« Yes, la meuf est dead ! »

Publié par le 1 Avr, 2019 dans Blog | 8 commentaires

« Yes, la meuf est dead ! »

Selon le Canard enchainé, c’est par ces mots que Sibeth Ndiaye, alors chargée des relations de l’Elysée avec la presse, avait confirmé à un journaliste le décès de Simone Veil !

Je sais que le fait que Sibeth Ndiaye soit une femme et surtout noire va tout de suite cataloguer mon article comme misogyne et raciste. Mais « A droite, fièrement ! », nous nous félicitons d’être conspués par les bien-pensants !

Je vais donc m’enfoncer dans mon statut de « mal-pensants » en considérant que ce n’est par cette remarque très méprisante pour l’image de Simone Veil qui nous convaincra de la volonté des immigrés de s’intégrer dans la communauté française.

S’assimiler … Je n’en parle même pas !

Simone Veil, mis à part quelques cathos intégristes rassis qui ne lui pardonnent pas la loi sur l’avortement, est largement reconnue – droite et gauche confondues – comme une femme de mérite que l’on respecte !

La mépriser, c’est humilier une majorité de Français !

Ça n’aura pas empêché sa promotion en macronie !

Sibeth Ndiaye vient en effet d’être nommée porte-parole du gouvernement en remplacement de Benjamin Griveaux qui a préféré partir en campagne pour la mairie de Paris.

Cette jeune femme s’est déjà largement fait remarquer par son franc parler plus que familier. Le Huffington Post lui conseille même, dans un article, de changer de vocabulaire :

Putain, faites votre boulot, les gars ! Ça me saoule ! Je suis saoulée ! C’est pas du travail de journaliste, c’est du travail de sagouin ! C’est pour ça que je suis un peu vénère* ! Arrêtez de me faire suer, là !

comme en atteste le montage vidéo suivant :

Last but not least …

L’opposition s’est empressée de ressortir une déclaration de Sibeth Ndiaye rapportée par l’Express en juillet 2017 et proposée dans un visuel confectionné par le Rassemblement national :

Ce qui a encouragé la publication de nombreux tweets :

Et ce n’est pas tout …

Selon le Huffington Post :

Ce week-end, Le Monde a révélé comment l’Elysée avait fait fuiter via un compte Twitter anonyme une vidéo tronquée censée dédouaner Alexandre Benalla, alors que la polémique née de la vidéo le montrant en train de molester un étudiant le 1er mai éclatait. Si Sibeth Ndiaye n’est pas celle qui a organisé la diffusion de cette vidéo illégale, elle était en revanche chargée, avec Ismaël Émelien, de la riposte élyséenne.

D’après le récit qu’en fait Le Monde, Sibeth N’Diaye aurait elle-même conseillé à certains journalistes d’aller “voir un compte qui s’appelle ‘French Politic’.” “Tu verras que Benalla n’est pas celui qu’on dit″, aurait-elle ajouté. Des propos qu’elle aura l’occasion d’éclaircir ou de démentir lors de son premier compte-rendu du conseil des ministres, programmé ce lundi 1er avril.

Suite, tous les mercredis matin, après le conseil des ministres …

* Vénère : Énervé, contrarié, en colère, mécontent ; énerver, agacer.
Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent.
Morphologie : verlan
Usage: cité, banlieue, djeunes

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “« Yes, la meuf est dead ! »”

  1. En réalité, son véritable prénom est Sibête.

  2. Excusez-moi, mais je n’arrive pas ni à lire ou prononcer son nom. C’est grave.

    Micron adore le parler racaille! D’ailleurs il parait que lui aussi aurait un langage châtier!

  3. Richard Mauden dit:

    L’exclusion au CESE : « Que les élus effectuent des stages de pauvreté »
    Pour ce qui est de la pauvreté mentale, intellectuelle et morale, les LREM ont déjà donné et bien donné !
    Macron est bien entouré !

  4. Je me dis qu’il va falloir la faire sortir de ses gonds pour en tirer le meilleur.

    Je vais attendre le conseil des sinistres avec impatience comme j’attendais les chiffres du chômage lors du dernier quinquennat…

    Ce sera mieux car hebdomadaire.

  5. Demission tout simplement.

  6. Christian 54 dit:

    Vous êtes trop durs… Sibeth n’est pas un prénom, c’est un programme !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Intouchables ? | A droite fièrement ! - […] L’intéressé a tout de suite crié au racisme. Un racisme qui devait probablement être mon unique motivation quand j’ai…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *