Les intouchables de la gauche

Publié par le 20 Juil, 2019 dans Blog | 5 commentaires

Les intouchables de la gauche

Ni de gauche, ni de droite ! La formule a fait long feu !

S’il nous fallait une preuve de la « gauchitude »
du pouvoir en place, elle est toute trouvée !

Il suffit de repérer dans le gouvernement les figures « intouchables » ! Dans tout gouvernement de gauche qui se respecte, il y en a une ou deux !

Ces intouchables doivent être des femmes car si vous les attaquez, vous serez taxé de misogynie !

Elle devront aussi être issues de l’immigration pour pouvoir vous accuser de racisme à la moindre critique !

François Hollande en joua au maximum en nommant Christiane Taubira pour faire passer sa loi sur la dénaturation du mariage. Ainsi, toute critique contre la loi Taubira était immédiatement qualifiée d’homophobie et de racisme ! Le jackpot !

Il réédita sa provocation avec Najat Vallaud Belkacem chargée de la déconstruction de l’Education nationale. Son éternel sourire angélique était déjà un peu désarmant et ses racines maghrébines la protégeaient des attaques trop directes.

Aujourd’hui, nous avons également les deux intouchables de service :

  • Ce fut d’abord Marlène Schiappa avec ses indignations de féministe à géométrie variable.
  • Et maintenant nous avons l’inénarrable Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernent et général en chef du « cassage de codes », notamment vestimentaires.

 

C’est cette dernière qui motive cet article. L’intouchabilité de Sibeth Ndiaye vient d’être magistralement illustrée par les réactions hystériques observées après une déclaration de Nadine Morano, qui comme nous l’apprécions tous, n’a pas sa langue dans sa poche.

Cette langue étant tout sauf de bois ! Jugez-en par vous-même :

D’abord sur la tenue vestimentaire …

On peut apparemment s’habiller comme Sibeth Ndiaye pour rendre compte du Conseil des ministres au sein même du palais de l’Elysée comme pour aller à une « soirée pyjama » ! Ce que Nadine Morano appelle une tenue de cirque ! C’est méchant pour monsieur Loyal !

La majorité macronienne applaudit des deux mains et des deux godillots ! Emmanuel Macron aurait été élu – selon elle – pour casser les codes de la vieille politique ! Dans ce domaine, Sibeth Ndiaye est un bon petit soldat !

Mais quand on provoque à ce point, on ne peut s’offusquer d’essuyer des répliques à la hauteur de la provocation.

Sur les origines de Sibeth Ndiaye …

Nadine Morano se permet de rappeler les origines (ethniques et sociales) de la porte-parole en indiquant qu’elle n’est française que depuis trois ans, ce qui, en toute logique, l’excuse pour ne pas bien connaitre les us et coutumes de notre pays. Penser que le kebab est le plat national français, est en effet peut-être un espoir futur pour Sibeth Ndiaye mais pas encore une réalité !

Tempête dans un verre d’eau !

Malgré un tweet de Nadine Morano tout à fait raccord avec les provocations de celle qu’il visait, la République en marche est entrée en transes !

L’inénarrable Gilles Le Gendre (pas idéal au demeurant !) menace la députée européenne de poursuite :

Les propos ouvertement racistes de Nadine Morano sont indignes d’une responsable politique. Vous devez les retirer et présenter vos excuses, sous peine de poursuites !

Deux ministres ont également exprimé leur soutien à la porte-parole du gouvernement. Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, a vu dans les propos de Nadine Morano du « racisme ordinaire ». Son homologue des Outre-Mer, Annick Girardin, a accusé l’élue LR de « piocher dans le bréviaire du Rassemblement national ».

Même certains, à droite, ont hurlé avec les loups de gauche !

Il est grand temps que les Républicains se scindent en deux et que le centre mou représenté par Dominique Bussereau et autre Jean-Pierre Raffarin rejoignent la République en marche.

Nadine Morano leur a vertement répondu :

Intouchable parce que noire ! C’est tout à fait ça.

Pour conclure …

En l’occurence, accuser Nadine Morano de racisme est hors de propos. Pour s’en convaincre, il suffit d’essayer de trouver un symétrique à la situation en remplaçant la gauche par la droite. Mais il n’est pas facile de trouver à droite une femme qui oserait se présenter à l’Elysée en pyjama ! Si par exemple, Rachida Dati ou Rama Yade – qu’elles veuillent bien m’excuser – avaient pris des libertés avec le code vestimentaire, j’imagine sans peine le feu nourri qu’elles auraient essuyé de la part de l’opposition.

Regardez la violence qui s’est abattue sur Valérie Boyer pour avoir osé porter un pendentif en forme de croix dans l’hémicycle !

Pour la République en marche, et la gauche en général, par principe toute critique visant une femme issue de l’immigration est, par définition, taxée de racisme. Cela est inquiétant avec la mise en place prochaine de la loi contre les contenus haineux !

Mais amalgame pour amalgame, je pourrais moi aussi exagérer et considérer que la remarque de Sibeth Ndiaye qui prétend que le plat favori des Français est le kebab, est une provocation  qui annonce la conquête de la France par les minorités, ce que certains appellent le Grand remplacement.

Cela me rappelle ce qui s’est passé au micro de l’Equipe21 où un supporter algérien interrogé sur la signification de sa présence sur les Champs-Elysées après la victoire de son équipe de foot, avait simplement répondu :

La France nous a colonisé. Aujourd’hui, c’est nous qui vous colonisons !

Courage Nadine, nous sommes avec toi !

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Les intouchables de la gauche”

  1. Tout a fait les gouvernement de goche emploie la strategie de mettre une personne immigrée, dans leur gouvernement afin qu’elle soit non attaquable…

    Lisez ce lien, qui demontre le racisme d’une ecologiste envers les hommes… bien pire que ce qu’a dit N Morano :

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/critiquée-après-un-tweet-raciste-nadine-morano-attaque-à-tout-va-sur-twitter/ar-AAECoNh?ocid=spartandhp

    Je cite ces propos ultra racistes:
    Nadine Morano a également répliqué à la secrétaire d’Etat à l’Ecologie Brune Poirson, qui a certainement décoché le message le plus cinglant en évoquant l’écrivain René Char disant « qu’il existe une sorte d’homme toujours en avance sur ses excréments.
    Avec Nadine Morano,
    on découvre que ça marche aussi pour les femmes ».

    Des propos indigne d’une personne politique, ultra raciste, de personne sectaire, ideologiquement aveugle…

    A vomir.

  2. J’en viens de plsu en plus à penser que c’est de la provocation volontaire de la part de la Sibête, pour allumer un contre-feu à l’affaire Rugy. C’est facile, ça marche à tous les coups, la noire de service sort une énormité, et il y a toujours un ou une député de droite qui tombe dans le panneau. Ca permet de rassembler tout le monde, contre l’odieux raciste.
    Pendant ce temps « une enquête interne de l’assemblée nationale » dont on admire la célérité, blanchit Rugy de toutes les accusations. L’opinion, ainsi peut se défouler contre les salauds de droite, racistes, et d’un coup éprouver une nouvelle sympathie pour le pauvre Rugy, injustement condamné …

    Je fais le pari qu’on reverra à nouveau Rugy dans un rôle de premier plan.

  3. « En Marche est le PS de 1991 en pire. Avec Mignard à la tête, Touraine au sociétal, Schiappa, Chiche et Taché aux idées neuves, Avia et tous les autres, les heureux élus lèvent le doigt, ils avaient raison ceux qui nous traitaient de godillots : le 29 mai Aurore Bergé et Thomas Mesnier nous ont fait venir à la réunion de l’association des députés employeurs uniquement pour lever le doigt : refaire le vote afin de détrôner le président de l’association, Michel Larrive, démocratiquement élu. Mais voilà, ce n’est pas l’un de nous ! On doit être partout, tout contrôler, tout dominer, c’en est dangereux. L’avant-veille, le 26 on votait pour l’Europe, est-ce qu’on refait un vote lorsqu’il ne nous convient pas ? »

    « Exclue il y a quelques semaines, j’ai quitté la violence, l’intimidation, la menace, le chantage, la haine, le mépris, l’humiliation, l’arrogance, le jugement, les insultes, l’intolérance, la caricature, l’irrespect, l’intérêt personnel, les combines anciennes, les certitudes, les ordres, les injonctions enrobées de la sauce affective, psychologique, le tout dans un cocktail d’effet de groupe ».

    « Ceux qui restent dans le mouvement sur le terrain, ceux qui ont évincé les premiers et pris les places, sont aussi dangereux que leurs élus. Ils ont vu l’opportunité, ils sont là pour leurs places, commander, et cela marche, la sauce est liante et délictueuse ! »

    Agnès Thill

    On rajoute : de plus intouchables, puisque, elle n’étant pas OK avec les LREM (et donc macron soit même) elle a été exclue!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Plus facile de s’acharner sur Nadine Morano que de dénoncer les vrais crimes racistes ! | A droite fièrement ! - […] mon article précédent (Les intouchables de la gauche), j’avais dénoncé l’hystérie des membres de la République en marche venant…
  2. En creusant l’affaire Morano versus Ndiaye … | A droite fièrement ! - […] Les intouchables de la gauche – Plus facile de s’acharner sur Nadine Morano que de dénoncer les vrais crimes…
  3. Décidément, on ment beaucoup en Macronie ! | A droite fièrement ! - […] sens aigu de la provocation, la porte-parole du gouvernement et intouchable parce que noire (voir ce précédent article), Sibeth…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *