La grande arnaque de l’islamophobie

Publié par le 4 Sep, 2019 dans Blog | 7 commentaires

La grande arnaque de l’islamophobie

L’anticommunisme s’attaque à la doctrine du communisme théorisée par Karl Marx et mise en oeuvre principalement en Russie et en Chine. Il ne s’en prend pas à l’individu qui se dit communiste et vote communiste.

L’antiparlementarisme conteste le pouvoir donné à des assemblées élues de pouvoir légiférer. Il n’attaque, ni les députés, ni les sénateurs !

L’antiaméricanisme s’en prend à l’Amérique du Nord prise globalement, à son mode de vie, certains à son impérialisme, mais pas aux citoyens américains pris isolément.

Concernant l’islam, les choses sont beaucoup plus complexes !

On ne parle pas d’antislamisme mais d’islamophobie ce qui introduit une double ambiguïté :

D’abord à cause du suffixe phobie en principe utilisé en psychiatrie pour désigner des peurs irrationnelles (agoraphobie, claustrophobie, etc …), mais qui, dans le cas de l’islam est souvent considéré comme une hostilité plutôt que comme une peur. La même confusion est utilisée dans le cas de l’homophobie.

Ensuite, certains entretiennent une seconde ambiguïté bien plus grave, celle de confondre l’hostilité envers l’islam avec l’hostilité envers les musulmans.

Cette double ambiguïté est volontairement utilisée par les islamistes radicaux qui assimilent l’islamophobie à une détestation des musulmans et donc à du pur racisme.

En France, l’islamogauchisme, largement représenté dans la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, mais aussi par Benoît Hamon, cultivent cette malhonnête ambiguïté.

Très récemment, le philosophe Henri Peña-Ruiz, a payé très cher le fait d’avoir osé, lors de l’université d’été de la France Insoumise, pointer l’ambiguïté précédente et défendre l’idée que critiquer l’islam, au même titre que critiquer le christianisme ou le judaïsme n’est pas condamnable. Pour lui, seule l’agressivité contre les musulmans, les chrétiens et les juifs l’est !

Sur les réseaux sociaux, il a frôlé la pendaison ou la guillotine en place de grève !

Je vous propose la vidéo d’un débat organisé par Frédéric Taddéi sur la chaine russe RT France, et dont le titre est :

Le droit d’être islamophobe en débat

Ce débat réunissait :

  • Justement le philosophe Henri Peña-Ruiz,
  • Le blogueur, vidéaste et écrivain Majid Oukacha,
  • Le journaliste Alain Gresh,
  • La porte-parole du Parti des Indigènes Houria Bouteldja.

Après une intervention du philosophe qui justifia de façon très convaincante ses déclarations devant la France Insoumise, le débat a pu s’engager. Mais on a pu voir que la plus virulente de ses opposants, Houria Bouteldja, ne comprenait absolument pas la logique républicaine et laïque de Henri Peña-Ruiz.

Pour elle, interdire le voile à l’école n’est pas un acte de défense de la laïcité, contre un signe religieux non neutre, mais une attaque contre une musulmane.

Je vous laisse vous faire votre propre idée avec la vidéo :

Merci de tweeter cet article :





7 Réponses à “La grande arnaque de l’islamophobie”

  1. Elle ne s’était pas lavé la tête, elle a des poux, elle a des cheveux blancs et n’avait pas fait la couleur?
    Dommage, elle se moque de toutes les femmes qui ont perdu leurs cheveux suite à un lourd traitement et ont du mal à assumer leur crane chauve! Elles ont tout mon soutien….

  2. « D’abord à cause du suffixe phobie en principe utilisé en psychiatrie pour désigner des peurs irrationnelles (agoraphobie, claustrophobie, etc …), mais qui, dans le cas de l’islam est souvent considéré comme une hostilité plutôt que comme une peur. »

    Oh, pour moi, c’est clair!

    Je suis miso-islamiste.(je hais l’Islam)
    Et je prétends que les musulmans suivant les principes de l’Islam, sont des barbares et donc me font peur!

    Donc : musulmano-phobe et miso-islamiste.

    C’est ainsi!

    Ah, par contre, je me fiche comme d’une guigne de la race du musulman/islamiste (pléonasme fort utile pour tenter de faire passer ses idées, comme dans ce texte)
    Ainsi, j’ai des amis (je dis bien amis et non copains) arabes, africains, vietnamiens, serbes, anglais (hihihi… c’est vrai), allemands..donc des blancs, des jaunes, des noirs, des basanés.

    Un point commun entre tous mes amis.
    Ils sont tous soit chrétiens soit athées, soit bouddhistes et beaucoup de juifs.

    Et il est clair que l’on doit débattre de l’islam, miso ou phobe soit-on!

    Expliquer pourquoi on a peur d’être zigouillé, pourquoi on refuse de manger hallal ou de se couvrir d’un sac poubelle pour sortir, avec un type derrière à quelques pas qui suit pour nous surveiller, pourquoi nous n’aurions pas le droit d’avoir des juifs pour amis.

    Je hais la barbarie,
    Je hais la dictature de la pensée,
    Je hais la mise plus bas que terre des autres (femmes, mécréants, associateurs, hérétiques…),
    Je hais l’esclavage (savoir que les premiers esclavagistes étaient… devinez… Et en plus, ce que nous devrions faire, ils châtraient leurs esclaves!)
    Je hais les rituels de sang
    Je hais les rituels idiots
    (comme l’Aïd, le faux carême appelé ramadan, qui interdit de boire et de manger pendant le jour mais qui autorise à s’empiffrer la nuit!!!!, ou autres excisions et mise à l’écart des femmes, liste non exhaustive)
    Je hais la discrimination entre hommes et femmes

    J’ai peur =
    – des couteaux fous,
    – des voitures déséquilibrées,
    – des supposés meurtriers,
    – des suspects sans preuves d’un égorgement, d’un vitriolage, des incidents fréquents (voitures brûlées, caillassage des pompiers, forces de l’ordre, personnel de santé.. et j’en passe…

  3. Bravo Suzanne !
    Miso, pas maso !
    Cela me convient à 100%

  4. Tiens, cela me donne envie de paraphraser Belmondo dans le film  » Le voleur » de Louis Malle….

    Je suis islamophobe mais j’ai une excuse: je le suis salement 🙂

  5. jacques boudet dit:

    Mitterrand imitait « le cri du portefeuille ministériel en rut »

    Arabie Saoudite, Emirats, sèment des « douceurs » à tout vent:

    Dédaigner le « DOLLAR en RUT » maso et con à la fois
    Consciences, lanceurs d’alertes, et al Y A PAS,

    VENDREDI MATIN CHARIA TRANCHE !

  6. Il n’y a plus d’attentat islamiste depuis l’avènement de Castaner, uniquement des attentats de gilets jaunes et/ou agriculteurs.

    Par contre, il y a une recrudescence d’attaques au couteau de déséquilibrés et/ou drogués criant « allahou akbar » mais n’etant pas musulmans, islamistes et encore moins terroristes…

    Même pas peur « Manu » il ne craint que les séditieux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *