Le courage de dire …

Publié par le 25 Août, 2018 dans Blog | 4 commentaires

Le courage de dire …

Dans cet unisson de bien-pensance qui règne dans les médias, il faut beaucoup de courage pour énoncer des vérités qui dérangent …

En matière d’immigration, la gauche a bloqué tout débat depuis les années Mitterrand et la diabolisation coercitive du sujet. Elle porte une très lourde responsabilité dans le rejet actuel de l’immigration par les Français et la montée de l’islam radical en France. Responsabilité qu’elle partage avec la droite modérée qui a montré tant de lâcheté et de renoncement sur le sujet.

Heureusement, des voix osent s’élever pour énoncer le problème et mettre des mots sur l’angoisse des Français. J’ai bien souvent donné la parole ici à des jeunes femmes musulmanes qui défendent l’identité française avec bien plus de pugnacité que les Français de souche.

Aujourd’hui, c’est à Chantal Delsol, philosophe et écrivain, que je veux rendre hommage en relayant un article de RT France :

Les migrants, une menace culturelle : la phrase
de Chantal Delsol qui agite les réseaux sociaux

A l’antenne de France Inter, la membre de l’Académie des Sciences morales et politiques Chantal Delsol a évoqué une «menace culturelle» liée, selon elle, aux migrants. Des propos largement commentés sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Le 21 août 2018, Chantal Delsol était l’invitée du journaliste Eric Delvaux sur le 6/9 de France Inter. Au cours de l’entretien, la philosophe, par ailleurs éditorialiste au Figaro et à Valeurs actuelles, a été amenée, entre autres, à s’exprimer sur le phénomène d’immigration en France. Alors qu’elle réagissait aux propos de son interlocuteur, Chantal Delsol a affirmé, au sujet des migrants :

« avant d’être une richesse, c’est surtout une menace culturelle »

Des propos qui n’ont pas tardé à faire réagir les réseaux sociaux. En effet, alors que la phrase a provoqué une explosion de colère chez nombre d’internautes, elle a été applaudie par d’autres. En outre, si certains commentateurs ont opté pour l’humour, d’autres ont souhaité prendre du recul sur le tollé engendré.

Président de l’association France Fraternités, Pierre Henry, qui a affirmé découvrir Chantal Delsol à travers son passage sur France Inter, a estimé que ses propos « ne [faisaient] pas d’elle une philosophe mais une xénophobe et une idiote ».

Renaud Epstein, docteur en sociologie, a quant à lui souhaité rebondir sur l’appartenance de Chantal Delsol à l’Académie des Sciences morales et politiques, «institution moisie» :

Le géopolitologue et consultant Alexandre del Valle a de son côté félicité les propos de Chantal Delsol qu’il estime être des « paroles de bon sens »:

Répondant à une internaute sur la polémique en cours, le philosophe Raphaël Enthoven a pour sa part affirmé que Chantal Delsol « n'[était] pas xénophobe ». Marquant ses distances par rapport aux propos de son homologue au micro de France Inter, il a toutefois jugé que Chantal Delsol était « une femme de grande culture [qui] gagne à être lue, connue et écoutée ».

Sur le ton de l’ironie, le fonctionnaire européen Emmanuel Foulon a quant à lui souhaité conseiller à Chantal Delsol de ne pas se focaliser « sur les Ciotti, Morano ou Valls » :

En conclusion

On notera juste que dans les tweets négatifs on trouve beaucoup d’invectives (une xénophobe et une idiote, institution moisie), mais aucune trace du moindre argument !

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Le courage de dire …”

  1. En vous abonnant à la lettre de »Magistro »(qui figure sur la blogroll de Christian),vous liriez régulièrement des billets Chantal Delsol,toujours d’une haute tenue.L’épouse de Charles Millon intervient également dans le Figaro et dans Valeurs Actuelles.

  2. Ceux qui ne veulent pas entendre la vérité s’attaquent à la personne pour éviter le réel debat, une méthode mise au point depuis des années… pour maintenir la bien-pensance en place, et tant pis pour le pays et ses habitants qui n’auront droit qu’aux problemes qui s’amplifient … grand remplacement, chômage, dette, violences, crimes accentuées, avec la totale indifference du gouvernement sur notre sort, qui pour mieux nous bayonner, fait intervenir la justice pour faire taire son peuple qu’ils assassinent à petits feux, par le grand remplacement, aider par leurs chiens de garde intervenant par des attaques personnelles du niveau du caniveau dès qu’une vérité est sortie pour éviter qu’elle s’étende…

    Il faut à tout prix que la vérité soit étouffée dans l’oeuf, alors quoi de mieux que des attaques personnelles, relayées par d’autres chiens de garde…

    Où est la démocratie que le gouvernement est censé maintenir et défendre … eux qui sont leurs complices par consentement ?

  3. La goche dans sa splendeur habituelle:
    denie de la realité, mensonge, propagande, injustice, attaque sur la personne et comme de bien souvent peu ou pas d’arguments…

    Une goche satisafaite d’elle meme, s’admirant le nombril, pour le plus grand malheur de la France, comme d’habitude.

  4. C’est surtout Enthoven qui me paraît décrocher la palme de la tartufferie,les deux autres imbéciles,qui remplacent des arguments à opposer à Chantal Delsol par des insultes,ne font que montrer leur appartenance au sectarisme de gauche…

    Oui, donc,Enthoven,après avoir pris soin de souligner que Delsol n’était pas « xénophobe »,prend quand même garde d’ajouter,probablement pour se dédouaner,que ses idées sont « indéfendables ».
    Comme une petite musique subliminale que les idées de Chantal Delsol sont « nauséabondes » et dignes des « heures les plus sombres de notre histoire »….
    Tartuffe,va!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *