L’infâme Pujadas va t-il s’excuser ?

Publié par le 12 Nov, 2020 dans Blog | 4 commentaires

L’infâme Pujadas va t-il s’excuser ?

Quand j’ai appris hier après-midi que Ziad Takieddine venait d’avouer publiquement ses mensonges et qu’il innocentait désormais totalement Nicolas Sarkozy de l’accusation du financement libyen de sa campagne présidentielle, j’ai immédiatement pensé à David Pujadas !

C’était au cours du principal débat télévisé qui avait été organisé lors des primaires de la droite et du centre, avant les élections présidentielles de 2017. Outre Nicolas Sarkozy, étaient présents Alain Juppé, François Fillon et quelques autres. En tout début d’émission, l’animateur du débat, David Pujadas se rend coupable de ce que je n’hésite pas à qualifier de :

la plus grande saloperie journalistique jamais vue 

en posant à Nicolas Sarkozy, la question suivante :

« Nicolas Sarkozy, avez-vous, oui ou non, reçu de l’argent
liquide de la Lybie pour financer votre campagne de 2007 ? 
»

immortalisée dans la courte vidéo suivante :

Même les adversaires de Nicolas Sarkozy paraissent choqués par l’agression violente du journaliste puisque l’on entend l’un d’eux (François Fillon ou bien Alain Juppé) s’écrier : « C’est pas vrai ! »

Autant la question de Pujadas aurait été légitime lors d’une émission en face à face avec l’ancien président, autant elle était inadmissible lors d’une confrontation entre sept candidats à l’élection présidentielle. De fait, elle déséquilibrait le débat en ne s’attaquant qu’à un seul candidat !

Le journaliste – bien plus militant socialiste que journaliste – David Pujadas, avec ses complices Edwy Plenel de Mediapart et  Ziad Takieddine, se sont rendus coupables d’une malhonnêteté intellectuelle flagrante. C’est d’autant plus grave qu’aujourd’hui le triste sire Ziad Takieddine se rétracte et innocente Nicolas Sarkozy.

Mais le mal était fait et l’ancien président fut battu aux primaires de la droite, bien aidé, il faut le dire, par les 600 000 socialistes qui participèrent, indûment, aux primaires de la droite et du centre.

Et aujourd’hui encore, David Pujadas officie impunément chaque soir sur LCI !

Voici la toute récente déclaration de Nicolas Sarkozy :

J’ai pris connaissance avec stupéfaction des dernières déclarations de Ziad TAKIEDDINE au terme desquelles il affirme avoir menti sciemment, en déclarant qu’il m’avait remis de l’argent pour ma campagne présidentielle de 2007.

La vérité éclate enfin. Depuis sept ans et demi, l’instruction n’a pas découvert la moindre preuve d’un quelconque financement illicite.

L’information judiciaire ouverte sur les seules déclarations mensongères de Ziad TAKIEDDINE se trouve aujourd’hui dans une impasse complète. Le principal accusateur reconnaît ses mensonges. Jamais il ne m’a remis d’argent, jamais il n’y a eu de financement illégal de ma campagne de 2007.

Je demande à mon avocat Thierry HERZOG de déposer une requête en démise en examen et d’engager une procédure pour dénonciation calomnieuse contre Ziad TAKIEDDINE dont les précédentes allégations m’ont causé un préjudice considérable.

Je ne ferai aucun commentaire sur les raisons alléguées par ce dernier pour justifier ses innombrables mensonges. Je souhaite seulement que les autorités judiciaires fassent la lumière sur les graves accusations portées quant à l’impartialité de certains magistrats.

J’ai toujours dit que la vérité finirait par triompher. Elle est en chemin.

Que chacun soit bien certain que je n’ai pas l’intention de m’arrêter avant que tous les auteurs de cette manipulation sans précédent soient démasqués. Je n’ai jamais trahi la confiance des Français. Je veux qu’ils soient juges des infamies qui m’ont été infligées depuis plus de huit ans.

Nicolas Sarkozy.

Outre la conduite honteuse de Plenel et de Pujadas, il restera à  analyser celle des magistrats du Parquet National Financier – encore lui ! – qui ont donné foi aux déclarations du sulfureux monsieur Takieddine. Et au premier chef, le rôle du juge Tournaire mis en cause nommément par Ziad Takieddine qui déclare :

Je le dis haut et fort, ce juge Tournaire a bien voulu tourner ça à sa manière et me faire dire des propos qui sont totalement contraires aux propos que j’ai dits (…): il n’y a pas eu de financement de campagne présidentielle de Sarkozy ».

Mais, j’imagine comment certains défendront le juge Tournaire en disant que monsieur Takieddine n’est décidément pas un témoin sérieux !!!

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “L’infâme Pujadas va t-il s’excuser ?”

  1. PUJADAS s’excuser faut pas rêver mais la chaîne devrait le mettre au placard
    Je suis HAPPY contente quelle joie la plus grande pendant cette période je vais fêter cela au CHAMPAGNE afin de réduire le stock dans ma cave étant donné que l’on peut inviter personne même lorsqu’on fête son anniversaire dans ma famille des scorpions et des stagiaires en masse tous à la diète
    Et j’ajoute et de 2 pour Nicolas Sarkozy affaire BETTENCOURT + CELLE CI
    Mais des années de combat, de souffrance pour l’ancien président mais il n’a jamais baissé les bras un grand coup de chapeau

  2. ENfin la verité fait jour.

    Il faut a jouter a cela la volonté des magistrat dans cette affaire qui ont sciement refusé de mettre dans ce dossier des documents important qui inocentait N Sarkozy,
    a plusieurs reprise..

    La pseudo justice ideologie a goche, a seulement voulu detruire N Sarkozy et a travers lui le parti de droite.
    Toutes les sales methodes ont été employées pour faire durer le plus longtemps possible une pseudo affaire.

    Bienvenu dans le monde du progressisme et de la bien pensance a deux balle et a la moralité a geometrie variable de goche.

  3. Et dire qu’on ose encore , en France , dire qu’on a nommé un Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM),absolument muet et en état de léthargie .

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *