Une presse prête à tout pour Macron !

Publié par le 22 Avr, 2019 dans Blog | 14 commentaires

Une presse prête à tout pour Macron !

On se rappelle les multiples couvertures des magazines consacrées au candidat Emmanuel Macron, pendant la campagne présidentielle.

On se souvient parallèlement du lynchage politico-médiatique qui avait tué le candidat François Fillon.

A l’époque, le « Ni de droite, ni de gauche » professé par Emmanuel Macron pouvait servir d’excuse aux médias de gauche trop heureux d’échapper à une France dirigée par un Fillon qui promettait une vraie politique de droite.

Mais aujourd’hui, après deux ans d’une politique plutôt libérale, on ne comprend plus la mansuétude de cette presse de gauche pour Emmanuel Macron.

Et pourtant, ces médias sont prêts à tout pour défendre l’indéfendable quand il s’agit de Macron.

Voici un article de Jany Leroy paru sur Boulevard Voltaire qui pointe la mobilisation générale de la presse pour trouver des excuses à Emmanuel Macron et Edouard Philippe, surpris à éclater de rire en se rendant sur les lieux de l’incendie de Notre-Dame de Paris :

Image de Macron et Philippe amusés aux abords
de Notre Dame : les explications surréalistes des médias

L’image fait le tour des réseaux sociaux. Lors de l’arrivée du tandem gouvernemental aux abords de Notre Dame encore en flammes, Edouard Philippe, main devant la bouche, semble faire part d’une réflexion amusante à Emmanuel Macron, lequel paraît se retenir de rire. Apercevant la caméra, Emmanuel Macron se pince les lèvres pour réprimer son mouvement. (À partir de 3’24)
L’instant est fugace, mais c’est ce que semble montrer le visionnage au ralenti de la séquence.

Indignation de nombreux internautes. Chacun de se transmettre l’indécente image. Des milliers de vues, commentaires acerbes à foison, scandales en chaîne, épidémie de « j’le crois pas » etc. Après tout, ce peut-être aussi un fou rire nerveux, cela arrive jusque dans les cimetières. On peut lui trouver des excuses, ou pas. Le problème n’est pas là. Mais dans l’opération de sauvetage éperdue des médias. alors que l’incendie se propage sur Facebook, les pompiers médiatiques en charge de la bonne réputation du bien-aimé président arrivent avec leur grande échelle.

Encore une fake news à éteindre. Ah la la la… On n’est jamais tranquille.

Accouru ventre à terre, « Libé-Check News » jette un premier seau d’eau sous la forme d’un argumentaire à variateur inversé fourni aimablement par la NASA. Extrait du chef d’œuvre : « on y distingue bien les sourires, plus ou moins réprimés, de l’exécutif ». Ils ne nient pas l’évidence. Oui, l’espace d’un instant, ils semblent s’amuser, mais attention ! « La suite de la vidéo montre que les deux hommes ne sont pas du tout arrivés «hilares» devant Notre-Dame ».

  • Juste après avoir ri, ils n’ont plus ri. Monsieur le juge, oui j’ai tué ma femme mais juste après je n’ai tué personne.
    Le Juge : Dans ce cas, je vous acquitte.
  • Autre version du raisonnement « Checknews » : la mine de circonstance a bien été adoptée à l’heure prévue. On ne peut tout de même pas demander à des acteurs de jouer le rôle alors que la pièce n’a pas commencé.
  • Les décodeurs du Monde arrivent à leur tour et déroulent les tuyaux de la mauvaise foi. 25 mètres de long. La plaidoirie débute par : « Edouard Philippe… a un rictus qui fait penser à un rire, alors que ce n’est pas le cas ». Le journaliste a Bac +3 en rictus. Spécialiste agréé auprès des tribunaux, ex-interne de l’école du rire. De plus, l’analyse de la bouche du premier ministre en laboratoire le confirme, lorsqu’elle prend cette forme, il pense à Notre-Dame. Même constat pour le chef de l’État : « Emmanuel Macron, lui, semble esquisser un sourire sur l’image arrêtée. En réalité, le chef de l’État plisse les lèvres » Raisonnement analogue : l’homme semble pleurer, en réalité, du liquide coule de ses yeux. Les articles du Monde sont écrits par des biologistes.
  • Un certain Planet.fr vient donner la touche finale à ce Waterloo de la vérité avec cette perle que tout bon journaliste mainstream prendra soin de graver au-dessus de son bureau : « Si ces images ne sont pas fausses à proprement parler, elles ne sont pas vraies pour autant » Et zim badaboum, envoyez la musique… Ni vraies, ni fausses. Ces images ne sont rien.

Un journaliste pro Macron honnête aurait écrit : « une réflexion amusante n’exclut pas la conscience d’être placé face à un terrible désastre » ou quelque chose dans le genre… Ils se veulent avocats et ne font qu’enfoncer leur client.

Notre Dame priez pour eux, ils n’en ont plus pour longtemps.

Jany Leroy pour Boulevard Voltaire.

Merci de tweeter cet article :





14 Réponses à “Une presse prête à tout pour Macron !”

  1. Tout régime autoritaire a les « journalistes » qu’il mérite ! Il n’y a que dans les régimes autoritaires que le journalisme en est réduit à ce point de mélange de grossièreté, de bêtise et de soumission.

    OJIM : L’OBS EN ORDRE DE MARCHE DERRIÈRE MACRON ?
    Subrepticement, L’Obs semble devenir un magazine people à l’anglo-saxonne, du moins si l’on en croit la Une de son numéro daté du 28 février au 5 mars 2019, et au service de la vision du monde du président Macron. Que L’Obs soit un hebdomadaire très intégré dans le système médiatique officiel, cela ne fait plus de doute. En particulier quand le pouvoir politique officiel se croit menacé ou bien en période électorale, ce qui est le cas actuellement ainsi que les nombreuses rencontres du président avec les citoyens l’attestent. De même que la tribune du même président, peu lue mais publiée dans la plupart des équivalents du Monde de l’Union Européenne. La Une de L’Obs de la semaine du 28 février au 5 mars 2019 ne fait donc pas dans la dentelle, vu que l’heure est grave, d’aucuns diraient même qu’elle ressemble à la presse des années 30.

  2. Le pire de cette image de Macron et Philippe hilares, c’est la retenue des autres, qui s’efforcent d’afficher des masques graves de circonstance 😉

  3. Un rire nerveux ?

    C’est surtout que ce sinistre guignol élu en 2017 n’arrête pas de se payer la tête des Français, depuis…

  4. C’est tout lui: comme tous les comédiens, Macron peut péter et roter au fond des coulisses avant d’entrer en scène puis afficher ensuite le visage du rôle de composition pour lequel il a été payé…pardon élu.

  5. Il rigole car il a déjà en tête de marquer l’Histoire avec son « geste architectural contemporain » à la hauteur de sa mégalomanie.

    Le jour de l’incendie, j’ai tout de suite pensé à faire un don pour apporter ma modeste pierre à la reconstruction. D’autant plus que j’avais fait un don précédemment sensibilisé par plusieurs articles sur l’état de la cathédrale.

    J’avoue aujourd’hui différer mon geste en attendant de savoir quelle suite sera donnée. D’autant que le milliard déjà collecté dépassera probablement les besoins du chantier.
    Je pense que je vais suivre le conseil d’un historien (ou architecte du patrimoine, je ne sais plus) que j’ai lu quelque part. Laisser Notre Dame aux grandes fortunes (ou juste faire un don symbolique quand je serai certain du choix arrêté), et consacrer la somme que je pensais donner à la sauvegarde d’autres églises, châteaux ou bâtiments historiques en péril.

    Quelques liens :

    https://www.latribunedelart.com/emmanuel-macron-et-notre-dame-une-decision-une-anerie?fbclid=IwAR3bu8jpo8s-FyschPwwGxT6ofkPwM29l8Cl2a2-Ovc9T8dPpzClhYHeYwQ

    https://www.latribunedelart.com/ces-faits-ont-ete-encore-peu-commentes-il-sont

    https://www.lepoint.fr/societe/denis-valode-ayons-le-courage-de-reconstruire-notre-dame-a-l-identique-22-04-2019-2308879_23.php

    Encore une fois, FX Bellamy a trouvé les mots justes.

    • Je sais qui a fait cette déclaration.
      C’est un homme pétri d’intelligence sur toute la ligne jusqu’à son choix de vie!
      Il s’agit d’Odon Vallet!

      « Laisser Notre Dame aux grandes fortunes (ou juste faire un don symbolique quand je serai certain du choix arrêté), et consacrer la somme que je pensais donner à la sauvegarde d’autres églises, châteaux ou bâtiments historiques en péril. »

  6. Une presse prête à tout, une presse aux ordres des puissants. Une presse qui se déjuge pour une réduction fiscale de 7000€ par an et un bon poste dans un grand groupe s’ils servent bien les intérêts de manu et par là même ceux qui tirent les ficelles.
    Ce type n’a pas été élu il a été embauché par la caste des puissants.
    regardez cette vidéo jusqu’au bout!
    https://www.youtube.com/watch?v=xkiZYPcyNnM

  7. Poincaré, l’homme qui rit dans les cimetière. Cherchez l’anecdote, vous la trouverez facilement.

  8. Depuis longtemps deja cette presse n’avait qu’un but faire reelire la goche, mais les subventions et la bien pensance oblige les zozos a travailler pour un elu de goche et droite mais travaillant pour les bobos.

  9. C’est la même chose aux Etats-Unis. Avec CNN. C’est un organe de propagande permanente pour les Démocrates. Ce ne sont plus des nouvelles qu’ils présentent. Leurs présentateurs sont des propagandistes qui parlent toute la journée pour dire les mêmes choses et pour convaincre les américains qu’ils ont eu tord de voter Républicains. Que eux, les noirs démocrates, et les autres, ont et ont toujours eu les meilleures solutions.
    Mais leur but n’est pas d’améliorer. C’est d’abord d’obtenir plus de votes pour leur parti. Ce qui devrait arriver un jour ou l’autre, puisqu’il n ‘y a que 2 grands Partis aux Etats-Unis.

    Alors la Presse c’est ce qu’elle vise d’abord: être aidée par le Parti au pouvoir.
    Aider le monde en l’informant, c’est une idée accessoire inutile.

    • Voilà pourquoi les sites « privés » de ré-information dérangent tant ces adeptes de la pensée unique ou plutôt les adeptes de la dictature de la pensée!
      Ensuite, on lit et chacun se fait sa propre opinion.
      Mais, le nœud du problème est bien la, il ne faut plus que les gens réfléchissent …….

      Cette rubrique est l’illustration du parti pris politique de ces journaleux!

      Par contre,
      L’incroyable histoire du mensonge qui a permis la guerre en Irak
      Je ne me souviens pas d’avoir entendu beaucoup de démenti sur ce mensonge qui a semé le chaos dans le monde.
      C’est vrai que sous couvert de dégommer un dictateur, il y avait bien d’autres intérêts!

      En conclusion, nous ne sommes que des marionnettes dont quelques uns tirent les ficelles!

  10. Un grand merci à tous pour vos contributions, qui montrent que vous partagez mon aversion, de plus en plus profonde, pour les médias.

    Je vais bientôt poster une interview très intéressante de Frédéric Taddeï, l’un des rares vrais journalistes français qui parle de son métier qu’il est désormais contraint d’exercer sur RT France, un média … russe !

    Christian

  11. Même pas honte, les bœufs qui nous prennent pour des boeufs!!!

    « Cnews publie le 21 avril 2019 un soi-disant bain de foule de Macron au Touquet, repris en coeur par ses clones de propagande, vidéo en fait tournée en 2018 ! »

    Le pire est que benlala est identifiable sur les images!!!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vrai journaliste, une espèce en voie de disparition ! | A droite fièrement ! - […] Une presse prête à tout pour Macron !, […]

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *