La France éternelle contre la France artificielle

Publié par le 19 Nov, 2018 dans Blog | 5 commentaires

La France éternelle contre la France artificielle

Christophe Castaner a déclaré ce matin sur Europe1 :

« Ne perdons pas de vue qu’hier, la majorité des Français avait fait le choix de ne pas porter un gilet jaune … »

Du temps où il était député socialiste, aurait-il déclaré, après une manifestation de la CGT contre la loi travail ayant mobilisé 300 000 personnes :

« Ne perdons pas de vue que 67 millions de Français (moins 300 000) ont fait le choix de ne pas protester contre la loi travail … »

On touche là au degré zéro de l’argumentation politique. On tremble quand on pense au niveau intellectuel de cet homme censé nous protéger contre le terrorisme islamique !

Comme son collègue François de Rugy, il a déclaré que le gouvernement ne changerait pas de cap et que les taxes sur le carburant continueraient d’augmenter comme prévu.

Toujours sous le signe de l’arrogance, Emmanuel Macron et son gouvernement savent ce qui est bon pour les Français !

Penser que les 283 000 gilets jaunes (selon la police), probablement beaucoup plus selon les organisateurs s’il y en a avait eu vraiment, ne se sont mobilisés qu’uniquement pour la taxe sur les carburants est une grave erreur. C’est comme penser que les événements de mai 68 étaient liés uniquement à la présence de policiers dans une université !

Voici une très bonne analyse de cette journée de mobilisation citoyenne parue sur le site Le Politique sous la plume de Claire Beauchamp  :

Les gilets jaunes ou quand
la France éternelle affronte la France artificielle

Extrémistes les gilets jaunes ? Non, c’est absolument faux et les services de renseignement territoriaux l’ont admis au grand dam du ministre de l’intérieur Christophe Castaner.

Aux racines de ce mouvement trouve-t-on de « simples » citoyens représentatifs d’une majorité de Français qui est à bout de tout. A bout de son argent, à bout de sa précarité, à bout de sa colère, à bout de son ressentiment, à bout de toutes les humiliations qu’elle subit depuis si longtemps sur l’autel du « progressisme » qui leur amène la pauvreté, la violence, le déclin et l’islamisme.

Ce cocktail explosif imposé par le pseudo « nouveau monde » à la « vieille Europe » au premier rang de laquelle la France se frotte à une ultime volonté de ne pas disparaître dans le chaudron expérimental des migrations unilatérales, des oppressions financiarisées et du « tout est permis » même le pire.

Au-delà des taxes, au-delà des impôts, au-delà de l’incompétence abyssale du gouvernement d’Emmanuel Macron, c’est la somme des humiliations subies depuis tant d’années qui vient toquer à la porte de celui qui, protégé par cent gardes du corps d’élite payés par le peuple, intime à ce dernier de « venir le chercher ».

Bien plus profondément qu’une simple révolte de contribuables mécontents, c’est toute la vision dénationalisée, déculturée et démantelée des « progressistes » pour la France qui est aujourd’hui, 17 novembre, contestée. Fort loin de quelque extrémisme, c’est la France véritable qui dit à la France artificielle, hors-sol et déconnectée qu’il n’est plus possible de poursuivre ainsi la destruction volontaire d’un peuple millénaire.

Qu’Emmanuel Macron comprenne enfin, lui qui ne connaît absolument rien ni n’a jamais vécu ne serait-ce qu’une seconde la réalité de « ceux qui ne sont rien », relèvera du miracle tant l’enfermement psychologique et la prétention idéologique des « progressistes » auto-proclamés dépassent toutes bornes connues.

Aujourd’hui, la France éternelle et majoritaire se rebelle contre la France artificielle et minoritaire.

Claire Beauchamp pour Le Politique.

Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d’histoire politique.

Du même auteur sur le même site :

Le retour en France des djihadistes est une insupportable soumission

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “La France éternelle contre la France artificielle”

  1. Déjà, lorsqu’il regarde la dégaine improbable du « Ministre de l’intérieur » sur cette photo,tout citoyen censé peut se demander à qui il a affaire: Un mac? un joueur de poker? un caïd?

    • il était tout ça dans son jeune temps à Marseille, si j’en crois tout ce que je lis. Et c’est ça qu’on nous met comme ministre de l’intérieur. A croire qu’il n’y a vraiment personne qui veut travailler avec E Macron

  2. La france artificielle, qui ne veut voir que des extremistes de droite bien sur, dans tout opposant de leur « politique »
    nie toute forme de realisme, et drame que traversent depuis de longue années les Francais a bout de soufle et ecoeurés par la destruction de leur nation par des pseudo progressite auto proclamés, qui ne veulent rien entendre, et ne respecte rien de cette france muillenaire.

    Rapelons a cet effet que j l melanchon, pendant les primaire a la presidentielle, avait nié totalement les « racines » de notre pays, allant jusqu’a la parodie, des racines d’un arbre…

    De plus il nie aussi la culture et la civilisation occidentale, qui pour lui n’est qu’un fantasme…
    De meme, il est absolument contre les francais de souche, dans un des livre qu’il a sorti…

    Ce toto, a l’entendre, si proche du peuple, nie carrement nottre culture, notre mode de vie, et prefere celle de l’islam, et le mode de vie des etrangers, qu’il aille en arrabie, comme beaucoup de ces collegues et belloubet qui veut absolument, faire revenir les djiahistes en france pour les soutraire a de juste represailles…

    Comment une ministre ( socialiste), de la justice peut etre etre soucieuse a ce point de ces tortionnaires, et criminels de la pire espece, tandis que pour les francais de souche, la « justice » ( de goche), est beaucoup moins clemente…

    On pourrait rallonger la liste des nombreux mefait, et destruction de notre france, par cette france artificielle, arrogante et donneuse de lecon et qui ne s’applique meme pas les leçon a elle meme, car tellement au dessus de ça.

    Cette france artificielle, qui meprise profondement le cytoyen, au point de le manipuler constamment par des medias ideologique, demontre tout le caractere dictatorial
    de la pensée/propangande de ces gouverenement completement coupé de la base…

    Autrefois, les ministre avait un poste de maire, par exemple, et ainsi, etaient plus pres des preoocupation des Francais… Maintenant c’est l’arrogance et l’aveuglement, et si n’est pas suffisant, la « justice » a deux balle et a deux mesures, servent de complement a ces idiots qui gouvernent.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *