France vs islam : Eric Zemmour magistral sur CNews !

Publié par le 22 Sep, 2020 dans Blog | 2 commentaires

France vs islam : Eric Zemmour magistral sur CNews !

Ce fut un grand moment, hier soir, sur CNews !

Le second édito d’Eric Zemmour fut consacré à l’affaire de la présence d’une représentante de l’UNEF complètement voilée à l’Assemblée nationale.

Certains députés quittèrent la séance sur le champ,  ce qui déclencha une polémique pour ou contre la liberté de porter le voile qui a notamment montré le clivage qui partage la gauche.

Jean-Luc Mélenchon fut évidemment en pointe dans ce combat des islamogauchistes déjà en campagne présidentielle pour capter les voix de la communauté musulmane.

Eric Zemmour a été magistral dans son exposé, multipliant les références historiques dans une analyse politique très pointue. Il met aussi une partie de la gauche face à ses contradictions les plus énormes !

Cela m’a demandé beaucoup de temps de transcription, mais il FALLAIT que son texte figure dans ce blog. Quand le conflit civilisationnel aura commencé en France, je le ressortirai et le jetterai à la figure de tous les Bisounours ou les traitres à la France qui prêchent la soumission de la République à l’islam politique.

Voici donc la transcription de l’édito d’Eric Zemmour :

Premier point : patriotes contre pacifistes

Je pense, malgré les dénégations de beaucoup de responsables politiques et d’intellectuels, que l’islam et la question identitaire vont devenir, et sont déjà, centraux dans le pays. Et comme à chaque fois qu’il y a une question existentielle pour la Nation, la gauche, mais aussi la droite, se coupent en deux.

A chaque fois, dans l’Histoire, c’est comme ça ! A chaque fois qu’il y a un envahisseur, un ennemi, ça n’est pas la droite contre la gauche. Les deux se fracturent. Il y a ceux qui sont patriotes avant tout, et ceux qui sont pacifistes avant tout ! Dans les années 30, c’était comme ça, lors des guerre de 1870 et de 1914, c’était comme ça !

A gauche, il y a ceux qui vont défendre la patrie, une certaine idée de la République et il y a ceux qui vont refuser la guerre, le combat et préférer défendre ce qu’ils appellent des victimes, des déshérités. C’est la vieille solidarité de la gauche avec les déshérités de l’Humanité, etc …

C’est la même chose aujourd’hui. L’islam et l’identité nationale sont déjà le coeur battant d’un conflit qui va séparer la gauche et la droite. Valls l’avait dit, il y a longtemps : « les deux gauches irréconciliables » !

On a l’UNEF … Il faut bien comprendre que l’UNEF, ça n’est plus rien ! Ils sont quinze ! Donc il est très facile d’être manipulé et instrumentalisé par les islamistes qui ont, comme stratégie, de faire de l’entrisme partout ! Dans les clubs de sport, dans les associations, dans les écoles, dans les mairies et … dans les syndicats.

L’UNEF, c’est devenu le syndicat des étudiantes voilées et de l’écriture inclusive !

Ça n’est plus rien ! Le patron de la CGT, Philippe Martinez a d’autant plus de mérite qui, lui aussi, dans son syndicat, voit beaucoup de militants islamistes. C’est très compliqué, pour lui ! C’est d’autant plus courageux pour lui d’avoir pris cette position pour la laïcité et contre le voile de cette jeune femme.

Deuxième point, ce sont les principes !

On a une gauche qui, depuis 40 ans, est devenue le défenseur acharné de la liberté individuelle. Ça n’était pas le cas, jadis, quand ils étaient enrégimentés dans des groupes, les communistes, etc … On exaltait plutôt alors la solidarité collective, à gauche. Mais depuis 68, la gauche défend la liberté individuelle, le droit à tout, le droit à n’importe quoi ! Tous les droits sont absolument défendables !

Et que s’est-il passé ? Avec une grande intelligence tactique, les Frères Musulmans et les Salafistes ont instrumentalisé cette idéologie de gauche ultra libertaire, Michéa dirait ultralibérale, qui fait que l’individu est la mesure de tout ! Qu’est-ce qu’on lit dans les papiers de l’UNEF ? Je vous épargne l’écriture inclusive qui me sort par les yeux ! « Nous sommes toutes hostiles à l’injonction patriarcale et donc nous défendons le droit de se vêtir et de se dévêtir ».

Cela veut dire que, pour défendre le voile, qui est la quintessence de l’injonction patriarcale, elles se revendiquent de la lutte contre l’injonction patriarcale !

Voyez le salmigondis dans leurs têtes ! Et ça, c’est l’habileté des islamistes qui ont fait croire que la défense du voile, c’était la défense de la liberté individuelle ! Magnifique ! Chapeau bas ! Remarquable coup ! Et ces imbéciles tombent dans le panneau ! Parce que, s’il y a une religion dont le nom veut dire soumission, et qui ne connait pas la liberté individuelle et s’en fait gloire, c’est bien l’islam !

Qu’est-ce que c’est que l’islam, c’est la possibilité de s’arracher justement à la loi des hommes pour se soumettre à la loi de Dieu ! Justement, le contraire de la liberté individuelle !

Vous vous rendez compte de l’incompréhension philosophique de ces gens de la religion musulmane.

Bémol de Christine Kelly : ça ne concerne pas non plus la grande majorité des musulmans qui vivent en France …

Zemmour : ça concerne l’islam et les musulmans le savent très bien ! L’islam est une religion théocratique qui impose un corpus juridicopolitique.

Nouveau bémol de Christine Kelly : l’islam veut dire soumission mais aussi paix …

Zemmour (retournant la question) : c’est facile à comprendre : on a la paix quand on est soumis ! On a la paix de Dieu quand on est soumis ! Oui, absolument ! Et on a la paix des musulmans quand on est soumis à l’islam. C’est d’une logique imparable, cette double traduction !

Normalement, on ne devrait pas avoir besoin de la loi. Qu’est ce que c’est la France, c’est cette vieille règle : A Rome, fais comme les Romains !  Pas qu’en France, d’ailleurs, dans tous les pays ! On va en Iran, une femme se voile ! D’où qu’elle vienne ! A Rome, fais comme les Romains ! En Arabie saoudite, pareil ! En France, on s’habille comme les Français ! Et on ne met pas de voile ! On ne met pas de voiles aux femmes ! On ne nous parle que des femmes, du contrôle du corps des femmes mais les hommes aussi !

Intervention de Christine Kelly : mais en France on a la liberté …

Zemmour : Vous avez raison et on est au coeur de la contradiction ! D’un côté la liberté de se vêtir et le principe A Rome, fais comme les Romains ! Normalement, on règle ça par les moeurs. C’est à dire que les gens comprennent, ont l’intelligence, ont le respect du pays dans lequel ils vivent et ne s’habillent pas avec ce qui choque la population qui vit là depuis des siècles. Normalement, on s’adapte aux moeurs du pays ! Sauf que là, on a une religion qui veut, et des militants politiques, les islamistes, les Frères musulmans, les Salafistes, qui … L’islam est une religion profondément politique. Toutes les religions sont politiques en voulant contrôler le temps et l’espace ! C’est pour ça qu’on a les cloches des églises, le cri du muezzin. Là on règle le temps ! On fait des prières périodiquement. Et puis on veut régenter l’espace, avec la construction d’églises ou de mosquées. On régente l’espace !

Et là, avec le voile, avec les djellabas pour les hommes, on veut visibiliser l’islam ! On veut coloniser la rue française par l’islam ! C’est une stratégie politique !

Christine Kelly et sa brillante équipe de Face à l’info

Christine Kelly : coloniser, coloniser, le mot est très controversé !

Zemmour : coloniser l’espace, coloniser la vision. Habituer à dire que la France est une terre d’islam. Puisqu’il y a des gens qui s’habillent comme au septième siècle dans le désert d’Arabie saoudite.

Christine Kelly vraiment à la peine : En Arabie saoudite, ils s’habillent comme ça et pour autant ils ne sont pas colonisés !

Zemmour : mais ça fait 1000 ans qu’ils ont colonisé l’Arabie saoudite, chère Christine …

C’est comme ça qu’ils ont fait en Egypte. En Egypte, il y a 50 ans, il n’y avait pas de voiles dans la rue ! Je vous rappelle que Nasser se moquait du voile pour les femmes. Il y a une saynète célèbre sur internet …

En Algérie, il n’y avait pas de voile ! Boualem Sansal raconte qu’il y avait des minijupes partout ! En Afghanistan … Et même en Iran ! Donc vous voyez bien que c’est une action politique !

Est-ce qu’on répond politiquement à cela et donc on interdit le voile partout ou est-ce qu’on refuse de répondre pour se soumettre au principe de la liberté individuelle – ce que je peux comprendre – mais on ne comprend pas, selon le célèbre mot de Saint-Just : pas de liberté pour les ennemis de la liberté !

Là, nous avons des ennemis de la liberté. Ernest Renan disait : « l’islam, ce sont les plus grandes chaines qu’on ait mises aux pieds de l’humanité ! »

Nous avons des ennemis de la liberté, les Salafistes, les Frères musulmans. A leur laisser la liberté, on fait leur jeu !

Christine Kelly : vous savez qu’il y a beaucoup de musulmans qui ne pensent pas comme vous …

Zemmour : Il y a des musulmans qui savent que j’ai raison et il y a des musulmans qui pensent que j’ai tort. Mais je suis prêt à discuter. Je pense qu’il faut discuter avec les musulmans.

Christine Kelly : en se positionnant contre la loi sur le séparatisme, en dénonçant le risque d’une nouvelle guerre de religion, Jean-Luc Mélenchon ne se place t-il pas dans la droite ligne de la tradition laïque française ?

Zemmour : Il est justement dans l’antithèse de la tradition laïque et républicaine française. Qu’est-ce que c’est la République ? La République, c’est l’héritière du mouvement des Lumières du 18 ème siècle qui a combattu les religions et en particulier le catholicisme. « Ecraser l’infâme ! » C’était la phrase de Voltaire ! Ecraser l’infâme ! On ne peut pas faire plus clair ! A l’époque, on ne se souciait pas de la sensibilité des chrétiens qui étaient froissés par cette phrase vigoureuse.

Jean-Luc Mélenchon le sait très bien parce il connait bien l’histoire de France. Il sait très bien qu’il est exactement à l’opposé de la tradition républicaine laïque française. La laïcité à la française – on parle de tradition – c’est la liberté religieuse de pratiquer sa religion; de croire ou ne pas croire, et – et ça il l’oublie et beaucoup de personnes l’oublient ! – c’est la discrétion dans l’espace public ! Ce n’est pas seulement l’Etat qui doit être neutre, contrairement à ce que dit Jean-Luc Mélenchon, ce sont aussi les citoyens ! Et pourquoi ? Parce que seule la discrétion de la religion dans l’espace public permet la rationalité du débat entre citoyen. C’est pas pour rien ! C’est parce que les conditions du débat ne sont plus respectées puisqu’on met Dieu avec nous ! C’est ça la République ! Mélenchon le sait ! Mieux que personne !

Affiche de campagne de Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2012

Au début du 20 ème siècle, il y avait le sénateur Viviani qui se félicitait d’éteindre les lumières dans le ciel ! Il parlait du christianisme, évidemment.

Et aujourd’hui, Mélenchon, qui est l’héritier de cette tradition politique là, qui défend la religion musulmane et qui défend ce qui était pour ses ancêtres politiques de l’obscurantisme ! C’est quand même un gros paradoxe !

On voit bien ce que cherche Mélenchon. Il nous dit : je ne veux pas de guerre de religion. Il a raison ! Mais il faut bien comprendre pourquoi il y a eu des guerres de religion et pourquoi l’Etat, à certains moments, a persécuté certaines religions. Pour une raison très simple énoncée dans la phrase de Richelieu contre les Protestants : « Je ne veux pas d’Etat dans l’Etat ! » Parce que la religion, ça veut dire le communautarisme ! Ça veut dire la sécession ! Le séparatisme, comme dirait Emmanuel Macron. Tout ça c’est lié !

Toutes les religions se sont couchées devant l’Etat. Parfois au prix de grands massacres ! Richelieu a fait le siège de La Rochelle avec 90 % de la population protestante qui est morte ! Tout ça parce que les Protestants voulaient imposer un Etat dans l’Etat en faisant alliance avec une puissance étrangère, en l’occurence l’Angleterre, contre la France !

Les Juifs se sont couchés aussi ! Ils ont été expulsés à plusieurs reprises par les rois ! Et, après la Révolution, qui les a émancipés, Napoléon Bonaparte a convoqué Sanhédrin et a exigé des responsables religieux et laïques de cette religion, qu’ils renoncent à certains éléments de leur religion qui allaient contre le Code Civil. Il leur a posé des questions … Un interrogatoire ! Ils ont répondu aux questions et quand Napoléon a dit : Non ça, ça ne va pas, ils se sont couchés ! Ils ont cédé !

Je ne vous parlerai pas des Catholiques ! Je vous rappellerai seulement, sans revenir à la Terreur de Robespierre, que Mélenchon défend tant, je vous parlerai de la fin du 19 ème siècle, avec la République qui a persécuté le catholicisme, qui a expulsé des congrégations, des ordres monastiques, qui ont été expulsés de France ! Ils étaient Français, pas étrangers ! Ils sont revenus d’eux-mêmes, en 14, pour combattre dans les armées françaises et défendre le pays ! Ils ont été expulsés et on a envoyé l’Armée pour la fameuse opération des Inventaires !

On nous explique qu’il faut défendre la sensibilité des croyants. Je respecte beaucoup la sensibilité des croyants. Mais j’ai une phrase de Robespierre, que je livre à la sagacité de Mélenchon, parce que je sais qu’il relit régulièrement les discours de Robespierre : « La sensibilité qui gémit presqu’exclusivement pour les ennemis de la liberté m’est suspecte ! » Je pense que Mélenchon devrait méditer cette phrase de son idole, Robespierre !

Marc Menant vient en appui d’Eric Zemmour : «  Quand vous mettez le voile, ça n’est pas uniquement mettre un voile. La femme qui porte un voile, elle vous dit dès le départ: ne m’approchez pas, car, en tant que religieuse, non pas en tant que citoyenne, – or la loi française exige qu’on se sente d’abord républicaine, d’abord française – je me sens religieuse, vous ne pouvez pas me tendre la main, vous ne pouvez pas m’embrasser, je n’ai pas à être seule avec vous. Voilà ce que signifie le voile. Et donc, qui fait la guerre ? Ce sont les gens qui prennent cette posture et cet uniforme. »

Myriam Pougetoux, la représentante de l’UNEF, à l’origine de la polémique

Christine Kelly : Mélenchon est-il clientéliste ?

Zemmour : le virage de Mélenchon date de l’année dernière, quand il a participé à la manifestation contre l’islamophobie. On voit bien qu’il a une cible électorale ! Jean-Luc Mélenchon est en campagne électorale ! Pour la présidentielle, il a une cible électorale et il fait tout pour l’avoir. je ne suis pas sûr qu’il fasse un bon calcul. Pour les Frères musulmans et les Salafistes, il appartient déjà trop à la tradition révolutionnaire française. C’est un pacte avec le diable qu’il fait !

Question de Dimitri Pavlenko : Dans ce 21 ème siècle où l’on refuse toute violence, comment fait-on pour sortir de ce guêpier ?

Zemmour : je pense que c’est la vraie question !

Je pense qu’il faut la force de l’Etat. Qu’il ne faut pas ciller ! Qu’il faut être inflexible, et ne pas craindre les conflits, ne pas craindre le terrorisme, la délinquance et la violence. C’est le fameux mot de Churchill qu’on cite tout le temps après Munich : Vous avez voulu la paix au prix du déshonneur. Vous aurez la guerre et le déshonneur ! Je pense que nous faisons exactement le même choix !

Eric Zemmour et ses collègues pour Face à l’info sur CNews.

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “France vs islam : Eric Zemmour magistral sur CNews !”

  1. Cher Webmestre, je vous signale que Myriam Pougetoux, en écriture inclusive (si, si, j’y tiens beaucoup) se définit comme une conne.vertie.

  2. Je cite:

    En Algérie, il n’y avait pas de voile ! Boualem Sansal raconte qu’il y avait des minijupes partout ! En Afghanistan … Et même en Iran !
    Donc vous voyez bien que c’est une action politique !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *