit Suzanne relève soit de son inculture du vrai libéralisme, soit de sa crainte du marché, soit de vieux réflexes étatiques et qui sont le fruit d’une jalousie.

    En effet, un bon joueur, un bon journaliste, un bon patron (dans le privé comme dans le public, ça ne court pas les rues et donc ça se paye et cher). Vouloir que l’Etat intervienne, c’est fausser le marché. Et ça, ce n’est pas une idée libérale.
    Pour un libéral, si tu es bon, tu es payé en conséquence sinon tu dégages.

    • D’accord, mais quid des impôts de ces entreprises ou clubs de sport qui déduisent les frais salariaux ? Par contre, les artistes de tous bords, à nous de ne pas acheter leurs spectacles et surtout suppression de toutes subventions!!!

      • Stéphane B dit:

        Les impôts: il s’agit de personnes employées, sous contrat, comme n’importe quel salarié. Le modèle économique existe. Par contre, avec les impôts et les clubs sportifs, nous touchons là la représentativité d’un club, d’une ville, d’un département. Un club sportif performant est une vitrine. C’est sur cela qu’est fondé le modèle économique. Je ne suis pas contre qu’une collectivité investisse dans un club à condition qu’il y ait un retour sur investissement tant financier, pas de subventions mais des actions, que pour la notoriété que cela lui amène.

        Pour les artistes, nous sommes d’accord, pas de subvention. Si une région veut être représentée, qu’elle investisse dans le film afin de pouvoir toucher des dividendes.

        Ce que nos zérolites ne comprennent plus ou ne veulent pas comprendre, c’est qu’ils ne dépensent pas de l’argent public, mais l’argent du public que représentent les contribuables, car nous payons tous des impôts et taxes. Néanmoins, il y en a chez qui l’opération est nulle, plutôt en défaveur de l’Etat et des finances publiques, ceux qui vivent du RSA et autres allocations vieillesse et qui n’ont jamais cotisé pour quoi que ce soit.
        Quand ils achètent des fringues à bon prix, origine Asie, ce n’est pas l’industriel français qui en profite donc on donne de l’argent à l’Asie. La balance est donc en défaveur de l’Etat français. Pas le même raisonnement avec un travailleur qui fait ce qu’il veut de son pognon.

        • Vous vous rappelez l’anecdote: si vous donnez 500 euros à dépenser, en gros vous achetez des vêtements, l’argent part en Chine, vous achetez du carburant, l’argent part en Arabie Saoudite, vous achetez des fruits, l’argent part au Maroc, vous achetez du matériel électronique, l’argent part au Japon….Si vous retirez en plus l’argent qui part dans les paradis fiscaux, il ne reste plus grand chose! Et je ne parle pas des allocations diverses et variées qui partent pour l’Afrique!!!!

    • « Capable d’interdire les salaires pharaoniques des artistes, acteurs, footeux, journalistes … et capable de vivre, lui-même sobrement comme tout salarié qui se respecte et respecte ses employeurs (nous) »

      Pourquoi ai je écrit cela?
      Parce que la plupart des artistes sont subventionnés.
      Si ils gagnaient des sommes astronomiques grâce uniquement aux tickets d’entrée, OK.

      Pour les club de foot, c’est la même chose : subventions, subventions, vente et achat des joueurs , là encore souvent subventionnés.

      Journalistes : là, c’est le comble.
      Je voudrais comprendre pourquoi je paierais pour un journaliste d’une télé publique alors que je ne regarde pas la Tv et , d’autre part, le montant de leur salaire semble être proportionnel aux bobards recopiés sur l’AFP.

      Très peu de journaux sont non subventionnés.
      Dommage.

      A part cela, non je ne suis pas jalouse.
      Je trouve seulement dommageable que l’état paye pour des parasites.

      OK : tu gagnes ta vie, mais uniquement grâce à ton travail et non grâce aux subsides de l’état (donc des français).

      Pour les artistes, je parlais des artistes de cinéma (subventionnés pour la plupart) .

      Je ne parlais pas des écrivains, des peintres (même si certains tableaux ont eux aussi payé par l’état.) des sculpteurs (même si c’est nous qui avons payé le joli sapin vert parisien et les emballages des ponts de Paris et de l’arc de triomphe.

      Je ne vois donc pas en quoi ma proposition et anti libérale et je suis en accord total avec cette phrase : « Soit on est libéral et on laisse le marché procéder, ce qui revient à ne pas regarder le salaire des footeux, acteurs, artistes, journaleux, … du moment qu’il est payé par le privé et uniquement par le privé »

      Quant à la représentation d’une ville, eh bien que seuls les adorateurs de foot ou autres jeux payent.
      Si la somme recueillie et trop faible, cela sous-entend, sans doute, que les habitants ne voient pas l’intérêt d’une telle vitrine

      En effet, un bon joueur, un bon journaliste, un bon patron (dans le privé comme dans le public, ça ne court pas les rues et donc ça se paye et cher). Vouloir que l’État intervienne, c’est fausser le marché.

      Désolée, mais je vois une contradiction dans cette phrase.
      Si ces journaliste, joueurs, sont subventionnés, voir payés par l’état, vouloir que le patron (donc l’état) intervienne, me parait d’une logique sans borne.

      Vous remarquerez par ailleurs que je ne parle pas de patrons privés = ce qu’ils gagnent ne me regarde pas.

      Et là, c’est un avis personnel, je ne vois absolument pas l’intérêt d’un bon joueur de foot. Hormis la dite vitrine dont je me fiche, à quoi cela sert il?

      En résumé, je voulais simplement dire que dans ces domaines : culture, information, arts, sport, je ne vois absolument pas pourquoi l’état se mêlerait de ce genre de chose en subventionnant ou en rémunérant ces activités.

      Mais pour la gauche, il faut du pain et des jeux afin de mener le peuple par le bout du nez.

      Et surtout de « bons » journaleux qui savent manipuler les esprits afin de rester au pouvoir un maximum de temps pour jouir le plus longtemps possible du pognon de dingue du peuple.

      • Pour les artistes et trop payés du sport, ce sont les milliards engloutis par les grands groupes et les droits TV qui financent tout ça, alors que ces multinationales optimisent le moindre euro versé sur l’impôt.
        Proposons de taxer cette gabegie indécente alors que la redistribution et le réinvestissement ne sont pas à la hauteur.

        Les futurs bénéficiaires des parachutes dorés préfère que Neymar porte, sur son maillot, le nom de leur groupe sans limite pécuniaire plutôt que de moderniser l’outil de travail de l’ouvrier, de réhausser son salaire ou de l’interesser au chiffre d’affaire de l’entreprise, permettant sûrement d’optimiser la productivité locale évitant ainsi des délocalisations sauvages « post-scrutin ».

        Le sponsoring dans le sport, comme la publicité, qui rémunèrent sans limte, doivent être taxés pour 3 raisons indissociables:
        -Alléger le coût du travail
        -Redonner du pouvoir d’achat aux travailleurs
        -Relancer l’investissement

        Cela permettrait de remettre dans le droit chemin bien des milliards qui rémunèrent un peu trop grassement les donneurs de lecons et quelques sportifs au détriment des autres et de l’éthique du sport en général.

        • Stéphane B dit:

          Un belle idée communiste. Et la liberté d’en tout ça ?
          Laissez le marché agir librement et vous verrez que chaque euro investit rapportera ou flinguera l’entreprise.

          • Une idée communiste de supprimer le paiement des matchs de foot par les TV (taxes obligatoires pour le petit peuple), ou sponsorisés par des multinationales qui défiscalisent leurs « dons » pour cette gabegie?

            Pas vraiment.
            OK si les multinationales sponsorisent, après tout pourquoi pas…
            Mais pas de défiscalisations qui correspond à augmenter les impôts pour tous ceux qui ne peuvent pas défiscalise.

            La liberté c’est :
            — Tu bosses
            – Tu es payé
            – Une multi nationale te sponsorise , pourquoi pas
            – mais elle te fait un cadeau taxable (tout comme, dorénavant , un parent paye pour un don à ses enfants dès une somme qui correspond parfois à un salaire de footeux ), et tu payes des impôts sur ton salaire!

            Et si tu trouves que taper dans un ballon ou faire une émission stupide à la TV (mais qui plait à jupiter, ça c’est important) est du travail et que tu estime que tu n’es pas assez payé, la méthode est simple!
            Tu traverses la rue et tu vas trouver un travail rémunérateur dans les 5 mn!

            Excusez moi pour le tutoiement (ce n’est pas mon genre), mais j’essaie de « causer » comme le président de tous les français sauf moi:

          • Je rappelle que la publicité est un acte volontaire comme les jeux d’argent. Cela permet aux non talentueux de percer ou de s’enrichir sur la valeur des autres, comme les programmations des chansons sur les ondes qui font le top 50.

            Les gens talentueux n’ont besoin de marketing à outrance, leur renommée suffit pour garnir les carnets de commandes.

            Par exemple, Carglass assomme la concurrence à coût de milliard par la publicité, et nous pollue les oreilles quotidiennement.

            Acte volontaire = taxe

            La gestion d’une entreprise passe par un équilibre dans la gestion économique.
            De nos jours, c’est parachute doré et grosse rémunération pour le haut de l’organigramme, plein pot pour les actionnaires et le marketing.
            A l’inverse, optimisation pour l’impôt, lance-pierre pour les salaires de la base, peau de chagrin pour la modernisation et l’investissement.

            Voilà pourquoi nos bobos nous font la leçon, pourquoi tous les feux sont au vert et les gilets sont au jaune.

        • @ Suzanne : l’idée communiste exposée par Forban, c’est « Le sponsoring dans le sport, comme la publicité, qui rémunèrent sans limte, doivent être taxés ».
          Pardonnez moi mais c’est stupide : en vertu de l’évidence « ce ne sont pas les vaches qui payent les taxes sur le lait », ce seront les consommateurs, qui se retrouveront à payer le surcoût induit par ce type de ponctions, qui par ailleurs existe déjà …
          Ensuite, si les TV achètent très cher, les droits de retransmission des match, ce n’est pas par philanthropie, mais parce que ça leur garantit de l’audience et des recettes publicitaires … Que ces programmes ne soient pas vos favoris, soit, mais ils ont des habitués, qui sont suffisamment nombreux pour garantir de bons Audimats aux chaînes …

          • Alors pourquoi on nous rabâche depuis le rapport « Gallois » que, pour la compétitivité des entreprises, il faut alléger le coût du travail en le libérant d’une bonne dose de prélèvements obligatoires.

            D’autres ont dit que c’était un non sens que ce soit le travail qui finance les aides sociales.

            « Manu » et sa bande, sont incapables de faire des économies sur les finances de l’état comme leurs predecesseurs.

            Un communiste aurait proposer de faire les poches aux riches, un socialiste aurait créer un impôt, une taxe carbone ou une contribution supplémentaire pour augmenter encore le budget de l’état.
            Un centriste de droite aurait vendu des actifs au Qatar pour pouvoir dépenser toujours plus.
            Un pragmatique choisi un acte volontaire pour en subtiliser une partie afin de baisser le coût du travail.

            MACRON, lui, socialiste, centriste de droite et banquier, fait les poches aux plus faibles dans sa consommation nécessaire du quotidien (dépenses non-volontaires), vend les actifs stratégiques aux quatre coins de la planète en échange de créations d’emplois « en moins » et allège l’impôt des plus riches pour soit disant une promesse d’investissement.

          • Stéphane B dit:

            Beaucoup de poncifs !
            Libéraliser le travail en allégeant les charges qui pèsent dessus permet de payer le social, en partie car la baisse du coût du travail permettra de relancer l’économie et donc de baisser le chômage et in fine le social.

            Pour financer le social, au lieu de prendre le pognon sur les taxes du travail ou sur tout ce qui est possible de taxer, le pognon viendra de la relance de l’économie, les fameux impôts indirects, qui générera de l’emploi et donc des dépenses.

            Seulement, il faut abandonner le modèle socialiste de Keynes, c’est-à-dire se remettre en question et admettre qu’on a tout fait faux. Et pour ça, il faut des « corones » (prendre l’accent espagnol pour dire ce mot) et ça, c’est ce qui manque le plus à nos politocards bien qu’ils aient subi une violente hontectomie.

    • pour compléter le commentaire se Stéphane B, la seule méthode effective pour diminuer les dépenses sociales, et sortir du cycle infernal actuel de hausse perpétuelle, c’est de laisser les entreprises, créer de la richesse, donc à terme du travail, et donc réduction du chômage et augmentation des cotisants !

  2. l’obligation de voter est un leurre, les sciences statistiques sont là pour nous le démontrer. C’est de bonne guerre pour les partis perdants de se justifier en disant « ah, c’est parce que nos électeurs à nous, ne se sont pas déplacés, parce qu’il a fait beau (ou autre excuse ) ».
    La réalité c’est que les abstentionnistes sont assez uniformément répartis, et que les résultats des votes (plusieurs millions d’électeurs ) confirment la plupart du temps les intentions établies à partir de sondages sur des échantillons de … moins de 1000 personnes !

    Le vote doit rester un acte libre, engageant la responsabilité d’un citoyen éclairé, et donc, s’abstenir est donc aussi un droit !

    Au moins, on sait désormais,que la droite, la vraie représente 8.5 % des électeurs. L’avenir s’annonce … rose, enfin rouge, à mon plus grand désespoir !

    • Que voulez vous : j’ai du mal à accepter qu’un homme deviennent le président de tous les franças » avec 40% des voix du corps électoral.
      certes j’ai fait, en mon temps , des calculs de probabilité (ce n’était pas ma tase de thé).

      Néanmoins, cette amtière ne m’a jamlis convaincue!

      Et je ne suis aps certaine que dans le s+60% d’abstentionnistes (cas d’école ci dessus), il y ait la même % de gens pour ou contre bidule ou machin;

      Ensuite, c’est là où je ne suis pas libérale, je trouve que le vote obligatoire et important : ainsi, les gens ne peuvent plus râler et le « président » (pou tout autre élu) a un socle important réel (et non un socle important de 22% des votant -blancs et nuls exclus, qui plus est – soit 10% du corps électoral!

      Et ne pas voter pour moi n’est pas un droit, car voter est un devoir.
      (d’où, l’intérêt de comptabiliser les votes blancs ou nuls et les abstentions)

      Et comme, en plus, je ne crois pas aux sondages (je vous l’ai dit, les calculs de probabilité ne me « parlent » pas)

      • Stéphane B dit:

        Il existe un village en France qui fait le bonheur des instituts de sondage. En effet, pour chaque élection présidentielle, ce village donne le résultat national.

        Pour les sondages, lorsque le téléphone a pris son envol aux USA, un institut de sondage a appelé une dizaine de milliers de personnes pour prendre le pouls lors d’une élection présidentielle. Un autre institut a pris le parti de cibler une petit nombre de personnes, mais sélectionnés en fonction de leur représentativité: âge, travail, revenus, …
        Et devinez quel institut a prévu le bon résultat ? celui qui a ciblé la population en fonction de sa représentativité.

        Faîtes leur confiance, ils ne dépensent pas l’argent privé sans savoir où ils vont.

  3. Mais qui nous a énervé Suzanne???????

    • j’ai honte et je suis triste!
      snif, snif; snif…

      je suis d’une droite peu courante… snif, snif..
      Quelqu’une veut t-il me pardonner?

      • J’étais tellement de droite, ma chère, que j’ai rallié doucement mais sûrement, l’extrême droite, bien que je dénie toute valeur à ce terme stigmatisant et culpabilisant – un peu comme l’islamophobie- porté par la gauche culturelle et les médias inféodés…

        • J’ai voté RN dimanche, mon gros village (ou petite ville) est vraiment mal dirigé, comme on dit « à la balkany », au su et au vu de toutes les instances administratives et judiciaires, et pourtant elle a servi de cadre au dernier meeting LR, de quoi écoeurer les purs électeurs! Résultat 40% pour le RN, et pourtant nous n’avons pas de problème d’immigration, enfin, pas encore, mais ça ne saurait tarder, les routes italiennes et basques étant défaillantes pour eux!!!!

  4. Être de droite, ce n’est pas réclamer un « nivellement » par la fiscalité, ni plus d’impôts pour les autres !
    Oui, il y a des gens qui gagnent de l’argent, beaucoup d’argent, et c’est heureux ! Un pays qui n’a pas de riches, est un pays pauvre !
    Encourager le travail, l’effort et sa récompense, soutenir l’entreprise, seule créatrice de richesses, avoir une vision réaliste du monde, accompagner son évolution, respectant la liberté et les choix des individus, sans chercher à imposer une idéologie ou des dogmes, au nom d’un prétendu intérêt supérieur, ça c’est un discours de droite que j’aimerai entendre. Au lieu de ça, on nous sort « il faut taxer les GAFA » et d’autres idées toutes aussi brillantes …

  5. Bon, je crois qu’au prochaines municipales, LR ou ce qu’il en restera sera heureux de faire 8.5 % …
    https://www.lepoint.fr/politique/quitter-lr-l-appel-d-un-ministre-de-macron-aux-maires-de-droite-02-06-2019-2316373_20.php

    Macron a tué le PS, c’est le tour de LR …

  6. Et la démission de Wauquiez est le dernier clou dans le cercueil !

    • Totalement!

      Un énorme clou :
      Léonetti en personne.
      L’équivalent d’un mélange de cyanure, de cigüe, de chlorure de potassium injecté à ceux qui sont déjà privés de boire et de manger (plus de pain et même pas de la brioche… Un peu de foot, quand même?), parce que ne correspondant pas à la « norme »
      (norme LREM bien sûr)

      C’est ce faux jeton, pro-génocide pour les handicapés, pro-LREM qui prend la présidence par intérim!

      Macron doit se frotter les mains!

      Après Philippe, Darmalin, Lemaire, voici dans son escarcelle récrément le président par intérim des LR.
      Ensuite nous verrons arriver Pécresse, Peltier, et combien d’autres…

      FINI, terminé : je ne voterai jamais plus pour LR dans ces conditions.

      J’attends donc de voir comment vont se dérouler les premiers pas de la « reconstruction » de « mon » ancien parti.

      Peut être aurons nous la chance de voir quelqu’un de bien qui se lève.

      En attendant, je suis coincée, car je ne veux pas que la Marine arrive en force sur le plan national

      Il est vrai qu’il n’y a pas d’élections tout de suite et que, pour les municipales, chez nous, ce sont la plupart du temps des listes sans parti politique qui se présentent et qui sont donc élues

      En tous cas, Wauquiez est parti la tête haute.
      Avec 11% du corps électoral (oui je sais, vous estimez que les électeurs ont le droit de se laver les mains), je pense que macrominus aurait pu lui aussi démissionner!

      Eh bien non : il continue à racoler!
      (et, hélas avec succès)

      • michel fremondiere dit:

        et OUI… la Marine est en tête dans l’élection européenne, chez nous en France, elle serait majoritaire si les droites faisaient un programme commun, pour battre le Macron, donc LR, c’est cuit !

  7. Laurent Wauquiez, pars à l’ISSEP avec Marion
    Pour faire la nique à la droite molle et à Macron
    Les traitres Juppéiste n’ont qu’ à bien se tenir
    Seulement des strapontins ils vont obtenir !!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *