« La révolte gronde de plus en plus, et c’est palpable. »

Publié par le 13 Nov, 2020 dans Blog | 9 commentaires

« La révolte gronde de plus en plus, et c’est palpable. »

Comme vous l’avez sûrement compris, depuis mai 2012, où Normal 1 er a accédé à l’Elysée, ce blog est pour moi une sorte de thérapie. Ecrire et partager pour ne pas pleurer !

L’élimination de François Fillon par le complot médiatico-judiciaire bien connu et la victoire d’une figure majeure du progressisme n’a pas du tout arrangé les choses.

Et ce matin, je reçois un texte de Christian54 qui me laisse penser que les vertus thérapeutiques de notre blog sont partagées par d’autres.

Je vous livre son texte qui reflète bien l’air du temps …

– Un air vicié par l’hallucinante gestion de la pandémie par ces progressistes qui n’apportent que régression ?

– Un air qui sent le moisi quand on voit les dangers qui pèsent sur la liberté d’expression.

– Un air qui pue carrément quand on voit un Richard Ferrand, gravement mis en cause, trôner encore sur le perchoir et un Nicolas Sarkozy être victime du harcèlement des juges.

Voici le texte de Christian54 en comptant sur vos commentaires pour lui remonter le moral …

Adieu, ma France…

Non, je n’émigre pas… Simplement je tiens à saluer la disparition du pays que j’aimais. Ma France est morte par la faute d’un jeune immature qui n’a pas supporté que la démocratie ne l’aie pas encensé comme il l’eût aimé.

Ce miraculeux virus au nom qui sent bon le houblon est venu à point nommé pour permettre la mise à mort de notre démocratie. Souvenez-vous que celui que les français traitaient de dictateur à l’époque , Charles de Gaulle lui même, a respecté le suffrage universel à l’extrême, les circonstances de son départ en témoignent.

Mais le petit président (petit par son respect des institutions), las de ne pas être apprécié comme il voudrait tant l’être, a décidé de fouler aux pieds nos institutions. Il a utilisé le conseil de défense comme instrument imparable de sa mise sous tutelle du pays. Il gouverne seul et les discussion du conseil sont couvertes par le secret défense. C’est bien la mort de la démocratie : je décide tout, sans contrôle ni discussion avec les instances démocratiques.

Dans le même temps tous les guignols de députés de la REM se bousculent pour encenser leur maître plus que leur voisin, flatter leur petit dictateur et défendre sa vision digne de celle d’un grand timonier !

Après cette crise sans fin, mal gérée par des clowns tristes comme la mort, que restera t’il de notre pays ? Un tas de ruines sur lequel se pavaneront les Castex, Véran, Salomon et autres valets minables d’un enfant qui se prend de plus en plus comme un demi-dieu (plus omnichiant qu’omniscient). 

La révolte gronde de plus en plus, et c’est palpable. Il n’est pas impossible que les sondages qui marquent une adhésion incompréhensible aux thèses du gouvernement ne soient bidonnées, tant l’immense majorité de la presse est veule et servile !

Où allons-nous ? Je ne sais, mais je ne me résigne pas.

Debout ma France !

Christian54 pour A droite, fièrement !

Non, Christian, ne quitte pas la France !

Il faut juste trouver un autre de Gaulle pour la relever !

Merci de tweeter cet article :





9 Réponses à “« La révolte gronde de plus en plus, et c’est palpable. »”

  1. Excellente réflexion que je partage!
    Nous sommes au moins 3, donc, à voir en ce blog un outil thérapeutique:
    Écrire pour ne pas pleurer.

  2. 4 avec moi! Je suis atterrée de voir ce que ce gouvernement impose à la population.. Le summum de l’infantilisation étant cette attestation de sortie. Ridicule, grotesque! Je sors tous les jours pour m’occuper de ma chère mère, une femme de 96 ans, donc une attestation par jour en principe. Il paraît que le crayon à papier n’est pas autorisé. J’ai investi dans des stylos à l’encre effaçable pour contourner l’interdiction. Car je refuse de télécharger sur mon portable le site stop-covid et être pistée..
    Je viens de visionner « Hold-up » et j’avoue qu’il s’y trouve un certain nombre de réflexions que je m’étais déjà faites (en toute humilité!)
    Pauvre France! Tragiques moments que ceux-ci pour notre cher pays! Vivement 2022!

  3. Petites réflexions perso sur cet excellent texte.
    Ce matin, la lecture de Christian54 me permet de penser que je ne suis pas seule à penser ainsi.
    (nous sommes déjà 3 plus notre hôte
    Et j’aime son texte.

    Je vais même dire que, depuis quelque jours je me sens oppressée par les situations française bien sûr mais aussi américaine, et planétaires.

    Comme si, la gauche, je devrais dire les gauches, avaient mis leurs mains sur les habitants pour y instaurer la dictature style moutons, « si vous n’allez pas à l’abattoir en chantant, vous irez à coups de fouet, le résultat étant le même pour vous, avec un peu plus de douleurs ».

    Il ne restera en fin de compte, quoi que vous fassiez, un tas de ruines, comme le dit Christian, et, si vous vous rebiffez, on ne vous donnera pas le trognon de pain qui vous permet d’avancer.

    Voir votre torture, vos malaises, votre angoisse nous permet de vivre heureux.
    Nous aimons la souffrance des autres, souffrance qui nous permet de nous sentir, nous, la gauche, vivante et reine de cette planète.

    Je me rappelle le plaisir que j’ai eu, grâce à @le nain en relisant Isaïe.
    Il avait écrit une phrase en latin et j’avais du ressortir mon vieux Gaffiot et ma bible pour vérifier ma traduction spontanée)

    Enfin, plaisir, c’est beaucoup dire, car ce n’est pas franchement gai, mais tellement enrichissant pour l’âme et l’esprit.

    Christian reprend d’ailleurs ces termes d’Isaïe, avec d’autres mots ( » jeune immature »):

    « Is 3,4. Je leur donnerai des enfants pour princes, et des efféminés domineront sur eux.

    Is 3,5. Et le peuple se précipitera, homme contre homme, et l’ami contre l’ami; l’enfant se soulèvera contre le vieillard, et l’homme de rien contre le noble.

    Is 3,6. Et l’on saisira son frère, né dans la maison paternelle: Tu as un vêtement, sois notre prince, et que cette ruine soit sous ta main.

    […]Is 3,12. Mon peuple a été dépouillé par ses oppresseurs, et des femmes ont dominé sur lui. Mon peuple, ceux qui te disent bienheureux te trompent, et ils détruisent le chemin par où tu dois marcher.

    Et voici, en partie la réponse :
    Is 5,20. Malheur à vous, qui dites que le mal est bien, et que le bien est mal; qui changez les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres; qui changez l’amertume en douceur, et la douceur en amertume.

    Is 5,21. Malheur à vous, qui êtes sages à vos propres yeux, et qui êtes prudents selon vous-mêmes.

    Is 5,22. Malheur à vous, qui êtes puissants à boire le vin, et vaillants pour faire des mélanges enivrants;

    Is 5,23. Qui justifiez l’impie pour des présents, et qui ravissez au juste sa justice.

    Bref, la lecture de ce prophète de l’Ancien testament est intéressante à lire, tant elle correspond à notre époque, tout comme elle correspondait à l’époque du moment..

    L’Histoire de la Terre et du Monde n’est qu’un éternel recommencement.

    Le truc est que je préfèrerais vivre au moment où tout s’arrange…

  4. Qui connait assez les prédictions de Nostradamus pour savoir si les années à venir vont nous précipiter dans les ténèbres ou si un sauveur va venir nous sauver?
    Je suis triste de voir ce que notre pays est devenu, avec une Histoire aussi riche (stylée, il a dit!).
    Non, je ne crois pas à la véracité des sondages, les sondés sont choisis d’avance, avec 1000 personnes ils rapportent à 60 millions.
    Je ne crois pas non plus au nombre de décès du COVID, bien sur, ceux qui ne meurent vraiment que de ça sont à plaindre, mais combien meurent d’autre chose et sont notés COVID, pour faire peur et maintenir le peuple dans cette peur.
    Me faire une autorisation de sortie comme quand j’imitais la signature de ma mère pour cacher une heure de colle.
    « chercher les enfants à l’école » rajouté à la va-vite: imbécile, tu ne les as pas amenés ce matin, cherches -les sous le lit!
    Et toi non-salarié, pas d’autorisation de ton patron! Ah, tu n’as pas de patron, tant pis 135 euros!
    Doit-on en rire ou en pleurer? je ne sais pas….

  5. Entierement d’accord avec cet article.

    Je cite:
    « Is 3,4. Je leur donnerai des enfants pour princes, et des efféminés domineront sur eux.

    C’est exactement ce que se passe actuellement.

  6. Je ne sais pas qui va nous sortir de là, ceux qui s’opposent à cette secte progressiste sont pour la plupart mis en examen et je ne pense pas que ce soit par pur hasard.

    Je ne sais pas qui va nous sortir de là mais je sais très bien qui va nous y installer encore plus profondément.

    Je ne sais pas qui va nous sortir de là mais il faudra qu’il ou qu’elle soit inattaquable juridiquement, que ce personnage reste « masqué » le plus longtemps possible, au sens figuré, bien sûr car au sens propre, il n’a déjà plus le choix.

    J’espère simplement que l’ire des citoyens les ramèneront aux urnes, qu’ils choisiront un candidat différent de celui que les médias mainstream nous presenterons comme leur préféré, et différent de celui que prôneront ceux qui profitent de la crise actuelle par dérogation présidentielle.

    La chienlit a assez duré, TOUT, sauf la droite molle et ce qui se trouve à sa gauche.
    L’union des droites est l’avenir de la France par un pacte de « salut public ».

    La chose est simple, faire exactement l’inverse des 2 derniers mandats durant lesquels « l’enfant roi » a conseillé, participé et présidé.
    Mettre en oeuvre une politique pour le « vrai » peuple francais, celui qui souffre de ne pas être perfusé comme bien des communautés, sa majorité silencieuse qui doit « retrouver sa voix en rassemblant ses voix par la voie des urnes ».

    On ne combat pas les maux de notre NATION par des mots mais par des actes, par des actes forts !!!

  7. Depuis Mitterrand, j’entends dire que la révolte gronde, mais comme soeur Anne, je ne vois rien arriver. Je dois devenir sourd, je n’entends rien, ne voit que des gens qui se couchent en imprimant servilement leurs Ausweis en râlant, qui vitupèrent en appelant à la révolte de leurs fauteuils et qui n’ont même pas une idée de la façon dont on charge une arme. Ca n’ira pas plus loin que des mots, et je ne crois pas en l’homme providentiel qui est une denrée rare, même dans notre histoire.

  8. Lisez l’article acerbe du journal allemand Die Zeit
    https://francais.rt.com/international/80709-absurdistan-autoritaire-quotidien-allemand-die-zeit-etrille-reconfinement-francais
    Même nos voisins allemands sont désappointés par les mesures prises par notre pitoyable monarque.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *