Publication d’images choquantes : duplicité des médias

Publié par le 1 Juil, 2019 dans Blog | 3 commentaires

Publication d’images choquantes : duplicité des médias

L’Occident est la cible d’attaques tout azimut

provenant d’ennemis multiples !

– Ennemis idéologiques : Daesh, islam radical.
– Concurrents économiques : Chine, Etats-Unis, etc …
– Menaces immigrationnistes en provenance d’Afrique.
– Hystérie écologique.

Mais l’ennemi principal de l’Occident vient de l’intérieur !

C’est d’abord la faille grandissante entre le peuple et ses élites qui entraine une montée des populismes. On voit ça particulièrement dans l’Union européenne où les institutions européennes sont de plus en plus contestées tant elles paraissent peu démocratiques et totalement déconnectées des peuples.

C’est aussi le pouvoir des juges qui donne le sentiment que la démocratie est confisquée au profit d’organes judiciaires non élus, s’appuyant sur une pseudo-morale rejetée par les peuples.

Ceci est vrai au niveau national : Conseil d’Etat, Conseil constitutionnel qui se sont arrogés un champ d’action de plus en plus large.

Et encore plus au niveau international avec la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) qui nous impose des règles rejetées par les Français (politique d’immigration) et parfois contraires à notre législation nationale (GPA).

Le règne du politiquement correct et de la bien-pensance sont une menace sérieuse pour l’Occident et pour la cohésion sociale dans de nombreux pays.

Les médias largement favorable aux thèses progressistes de la gauche, ont perdu une grande part de leur objectivité et sont devenus, pour beaucoup, des organes de propagande.

Si l’on considère les problèmes d’immigration et de terrorisme en France, les médias ont institué des règles implicites dans la publication des images, notamment d’images choquantes.

La presse ne publie des images choquantes uniquement
lorsqu’elles servent les idées considérées progressistes
.

Par exemple, l’image du malheureux petit Eylan trouvé noyé sur un rivage de Méditerranée a été largement publié alors que les images du massacre du Bataclan par des terroristes islamiques ont été totalement censurées.

Dans le premier cas, la presse se sert de l’image d’un enfant pour émouvoir le « bon peuple » et le culpabiliser sur ses réserves concernant l’immigration.

Dans le second cas, les images du massacre de dizaines de jeunes gens assistant à un concert de rock sont interdites de publication, probablement parce qu’elle risquerait – par amalgame, nous dit-on – de stigmatiser la communauté musulmane de France.

Ces deux exemples entrent dans la catégorie de la pure propagande !

C’est le sujet de l’interview que Charlotte d’Ornella a donné à CNEWS que je vous propose pour terminer cet article :

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Publication d’images choquantes : duplicité des médias”

  1. Bizarre entre les 2!

    l’enfant photographié-e (?) porte les mêmes vêtements que dans la première photo.

    Lorsqu’on sait que la première photo est en fait une mise en scène (le pauvre gamin, retrouvé dans une crypte, a été déplacé sur la plage et mis en position avant d’être photographié….

  2. Tout n’est que manipulation, escroquerie, mensonges, dans la politique de la « bien pensance ».

    Un autre exemple:

    Le climatologue Christy démontre l’escroquerie des écolos politicards
    https://ripostelaique.com/le-climatologue-john-christy-demontre-lescroquerie-des-ecolos-politicards.html

    Plus de 31 000 scientifiques ne croient pas au rechauffement planetaire par les causes avancées par les ecolos…

  3. Je ne suis absolument plus au courant de la ligne éditoriale des médias de propagande français…
    Quand je recherche un avis ou une opinion sur des sujets brûlants, je consulte mes blogs favoris de la « fachosphère » ( ne bondissez pas, c’est un compliment !) 🙂

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *