Guillaume Peltier et Geoffroy Didier
tournent leur veste une fois de plus !

Publié par le 29 Mai, 2019 dans Blog | 20 commentaires

Guillaume Peltier et Geoffroy Didier tournent leur veste une fois de plus !

Aujourd’hui, c’est un coup de gueule qui m’amène à tremper ma plume courroucée dans le vitriol ! C’est dans les moments difficiles que l’on peut compter ses amis. C’est aussi dans ces circonstances, que l’on peut juger des vraies convictions des uns et des autres. J’ai été sidéré d’entendre deux membres du bureau politique des Républicains, Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, deux membres qui ont longtemps appartenu à l’aile droite de ce parti, s’en prendre à la ligne politique, jugée trop conservatrice, de Laurent Wauquiez et du candidat François-Xavier Bellamy. Je suis d’autant plus en colère contre ces traitres que j’avais voté, en novembre 2012, pour leur motion au sein de l’UMP. Une motion qu’ils avaient alors baptisée « La Droite Forte » et qui était arrivée en tête avec 28 % des voix, devant la liste de la Droite sociale de François Fillon (21,7 %) et la droite humaniste de Jean-Pierre Raffarin (18 %).

Commençons par Geoffroy Didier …

En décembre 2018, il défend Laurent Wauquiez au micro de CNEWS et poste ce tweet :

Geoffroy Didier est nommé directeur de campagne de François-Xavier Bellamy mais il brillera surtout par son silence durant toute la campagne ! Il était donc le moins bien placé pour critiquer son candidat et pourtant au micro de France Inter, il déclare, au lendemain de la défaite:

Nous avons perdu un point lorsque François-Xavier Bellamy a commencer à faire revenir son conservatisme sociétal en disant devenir un acteur de l’histoire de Vincent Lambert. Je pense que cette droite-là ne nous fera jamais gagner et qu’elle nous condamnera à l’échec. C’est la raison pour laquelle je souhaite que la droite se modernise, se déringardise et ait le courage d’avoir cette révolution mentale. C’est peut-être une droite, mais ce n’est pas la droite.

Mais pourtant, cette « droite-là », c’est exactement celle que défendait la motion de la Droite forte défendue par Geoffroy Didier en 2012 !

Continuons par Guillaume Peltier

Le parcours de Guillaume Peltier est encore plus chaotique que son compère Geoffroy Didier. Guillaume Peltier adhère en 1996 au Front national de la jeunesse (FNJ), mouvement de jeunesse du Front national.  En 1996, il fonde avec Nicolas Bay, l’association Jeunesse Action Chrétienté, un mouvement proche de l’organisation Ichtus et qui se mobilise contre le PACS et l’euthanasie. Après avoir approché Charles Millon, il rencontre en 2000, Philippe de Villiers. Ce dernier le nomme responsable des jeunes du MPF en 2001.  En , Guillaume Peltier est nommé porte-parole de la campagne présidentielle de Philippe de Villiers. Le , est annoncée son adhésion à l’UMP. En juillet 2012, il lance le mouvement « La Droite forte » avec le conseiller régional d’Île-de-France Geoffroy Didier. Il parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017. Le 13 décembre 2017, à la suite de la victoire de Laurent Wauquiez, il est nommé deuxième vice-président des Républicains. Et au lendemain de la cuisante défaite des Républicains, il nous fait, au micro d’Yves Calvi sur RTL, du Raffarin dans le texte:

La défaite est le résultat de choix stratégiques inopérants depuis plusieurs années. Nous sommes devenus un petit parti conservateur. Nous nous sommes résumés à la rigueur budgétaire et au rigorisme moral. Ça ne va pas, ce n’est pas ce en quoi nous croyons. Nous sommes très éloignés de l’ADN du gaullisme. Nous sommes la droite qui perd alors que la droite qui gagne, celle de de Gaulle, de Chirac et de Nicolas Sarkozy, c’est une droite qui pose des conditions très strictes dans ses stratégies d’alliance, avec nos partenaires centristes.

Sauf que, à la place de ces soi-disant « conditions très strictes », la droite s’est totalement dissoute dans la soupe tiédasse du centre.

En conclusion

Ces deux politiciens, pour ne pas dire politicards, n’ont pas de colonne vertébrale idéologique ni de convictions profondes. Ce sont juste des opportunistes, des girouettes qui sentent le vent. Ils fuient le bateau Wauquiez pour qu’on oublie qu’ils en étaient le gouvernail et la vigie.

Qu’est devenue « la Droite Forte » ?

Elle aussi s’est dissoute dans le marais des ambitions personnelles. PS : je voudrais ajouter quelques mots concernant Bruno Le Maire qui lui aussi a trahi toutes ses convictions. Et je l’entendais hier donner des leçons à la droite :

Les Républicains ont disparu, disparu depuis très longtemps ! Une famille politique n’a plus d’avenir quand elle n’est plus fidèle à son passé. C’est le cas de la droite républicaine aujourd’hui.

Mais lui-même a largement trahi son passé ! Candidat aux primaires de la droite, il proposait de baisser drastiquement la CSG. Après sa trahison et son passage à la macronie, à Bercy, il augmente la CSG de … 25 % ! Juste pour sourire un peu, voila ce que disait Bruno Le Maire du candidat Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle :

Alors qui a le plus trahi son passé ?

Merci de tweeter cet article :





20 Réponses à “Guillaume Peltier et Geoffroy Didier
tournent leur veste une fois de plus !”

  1. Richard Mauden dit:

    A droite, les alliés UMPS VONT À LA SOUPE de Macron et lancent un appel aux élus Les Républicains pour les municipales
    Dans un texte que « Le Monde » s’est procuré, Agir, le parti de centre-droit allié à Emmanuel Macron, appelle les maires Les Républicains à quitter le parti dirigé par Laurent Wauquiez pour rejoindre la majorité dans l’optique des élections municipales.
    Par Alexandre Lemarié Publié hier à 16h54, mis à jour hier à 21h57
    Ils veulent capitaliser sur les résultats des élections européennes. Après être parvenus à attirer une large part de l’électorat de centre droit lors du scrutin du 26 mai, Emmanuel Macron et ses soutiens lancent une OPA en direction des élus Les Républicains (LR) et de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) dans l’optique des municipales de mars 2020. Le rapport de force leur semble en ce moment favorable, puisque la liste Renaissance – composée de La République en marche (LRM), Agir, le MoDem et les radicaux – a terminé deuxième, avec 22,4 % des voix contre 8,5 % à LR.
    Dans un texte que Le Monde publie en exclusivité, mardi 28 mai, l’ensemble des cofondateurs d’Agir, la formation qui rassemble les élus de droite modérée « Macron-compatibles », lance un appel aux élus « de la droite et du centre droit »mal à l’aise avec la ligne idéologique portée par le patron de LR, Laurent Wauquiez, et inquiets de l’affaiblissement de leur formation. « Nous, membres cofondateurs d’Agir, la droite constructive, appelons solennellement les élus locaux de la droite et du centre droit qui veulent mettre l’intérêt de leur territoire avant tout à nous rejoindre », écrivent les membres du parti présidé par le ministre de la culture, Franck Riester, lui-même issu de la droite.
    « Ensemble, relevons dans un esprit constructif les défis auxquels font face nos territoires, valorisons leurs opportunités et offrons des perspectives de gouvernance crédibles et stables pour nos exécutifs locaux et les majorités sur lesquels ils pourront s’appuyer », poursuivent ces élus, qui se définissent comme les représentants d’une « droite pro-européenne, libérale, humaniste et écologiste ».
    Leur démarche est clairement en opposition avec Laurent Wauquiez.« Aujourd’hui, il est de notre responsabilité de ne pas laisser la droite se recroqueviller sur sa frange la plus conservatrice et identitaire, et ainsi faire le jeu du Rassemblement national », écrivent ces élus. Avant de réaffirmer leur souhait de poursuivre l’alliance avec LRM, le MoDem et les radicaux pour les échéances à venir, en particulier pour les municipales. « Le partenariat construit (…) à l’occasion des élections européennes a montré son efficacité : c’est la logique gagnante. Il devra se poursuivre demain à chaque fois qu’il s’agira de faire vivre des valeurs et des choix communs au niveau national comme au niveau local, au service de nos territoires », ajoutent-ils.
    Alexandre Lemarié

    • 22% des voix = 11% du corps électoral!

      Pas de quoi pavoiser

      A part cela, je ne vois absolument pas comment on peut être de droite et macrocompatible!

      « le Monde » n’est vraiment pas un journal qui me convient

    • Il n’empêche Suzanne que la campagne de racolage est lancée ! et nombreuses seront les défections…

      La mort du parti gaulliste ? une excellente chose ! de Gaulle était un étatiste, qui plaçait la France au dessus de tout, ses successeurs ont dévoyé sa pensée, en la socialisant toujours plus. De MLP à l’UDI, tout le monde se réclame de lui, chacun l’interprétant à sa façon.
      En 2019 gaulliste ne veut plus rien, dire, même aux anciens.

      Les élus LR vont se rallier, d’une façon ou d’une autre, parce qu’ils tiennent à leur mandats, à leur gagne-pain, c’est aussi simple que ça. Et ils s’expliqueront en disant que « c’est pour faire barrage au RN » pour les faux culs, et « je n’avais pas le choix, sinon, ils me collaient un candidat à eux dans les pattes et c’était la défaite assurée » pour les plus honnêtes !

  2. On nous demande de voter aux municipales pour un parti et non pour une vision de l’avenir de notre ville ou village, bref juste quelqu’un qui a une carte d’un parti, même sans aucune attache ni un quelconque sentiment d’appartenance à ce territoire! Ils oublient qu’il y a 36000 villes et villages, et que Paris ne se dirige pas comme le petit coin du fond de la Lozère. Ils se glorifieront d’avoir gagné quelques villes et oublieront les 30000 résultats, mais s’étonneront de retrouver les ronds-points peints en jaune…..

  3. Mon gendre, qui faisait partie du groupe UMP depuis 2007, et qu’il a quitté depuis 2013 ou 2014, m’a toujours dit qu’il ne fallait pas se fier à ces 2 « guignols » menteurs, peu fiables et j’en passe et des meilleures ;
    Comme, effectivement, la Droite Forte me plaisait, que je les voyais toujours dans le groupe des Républicains, je ne le croyais pas.
    Il m’a toujours affirmé qu’un jour, je me rendrais compte qu’il avait raison.

    C’est fait !

    Effectivement, nous n’avons pas entendu M Didier soutenir « son » candidat pendant la campagne, bien que celui-ci en ai pris plein la figure et le dos, sous les coups de la bande à macron.

    Et combien ces coups ont été lâches, vulgaires, calomnieux, voire diffamatoires !
    • Ainsi, la Droite n’a même pas élever la voix lorsque la 34eme liste a été validée par dérogation, mais pas non plus lorsqu’on a reproché à M Bellamy son catholicisme assumé.
    La Droite, comme les marcheurs font de la laïcité à 2 vitesses :

    *** honteux d’être cathos = sans doute honteux d’être dans l’esprit spirituel et culturel de la fille aînée de L’Eglise Romaine, avec toute l’Histoires de France qui s’y rattache.
    Et c’est moi, une non catho, qui soutient les cathos !

    *** mais normal de valider une liste culturelle d’une religion exotique qui a mis à sac les régions Poitou Charentes et Aquitaine (pardon la Grande Aquitaine), mais nous a laissé des chèvres et le fromage qui va avec !

    • Ainsi, la droite n’a pas élevé la voix pour soutenir ceux qui refusent l’eugénisme, voire la mise à mort de tous ceux qui ne rentrent pas dans la norme « moderne », comme l’ont fait les socialistes des années 1930 et suivantes
    (Pardon pour ce point Godwin, mais c’est une telle évidence pour ceux qui ne veulent pas se cacher les yeux. Seul le mode de destruction a changé. On utilise l’Hypnovel à la place des chambres à gaz, mais toujours la suppression de nourriture et d’eau comme dans les camps, pour ceux que l’on veut éliminer car non conformes)

    • Ainsi la Droite n’a pas bronché devant la colonisation de notre pays par les alliés de Mme Merckel (voir le point au-dessus), puisque leur présence est enrichissante (pour qui, je me le demande : pour les vendeurs de couteaux, peut-être…)

    –Ainsi on revient aux dictats du temps de la révolution française où les couards préféraient se soumettre aux laïcards rouges pour éviter l’échafaud

    — Ainsi, on revient au début du siècle, où les gauchos ont volé tous les biens des cathos, mais les laissent maintenant tomber en ruine, tout en coupant le ruban d’inauguration d’autres lieux de cultes .

    Tout cela sans que ces 2 personnages soulèvent une seule paupière !

    Forcément, puisque avoir de l’empathie, soutenir son prochain dans la peine (mais pas collaborer avec l’ennemi qui piaille pour mieux nous avaler –et qui le dit, le pire !), croire encore à l’anatomie, la génétique, la physiologie, se poser des questions existentielles (plutôt que : « quel concours de chansons, ou quelle émission de TV réalité, vais-je regarder demain et que vais-je boire devant la télé »), spirituelles (ouh, pardon pour ce gros mot), lire un livre d’histoire, ou des poèmes de Ronsard… C’est ringard et nécessite une révolution mentale à la macron !

    ……Et lorsque je vois en face =
    — des escrologistes qui s’allient à jupiter
    (je connais certains de mon entourage qui, ne voulant pas voter Bellamy = « pas de cathos !!!!, c’est une maladie infectieuse mortelle » ont voté pour les pastèques, je rigole de leur déconvenue)

    — des gauchos en déroute devant plus filous qu’eux

    — et comme seule opposante Marine Lepen, de gauche extrême, nulle, incompétente, vulgaire, trainant derrière elle une foultitude de « patriotes » qui ne savent même pas parler français sans critiquer grossièrement ceux qui ne veulent pas rallier cette dame inculte de bas de gamme !
    (Il faut lire les commentaires sous les forums lepénistes ou la soutenant
    A vous dégouter pour le restant de vos jours de voter pour ce parti)

    ….. Je désespère.

    Comme beaucoup, -je pense-, je souhaite que Marion Maréchal se prépare pour la présidentielle.
    Elle est, certes, jeune, mais la valeur n’attend pas le nombre des années, et je pense qu’elle ferait un super tandem avec FX Bellamy et d’autres, sans doute, que nous ne connaissons pas encore.
    Je crois qu’il existe encore des jeunes, bien formés, intelligents, cultivés en France.

    Il suffirait ensuite que notre hôte veuille bien leur céder la marque « A droite fièrement » et nous sortirions peut être de l’ornière.

    Mais, mea culpa, mea maxima culpa, j’ai mal jaugé Peltier et Didier.
    Peut-être fais-je aussi erreur en espérant beaucoup de Marion et de François Xavier.

    Qui vivra verra.

    En tous cas, hors de question que je vote pour macron ou pour marine.
    Si les 2 lascars sont face à face en 2022, cette fois –ci je voterai nul, genre « tous des abrutis, des filous, des voleurs », agrémenté de décorations ad hoc
    … Enfin, on verra, le choix des mots et le choc des photos sera, hélas fort grand !

    • Vous ralliez donc le plus grand parti de France, celui des abstentionnistes, électeurs « blancs ou nuls » qui font le bonheur des marcheurs et de l’extrême gauche mariniste comme vous la qualifiez !!!

      Malheureusement, nos jeunes sont conditionnés par internet, bien plus que la lucarne qui nous informait, mais qui, aujourd’hui, nous oriente pour ne pas dire nous désoriente.
      C’est ainsi que Mélenchon a fait sa percée « geak » aux presitentielles, en séduisant nos jeunes via les réseaux sociaux (pour ne pas dire communautaires).
      C’est ainsi qu’EM a soit disant constitué sa liste pour les législatives, avec toute l’efficacité que l’on subit chaque jour. C’est ainsi que M. Jadot a pu rassembler tant de voix de notre jeunesse aux Européennes avec la priorité donnée au dérèglement climatique, à la cause animale et à la pollution phytosanitaire par le star-système, la sphère médiatique et les réseaux sociaux.
      Je ne dis pas que ces problèmes n’existent pas, je ne dis pas qu’il n’y a pas urgence non plus même si certains problèmes pourraient paraitre dérisoires si demain, le chômage, l’immigration de masse, la mondialisation, la progression des attentats et des idées de l’islamisme radical plongeaient notre pays, notre continent ou notre monde dans le chao le plus total.

      Pourquoi les politiciens fédèrent de moins en moins les électeurs et détournent, chaque jour un peu plus, le peuple du suffrage qui est donc de moins en moins universel ?
      La raison est que l’élu fait le tri dans les problèmes de ses administrés, ne répond qu’à une petite partie de ceux-ci et en dose homéopathique avec le seul but d’être réélu.
      L’électeur fait un autre choix, l’élu est différent, les problèmes des autres sont traités à moitié et ses revendications restent des revendications et ne seront jamais des satisfactions.

      Depuis 40 ans, le chômage et l’immigration progressent dans notre pays, Aucun gouvernement ne les a fait reculer bien au contraire, on avait des frontieres, elles ont disparu permettant de ne même plus savoir le nombre d’entrants, leur identité, leur age. On les recense grâce aux aides qu’ils viennent chercher.

      Combien de pognon de dingue cela nous coûte ou nous a coûté ???
      Aucun gouvernement a eu la franchise de le reveler ou le courage d’endiguer ce flux. Certains avancent que « c’est une chance pour la France », j’attends leur definition de la chance.
      Pour moi, cela ressemble au jeux de hasard. On lache du pognon toute sa vie avec l’espoir qu’un jour, cela nous rapporterait peut-être beaucoup avec le risque de faillite ou de mort avant de connaître cette chance.
      On peut aussi comparer cela avec la roulette russe qui me parait presque plus realiste comme jouer avec le feu.

      Je note juste que le chomage et la dette ont la même trajectoire que l’immigration, que certains (FN) l’ont dénoncé depuis des décennies, que d’autres ont pu beneficier de l’appauvrissement de la nation.
      Où seront les spéculateurs immigrationistes le jour ou on paiera le solde de l’addition que l’on paye chaque jour.

      Si ces membres des gouvernements s’étaient souciés de l’intérêt national plutôt que de leur carrière et de leur patrimoine personnel, Jean-Marie Le Pen aurait eu la même carrière que Guillaume Peltier, celle d’un opportuniste carriériste. Hors ces donneurs de leçons ont fait le choix de l ‘ instrumentaliser pour la gauche et de le combattre en niant l’évidence sans s’ attaquer au vrai problème pour la droite. Jean-Marie Le Pen a livré bataille toute sa vie et a même du affronter sa fille sur la dédiabolisation car il craignait par dessus tout le pouvoir surtout pour sa fille, voulant surtout faire adopter ses idées.

      Non je ne deviendrais pas un membre du parti des muets qui ne fait que déstabiliser la Vème République en permettant à une minorité d’accéder aux pleins pouvoirs.
      Je continuerai de voter contre ceux qui me paraissent les pires, ceux qui ignorent les vrais problèmes.

      • Eh bien si on mle demande de mourir e La Peste ou du Choléra, désolée, mais dans la mesure où je ne veux pas mourir de ces maladies, je ne vois pas pourquoi je me sentirais coupable de voter nul.

        je voterai, c’est sur! je me déplacerai pour dire que non, les 2 candidat ne plaisent ni l’un ni l’autre et que j’ai décidé de ne pas mourir!

        C’est bien poiur cela qu’il me semblerait opportun d’obliger les gens à voter (sinon une amende) et de prendre en considération les bulletins blancs ou nuls avec quorum obligatoire (soit au moins 50%+1 de votes valables sur une tête! c’est à dire « majorité absolue » pour gagner le droit d’être notre salarié)

  4. Je vous l’ai rabâché 100 fois…………
    Une majorité des cadres des LR ne valent plus rien pas même un bulletin de vote!

    Ils jouent en majorité les pucelles effarouchées en entendant des mots comme immigration, ivg ou Vincent Lambert…………..
    Les LR Laissent entendre qu’ils sont au fond du trou parce que FXB a abordé ces sujets?
    Si ce n’était pas pitoyable c’en serait amusant!

    Ils crèvent d’envie de rejoindre Macron ni de droite ni de gauche pour conserver la bonne gamelle. Mais qu’ils y aillent tous et leurs électeurs avec!

    Au moins les choses seront claires une bonne fois pour toute.

  5. ils peuvent toujours rêver mais vu leur attitude, leur querelle interne ne fait que fuir tout les électeurs bientôt ils n’auront plus que les yeux pour pleurer.

    la liste des traites devient de plus en plus longue, et je dis aujourd’hui que je suis de plus en plus écœurée mais je garde mes convictions

  6. Geoffroy Didier: «Je veux une droite de notre temps»

    C’est quoi une droite de notre temps ?

    C’est ceci par exemple ?

    La prière musulmane récitée dans l’église Saint-Louis-des-Invalides ?
    Le CFCM qui dénonce la « désinvolture » de Castaner de ne pas avoir assisté à la rupture du jeûne du ramadan ?

    • Au final, c’est Macron qui va se rallier le vote des Chrétiens, parce qu’il respecte le Pape, Notre Dame, et qu’il a mis fin à cette détestable habitude des ministres de l’intérieur de Flamby, d’aller célébrer la fin du ramadan, sans pour autant faire de même pour les Cathos !

    • Non non non, faut pas rêver
      Castaner s’est fait rappeler à l’ordre alors réponse du ministère…….

      Le ministère de l’Intérieur fait valoir que Christophe Castaner va participer mercredi soir à la rupture du jeûne organisée à Strasbourg par le CRCM, déclinaison régionale du CFCM, l’idée étant « d’aller dans les territoires ». « Strasbourg, lieu de formation des imams, de dialogue interreligieux, du Concordat, est attractif », a-t-on ajouté. (…)

      Castaner ne va pas y aller, il va y courir!

  7. Quant aux traitres, ils ne valent pas qu’on parle d’eux !
    J’ai cru en un parti, mené par un homme, Nicolas Sarkozy, qui avait su redonner à la droite, sa fierté. Ce parti est moribond désormais, les vautours rôdent …

    Et je m’attends à un déluge de lois idiotes et contraignantes, et des taxes qui les accompagnent, pour satisfaire encore un peu plus les idéologues écolos. Et hélas personne avec assez de courage pour s’y opposer.

    • Souvenons-nous de tous les traitres qui entouraient Sarkozy pendant son quinquennat!

      Debré et cie!!!!!!

      Sarko n’avait pas tout bon, la discrimination positive par exemple!
      Mais les LR qui vilipendaient Sarko dans la presse, à la tv à la radio n’ont reçu aucune remontrance ou encore exclusion!

      Alors aujourd’hui tous ces Judas continuent de polluer ce parti avec comme résultat 8% aux européennes!

      Je ne parle pas de Fillon qui a été victime d’un coup monté!
      A t il été le seul à embaucher sa femme comme assistante parlementaire? Était il le seul le seul a recevoir des cadeaux?

      Non, bien sur mais il fallait le dégommer !!!!!!!!!!

  8. Dernière minute : Christian, faudra changer l’intitulé du Blog : le Point dans sa prochaine parution affiche en Une, le portrait de Macron avec pour titre « le funambule : la droite, c’est lui ! »

    Donc à cette aune, « à droite fièrement », ça risque d’être mal perçu … Alors, « à droite, droite fièrement » ? « vraiment à droite fièrement » ? « authentiquement à droite fièrement » ? allez, faut bien rire un peu 😉

  9. Marie SIMON dit:

    J’adore la crédulité des gens qui débarquent de je ne sais d’où … Ce chemin nous amène à voter pour Xavier BERTRAND aux prochaines élections si Marine et Macron ne nous plaisent pas et cerise sur le gâteau nous aurons un croissant sur la reconstruction de Notre Dame de Paris … Bonne soirée à tous – Profitez de ce qui vous est encore accordé
    Marie

  10. Bon ! Il faudrait virer la Marine… et refonder tout ça avec de vrais têtes pensantes. Ceux qui veulent être macron-compatibles seront enfin libres de faire partie officiellement des groupes qui auront « ramassés la France »…
    Tous ces débats on le voit ne servent plus à rien. A chaque défaite la droite dit « plus au centre, et puis, plus à gauche »… Mais nous on en veut pas de cette politique, sinon nous serions macronistes, non ? Ce n’est pourtant pas compliqué ! Zut alors !!! Droite traîtresse, la plus bête du monde !

  11. Si je vous comprends, dans quelques mois il n’y aura plus de droite dans l’échiquier politique de notre pays, les plus corrompus auront rejoint LREM, les plus audacieux (ou suicidaires au choix) auront rejoint RN. Un proverbe dit « mieux vaut l’original à une pâle copie »!

    • 1000 fois d’accord, par contre, ce sera compliqué avec Marine, pourtant c’est une femme et qui ne s’est laissée déstabiliser que lors du débat de l’entre-deux-tours.
      « Manu » a gagné cette confrontation mais c’est fait moucher par Trump, Poutine et Merckel, « l’Europe qui protège », vous pourrez toujours la regarder avec des « jumelles en bois ».

      • J’avais regardé ce fameux débat. Il est vrai que MLP paraissait être ailleurs, on a apprit qu’elle était souffrante. EM était déjà dans son rôle de Jupiter, condescendant, l’excusant pour ses erreurs comme il l’aurait fait pour un enfant. On a parlé de « quelque chose qui dépassait de son oreille », on a montré « la caresse entre la journaliste et le candidat », on a plus que montrer « la foule en délire lors des rassemblements », on a vanté « le couple atypique qui a résisté contre vents et marées aux jugements », on a revisionné « Nuits et brouillards » et analyser les années 30: pas la peine d’être devin! Marine se serait appelée Martin, elle aurait été moins ostracisée! Elle avait perdu d’avance.
        Par contre, on n’entend pas parlé des millions de sa campagne, de son patrimoine et sa déclaration d’ISF, de ses promesses de campagne concernant nos usines en perdition.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Selon vous, que doit faire la droite républicaine ? | A droite fièrement ! - […] déjà dénoncé ici les retournements de veste de certains notamment celles de Geoffroy Didier et de Guillaume Peltier mais…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *