Mobilisation citoyenne

Publié par le 18 Nov, 2018 dans Blog | 7 commentaires

Mobilisation citoyenne

Voici la lettre ouverte d’un élu LR, Guillaume Peltier, adressée au président de la République après la journée de mobilisation des gilets jaunes :

Ce matin, comme des centaines de milliers de Français, je suis descendu dans la rue pour dénoncer le matraquage fiscal dont nous sommes l’objet.

J’ai remis un courrier aux services de l’Etat à l’attention du Président de la République. 

Ma lettre à Emmanuel Macron

Monsieur le Président de la République,

Nous, citoyens de la République Française, nous sommes réunis ce jour, samedi 17 novembre 2018, en notre département de Loir-et-Cher, devant la Sous-préfecture de Romorantin-Lanthenay pour remettre aux services de l’État, dignement représentée par Catherine Fourcherot, ce courrier à votre attention.

Comme des centaines de milliers de Français, aujourd’hui vêtus d’un gilet jaune, nous avons choisi de descendre dans la rue pour dénoncer le matraquage fiscal dont nous sommes victimes depuis trop longtemps. 

Monsieur le Président de la République, nous vivons une situation qui ne peut plus durer. 

Les hausses des taxes sur les carburants sont la mesure de trop pour tous ceux qui vivent dans les territoires de la République. Dans nos provinces, que nous aimons et dans lesquelles nous vivons avec fierté, il n’y a pas de métro, ni de RER ; quant aux lignes ferroviaires, elles sont, hélas, de plus en plus abandonnées et les trains sont plus rares que jamais pour les travailleurs comme pour les retraités. 

Prendre la voiture n’est chez nous ni un luxe, ni même un choix : c’est une nécessité pour aller travailler, faire nos courses ou emmener nos enfants à l’école. 

Plus globalement, cette France, notre France, Monsieur le Président, ce sont les milieux de cordées devenus les premiers de corvées. Cette France, c’est celle qui souffre de la disparition progressive des services publics, celle dont le travail n’est pas récompensé à sa juste valeur et celle dont les retraites sont souvent faibles, trop faibles pour s’en sortir. Cette France, c’est celle de la désertification médicale, celle de la désindustrialisation, des zones blanches numérique et téléphonique. Cette France, Monsieur le Président, est lasse d’être oubliée, abandonnée et parfois même méprisée par de trop nombreux dirigeants politiques. 

Cette France, Monsieur le Président, elle ne veut plus des mesures technocratiques imposées depuis Paris. Cette France Monsieur le Président, elle ne demande qu’à être respectée et écoutée. 

Guillaume Peltier parmi des gilets jaunes

Cette France, c’est notre France, la France des communes rurales et des villes à taille humaine, la France des classes moyennes et de la majorité silencieuse : n’oubliez pas que 51% des Français vivent dans des communes de moins de 10 000 habitants. Écoutez-nous. Entendez-nous. Et agissez pour nous, au nom des valeurs du travail et du mérite. 

Nous vous demandons donc officiellement, nous, citoyens de la République française, de renoncer à ces nouvelles augmentations de taxe sur les carburants et à revenir sur toutes celles appliquées depuis 2017.  

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en l’assurance de notre respectueuse considération. 

 Guillaume Peltier

En complément, voici la vidéo de l’interview de Guillaume Peltier par Jean-Pierre Elkabbach sur CNews :

Merci de tweeter cet article :





7 Réponses à “Mobilisation citoyenne”

  1. Ce matin le sieur Castaner expliquait que, comparé au chiffre de la population française, le nombre de manifestants d’hier était dérisoire.. Pas malin malin ce genre de propos qui peut sonner comme une provocation, dans le climat actuel hyper-tendu! Il semble oublier que 75% des Français soutiennent l’action des Gilets Jaunes. Bref! Il voudrait mettre davantage de Français dans la rue, il ne s’y prendrait pas autrement!

    • JE SUIS DESCENDUE DANS LA RUE NOUS AVONS BLOQUER LES VOIES DU TRAM et les gens nous ont soutenu certains disaient obligation professionnelle oblige mais le prochain coup ils seront peut etre de la partie , ils ont patienté dans le calme en attendant de pouvoir prendre les prochaines rames, pas de voiture non plus blocage du centre ville mais sans heurts et conflits
      super organisation

  2. La france d’en haut, hors sol, et meprisante et celle d’en bas, celle des cytoyen qui e on marre qu’on les meprise et les prennent pour des imbeciles par les medias et toute la propagande.

    J’ai bien apprecié la deformation de l’infos decrivant une manifestation de gilet jaune « bon enfant », sous entendu des zozos qui ne savent pas ce qu’ils veulent, et qui râlent pour rien, dans le langage des medias et de la propagande.

    Cette france d’en bas qui souffre de cette insecurité, longtemps decriés et jamais prises aux serieux depuis hollande.

    Cette france d’en bas qui souffre de cette perte de repere, d’identité, de culture, face a une immigration/colonisation constante et l’insecurité et autre culture apparemment mieux aceptée que la notre par la france d’en haut..

    Cette france d’en bas qui souffre des mensonges permanent des medias… et des gouvernement qui se foutent carrement du peuple.

  3. En cette période de commémoration de 14-18 je relis « les carnets de guerre du caporal Louis Barthas » et je retrouve en cette période tragique des situations semblables : dédain des élites militaires et politiques envers la France d’en bas et des médias serviles au possible… L’histoire semble se répéter.

  4. Du président de la République,de son premier ministre ou de son ministre de l’intérieur,je me demande lequel est le plus nul et le plus irresponsable des trois.

    Emmanuel Macron qui fait sa com’ de proximité avec les Français,ces gueux,depuis l’étranger ou du pont d’un porte-avions…

    Edouard Philippe,qui aligne les chiffres comme un robot et répond à la colère par l’annonce d’une suppression des chaudière au fioul dans 10 ans…

    Christophe Castaner,qui renforce la détermination des manifestant en les menaçant de fortes amendes et de peines de prison…

  5. Avez-vous remarqué qu’il n’y a pas beaucoup de migrants et de « non Français » dans ces gilets jaunes ? normal : ils sont tellement aidés par nos impôts et nos aides sociales qu’ils s’en sortent mieux que ceux qui travaillent

    • Si, j’avais remarqué que l’essentiel des gilets jaunes sont blancs, et extremement peu de gens de couleurs, malgres que les medias essais de focaliser dessus principalement, suivant la propagande des lobby qui gouvernent aussi les gouverments europeens.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *