Boulevard Voltaire, fer de lance de la ré-information

Publié par le 14 Fév, 2019 dans Blog | 2 commentaires

Boulevard Voltaire, fer de lance de la ré-information

Le site Boulevard Voltaire a été créé le 1 er octobre 2012 par Robert Ménard, le maire de Béziers, et le journaliste et écrivain Dominique Jamet.

A la direction de la publication se sont succédés Dominique Jamet, Emmanuelle Ménard, l’épouse de Robert Ménard et à partir de juin 2017, Gabrielle Cluzel.

Ce site est très important dans sa tâche de ré-information aux côtés du Causeur d’Elisabeth Lévy et d’Atlantico.

Dans une lettre à ses lecteurs, Boulevard Voltaire fait le point sur son action depuis 6 ans et trace ses perspectives pour l’année 2019.

Voici cette lettre :

Cher lecteur, chère lectrice,

Boulevard Voltaire, votre média libre et indépendant, est devenu, en quelques années seulement, l’un des principaux fers de lance de la liberté d’expression en France.

Et comme vous, chaque jour, des milliers de lecteurs fidèles et de plus en plus nombreux trouvent sur notre site l’information qu’on ne voit plus dans les « grands » médias.

Mais c’est avant tout grâce à l’appui et à la générosité de personnes telles que vous, conscientes de l’importance de défendre la liberté d’expression dans notre pays, que Boulevard Voltaire peut continuer d’exister.

C’est ainsi que depuis la création de notre média indépendant, nous avons pu :

  • fédérer plus de 500 journalistes et rédacteurs décidés à lutter contre les mensonges du politiquement correct,
  • publier des informations passées sous silence dans la plupart des grands médias,
  • donner la parole à des experts et des personnalités souvent personae non gratae sur les plateaux télé parce qu’elles disent des vérités qui dérangent…

Tous ensemble, nous avons reconstitué un espace de liberté d’expression et d’opinion, où l’on peut lire de l’information de qualité, non passée au rouleau-compresseur du politiquement correct.

Et croyez bien que c’est un combat de chaque instant !

Il suffit de se rappeler quelques-unes des attaques qui se sont produites en 2018, et les contre-feux que Boulevard Voltaire a pu ouvrir pour défendre la liberté d’expression en France.

  • La tentative avortée des tenants du politiquement correct de mise à mort médiatique d’Eric Zemmour, pour interdire la moindre opinion divergente sur l’immigration : Boulevard Voltaire a immédiatement déclenché, via une pétition en ligne, une vague de soutien à travers toute la France.
  • Les attaques aux « Fake News » : une technique inédite des ennemis de la liberté d’expression, qui ne reculent décidément devant aucun coup bas pour tenter de museler tous ceux qui ne pensent pas comme eux ! Nous avons déjoué la malveillance de militants tentant de faire diffuser de fausses infos par les médias alternatifs comme Boulevard Voltaire, pour les discréditer. Et nous avons dû renforcer la sécurité du site contre les cyber-attaques, pour ne pas risquer la paralysie totale.
  • Nous avons, depuis le début, donné la parole aux Gilets jaunes, cette France si décriée par les médias :

Boulevard Voltaire a été – et est toujours ! – l’un des relais d’expression majeurs pour tous ces citoyens qui financent, de plus en plus chèrement, des services publics auxquels ils n’ont pas accès (aides, crèches, transports…). A eux les déserts médicaux, les centres-villes qui meurent, les éoliennes qui détruisent leur environnement, les PV et le 80 km/h, et leur mode de vie attaqué de toutes parts par les taxes et la bien-pensance : tabac, diesel, viande, chasse, etc., etc.

Immigration massive, islamisation, insécurité, système scolaire dévasté, écologie punitive ou attaques sur la famille … Tous les sujets qui dérangent, et que tant de médias subventionnés évitent de traiter, pour empêcher les Français de se poser les bonnes questions, sont sur Boulevard Voltaire.

Mais nous mesurons à quel point ce succès est fragile : Avec la loi « anti-Fake News » et tous ses prolongements, Emmanuel Macron est en train d’instaurer en France une véritable censure institutionnalisée. C’est une attaque d’envergure pour réduire au silence ceux qui essayent de s’élever contre la pensée unique. A commencer par votre média libre Boulevard Voltaire.

Nous aurons besoin, pour résister, de tous les citoyens engagés au service de la liberté d’opinion et de la presse. Aussi, nous avons vraiment besoin de vous aux côtés de Boulevard Voltaire en 2019. Ce mouvement de citoyens et journalistes libres et indépendants, qui refusent l’imposition d’un mode de pensée unique et revendiquent leur droit de réfléchir par eux-mêmes, nous l’avons bâti ensemble, année après année.

Nous ne pouvons pas prendre le risque de voir le travail d’information libre de Boulevard Voltaire, mis en danger, privé de diffusion massive !

Voici donc le programme auquel nous devons, avec votre aide, nous atteler d’urgence. Il tient en trois axes :

AXES PRIORITAIRES POUR 2019 :

1) Tenir bon et renforcer notre travail d’information libre.

C’est le seul moyen de restaurer un véritable débat démocratique, et de voir émerger les politiques à la hauteur des enjeux gigantesques auxquels notre pays est confronté.

2) Doubler le nombre de lecteurs venant chercher de l’information non censurée, DIRECTEMENT, sur notre média indépendant bvoltaire.fr.

C’est vital pour échapper à la censure généralisée qui se met en place, imposée par Macron.

3) Monter, dès le début de l’année, un pôle anti-fausses informations du médiatiquement correct.

Notre petite équipe se donne à 100 % pour produire et diffuser l’info censurée par les médias subventionnés. Mais aujourd’hui, nous devons aussi, de toute urgence, relever, décrypter et faire connaître leurs méthodes de manipulation de l’opinion publique, dont les fausses informations qu’ils ne se gênent pas de diffuser.

Pour faire tout ce travail indispensable, Boulevard Voltaire ne peut compter que sur le soutien de ses lecteurs et de ses donateurs, des citoyens comme vous, qui luttent pour la liberté d’expression et d’information en France. Alors, s’il vous plaît, donnez à Boulevard Voltaire les moyens de mettre en place ces axes prioritaires 2019, dès les prochaines semaines, pour lutter, ensemble, contre la dictature du médiatiquement correct.

A vous de décider bien sûr, mais si vous pouvez consacrer 30 euros, 50 euros, 100 euros, 200 euros, ou même plus à ce combat essentiel, ça sera une aide vitale pour tout le travail que nous avons à accomplir !

Pour accéder à notre page de don c’est très simple. Il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de choisir le montant et le moyen de votre choix. Vous pouvez aussi soutenir notre travail dans la durée, par un don régulier en prélèvement automatique.

don bv

Les attaques des censeurs du médiatiquement correct sont de plus en plus violentes et pernicieuses contre l’espace de liberté d’expression et d’opinion que nous avons mis tant d’énergie à bâtir.

Boulevard Voltaire ne peut compter que sur des citoyens engagés comme vous, pour rétablir la liberté d’expression et le débat démocratique dont notre pays a tant besoin.

Alors nous savons que vous ferez au mieux pour défendre votre droit à l’information non censurée et celui de tous les Français.

D’avance, merci pour votre soutien !

Très cordialement,

L’équipe de Boulevard Voltaire






2 Réponses à “Boulevard Voltaire, fer de lance de la ré-information”

  1. Bien vu leur article est bien fait et je l’avais moi aussi relayé dès réception.
    Le petit dictateur Macron est littéralement entrain de péter les plombs !!!Sa description comme psychopathe est devenue une évidence entre son autoritarisme et son one man show permanent.

  2. Si on devait attendre les vrais infos des medias officiel, il y a bien longtemps qu’on aurait perdu son temps, ce qui est le cas.

    Par contre, on a droit tous les jours a des fakes news

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *