Le « Sciences-Po d’extrême droite » dérange …

Publié par le 17 Fév, 2019 dans Blog | 2 commentaires

Le « Sciences-Po d’extrême droite » dérange …

En juin 2018, Marion Maréchal inaugurait à Lyon l’Institut de Sciences Sociales Economiques et Politiques (ISSEP).

La créatrice et directrice de cette grande école définissait ainsi ses objectifs :

« Nous voulons proposer une alternative dans le secteur de la formation des élites de demain. Bien sûr nous aborderons les courants importants et généraux dans les thèmes géopolitiques et économiques mais nous voulons leur faire découvrir d’autres pensées, d’autres auteurs pour leur permettre d’avoir une vision plus large. »

Il semblait bien légitime d’ouvrir l’enseignement de l’économie à d’autres horizons quand on connaissait l’emprise idéologique de la gauche sur l’enseignement universitaire.

La presse aurait pu (dû ?) se réjouir de plus de diversité mais il ne faut pas lui demander de faire passer l’intérêt général avant ses opinions partisanes !

Prenons l’exemple de Challenges qui publiait, cinq mois après la création de l’école, un article cynique dirigée contre elle.

Il suffit de lire le titre de l’article :

Pourquoi le « Sciences-Po d’extrême-droite » ne décolle pas

et les accroches de paragraphes :

  • Cancre administratif
  • Diplôme non reconnu
  • « Pluralisme » de façade
  • Futurs soutiens politiques

pour comprendre que Challenges a produit délibérément un article totalement à charge !

Le magazine se gausse du peu d’élèves déjà inscrits à l’école et pointe le fait que pour l’instant son diplôme n’est pas reconnu. Il préfère faire porter la responsabilité de ce manque sur l’incompétence de la directrice qualifiée de cancre administratif plutôt que de se demander si l’Education nationale et le rectorat ont bien mis toute la bonne volonté nécessaire à l’accueil d’une nouvelle école … La couleur politique de sa directrice ne constituerait-elle pas un obstacle majeur en l’occurence ?

La plupart des affirmations du magazine sont faites sur un ton ironique et cynique :

Nous ne vendons pas un tampon de l’Etat, mais bien une formation d’excellence qui permet d’être compétitif sur le marché du travail « , affirme sans rire Marion Maréchal.

On imagine facilement la jubilation de Laurent Fargues, le journaliste, auteur de cet article qui n’était motivé que par un seul objectif : taper l’extrême droite.

Au risque d’être accusé de défendre l’indéfendable et de soutenir l’insoutenable, je relaye ci-dessous (en pdf) le courrier envoyé en ce moment par Marion Maréchal pour demander un soutien financier pour son institut.

Cliquez sur l’image ci-dessous :

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “Le « Sciences-Po d’extrême droite » dérange …”

  1. Il est clair que toute opposition aux idées macronistes (« ..istes », exprès pour montrer le fondamental… »isme » de ses idée et des idées de gauche en général à notre époque) sera cassée par la caste aux abois, à savoir: l’Olympe, ses dieux, ses demi-dieux, ses muses, ses artistes, ses journaleux, sa justice…

    *Au niveau instruction
    Que ce soit les écoles avec ou hors contrat dans les petites classes, les collèges, les lycées, que ce soit au niveau des hautes études, comme on peut le constater dans cet article, qui ne seront plus tolérées, de même que « l’école à la maison », de plus en plus fréquente dans nos régions.

    *Au niveau éducation
    -Tentative d’arracher les enfants à l’éducation de leurs parents en rendant l’école obligatoire à 3 ans!

    -Lois sur des imbécilités telles que l’interdiction de la fessée (avec, en même temps, l’acceptation, sans broncher de l’excision des petites filles…
    (bien qu’interdites et punies par la loi en France, le nombre de cas est en hausse ces dernières années. Aujourd’hui, les associations, qui déplorent le manque de données précises sur le sujet, estiment qu’elles touchent environ 60 000 femmes dans l’Hexagone, contre 54 000 en 2009, selon la dernière étude en date conduite !!!)

    *Au niveau politique
    – retour d’ascenseur à des mafieux tels Juppé

    – ou Benalla qui porte plainte contre Merdiapart sur les écoutes -ce qui va bien arranger minus, car, nous savons bien que Benalla va en ressortir blanchi! (donc minus aussi!)

    – Accusations en série des GJ (alors que l’on sait et que l’on voit sur les vidéos en direct, que ce sont des casseurs et que les forces de l’ordre les laissent faire)

    – Modifications des chiffres (tant au niveau des manifs avec chiffres à la baisse, et en même temps chiffres surfaits pour les manifs pro minus, que des sondages..

    – Titres me me révulsent sur les épidémies de rougeole dont pas un seul mort, sinon, il y en aurait des pages, et autres maladies… transmises par qui : devinez…
    Tout cela pour vendre des vaccins (avec retour d’ascenseur des labos à qui… Devinez!)

    Alors il est clair, qu’une école qui apprendrait à comprendre et analyser un discours manipulatoire, et qui apprendrait à des élèves journalistes et des élèves qui voudraient entrer en politique -la vraie-, entre autres, comment diffuser dans leurs journaux ces effets manipulatoires et écrire la « vraie » information, serait le foyer d’une opposition qui s’opposerait (pléonasme voulu) avec toutes les qualités requises pour faire comprendre à la population qu’elle se fait enfumer et cela quotidiennement!

    En effet lorsque je lis les forums du Point, et autres torchons de gauche (se disant centristes!), je me dis que l’école de Marion non seulement ne doit pas fermer, mais encore essaimer dans tout le pays!

  2. Cet article decrit diverses methode, strategie, tactique, calcul de la goche qu’elle emploie quotidiennement a l’encontre des adversaire.

    Et c’est ma « main sur le coeur » qu’elle deploie son aide pour le « bien » du peuple dot elle se fout, la perfidie extreme de la goche et du journalisme de goche, constante, souvent de grande lacheté, demontre la goche comme le chancre de l’hypocrise dans une société normale.

    Cette goche a l’opposé du peuple qu’elle s’emploie a manupuler constamment, represente la goche plurielle, avec tout le dedain qu’elle a pour ceux qui sont different d’elle.

    Son etat naturel de la goche est d’etre extremement meprisante a l’edgard de ceux qui ne pense pas comme elle, tout en se targuant de representer la vrai democratie et la voix du peuple…qu’elle manipule et meprise.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *