Zemmour exécute les Républicains

Publié par le 8 Déc, 2019 dans Blog | 4 commentaires

Zemmour exécute les Républicains

J’ai déjà fustigé ici les Républicains dont le secrétaire général, Aurélien Pradié a lancé une procédure d’exclusion contre Erik Tegnér pour avoir osé parler d’union des droites.

Aurélien Schiappa ou Marlène Pradié ?

J’avais aussi donné la parole à l’accusé en relayant l’interview qu’il avait donnée à Boulevard Voltaire :

Le suicide des Républicains

Et voici qu’Eric Zemmour, qui – c’est donc prouvé ! -, lit notre blog, dénonce, à son tour, dans Le Figaro Magazine, l’attitude des Républicains en s’en prenant plus particulièrement à Christian Jacob, complice, à ses yeux, du « procureur » Aurélien Pradié :

Il fut un temps pas si lointain où les partis politiques se refusaient, par principe, à exclure quiconque. Le souvenir des purges staliniennes au sein du Parti communiste était trop frais; les communicants craignaient « l’effet d’image » auprès de médias qui dénonçaient le moindre acte de sectarisme partisan; les chefs des mouvements politiques ne voulaient pas donner une auréole de « victime » à un rival ou même à un second couteau. Il semble que ce temps soit révolu.

Chez LR en tout cas, on n’a plus peur de rien. La procédure d’exclusion engagée contre Erik Tegnér le prouve.  Ce jeune militant a commis un seul crime, celui de faire activement campagne pour l’ « union des droites ». Il faut noter qu’ il est en cela d’accord, selon tous les sondages, avec au moins 30 % des sympathisants LR. Faut-il eux aussi les exclure ? Ce parti ressemblait déjà de plus en plus à un club de retraités de la Côte d’Azur ; il se dirigerait alors vers la cabine téléphonique.

Erik Tegnér

La tête juvénile de Tegnér  au bout d’une pique est le cadeau de sacre de Christian Jacob. Avec Jacob, ce sont les chiraquiens qui reviennent en force à la tête du parti. Des chiraquiens dont on ne sait jamais si le plus grave est qu’ils n’aient pas de convictions ou qu’ils se soumettent toujours au politiquement correct. Des chiraquiens qui ont retourné l’antique principe « pas l’ennemi à droite » en « pas d’ennemi à gauche ». Des chiraquiens qui estiment qu’on peut s’allier à LREM, mais pas au RN.

L’analyse des chiraquiens est simple: la défaite cuisante de Bellamy aux européennes est celle de la ligne Wauquiez ; et la ligne Wauquiez est la « droitisation » du mouvement. Leur conclusion est simple, voire simpliste : il faut retourner dare-dare au centre. C’est bien la ligne Chirac, celle d ‘après 1981, qui a conduit le RPR gaulliste dans les bras de l’UDF giscardo-centristc. Une stratégie qui a tué le gaullisme, puis la droite, et a fait du Front national, qui n’en demandait pas tant, le réceptacle d’un électorat populaire en manque de nation, de drapeau, d’autorité, d’État. Croire que Bellamy a perdu parce qu’il était trop à droite, c’est croire que Sarkozy a perdu la présidentielle en 2012 parce qu’il était trop à droite, alors qu’il a justement perdu parce qu’il ne le fut pas assez pendant son quinquennat.

Comme d’habitude, les chiraquiens reprennent l’analyse des médias quel qu’en soit le coût. Les chefs LR sont mûrs pour rallier Macron, tandis que l’électorat va continuer de se diviser entre les pôles macronien et lepéniste. Cette histoire de l’alliance avec l’extrême droite empoisonne la droite depuis les années 1980.

En 1983, Raymond Aron était favorable à l’alliance du RPR et du FN à Dreux. En 1986, Charles Pasqua proposait d’incorporer dans la majorité les députés FN entrés à l’Assemblée. En 1997, après la dissolution perdue, Alain Peyrefitte montait à la tribune du RPR pour réclamer cette même alliance.

Christian Jacob les aurait-il exclus ?

Éric Zemmour pour Le Figaro Magazine.

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Zemmour exécute les Républicains”

  1. Un hors-sujet, mais je ne sais pas sous quel article poster ce commentaire.

    Un lien vers un article écrit par BHL (oui, vous ne rêvez pas !) qu’il faut lire et faire connaître.

    https://www.parismatch.com/Actu/International/Au-Nigeria-on-massacre-les-chretiens-le-SOS-de-Bernard-Henri-Levy-1662940

    M. Henri-Lévy, à la lecture de cet article remarquable, je souhaite vous adresser deux messages :

    – Le premier est un message de remerciements. Votre appel est salutaire, et doit être connu du plus grand nombre. Je soutiens votre appel, et à ma modeste échelle contribuerai à le faire connaître. Souhaitons qu’il soit entendu par nos dirigeants (ce dont je doute fort malheureusement, y compris celui qui devrait être le premier à porter la voix de ces chrétiens, à savoir le Pape François)

    – Le second est une question. Pourquoi combattez-vous à longueur de journée ceux qui ici en France, alertent sur la possibilité qu’un jour ce qui se passe là-bas n’arrive ici ? Je pense en particulier à M. Zemmour, mais pas uniquement, que vous n’avez de cesse de fustiger ? Ne voyez vous pas l’origine de la haine que vous dénoncez là-bas ? Il me semble, comme le disait Bossuet, que vous chérissiez les causes dont vous déplorez ensuite les effets.

    Sur bien des causes, vos combats sont nobles, et pour vous lire quelques fois vous ne dites pas que des choses insensées, bien loin la caricature que l’on peut souvent faire de vous, mais il vous reste encore à ouvrir les yeux sur l’essentiel, même si cet article – et ce (et ceux) que vous y nommez – semble montrer que vous pouvez y arriver.

  2. Je lis V.A. régulièrement, bien que je ne sais pas si je vais me réabonner lorsque mon abonnement sera sur la fin, car je trouve que de plus en plus de leurs articles deviennent macroniens, et macron me donne de plus en plus de nausées.

    Ainsi, le dernier article qui m’a agacée est celui-ci :
    https://www.valeursactuelles.com/politique/la-cote-de-popularite-de-macron-senvole-chez-les-electeurs-de-droite-113762

    Je ne sais pas si V.A. a voulu se soumettre aux censeurs (qui censurent tant Zemmour c que V.A et Bld Voltaire), mais les commentaires (62 au moment où je vous écris, sont unanimes :
    « LR est un parti qui se dirige vers la cabine téléphonique. »
    Et, selon eux, ce sondage a sans doute été fait au niveau du bureau des LR, mais certainement pas parmi les anciens électeurs LR(je dirais même les futurs ex-électeurs)!

    Il est clair que la juppéïsation/chiracquisation des « élites » LR est la cause profonde de la perte de vitesse de ce parti.

    Les commentateurs de V.A. sont donc totalement en accord avec Zemmour .
    ((je n’ai recopié que quelques commentaires parmi les plus représentatifs de ce rejet de LR)

    Ainsi @Sterenn exprime bien cette position zemourienne en écrivant :
    Si ce parti se met à ressembler aux marcheurs, avec exclusion de qui n’est pas d’accord et ose le dire, alors il ne restera pas grand monde.

    @Mia 26 =
    Pour moi LR est un astre mort, il ne représente plus la droite et ce n’est pas avec un JACOB en tête de condole qui a évincé AUBERT, LARRIVE et à présent ils veulent exclure le jeune E.Tégnié qu’il va briller à nouveau et pour longtemps. Bien qu’il y ait encore des personnes intéressantes mais très insuffisantes, beaucoup trop de renégats déserteurs ont détruit ce parti . Plus aucun candidat d’envergure n’est crédible. LR se cale donc comme il peut au centre Macron-compatible et restera le larbin utile de la macronnie dans son antichambre pour faire l’appoint de voix contre de RN, (sans moi)

    @douce.françois… =
    LR est en état de décomposition ou de mort cérébrale, une partie des adhérents ne renouvelleront pas leur adhésion Je ne vois pas comment Macron pourrait gagner des points!!!

  3. stéphane roncaglia dit:

    A force de refuser toutes alliances ou convergences de la droite avec l’extrême droite, pour rester dans le MOULE bien pensÀnt, on en devient TARTE !

  4. La droite ultra molle a choisis la bien pensance.

Répondre à Pseudo49 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *