Selon la Sécu, il y aurait 3,1 millions de centenaires !

Publié par le 3 Sep, 2019 dans Blog | 1 commentaire

Selon la Sécu, il y aurait 3,1 millions de centenaires !

La Sécu est devenue un monstre incontrôlable.

Les salariés et les entreprises payent toujours plus de cotisations sociales ce qui altère d’une part le pouvoir d’achat des premiers et la compétitivité des secondes.

Comme dirait Jupiter, tout ça nous coûte «  un pognon de dingue ! » mais le pire, c’est qu’une partie non négligeable de ces cotisations alimente une fraude massive.

Je vous propose une vidéo édifiante de Charles Prats, magistrat spécialisé, qui donne des chiffres incroyables. En voici d’abord une courte synthèse :

  • Il y a 110 millions de numéros de Sécurité sociale.
  • Dont 84 millions correspondent à des personnes vivantes.
  • Le dernier recensement a évalué à 67 millions le nombre de personnes vivant en France.
  • Qui sont les 17 millions de personnes en trop ?
  • 6,4 millions de ces personnes vivent en France,
  • 8 à 9 millions à l’étranger.
  • Il a déjà été identifié 1,8 millions de faux numéros de sécurité sociale.

Mais il y a pire :

  • 3,1 millions de centenaires vivants sont inscrits à la Sécurité sociale.
  • dont 1,5 million vivant en France,
  • et 1,6 million à l’étranger.

Tu m’étonnes que les maisons de retraite soient surbookées !

Peut-on imaginer plus grand scandale financier ?

Des tests par prélèvement ont été effectués, il y a plusieurs mois, sur un échantillon de faux numéros de sécurité sociale. On a ainsi obtenu une évaluation du montant de la fraude qui, si on l’étend au 1,8 million de faux numéros atteint la somme vertigineuse de … 14 milliards d’euros par an.

A l’époque, ce chiffre a été largement contesté mais une commission parlementaire (notamment la sénatrice Nathalie Goulet) a travaillé sur le sujet.  Je diffuserai ses conclusions prochainement.

J’ajoute quelques chiffres donnés par l’un des rapporteurs de l’enquête :

  • Le montant de la fraude sociale est estimé à 3 à 10 % soit entre 13,5 et 45 milliards d’euros ! Les 14 milliards avancés par Charles Prats, dès 2018, était donc dans le bas de la fourchette d’estimation ! Et pourtant une grande partie de la presse de gauche avait dénoncé ce chiffre comme irréaliste !
  • Le nombre de centenaires vivant aujourd’hui en France est estimé entre 20 à 25 000. A comparer au 1,5 million recensé par la Sécurité sociale !

Je pense qu’aucun gouvernement n’a osé s’attaquer à ce problème sérieusement. Certains pensent que cette fraude constitue une sorte de subvention secrète dont profiterait plusieurs pays du Maghreb … On achèterait ainsi la paix sociale dans certains quartiers …

La gauche s’est toujours opposée à toute enquête sur le sujet !

En 2011, le gouvernement de François Fillon et la majorité UMP avaient décidé d’avancer sur le sujet, en appuyant le principe d’un arrêt des versements, dès la constatation d’une pièce frauduleuse dans un dossier de sécurité sociale. Toutefois, l’alternance politique de 2012 avait tout annulé, aucun décret d’application n’ayant été pris pour la mesure. Depuis, Nathalie Goulet a échoué plusieurs fois à réintroduire le même type d’amendement, et a demandé la création d’une commission d’enquête en novembre 2017, sans plus de succès. La sénatrice déplore que l’État n’ait «absolument pas la culture de l’évaluation» et indique ne pas comprendre cette volonté d’éluder la question.

Nous verrons si le rapport de l’enquête parlementaire sera suivi d’effet … cette fois !

Ou bien faudra t-il attendre l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite pour que les écuries d’Augias soient nettoyées ?

En attendant voici la vidéo de Charles Prats :

Pour en savoir plus, cet article de François d’Orcival paru sur Valeurs actuelles :

Ces milliards tout trouvés de la fraude sociale

Merci de tweeter cet article :





Une réponse à “Selon la Sécu, il y aurait 3,1 millions de centenaires !”

  1. jacques boudet dit:

    AMIS LECTEURS:
    Des banquiers astucieux détournent les décimales des échelles d’agios des comptes d’entreprises.
    Sans préjudices aux banques et entreprises.

    Les calculs de remboursements génèrent eux aussi des décimales:
    Je parie volontiers que des espiègles pratiquent grâce à ses millions de cartes excédentaires.

    Google Amazon FaceBook Apple AU SECOURS

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *