BFMTV, la télé de Macron, caviarde un reportage !

Publié par le 16 Août, 2020 dans Blog | 2 commentaires

BFMTV, la télé de Macron, caviarde un reportage !

Merci aux « Grandes Gueules » d’avoir révélé un caviardage flagrant et grossier de BFMTV réalisé au nom du vivrensemble et du padmalgam.

On savait que les médias généralistes répugnaient à donner les noms ou prénoms des auteurs de violences lorsque ceux-ci étaient maghrébins ou noirs.

On savait aussi qu’ils excellaient à tronquer les déclarations prises sur le vif pour qu’elles soient plus politiquement correctes ou parfois même pour en changer le sens.

Cette fois-ci, la Lettre patriote nous révèle que BFMTV a été capable de supprimer un mot en plein milieu d’une phrase parce que ce mot était inapproprié au sens de la chaine !

BFM TV modifie les propos d’un policier par un montage.
Les Grandes Gueules diffusent la version non modifiée

Le masque sur le visage des personnes que l’on interviewe, c’est pratique : puisqu’on ne voit plus les lèvres, on peut modifier à volonté les propos enregistrés, sans que ça ne se voie.

Sauf quand… une autre émission du même média décide de diffuser les propos d’origine. C’est ce qui s’est passé avec l’interview d’un policier qui raconte l’agression subie par une infirmière dans un bus. BFM TV a décidé d’utiliser le masquage du visage pour modifier les propos du policier. Cette escroquerie aurait pu passer inaperçue… jusqu’à ce que les Grandes Gueules diffusent la version intégrale.

Regardez, et jugez par vous-même :

Après, les journalistes se demandent, la main sur le coeur,
pourquoi ils font partie des professions les plus détestées de France …

La Lettre patriote.

Merci de tweeter cet article :





2 Réponses à “BFMTV, la télé de Macron, caviarde un reportage !”

  1. Si c’est un Gaulois, le prénom est donné, si ce n’est pas le cas, ce sont des jeunes. Tout le monde comprend les non-dits. Les Soviétiques étaient passé maîtres dans l'(art de décrypter la Pravda, ils connaissaient les codes et nous sommes devenus pareils.

  2. La gogoche fidele a elle meme… comme la pseudo bien pênsance, deforme interprete, invente, l’infos qui lui conviendra.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *