Le « sectarisme en marche » ne veut voir qu’une tête !

Publié par le 27 Juin, 2019 dans Blog | 3 commentaires

Le « sectarisme en marche » ne veut voir qu’une tête !

Chaque jour, le Nouveau monde
se découvre un peu plus !

On nous avait promis de nouvelles moeurs politiques, une nouvelle morale politique, et nous avons eu Benalla !

On nous avait promis des homme politiques nouveaux, et on a eu Castaner, Ferrand, Le Gendre et Griveaux !

On nous avait promis une nouvelle ouverture d’esprit …

… et la députée Agnès Thill vient d’être exclue de la République en marche parce qu’elle a osé défendre ses valeurs fondamentales et qu’elle a critiqué la PMA pour toutes !

On pourrait comprendre qu’un député de la majorité soit sanctionné pour ne pas avoir voté le budget mais il est choquant que sur des sujets touchant à des valeurs profondes telles que le respect de la vie et la filiation naturelle, on puisse exclure une députée.

Défendre le droit des enfants à avoir un père et une mère, mérite donc l’exclusion, pour la République en marche d’Emmanuel Macron !

Quand même un peu gênée aux entournures, la direction de la République en marche, a vainement tenté de travestir sa décision sectaire en indiquant qu’on ne reprochait pas à Agnès Thill son opinion mais la façon dont elle l’avait exprimée. Il lui est reproché, je cite :

Des propos polémiques sur les réseaux sociaux,
Des propos préjudiciables à la cohésion du groupe,
La fréquence et le caractère pernicieux des propos,
Des propos blessants à l’encontre des familles monoparentales et homoparentales.

On retrouve bien là tout le sectarisme de la gauche ! Dans le domaine sociétal, toute remarque ou critique contre une mesure jugée par elle « progressiste », est immédiatement qualifiée de phobie. Homophobie quand on défend la filiation naturelle, islamophobie quand on critique l’islam, etc …

Quant aux « propos blessants à l’encontre des familles monoparentales et homoparentales», le communiqué fait allusion au « lobby LGBT agissant à l’Assemblée nationale » qu’avait mentionné Agnès Thill. Il est très habile mais aussi très hypocrite de ne voir dans un lobby ultra minoritaire que de simples familles !

Vous pouvez consulter le communiqué (scélérat ?) portant exclusion d’Agnès Thill ici :

Voici une vidéo résumant toute l’affaire Agnès Thill :

Et la réaction d’Agnès Thill après son exclusion :

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Le « sectarisme en marche » ne veut voir qu’une tête !”

  1. Ceux qui se sont opposés à Staline ont mal fini, la ligne du parti, ça ne vous rappelle rien ?

    • Oui, et j’ajouterai que les dictatures en marche s’imposent piano, piano, l’air de rien, à partir d’un faible noyau mais très déterminé ou après des élections truquées, en bénéficiant de la passivité ou de l’indifférence d’une majorité de citoyens…

    • Encore une fois, « Manu » entend ceux qui s’opposent à sa ligne, mais il les molestes, les insultes, les humilient, les ignorent et surtout les élimine politiquement.

      Soit tu rejoins le progressisme (le temple du roi soleil) soit tu es son ennemi et il fera tout pour te détruire.

      Voilà ce qui pend au nez des maires « macron-compatibles » auxquels LAREM a proposé de se rallier pour les municipales. Attention, lorsque tu rentres dans la secte, tu dois vénérer le gourou sinon tu deviens un opposant et tu es menacé, combattu, dispersé, ventilé « façon puzzle ».

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *