Fraude contre Trump : l’omerta des médias français !

Publié par le 11 Nov, 2020 dans Blog | 11 commentaires

Fraude contre Trump : l’omerta des médias français !

Circulez ! y’a rien à voir !

A en croire les médias français, Joe Biden est déjà le 46 ème président des Etats-Unis. Ils n’osent pas ajouter :

«  sans conteste »

mais se contentent de cacher aux Français l’intensité de la bataille judiciaire qui a commencé outre-atlantique.

Ce matin, 11 novembre 2020, dans la matinale de RTL, Yves Calvi a traité en quelques secondes des élections américaines sans évoquer la moindre fraude, se contentant de dire que Donald Trump contestait sa défaite.

Je prends acte, monsieur Calvi, de votre parti pris, qui va jusqu’à censurer des informations pour ne pas risquer d’altérer l’image de l’élection de Joe Biden et surtout de Kamala Harris, devenue la coqueluche des médias.

Je note, monsieur Calvi, aussi votre silence devant la censure qui fait rage aux Etats-Unis, aussi bien à la télévision que sur les réseaux sociaux. A part Eric Zemmour, sur CNews, je n’ai entendu personne, ne serait-ce que s’étonner, que des chaines de télévision aient pu couper l’intervention du président Trump légitimement élu !

Décidément, après le parti pris de la presse pour le candidat Macron, ces élections américaines auront été une véritable descente aux enfers pour la déontologie et l’éthique des journalistes !

Voici, à titre d’exemple, un exemple de traitement équilibré sur l’élection américaine. Les gauchistes s’étrangleront en découvrant qu’il s’agit de la télé de RT France, site notoirement sous le contrôle … russe :

En pleine censure les médias « mainstream » – « médias de grand chemin » comme certains les nomment – il ne nous reste que les réseaux sociaux pour tenter de s’informer sur la réalité de la bataille juridique en cours aux Etats-Unis.

Il est bien difficile de faire la part des choses entre les présomptions de fraude, les fraudes avérées et les fausses informations. Certains sites internet répertorient des centaines de cas de fraude  comme par exemple ce site français.

Si l’on s’en tient aux informations avérées et officielles :

Les médias français vous cachent que :

  • La directrice des services généraux de l’administration américaine (GSA), Emily Murophy, refuse pour l’instant de signer l’ordre organisant la transition entre les équipes de Trump et de Biden. Un communiqué du GASA justifie sa position ainsi : «Aucun vainqueur n’a été clairement déclaré».
  • Le procureur général des Etats-Unis, Bill Barr a donné son feu vert pour l’ouverture d’enquêtes sur d’éventuelles irrégularités lors de la présidentielle.
  • L’état de l’Arizona, qui avait été attribué à Biden, lui a été retiré, dans l’attente de la fin du dépouillement.
  • Dans le Michigan, un « bug » avéré dans le logiciel a fait passer 6000 voix de Trump vers Biden. Le même logiciel est utilisé dans 47 autres comtés (voir ici) !

Ils ne parlent a fortiori pas de certaines bizarreries du dépouillement :

  • Le 3 novembre, on votait aussi pour les sénateurs. Dans de nombreux endroits, alors que les électeurs avaient voté largement pour un sénateur républicain, Joe Biden l’emportait dans la proportion inverse (voir ce blog).

Je ne crois pas que les recours déposés par l’équipe Trump pourront inverser l’élection car la pression des médias américains est tellement énorme que tout sera fait pour éviter à l’Amérique et aux Démocrates une terrible humiliation.

Pour en revenir aux journalistes français, il y a  peu de chance que le sondage suivant sur la confiance des Français dans leur indépendance s’améliore dans le futur immédiat :

Merci de tweeter cet article :





11 Réponses à “Fraude contre Trump : l’omerta des médias français !”

  1. Bonjour

    Pour un suivi quasiment en temps réel, je vous recommande
    https://www.dreuz.info/2020/11/09/elections-americaines-en-temps-reel/
    ainsi que radio-québec
    https://twitter.com/Alexis_Cossette?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor avec notamment ses vidéos sur sa chaîne (voir les trois dernières): https://odysee.com/@Radio-Quebec:a

    Contrairement à vous, je pense que les recours peuvent inverser la tendance comme ce fut le cas en 2000 pour Bush face à Al Gore. Tous les médias avaient annoncé Al Gore président.
    Il reste trois semaines pour que cette inversion ait lieu, que Trump ait tous les grands électeurs nécessaires et j’y crois. Et puis, il vaut mieux y croire sinon les USA vont, au choix ou pas, partir dans une guerre civile, devenir comme le Venezuela, avoir une majorité démocrate à vie (dictature).
    En effet, si les dems ont pu frauder à grande échelle et que ce crime reste impuni, leur permettant d’accéder au pouvoir, de chasser ensuite les républicains de toutes les institutions publiques ou privées, imaginez ce qu’ils pourraient faire par la suite. Cela me parait effroyable.

    Enfin, ne pas oublier que derrière cette fraude de la gôche, il y a des gens comme ceux qui dirigent Fb, Google, Bill Gates (via sa fondation), les Clinton (via leur fondation), Soros (avec toutes ses entités). Ce qui les intéresse, c’est de pousser l’agenda 2030 dont fin de la propriété privée, immigration massive, consommer moins voire plus du tout de viande, ….
    Est-ce que vous voulez ? Si la réponse est non, il faut que les recours atteignent leur but sinon, il n’y aura pas que ce pays qui sera foutu.

  2. Puissiez-vous avoir raison, Stéphane !
    Mais comme vous le soulignez, les forces liguées contre Trump sont tellement puissantes que renverser le courant est plus que difficile.
    Par rapport à la France, les juges me paraissent nettement marqués à gauche qu’en France. Et soyons un peu cynique ! Donald Trump en a nommé plus de 300 et 3 à la Cour suprême …

    Comme vous, je mesure l’ampleur de l’enjeu de cette élection qui dépasse la personne controversée de Trump ! C’est le progressisme qu’il faut contenir !

    A bientôt.

    • Il ne faut pas oublier trois choses:
      Trump est avant tout un commercial; il a écrit un livre sur la négociation commerciale avec « comment devenir riche ».

      Depuis le début de son mandat en 2017, il annonce sans cesse que la tempête arrive.
      https://www.youtube.com/watch?v=HH0AvaG3SqQ

      Enfin, il est entouré de généraux des marines ou du renseignement, spécialisé dans la lutte contre insurrectionnelle (guérilla). Durant les 4 dernières années, il nous a bien démontré qu’il avait toujours un coup d’avance entre ce qu’il disait et ce qui se passait. Il n’attaque jamais frontalement, mais fait des fausses pistes pour mieux piéger. Cela s’est vu avec tous les pays.
      Il applique donc sans cesse la phrase de Sun Tzu dans « L’Art de la guerre »:
      L’Art suprême de la guerre est de soumettre l’ennemi sans se battre ».

      Pour information, j’avais entendu une vidéo il y a un an environ ou il déclarait qu’après l’Asie et la Russie, il s’occuperait des USA et ensuite de l’Europe.
      Donc s’il est réélu, les dirigeants européens ont du souci à se faire.

    • Malheureusement, je n’y crois pas non plus. On l’impression de regarder un match ou les joueurs d’une équipe trichent, les référés sifflent les fautes que pour les autres, annulent leurs buts, excluent leurs joueurs … et quand l’équipe lésée se tourne vers la fédération celle ci n’y voit rien de douteux. Les spectateurs (les électeurs) sont prêts à se battre mais les policiers qui devraient assurer l’ordre regardent tous dans la même direction…
      Du coup, je ne vois pas d’issue positive possible. Théoriquement la dénonciation aurait pu venir de l’extérieur mais je crois que la Russie et la Chine, ça les arrange les USA affaiblis et l’Europe … Elle est trop occupée à célébrer.

  3. Les bons bulletins de vote ont un filigrane que les faux n’ont pas, ainsi la fraude des democrates sera prouvé.

  4. Indépendamment des accusations de fraude elles-mêmes, il existe indéniablement une distorsion flagrante entre la prétendue victoire de Biden et les résultats des élections de renouvellement à la Chambre des représentants comme au Sénat US. En effet, bien loin de la vague démocrate qui avait été annoncée par des médias plus préoccupés de propagande que d’information, le parti démocrate régresse à la Chambre (perte d’au moins une douzaine de sièges) et fait du sur-place au Sénat. Or, dans le contexte d’une élection présidentielle qui, aux USA comme ailleurs, a toujours un effet dynamisant sur les autres élections, notamment celles des parlementaires, s’il y avait eu une vraie poussée électorale pour Biden, aboutissant à l’élection de ce dernier, cette poussée aurait dû aussi se traduire par l’élection de nombreux représentants démocrates dans les deux Chambres, ce qui n’a pas été le cas. Cela rend donc plus que suspecte l’élection supposée de Biden, surtout si nous tenons également compte du fait que, en voix, Trump a nettement fait mieux qu’en 2016. Il se pourrait donc bien que le lapsus (cf. https://www.a-droite-fierement.fr/le-lapsus-de-joe-biden-que-lon-vous-cache/) de Joe Bidon (Phony Joe) ait été révélateur. Dans ces conditions, c’est un scandale politique sans précédent dans l’histoire des USA qui est peut-être en train de se mitonner et, s’il aboutit, les derniers des Mohicans de l’antidémocratique parti démocrate américain finiront dans une réserve d’Indiens.

  5. Parlant de l’independance des pseudo journalistes, en 1994, c chazal, annoncait le chiffre de 54 %de gens ne croyant pas les medias…

    Depuis les pseudo journalistes ont progressé dans la manipulation, l’arrogance, les mensonges, le parti pris etc…

    A mon avis le vrai chiffre doit se situer aux environ de 80 % et peut etre bien plus.

    Le pseudo journalisme ne peut qu’empirer…

  6. Un site pour denoncer le racisme anti blanc qui parait ‘il n’existe pas d’apres la pseudo bien pensance ( les menteurs professionnels).

    https://whitelives.net/

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *