Le Grand Débat ou l’arrêt de mort des gilets jaunes …

Publié par le 16 Jan, 2019 dans Blog | 11 commentaires

Le Grand Débat ou l’arrêt de mort des gilets jaunes …

Je relaye ce matin avec plaisir un article de l’un de mes amis et néanmoins blogueur, Corto.

Son blog s’intitule : « A toi l’honneur !  » et je vous recommande de l’inscrire dans vos favoris !

Aujourd’hui, Corto, à contre-courant de l’ensemble des médias qui s’enthousiasment pour le fameux « Grand Débat » et pour la performance, hier, de son thuriféraire *, dénonce une manoeuvre politicienne propre à tuer le mouvement des gilets jaunes.

La parole est à Corto …

Et bien c’est donc aujourd’hui que le Grand Débat commence, tadam !!  Hier, nous avions la lettre de Président dans les journaux et aujourd’hui c’est au tour des grandes babelles de se délier. On va pouvoir parler de tout, absolument de tout (même de l’immigration, mais pas trop); bon okay, pas tout à fait, on pourra parler de tout, proposer tout et n’importe quoi sauf ce que le gouvernement et Macron refuseront d’aborder ou de prendre en compte et à condition que cela se fasse sans violence. Stop à la violence !

En tout cas, perso, comme l’a écrit l’autre, je suis fier d’être Français, fier d’appartenir à un pays ou que c’est-y que le Président quand il est à court d’idées pour résoudre une crise et ben il fait appel au peuple pour débattre. C’est chouette, non ? C’est dé-mo-cra-ti-que ! Et puis en plus, pour cela, on va passer par les maires qui sont aux plus proches de la populace. C’est pratique les maires,  quand on a besoin d’eux, ils répondent présents quand bien même on les aurait snobé depuis 19 mois. Les pauvres, ils ne savent toujours pas comment sera compensé la suppression de la taxe d’habitation; même pas grave, y a qu’à les mettre à contribution avec ce grand débat, ça les divertira.

3 mois de débat, c’est bien. Pendant 3 mois, plus le temps de dépouillement et d’analyses nécessaires, ça va en occuper plus d’un. Et vu comment les médias se sont saisis de la chose, on va en causer de ce débat; le reste, les autres sujets d’importance, on pourra les occulter ou les traiter en douce. Pratique, là aussi.

Y a un gars, hier sur BFM, qui disait que ce grand débat, c’était avant tout la victoire des gilets jaunes… Mouais, perso, j’y vois plutôt une belle opération de diversion et de com, gagner du temps ! De plus, et puisqu’il est ouvert à tout le monde, les gilets jaunes vont être noyés dans la masse des 4 millions de personnes qui, nous dit-on, sont prêts à y prendre part. Dilution, donc. Un grand débat qui devrait sans doute dans l’esprit de Macron signer l’arrêt de mort des gilets jaunes. Enfin 4 millions, ça reste à voir, c’est sur BFM parce que sur CNews, c’est un peu différent, eux ils annoncent, sondage à l’appui, que 73% des Français ne comptaient pas prendre au débat… Passons…

Macron a beau ne jamais avoir été élu avant de devenir président, il n’est pas moins dans l’action publique depuis 7 ans: deux ans comme conseiller d’Hollande, deux ans comme ministre de l’économie, un an de campagne électorale et depuis deux ans à la tête de l’Etat et pourtant il n’a pas vu venir les gilets jaunes, il n’a rien vu venir bien au contraire il a maintenu son cap… C’est dire la déconnexion d’avec le réel; croit-il que c’est avec ce grand débat qu’il  va se rabibocher avec ceux qu’il n’a cessé de prendre de haut depuis deux ans ? Croit-il que cette France qu’il a , lui (et nos z’élites), si bien ignoré se contentera de ce blabla institutionnalisé ?

Moi, ce grand débat, je le vois avant tout comme la preuve flagrante de l’échec de la classe dirigeante actuelle et de sa majorité, la preuve évidente qu’ils n’ont rien compris à la France de 2019, la preuve que, malgré 19 mois aux responsabilités, une campagne présidentielle et un « projet » pour la France, ils ne connaissent pas les Français. Ils n’ont rien vu venir de cette colère (à moins qu’ils aient préféré l’ignorer, ce qui serait encore plus grave et plus débile). Ils ont cru, les idiots, que tout passerait, qu’on ferait avaler tout et n’importe quoi à la France périphérique. Ils ont cru qu’on pourrait continuer à la pressurer, à là charger d’impôts et de taxes, à l’ignorer. Ils ont cru qu’on pouvait continuer de laisser de côté la France rurale, la France qui n’est pas à Paris, la France des petites gens et des retraités sans que tous ceux ci, un jour, exaspérés par 30 années d’abandon et deux ans de suffisance et d’arrogance gouvernementales, ne se révoltent, quitte à en payer le prix lourd, quitte à subir une répression féroce: plus de 6 000 arrestations, 1 700 GAV, 3 000 blessés dont 400 grièvement, 12 yeux crevés, 5 mains arrachées. La gueuse n’aime pas le désordre, Castaner et Macron non plus.

Plus de 300 députés LaRem, une petite centaine de sénateurs, un gouvernement au complet et un Président, tous censés représenter les Français, n’ont rien vu venir et n’ont donc pas pu désamorcer la bombe avant qu’elle n’explose en un bouquet de gilets jaunes… Voilà qui en dit long justement sur ce devoir de représentation. Qui représentaient-ils nos élus nationaux de LaRem ?  Grosso merdo, les 20% de Français qui soutiennent Macron depuis le début, mais à part ça? Nada !

Et que donnera-t-il ce grand débat, à part un peu de répit à Macron et à sa clique ? On verra bien mais je doute qu’il soit la solution à la crise des gilets jaunes. Passé le temps du débat, il y aura les élections européennes (qui verront la victoire éclatante de la « France haineuse »), on passera à autre chose. Et nos Marcheurs, Macron en tête, retomberont dans leurs mauvais travers; Macron nous l’assure par avance: « Ma détermination n’a pas changé », le cap sera maintenu. Et si les manifestations se poursuivent ? Macron aura beau jeu de dire: Mes chers compatriotes, voyez, je vous ai donné la parole mais cette même France haineuse, ses illettrés et ses sans-rien, ne veulent rien entendre. Il suffit !

C’est officiellement aujourd’hui qu’à Grand Bourgtheroulde, transformée en place forte, s’ouvre ce grand débat, inauguré par Macron lui-même devant un parterre d’élus et de maires triés sur le volet de l’Elysée. Macron ne fera pas de discours et se contentera de répondre à des questions préalablement sélectionnées. Aucun gilet jaune n’a été invité… Drôle de manière de vouloir renouer le dialogue.

Corto pour A droite, fièrement !

A lire du même auteur :

* Thuriféraire : ça faisait un bout de temps que je voulais placer ce mot dont la consonance est assez bizarre. Pour être franc, j’ai dû consulter le Larousse pour vérifier la pertinence du mot dans le contexte … Ça colle pas mal : Personne qui loue, vante quelqu’un, quelque chose avec excès …

Exemple : les médias français sont de véritables thuriféraires du pouvoir !

Merci de tweeter cet article :





11 Réponses à “Le Grand Débat ou l’arrêt de mort des gilets jaunes …”

  1. Richard Mauden dit:

    Avec un impressionnant 90% de publications négatives et mensongères, les médias anti-Trump battent tous les records
    PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 15 JANVIER 2019
    Mauvaise nouvelle : A deux ans de mandat de Donald Trump, l’hostilité évidente des médias (certains Démocrates de mauvaise foi la nient farouchement, mais hélas pour eux, la très à gauche université de Harvard fût la première à le signaler) ne montre aucun signe de relâchement.
    Bonne nouvelle : les sondages montrent que cette couverture négative n’a qu’un impact perceptible relatif sur l’attitude du public envers le président.
    Depuis le 20 janvier 2017, Media Research Center, le plus important organe indépendant de surveillance de la presse aux Etats-Unis, a analysé chaque moment de la couverture du président Trump par les journaux télévisés du soir d’ABC, de CBS et de NBC, soit environ 23 millions de personnes chaque soir (1).

  2. Je suis un bon client du blog de Corto 😉

    L’autocrate Macron(technocrate foireux,en réalité) vient de lancer son grand débat pour rire et cocufier les gilets jaunes;les relais médiatiques habituels de la Macronie,qui ont laissé honneur et déontologie professionnelle au vestiaire depuis longtemps,assurent le service après-vente…

  3. Il n’est pas de problème politique qui ne s’enterre avec un bon comité Théodule. Le grand débat est un gigantesque comité Théodule.

  4. Ce qui frappe, c’est l’incohérence permanente de Macron entre ses dires et ses actes.
    Une France égalitaire, dit-il? Un taux de CSG différent pour une partie des 47% de Français qui paient des impôts, et une dés-indexation des retraites et des allocations familiales.. au point que le Conseil Constitutionnel (sur question des députés LR) s’est prononcé contre cette dés-indexation. (Retour à la normale en 2020?). Qui a créé cette injustice?
    Une taxe d’habitation supprimée pour les uns, on “réfléchit” pour les autres. En attendant, ce sont toujours les mêmes qui paient pour tout le monde: les classes moyennes.
    Une France égalitaire? Quand vous êtes lourdement pénalisé pour la moindre infraction, alors que des dealers se promènent en toute impunité dans des zones réservées, tabassent les pompiers et les forces de l’ordre et n’ont dans le meilleur des cas qu’un “rappel à la loi”? N’est-ce pas une volonté politique que de laisser faire cette injuste Justice?
    Des exemples, il y en aurait bien d’autres..
    On lit à la fin d’un paragraphe sa “fierté d’être Français”. Le même qui insulte à la première occasion ses compatriotes.. celui-là même nous parle de la fierté d’être Français! On en perd son latin.
    “On ne devrait pas avoir besoin de relations ou de fortune pour réussir” nous explique notre donneur de leçons national. Ah? Celui qui a été élu avec l’appui de tous les propriétaires de médias, avec des fonds dont on se demande encore la provenance, celui qui place ses copains à des postes convoités et passablement rémunérés et pratique le népotisme sans retenue.. celui-là même se décrie de ses propres agissements!
    Il fait appel aux maires, après les avoir méprisés. Après avoir tout fait pour les marginaliser. Où est la raison?
    Comment peut-on faire confiance à quelqu’un en proie à tant d’incohérence, tant de contradictions?
    Quelqu’un qui reste persuadé que son projet est le bon, voire le meilleur, sans avoir jamais pris la peine d’étudier sérieusement les solutions pour le mettre en oeuvre, qui navigue à vue depuis 18 mois, qui reste sourd à l’opposition comme si elle n’existait pas? Après avoir rendu l’AN aphone en ne prenant que des godillots pour représentants et en négligeant l’opposition, il demande aux Français de prendre position sur le Parlement! Le Sénat de préférence d’ailleurs, le seul contre-pouvoir actuel!
    Comment ne pas sursauter quand il écrit: “nous allons poursuivre les baisses d’impôts”, alors que la population est dans la rue en raison de leur augmentation?
    S’en suit une liste de propositions à la Prévert.. Des thèmes qu’il met soi-disant sur la table, au bon vouloir du “peuple”, tout en redisant qu’il ne reviendra pas sur les mesures prises. Qui ne peut deviner qu’au final, il ne fera que ce qu’il voudra?
    Après avoir été élu sur une manipulation sordide, il signe son impréparation à la fonction et surtout sa méconnaissance du peuple français. L’idée de rassembler ne semble jamais lui être venue à l’esprit, pas plus que d’écouter et remettre en question ses certitudes. Hélas!
    Il va parcourir la France, nous dit-on, et visiter quelques maires (dûment sélectionnés). Et là, comment ne pas avoir une pensée émue pour Fillon, qui lui, avait fait ce travail pendant 2 ans, AVANT les élections, ce qui lui avait permis de prendre le pouls du pays et d’élaborer un programme. Un programme que les Français n’ont pas voulu s’approprier… A qui la faute si on en est là, 18 mois plus tard?

  5. Macron comme les medias et le systeme contribue a travers ce pseudo debat a donner le « change » democratique, a travers des questions et des maires dûment selectionnés,
    dont les questions tournent plutot autour de leur problemes que des problemes dont les GJ parle…si ce n’est qu’en filigrane.

    Effectivement ce debat est un attrape nigaud, destiné a eteindre la colere des GJ,
    et les questions de fonds ne seront pas vraiment abordées, tout au plus survolés juste pour pretendre avoir tenu un vrai debat…

    L’immigration, l’insecurité, n’ont pas ete abordés de façon serieuses, et sont le grand absent du debat,
    de meme la mariage pour tous, tres cher au bobos…

    Le seul theme abordé fut l’economie, le reste peut se cantonner a de la foutaise…

    D’autant qu’effectivement le cap sera gardé, donc pourquoi debattre sinon pour calmer les esprits des GJ, et mettyre de la piudre aux yeux a la population…

    Les GJ doivent garder toute l’attention, afin de ne pas perdre toutes les possibilitées de faire parler la VRAI democratie, celle de la france qui souffre et qui est tournée en derision, insultée, mise en garde a vue,
    par tout le systeme, medias et pseudo justice y compris, mais
    n’ayant pas obtenu le resultat necessaire par tout ceci ( qui continuera), le systme organise un pseudo debat encadré dans lequel certaines revendication seront tenu compte, ( celle qui ne defavorise pas le systeme),
    tandis que les autres revendications, seront rejeté au final car n’etant pas « laïque » et donc democratique…

    Le peuple demande NON pas comme raconté par macron, un referendum sur des bricolages, mais sur les principaux themes qui le preoccupe :
    comme l’immigration, la securité, ou va l’argent des impots, que devient notre culture, notre identité, ( qui fut ouvertement moqué par melanchon et bien d’autres), l’education national, et mariage pour tous tres cher aux systeme et aux journalistes…
    bref des themes capital pour l’avenir du pays et nos vies dont le systeme n’a pas tenu compte dans ces choix, ayant prefere user de sa democratie plutot que de la vrai democratie, et cela n’est pas des broutilles comme avancé par macron…

    Ces themes, dont l’immigration et l’insecurité( entre autre) qui impacte sur nos vies, et toute notre culture, doivent etre tenu dans un vrai debat, et doivent orienter la politique des pseudo politiques francaise, mais plutot europeenne ou provenant du systeme mondial.

    Tout ces zozos qui s’amuse a creer un pseudo debat, ne veulent que gagner du temps…

  6. André Laignel, le maire qui défie Emmanuel Macron=
    Le numéro deux de l’Association des maires de France a pris la tête de la fronde des édiles qui se désolidarisent du grand débat organisé par l’exécutif.
    https://www.lepoint.fr/politique/andre-laignel-le-maire-qui-defie-emmanuel-macron-16-01-2019-2286433_20.php

    J’ai eu l’occasion de demander un service à M laignel.
    Connaissant ma profession, il en a déduit-à juste titre- que j’étais dans l’opposition de l’époque (année 183).
    Il m’a dit : « je sais que vous ne voterez jamais, ni pour mon parti, ni pour moi. Mais je vais vous aider, car j’estime que c’est mon devoir »
    Il est arrivé à résoudre mon problème du moment.

    De toute façon, je n’aurais jamais voté pour lui, je n’habitais ni dans sa ville, ni dans sa circonscription!
    Et jamais, je n’ai voté à gauche!Jamais!

    J’ai néanmoins le souvenir d’un homme droit, humain, honnête, agissant avec sa conscience.

    Je constate, qu’encore aujourd’hui, il réagit en conscience et non pas pour l’apparat, ni pour avoir une miette de pouvoir.
    Bravo M Laignel, vous serez toujours pour moi,malgré votre taille, un Grand Homme, et vous aurez toujours ma sympathie.
    … et tant pis pour manu…
    … Il n’aura pas d’aide de la part de M Laignel… qui lui, a une excellente aura.

  7. Macron a travaillé à la banque Rothschild, de très loin la plus puissante du monde face à toutes ses rivales mises ensemble, qui tirent les ficelles à travers lui et via Bruxelles qui décident pour la France, et donc, n’est qu’un gouverneur de province qui exécute les ordres et explique sa conduite rigide et le faux débat qu’il prépare.

    Ces élites qui tirent les ficelles dont leur serviteur, Macron, se moque de la France et de son avenir, seul importe leur plan avec un mépris des souffrances des peuples.

    Le fait qu’aucun politicien et ex, ne condamme sous la presidentielle la tricherie envers Fillon, ni des médias qui ont joué un grand rôle dont la justice à deux balles, montre leur collusion et leur complicité pour le système que les français refusent maintenant, ou tout sera préparé au besoin pour placer une Le Men, ou Marion, qui servira en fait toujours le Système.

    Car aucune de ces deux personnes connaissant pourtant le plan kalergi concernant une grande immigration en vue, établi bien avant le traité de Marrakech ne le dénonce, ni n’informe, et prouve par ce consentement tacite leur allégeance au système que les français combattent.

    Voila pour l’avenir.

  8. « Le grand débat ou l’arrêt de mort des GJ »..

    Ce matin, sur la presse, j’ai pu constater que les médias ne parlent des GJ que pour les conspuer.
    les commentaires dessous sont tous consacrés à la mise au ban des GJ.
    Pas un seul commentaire qui les soutiennent (sur le Point)

    Sur le Figaro, on ne lit que de la satisfaction au sujet du « grand débat!!!
    Les partisans du chef de l’État ne cachent pas leur satisfaction après le lancement réussi du grand débat national à Grand Bourgtheroulde.
    Au point que manu « enraye sa chute, et remonte même -timidement- étant tout de même rajouté, hypocritement.

    Même sur V.A. (j viens juste de finir de lire le V.A. de la semaine dernière, certains éditoriaux massacrent les GJ, et dans les commentaires, nombreux sont les lecteurs commentateurs qui ne les comprennent pas.

    Notons à cela, la tentative de polémique sur la peine de prison ferme de C. Gueant!
    Se rendent ils comptent que les français, au moins je l’espère, se rappellent des malversations LREM, qui elles sont toutes parties dans les limbes de la justice???

    J’aimerai savoir quel est le chantage exercé par le gouvernement, jupiter en tête, sur les médias, pour qu’ainsi, n’y ait qu’en « bannière » des articles, voire des Une, la mise au ban de cette « insurrection », que, personnellement, j’estime légitime au titre de L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 qui légitime la désobéissance civile :

    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

    La machine à broyer les oppositions au petit dictateur, est en marche!

  9. De plus ces pseudo medias nous ajoutent « l’affaire benala » qui n’en ai pas une mais sert uniquement a nous eloigner du grand debat, et a divertir les gens poiur penser a autres chose, quand ca ne sert pas carrement de contre feu, on l’utilise pour « distraire » les gens…

    Je note au passage que la pseudo justice, condammne C Gueant, et aspire a envoyer F Fillon a nouveau devant les tribunaux,
    simplement parce que les GJ pourrait servir le LR.

    Comme pendant la presidentielle,la justice est utilisé comme moyen d’intimidation contre un parti opposant, deux tenors du LR juste pendant la crise de l’etat avec les GJ.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *