Ce message décapant qui nous vient d’Asie

Publié par le 19 Mai, 2019 dans Blog | 5 commentaires

Ce message décapant qui nous vient d’Asie

Voici un article de Xavier Fontanet paru sur le site :

Alors que l’Asie est en plein développement, en pleine confiance, l’Occident doute. Longtemps arrogant et sûr de la suprématie de sa civilisation, l’Occident a vu la haine de soi naître en lui et se développer. Les ennemis sont venus de l’intérieur en tentant une déconstruction massive des valeurs qui ont fait l’Occident.

Il y a sûrement des leçons à tirer de la montée de l’Asie et des exemples à suivre. Xavier Fontanet nous livre quelques pistes :

Lee Kuan Yew, fondateur de Singapour, a toujours expliqué haut et clair qu’une société fondée sur la recherche de l’égalité sera battue sur le long terme par celle qui place la dignité de chacun au sommet de ses valeurs.

La ville de Singapour.

Lee Kuan Yew, fondateur de Singapour.

L’Europe et l’Occident ont commis un péché d’orgueil au moment de la chute du mur de Berlin. Ils ont cru aux théories de Francis Fukuyama sur la fin de l’Histoire en pensant que les valeurs occidentales avaient définitivement gagné. C’est pourtant à partir de ce moment-là que les pays d’Asie (et la Chine en particulier) ont pris l’élan qui les fait passer en force devant l’Europe et les États-Unis, et cela quelles que soient les initiatives du président Trump.

Le paradoxe dans toute cette affaire est que l’Europe a perdu confiance dans ses valeurs de liberté et d’initiative, alors que ces mêmes valeurs ont permis à l’Asie un formidable rattrapage. La parade est simple, elle consiste à rechercher les bonnes pratiques asiatiques que nous pourrions copier à notre tour. Tous ceux qui connaissent l’Asie pour y avoir travaillé quotidiennement, en particulier les entreprises, seront unanimes pour dire qu’il y a un trésor de recettes dont il faut s’inspirer, en particulier au Japon.

IKIGAI

L’une d’elles est fort bien résumée dans un petit livre facilement disponible ; elle porte le nom d’Ikigai, méthode qui permet de donner du sens à la vie. Ce livre apprend à porter attention aux petites choses, il montre que le travail manuel est en fait hautement intellectuel, la main étant le prolongement du cerveau. La clef, c’est de toujours viser la perfection en toutes choses.

Il apprend aussi la modération et le respect de l’autre, où qu’il soit dans la société. Ce dernier message est peut-être le plus important, il est source d’harmonie de la société. C’est la force de l’Asie. Accepter que même si nous sommes égaux en droits, nous ne sommes pas pareils en fait, mais proclamer au même moment qu’un ouvrier efficace et bon collègue doit être placé en plus haute estime que le dirigeant d’une grande entreprise qu’il aurait abîmée durant son mandat.

Voilà une philosophie dont nous devrions nous inspirer. Lee Kuan Yew, fondateur de Singapour, a toujours expliqué haut et clair qu’une société fondée sur la recherche de l’égalité sera battue sur le long terme par celle qui met la dignité de chacun au sommet de ses valeurs. Pour lui, en effet,l’égalitarisme mène à l’assistanat qui se finance forcément par la démotivation des entrepreneurs et ruine l’économie. Pourquoi n’écouterions-nous pas aujourd’hui ce message décapant venant de l’un des plus grands dirigeants mondiaux des cinquante dernières années ?

Xavier Fontanet pour Contrepoints.

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Ce message décapant qui nous vient d’Asie”

  1. C’est macron et toute sa bande de pédants qui devraient s’inspirer de la méthode IKIGAI.
    En fait c’est désormais la plus grande partie de notre société qui devrait trouver une source d’inspiration et de réflexion! ceux qui réussissent n’ont que mépris pour ceux qui ne sont pas de leur caste!

    Le mépris pour les professions dites manuelles remontent maintenant à quelques décennies!
    Nous en sommes au mépris de classe!
    Chacun peut le constater tous les jours et même plusieurs fois par jour dans x situation!

  2. « Une société fondée sur la recherche de l’égalité sera battue sur le long terme par celle qui met la dignité de chacun au sommet de ses valeurs ».
    Il est intéressant de rappeler que l’apport majeur du christianisme à la civilisation européenne est justement le fait que chaque être humain, indépendamment de son rang, de sa condition, de son physique, son intelligence, sa race, etc… est égal en dignité aux yeux du seigneur. Les Lumières ont plus tard repris ce message en le « laïcisant ». Cela ne peut être étranger à la domination de la civilisation euro-occidentale sur le monde du 15e au 20e siècle.
    Simplement, en Europe, et en France tout particulièrement, la passion de l’égalité (autrement dit le socialisme) a eu raison de cet héritage chrétien.
    Et comme le prédisait Tocqueville, les français préféreront être égaux dans la servitude (à laquelle on peut rajouter la pauvreté, le chômage, l’ignorance, l’inculture, …) qu’inégaux dans la liberté.

    Pour ce qui est de l’Ecole, le constat est évident, les responsables sont même connus, ceux qui ont prêché le « Smic culturel », « l’égalité des résultats » quitte à ce que le niveau baisse, … C. Barjon avait publié un livre très percutant sur « les assassins de l’Ecole » qui épingle tous ces responsables.

  3. Hmmm … je trouve ce constat bien trop optimiste. On se trompe, il faut juste prendre conscience de l’erreur et la corriger et tout ira mieux.
    Et si ce n’était pas le cas? Et si tout était calculé par les élites pour casser ce peuple occidental devenu trop intelligent pour son propre bien, trop exigent, trop gênant? Et s’il fallait l’abrutir pour qu’il soit plus manipulable, le diluer pour l’affaiblir; le diviser en communautés pour qu’il soit trop occupé à se battre entre soi, pour se rendre compte de ce qui lui arrive.
    Et maintenant on fait quoi?

  4. Richard Mauden dit:

    Heureux de voir votre esprit de suite
    Amitiés

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *