Des idées de droite sur les ondes … Ça fait du bien !

Publié par le 2 Mai, 2019 dans Blog | 2 commentaires

Des idées de droite sur les ondes … Ça fait du bien !

J’ai plusieurs fois loué ici Pascal Praud pour sa liberté de ton et son ouverture d’esprit dont on cherche vainement d’autres exemples ailleurs à la radio ou à la télévision.

Je vous propose, aujourd’hui, deux vidéos de l’émission de Pascal Praud sur CNEWS. Toutes les deux dénoncent le sectarisme de la gauche et les incroyables (ex)actions antidémocratiques de l’ultra gauche, notamment, à l’université.

On a assisté récemment à l’interdiction d’une pièce de théâtre d’Eschyle au nom d’un antiracisme délirant. Alain Finkielkraut s’est vu expulsé de Sciences Po pour ses idées jugées réactionnaires, etc … etc …

1 – Finkielkraut persona non grata à Sciences-Po

Oui, l’université française est bien malade ! Y imposer cette imbécile écriture inclusive en est un exemple déshonorant pour ce qui devrait être un temple du savoir et de la tolérance.

2 – Gérard Leclerc piégé par Pascal Praud

Non, monsieur Leclerc, on ne peut pas renvoyer dos à dos l’ultra gauche et l’ultra droite. Le sectarisme est à gauche, et la gauche a encore une grande influence dans les médias. L’extrême droite est en permanence stigmatisée et toute alliance avec elle condamnée alors que l’extrême gauche est protégée et on peut s’allier avec elle sans être critiqué.

Oui, il reste quelques îlots de liberté dans ce paysage audiovisuel quasi entièrement policé par le politiquement correct. Merci à Pascal Praud !

En plus de A droite, fièrement ! évidemment !

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “Des idées de droite sur les ondes … Ça fait du bien !”

  1. C’est drôle, mais quand je l’écoute sur RTL, j’ai l’impression qu’il coupe la parole aux auditeurs qui critiquent le gouvernement actuel mais laisse s’exprimer ceux qui l’encensent.
    Mais je me trompe peut-être, j’ai l’oreille sélective moi-aussi, je n’entend qu’un seul son de cloche…..

  2. Pascal Praud a surtout prouvé que le journalisme sportif spécialité football mène à tout à condition d’en sortir…

    Sinon, moi non plus, absolument pas convaincu que Praud fasse entendre une petite musique différente de la majorité de ses confrères, ou alors il n’aurait pas son rond de serviette en meneur de revue sur un grand média.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *