Vrai journaliste, une espèce en voie de disparition !

Publié par le 25 Avr, 2019 dans Blog | 1 commentaire

Vrai journaliste, une espèce en voie de disparition !

Après mon précédent article :

Une presse prête à tout pour Macron !,

il y aurait encore beaucoup à dire contre la presse !

Vous remarquerez que les mots chrétien et catholique, et d’une autre façon, islamique,  sont devenus des gros mots dans la bouche des médias et des hommes politiques de gauche.

Après les attentats au Sri Lanka qui ont fait plusieurs centaines de morts, dont la majorité dans des églises, il aura fallu attendre plusieurs jours pour que dans la presse on oublie les hypothèses tamoule et même – on croit rêver – bouddhiste !!!

Cela fait beaucoup, en peu de temps, après le black-out imposé par les médias sur tout autre hypothèse que celle de l’accident pour l’incendie de Notre Dame !

Je vous propose une très intéressante interview de Frédéric Taddeï dans laquelle, assez désabusé, il parle de son métier de journaliste.

Voici juste un extrait qui définit très bien ce vrai journaliste :

Plus les journalistes font mal leur métier, plus ils se drapent d’une vertu, qu’il est plus facile de revendiquer que la façon dont ils font véritablement leur métier.

Note du blogueur : je pense qu’il vise tout particulièrement Patrick Cohen avec lequel il avait une altercation mémorable dans l’émission C à vous (à voir ici).

Moi, je suis un homme libre ! Personne ne l’a jamais discuté ! J’ai une déontologie dont je suis sûr : c’est la mienne ! Je sais pourquoi j’invite les gens. Je sais pourquoi, d’autres, je ne les invite pas. Tout mes débats obéissent à des règles que JE me suis fixé !

Je n’ai jamais fait d’école de journalisme. Je ne sais pas ce qu’on leur apprend. Et je m’en fiche ! Je fais mon métier de cette manière-là, qui me parait la plus juste, la plus honnête, la plus objective. Je ne prétends pas être l’objectivité et l’impartialité parfaites. J’essaye d’être neutre, d’être honnête, et je pense que j’y réussis suffisamment pour que parmi tous les gens que j’invite, personne n’est jamais sorti en se disant : j’ai été manipulé; ça n’est jamais arrivé et j’ai fait 750 émissions !

Voilà, je suis un homme libre et je suis libre sur RT France comme je l’étais sur France3, comme je l’ai été partout et comme je le serai partout !

On pourrait résumer cette interview par ce terrible constat :

Aujourd’hui, on ne veut plus faire d’émissions intelligentes !

Je vous laisse avec cet homme libre :

Que des éditorialistes et animateurs vedettes comme Patrick Cohen, Jean-Michel Apathie, David Pujadas et bien d’autres, sont petits, rabougris, misérables, minuscules, à côté de cet homme qui trace sa route, une route toute droite …

Merci de tweeter cet article :





Une réponse à “Vrai journaliste, une espèce en voie de disparition !”

  1. J’aime tout particulièrement le moment où Taddeï parle des « chroniqueurs » payés par la station ou la chaîne: « ceux là, vous les virez de votre plateau : au fond, ils ne connaissent pas grand chose ».
    Bref, ils ne servent à rien 🙂

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *