Une droite « mal à droite » ne peut que perdre …

Publié par le 25 Oct, 2018 dans Blog | 7 commentaires

Une droite « mal à droite » ne peut que perdre …

Le dernier baromètre de l’action politique Ipsos-Le Point d’octobre 2018 décoiffe et devrait inquiéter en priorité les Républicains et Laurent Wauquiez. Jugez plutôt :

1 – Le mois d’octobre est marqué par la percée de Marion Maréchal chez les sympathisants des Républicains, devant Laurent Wauquiez ! Elle réduit fortement la défiance de cet électorat, passant de 64 % à 52 % d’opinions défavorables.

2 –  Chez les sympathisants du Rassemblement national, Marion Maréchal talonne Marie Le Pen. L’écart entre les deux femmes passe de 8 à 4 points.

3 – Jean-Luc Mélenchon dégringole passant fade la 6 ème à la 17 ème place dans le classement général selon l’ensemble des Français et de 30 à 23 % d’opinions favorables.

4 – Au sein de l’exécutif, Edouard Philippe creuse l’état avec Emmanuel Macron (5 points).

C’est évidemment la percée de Marion Maréchal qui attire l’attention dans ce sondage. Au lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron, en juin 2017, alors qu’on comptait les « morts » sur le Champ de bataille des législatives, j’avais commis un double article intitulé : « Comment reconstruire la droite ? » avec cette question iconoclaste à droite :

Le rapprochement de Laurent Wauquiez et de Marion Maréchal-Le Pen ne pourrait-il pas être le point de départ d’un travail de reconstruction de la droite ?

Depuis, les choses ont avancé d’un certain point de vue :

  • Laurent Wauquiez a conquis la tête des Républicains même si son autorité est contestée par les mous du centre droit juppéistes.
  • Marion Maréchal s’est provisoirement retirée des voitures et quittant le Front National et en créant une école de management (voir cet article).

Les militants des Républicains et peut-être même une partie de leurs sympathisants ne sont-ils pas prêts à un rapprochement avec une Marion Maréchal qui romprait plus nettement avec le Rassemblement national ?

Voici un article de Henri de Gramond paru dans l’Observatoire du Mensonge qui fustige la stratégie suicidaire de la droite :

Cette droite est décidément absurde, totalement absurde. Ses dirigeants sont incapables de prendre une décision et cela la paralyse tragiquement.
Non seulement, elle est incapable d’écouter et de comprendre ses électeurs mais en plus elle ne s’oppose pas comme tétanisée par Macron. En fait la Droite n’assume pas, c’est aussi simple que cela.
Pourtant Macron et son gouvernement ont ces dernières semaines servi sur un plateau d’argent les motifs sérieux et graves pour s’opposer. Citons entre autres : l’affaire benalla, qui est n’en déplaise un scandale d’État, les hausses vertigineuses notamment du gaz et des carburants, la hausse du chômage encore et toujours, l’insécurité qui progresse partout, les incivilités permanentes dans nos écoles dites de La République et tellement d’autres. Sans oublier les mauvaises phrases prononcées par le Président lui-même ou ses frasques notamment lors de sa visite à Saint-Martin. Tout cela est du pain béni pour l’opposition à condition d’être présente.

Rien n’y fait tant cette droite reste frileuse comme complexée par on ne sait quelle raison.
En attendant, Macron s’en sort facilement et passe ses vacances à Brégançon comme une star de cinéma, il n’arrête pas non plus de voyager et de parfois complètement dérailler comme lorsqu’il pose pour la fameuse photo à Saint-Martin qui a fait que le monde entier s’est moqué du Président français,  pendant que des milliers de Français souffrent de la pauvreté créée et maintenue par tous ces politiciens exécrables.

Une droite mal à droite ne peut que perdre.

Les LR et autres qui avaient appelé à voter Macron en 2017 comme Baroin, Bertrand, Borloo, Villepin, Pécresse et autres, commencent à critiquer le même Macron. Mais ils se moquent de qui ceux-là ? Quand on a commencé par trahir ses propres électeurs, il est normal qu’ensuite on trahisse celui pour qui on a trahi et qui ne vous a pas récompensés… C’est une simple loi de la nature… !

Les Républicains n’ont toujours pas compris ni retenu des leçons de leurs défaites … C’est désespérant ! Ils ignorent totalement ce que veut vraiment l’électeur de droite et je crois que cette fois il n’y a plus rien à attendre pour ce dernier sauf à être encore et toujours le dindon de la farce..

LR est un parti ouvertement pro-européen alors que beaucoup de ses électeurs sont devenus par la réalité des faits anti-Europe actuelle.

Wauquiez comme les dirigeants des LR font semblant d’ignorer cette évidence. Tout simplement parce qu’ils se sont définitivement coupés du peuple ? Ou juste pour assure la continuité dans la défaite ?

Courage Fillon pardon fuyons, le mec qui a réussi a couler le premier parti de France et qui s’est sauvé en le laissant exsangue : que dire de plus ! Témoignage de Serge Grouard, ancien député, en charge de la campagne du candidat Fillon au Figaro ce jeudi 24 octobre 2018 :

Un an et demi après la défaite, Serge Grouard, qui insiste sur sa fidélité tout au long de la campagne, est formel : « Aujourd’hui, je peux dire cette vérité-là : je n’ai pris aucun plaisir dans cette campagne. » Il va même plus loin : « Nous avions le bon projet, mais ce n’était simplement pas le bon candidat. » Un jugement sans appel : « Aujourd’hui, j’ai le sentiment d’un immense gâchis. » Un cri du coeur qui résonne aussi comme une soif de reconnaissance.

Quant à la fameuse alliance nécessaire et vitale des droites en y incluant finalement toutes les mouvances qui garantiraient de s’opposer à la Gauche, elle n’est toujours pas d’actualité tant chacun défend sa carrière personnelle. Ni Marine, ni Laurent ni les autres n’ont donc compris la politique ou appris de leurs échecs ?
C’est déprimant !

Que la Droite prenne donc exemple sur ce qu’avait fait la Gauche en 1981 pour lui ravir le pouvoir !

Mitterrand avait quand même fait alliance avec le Parti Communiste Français, alors Stalinien… Et du coup il avait été élu Président après quelques tentatives ratées. Jamais sans cette alliance contre nature, Mitterrand n’aurait gagné ! Maintenant la Gauche est largement majoritaire surtout depuis l’effondrement de LR et de RN.

Dans les élections à venir, sauf surprise inattendue, on devrait constater que cette prétendue droite, qui va dans le mur, va encore perdre. A force de vouloir ménager la chèvre et le chou, et surtout de toujours vouloir complaire aux médias qui eux sont à gauche, point barre, la prétendue droite va se rétrécir comme une peau de chagrin.

C’est rageant de le constater. C’est encore plus énervant de le vivre !

Une droite mal à droite ne peut que perdre …

Henri de Gramond pour Observatoire du MENSONGE

Merci de tweeter cet article :





7 Réponses à “Une droite « mal à droite » ne peut que perdre …”

  1. Je crois surtout que les dirigeants de la droite n’ont aucune idée, aucune colonne vertébrale et aucune perspective. Ils pratiquent la politique du chien crevé au fil de l’eau. Ils ont des flopées d’opportunités d’attaquer ce gouvernement qui accumule les sottises à l’envi et seul le silence est de mise. Rien, nada, que t’chi, aucune critique, aucune proposition.

    A mon avis, il faut se donner rendez-vous en 2027, Macron sera réélu dans un fauteuil.

    • Vous êtes bien pessimiste Le Nain! Suivez sur tweeter Eric Ciotti, Valérie Boyer, Julien Aubert, Eric Woerth, ,Bruno Retailleau, pour ne parler que de ceux-ci et vous constaterez qu’ils sont très réactifs. Evidemment, ils sont rarement invités dans les médias du service public, mais on peut les entendre par ailleurs et ils retweetent souvent les vidéos de leurs interviews. Quand l’information ne vient pas à nous, il faut aller la chercher! Vous verrez aussi que les propositions qu’ils font dans tel ou tel cas, ne manquent pas!
      Wauquiez, quant à lui, garde davantage ses distances avec les évènements du quotidien, mais je ne pense pas qu’il faille s’en plaindre, car c’est la garantie qu’il n’est pas dans la « petite politique », dans la réaction que je qualifierai de tripale. On demande à un chef de se comporter avec une certaine hauteur de vue, de garder le cap en étant fidèle aux valeurs de la droite et d’asseoir son projet sur des bases solides. Faisons-lui confiance.

  2. Attention:
    tous les sondages sont tenus par les gochistes…
    Je les ai bien observé pendant des années.
    Ne leur pretez aucunes sincerité de leur part… Ils sont le baromettre pour la goche et pour la bien pensance maintenant.

    Ces zozos comme par hasard mettent Marion M LePen, devant la droite, pour pouvoir leur faire l’erreur de s’allier au « diable » ( d’apres la goche et la bien pensance), afin de mieux fustiger la droite et tous ces discours.

    La droite ne doit surtout pas faire l’erreur d’etre avec une LePen, fut elle valable…

    LePen = diabolisation, se qu’encourt la droite, celle ci doit seulement rester conforme au discourd de la vraie droite, c’est tout.

  3. Les LR et autres qui avaient appelé à voter Macron en 2017 comme Baroin, Bertrand, Borloo, Villepin, Pécresse et autres, commencent à critiquer le même Macron. Mais ils se moquent de qui ceux-là ? Quand on a commencé par trahir ses propres électeurs, il est normal qu’ensuite on trahisse celui pour qui on a trahi et qui ne vous a pas récompensés… C’est une simple loi de la nature… !

    C’est pour cela que j’ai noté les noms de ces personnages peu reluisants.
    Ils n’auront pas ma voix!
    je voterai pour un « de droite fièrement », même au pire pour un extrême. Je déteste qu’on se fiche de moi et de ceux qui, comme moi, sont de droite, normalement, fièrement, et sans honte.

    LR est un parti ouvertement pro-européen alors que beaucoup de ses électeurs sont devenus par la réalité des faits anti-Europe actuelle.

    Effectivement. j’ai voté pour cette Europe, croyant, naïvement, à la fraternité universelle et donc à la fraternité entre peuples européens.
    Pourtant, issue d’une famille mixte, je sais combien il est difficile de vivre en frères lorsque les cultures diffèrent, même avec la meilleure volonté du monde.

    Aussi, avec le recul, j’en veux à Nico pour son fumeux traité de Lisbonne et il est clair que je voterai pour un candidat anti-européen.

    Wauquiez comme les dirigeants des LR font semblant d’ignorer cette évidence. Tout simplement parce qu’ils se sont définitivement coupés du peuple ? Ou juste pour assure la continuité dans la défaite ?

    Je pense que Wauquiez, comme tous les autres, culpabilisent devant une gauche qui se veut avoir le monopole du cœur!
    On peut avoir du cœur, tout en préférant son pays, sa culture, sa terre, sa famille!

    Je ne vois pas le rapport entre avoir du coeur et être humaniste… et être pour un mélimélo d’origines, de cultures et de croyances.
    On assiste alors à une bouillie infâme et indigeste!

    De bons contrats, de bons traités acceptés et votés par le peuple permettent de commercer en toute liberté, sans être sous la coupe de décisions européennes, prises dans des palais dorés par des élites qui n’ont même pas été élues, et n’écoutant pas les députés européens, de toute façon!

    On se croirait dans un vaste empire dictatorial.

    Courage Fillon pardon fuyons, le mec qui a réussi a couler le premier parti de France et qui s’est sauvé en le laissant exsangue
    j’ai voté Fillon par défaut au deuxième tour afin de virer Juppé et autres faux jetons aux primaires.
    J’ai voté Fillon dès le premier tour à cause du coup monté par le minus malhonnête qui a la justice dans sa manche!

    je n’ai jamis eu vraiment confiance en Fillon, mais je pensais que c’était le moins pire.
    j’avoue m’être sentie véritablement flouée, voire méprisée par cet homme qui a appelé à voter micron!

    Oui il a coulé la France!

    Dans les élections à venir, sauf surprise inattendue, on devrait constater que cette prétendue droite, qui va dans le mur, va encore perdre. A force de vouloir ménager la chèvre et le chou, et surtout de toujours vouloir complaire aux médias qui eux sont à gauche, point barre, la prétendue droite va se rétrécir comme une peau de chagrin.

    C’est rageant de le constater. C’est encore plus énervant de le vivre !

    Hélas, je suis à 100% de cet avis.
    A l’heure actuelle, je ne vois pas qui pourrait nous sauver de la décadence morale, économique et autre…

    Une droite mal à droite ne peut que perdre …

  4. Déjà du temps de la hollandie, la droite était mollassonne, et ne critiquait jamais ce que le gros lard faisait et disait. Pourtant quand c’était Sarkozy au pouvoir, les gauchos ne se gênaient pas pour être TOUS LES JOURS à la une de tous les medias.

    nous avons un parti de droite RIDICULE et mort. Rien ne sort de ce parti pour lequel je vote depuis toujours. Ils sont INEXISTANTS. @Cassandre, vous parlez des réseaux sociaux, mais je peux vous dire que j’y suis aussi, et je ne lis pas ceux que vous citez : « Eric Ciotti, Valérie Boyer, Julien Aubert, Eric Woerth, ,Bruno Retailleau ».

    Il ne faut pas aller les chercher, ce sont eux qui doivent venir d’eux mêmes dans tous les medias, et il n’y sont pas. C’est moche pour nous, mais voilà la MEDIOCRITE de la droite.

    J’avais confiance en Wauquiez, mais c’est fini, même lui ne me fait plus rêver. INEXISTANT !!

    Quant à Marion Maréchal, j’ai entendu cet après midi une émission à son propos, et elle est mille fois plus intelligente que sa tante. OUI, ce sera elle ou personne d’autre. La Droite est MORTE ! et c’est tout.

    De toute façon, la justice a des dossiers sur chacun d’entre eux et elle fera ce qu’elle a fait pour Fillon : du massacre. Et voilà !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *