L’ISSEP vandalisée : service minimum des médias

Publié par le 2 Avr, 2019 dans Blog | 3 commentaires

L’ISSEP vandalisée : service minimum des médias

A la suite de la vandalisation, à Lyon, de l’ISSEP, l’école de Marion Maréchal, par l’extrême gauche, je relaye un communiqué de Boulevard Voltaire qui dénonce le relatif mutisme des médias.

On imagine que si la façade de Sciences Po avait été repeinte en rouge par un commando d’extrême droite, le retentissement médiatique eut été tout autre !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vitrine fissurée, serrure forcée et devanture recouverte de bombe de peinture noire …

… C’est l’info dont beaucoup de médias ne veulent pas vous parler.

Car voilà comment les étudiants de L’ISSEP Lyon, l’école fondée et dirigée par Marion Maréchal, ont découvert leur établissement, attaqué par un groupe de “black blocs” dans la nuit du 26 au 27 mars.

L’acte de vandalisme a carrément été officiellement revendiqué par un groupe antifasciste lyonnais, bien connu. Par communiqué puis relayé sur leur page Facebook, photos à l’appui.

S’en prendre ainsi, dans notre pays, à la liberté d’enseignement est très grave !!!

Sur Boulevard Voltaire, nous avons donc immédiatement souhaité donner la parole à Marion Maréchal lors d’un entretien exceptionnel :

http://www.bvoltaire.fr/marion-marechal-on-touche-la-a-la-liberte-denseignement-qui-est-un-droit-constitutionnel-fondamental/

Mais comme d’habitude, dans de nombreux médias traditionnels, c’est silence radio. Quand la réalité les dérange, ils censurent.

Vous imaginez le tollé si des “méchants” d’extrême droite avaient attaqué une école ?L’info, montée en épingle, tournerait en boucle dans tous les médias.

Cette hypocrisie médiatique est intolérable !

Manipuler ainsi l’info, en décidant de ce qui est bon à dire aux Français ou non, est dangereux pour notre démocratie !

Et c’est pour cela qu’avec Boulevard Voltaire, nous combattons cette censure médiatique en publiant, chaque jour, des sujets et des analyses différents de l’information édulcorée avec laquelle les médias subventionnés essaient d’annihiler l’esprit critique des Français.

C’est pourquoi, il est très important de faire connaître notre site d’information libre au plus de personnes possible pour qu’elles puissent y trouver l’info que ne diffusent pas les “grands” médias subventionnés.

S’il vous plaît, faites découvrir Boulevard Voltaire à vos amis : www.bvoltaire.fr

Transférez-leur simplement cet email et proposez-leur de s’abonner, eux-aussi, GRATUITEMENT à notre newsletter !

C’est le meilleur moyen de ne plus passer à côté des sujets d’actualité importants et des informations que tant d’autres voudraient les voir ignorer.

De plus, pour la recevoir, c’est très facile. Cliquez simplement sur ce lien :

Newsletter gratuite de Boulevard Voltaire.

S’abonner à la newsletter gratuite de Boulevard Voltaire, c’est participer au combat contre la pensée unique et la manipulation de l’opinion par les médias.

Alors d’avance, merci pour votre engagement au service de la liberté d’information !

Très cordialement,

L’équipe de Boulevard Voltaire

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “L’ISSEP vandalisée : service minimum des médias”

  1. c’est « normal » : c’est une école mal-pensante;

    Et c, alors que la justice àa à faire avec tant de sujets bien plus graves!!

    Par exemple :
    « Une enquête vient d’être ouverte après la découverte de charcuterie de porc devant la mosquée de Castelsarrasin. Les faits ont eu lieu vendredi, avant la tenue de la grande prière hebdomadaire. Vers 11 h 45, c’est l’un des fidèles qui en ouvrant les portes, a découvert des tranches de jambon de porc enroulées autour de la poignée de porte de l’édifice religieux musulman. Ils a alors décidé de joindre le commissariat pour faire constater les faits. Arrivés sur les lieux, les fonctionnaires ont réalisé les constatations d’usage, et ouvert une enquête en flagrance. Même si ces faits n’ont pas l’ampleur de la profanation commise en 2012 devant la mosquée de Montauban où des têtes de cochon ensanglantées avaient été déposées devant l’entrée, cette affaire est prise au sérieux par les services du renseignement intérieur de Tarn-et-Garonne. »
    Retrouvez cet article et l’info alternative sur : http://www.contre-info.com

    Allons Christian et Boulevard Voltaire, vous ne vous focalisez donc pas sur des peccadilles, mais sur de sujets vraiment graves!!!
    (humour noir, comme mon moral, d’ailleurs!)

  2. Richard Mauden dit:

    Le mouvement « Groupe antifasciste Lyon et environs » a revendiqué ces actes dans un communiqué assorti de photos des dégradations.
    « Considérez cette attaque comme une réponse à tous les actes racistes, sexistes, homophobes, transphobes, ainsi qu’aux politiques meurtrières anti-migratoires et à l’attentat de Christchurch (en Nouvelle-Zélande-NDLR) perpétré dernièrement », peut-on lire dans ce communiqué. « Nous ne cesserons jamais d’attaquer toutes les faces du fascisme », lit-on également.
    Et le petit Macron anti-RN est content !

  3. En tout cas, cela n’a pas fait les titres à la TV qui se remacronise de plus en plus à l’approche des Européennes.

    Fake-news peut-être ?

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *