Bien connu des services de police …

Publié par le 9 Nov, 2017 dans Blog | 3 commentaires

Bien connu des services de police …

« Bien connu des services de police »

Combien de fois avons-nous entendu ce commentaire ?

Un commentaire qu’il conviendrait de compléter :

« Mais peu des services de justice ! »

Les Français  honnêtes ont payé un lourd tribut au laxisme de la justice, à la culture de l’excuse qui y règne et à l’incroyable mansuétude dont certains juges font preuve vis-à-vis des délinquants multirécidivistes.

En matière d’attentats terroristes, on a pu vérifier que la majorité des lâches assassins qui ont tué des dizaines et blessé des centaines de Français innocents avaient eu maille à partir à de nombreuses reprises avec la justice qui les avait pourtant laissés courir !

Tout récemment, un cruel fait divers est venu nous rappeler que le citoyen honnête lambda est traqué pour ses découverts bancaires, guetté par le fisc, surveillé par les radars de la police alors que les malfrats sont laissés en liberté et peuvent renouveler leurs forfaits à loisir.

Montpellier, rue Saint-Guilhem, 22H …

Un étudiant en géographie à la fac Paul Valéry de Montpellier, âgé de 20 ans, se dispute avec sa compagne sur le trottoir du quartier du Plan Cabanes pour un motif anodin. Une querelle de couple !

Mohamed Guendouz, un algérien de 29 ans, témoin de la dispute, s’est mêlé de la dispute en prenant fait et cause pour la jeune femme. Joachim fait alors vertement savoir à cet individu de les laisser régler seuls leur problème et de quitter les lieux. L’individu aurait alors sorti un couteau. La jeune femme a été protégée par des témoins de la scène, tandis que l’étudiant s’est enfui en courant par la rue du faubourg du Courreau, vers le centre-ville, poursuivi par l’inconnu au couteau.

Ce dernier a pu retrouver l’étudiant rue Saint-Guilhem, devant la supérette où il lui a porté deux coups de lame, dont une à bout portant en plein coeur, “un coup avec l’intention de tuer”, selon une source proche de l’enquête. La victime a agonisé jusqu’à l’arrivée des pompiers et d’un médecin du Smur-Samu 34 qui n’ont pas pu le ranimer.

Evidemment bien connu des services de police …

Formellement identifié dans la nuit grâce à la caméra de vidéosurveillance de la supérette et au fichier des personnes déjà condamnées, Mohamed Guendouz est déjà connu de la justice, notamment pour des violences volontaires avec arme.

En effet, il a été incarcéré en 2013 à la prison de Fresnes après une agression à l’arme blanche commis dans les Hauts-de-Seine, près de Nanterre qui lui avait valu trois ans de prison, dont un avec sursis. Après sa libération durant l’été 2016, il était venu s’installer à Montpellier, dans un appartement proche du cours Gambetta, où il a été interpellé ce vendredi à l’aube.

Son casier judiciaire mentionne de nombreuses condamnations et notamment des délits de violences volontaires avec arme sur la voie publique.

Le désarmement de la Justice opéré par Christiane Taubira est à l’oeuvre

N’oublions pas que Christiane Taubira – scandaleusement nommée Garde des sceaux par François Hollande – a finalement légitimé la culture de l’excuse par des mesures destinées à priver les juges des dernières mesures restantes pour lutter contre la récidive :

  • Suppression des peines plancher,
  • Suppression de la révocation automatique des sursis simples,
  • Suppression du régime spécial réservé aux récidivistes dans le cadre de l’exécution des peines.

En tant que Français honnêtes, vous pensez peut-être que lorsqu’on a été condamné avec sursis et que l’on est à nouveau condamné, la première peine avec sursis est alors exécutée. Naïf que vous êtes !

Vous croyez sûrement qu’il est légitime d’être plus sévère avec un récidiviste qu’avec un primo-délinquant … Que nenni ! Une directive de Christine Taubira a interdit que soit prise en compte la notion de récidive dans la réquisition des peines !

Sachez qu’aujourd’hui, la loi permet à des récidivistes violents d’accumuler les sursis !

François Hollande et tous les députés socialistes qui ont votés toutes les lois Taubira qui ont désarmé la justice, partagent avec elle, une lourde responsabilité vis-à-vis de toutes ces victimes innocentes fauchées par des délinquants factuellement protégés par les lois de notre pays.

Et ne comptez, ni sur la République en marche, si sur la nouvelle Garde des sceaux, ni sur Emmanuel Macron pour revenir sur ces mesures « anti-Français-honnêtes ».

Si, sur le plan économique, Macron a pris des mesures plutôt classées à droite,
attendez vous à ce que le balancier revienne très fort à gauche sur le plan sociétal !






3 Réponses à “Bien connu des services de police …”

  1. jacques boudet dit:

    Un Colt dans la poche, 1 an de tôle plutôt
    qu’un cercueil « merdaillé » par un politicard
    « empreint de sa fonction ».

    Trois jours cassoulet choucroute sans chier,
    gueule d »empreint de sa fonction » garantie puissance 1000

  2. La pseudo justice de la goche prime d’abord sur la betise, ou l’immoralité des loi preservent d’avantages les malhonnetes gens que les honnetes.

    Une taubira qui dans son livre qui accuse principalement les blancs avec 13 Millions d’esclaves, contre + de 20 millions d’esclaves fait par les pays musulmans, qui eux ont invente le terme de « race inferieure ».

    Mais taubira prefere ceux qui ont capturer 20 millions d’esclaves que ceux qui en ont fait moins,
    le probleme probablement doit venir de la couleur des esclavagistes, car il est connu que la taubira n’aime pas les Francais et peut etre aussi tous les blancs.

  3. jacques boudet dit:

    Pour écrire l’Histoire le politicard agrandit ou trahit son pays :
    Najad Belkacem (dite Valaud) à l’Éducation Nationale
    Christine Taubira Garde des Sceaux
    sans oublier les seconds couteaux

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *