Ça m’insupporte de payer ce débris avec mes impôts !

Publié par le 4 Mai, 2020 dans Blog | 4 commentaires

Ça m’insupporte de payer ce débris avec mes impôts !

Evidemment, les réactions à l’agression dont a été victime Eric Zemmour, ne se comptent pratiquement qu’à droite !

A la limite, que la gauche se taise, n’a rien d’étonnant.

Mais qu’un « journaliste » militant gaucho renvoie Eric Zemmour dos-à dos avec son agresseur est une infamie !

Oui, lire la chronique de Claude Askolovitch dans Slate.fr est insupportable. Savoir que c’est ma redevance qui paye ce monsieur sur le service public me met hors de moi !

Le titre, en soi, est déjà une insulte !

L’homme qui crache sur Zemmour n’est qu’un autre Zemmour
Ils sont une même barbarie et l’empathie m’est impossible.

Traduisez : Zemmour est un cracheur, Zemmour est un barbare !

Si défendre son pays, son identité, sa culture, son mode de vie, la laïcité et l’égalité homme-femme, c’est être barbare, alors j’en suis un autre, aux côtés d’Eric !

Le reste du texte est à l’avenant, bien noyé dans une molle condamnation de l’agresseur d’Eric Zemmour :

C’est un triste spectacle qu’un homme courbé qui presse le pas sous l’insulte, quand un autre plus jeune, plus fort, vivant, le poursuit et le moque, l’injurie salement et finalement lui crache dessus et en rit, en jouit, puissant.

Vous aurez bien noté le choix des termes qui abaissent l’agressé (un homme courbé qui presse le pas sous l’insulte) et grandissent l’agresseur (un autre plus jeune, plus fort, vivant … en jouit, puissant).

Sous entendu c’est la jeunesse, forte, vivante, puissante) face à la vieillesse (courbée, qui fuit et, en creux, déjà morte puisque pas vivante !)

Tout cela pue vraiment très fort la haine de la droite !

Il poursuit :

C’est un triste spectacle de voir Éric Zemmour ainsi se rencontrer, devenu celui que l’on chasse et qui baisse la tête, lui qui d’habitude porte beau la vindicte et le mépris des autres. Zemmour, à l’habitude, cravaté, maquillé admiré payé, écrase de ses mots, de son œil noir et de sa diction sèche, les sans-grade de nos vies, les immigrés fourbus, les migrants réchappés, qu’il traite en agents infectieux des pestes sociales, fauteurs de violences, de troubles, voleurs de pays, envahisseurs.

Mais le voilà, d’une mauvaise rencontre, semblable à ceux qu’il méprise, les fuyards les perdants les victimes, dont on peut en riant flétrir la dignité, et un autre rit du mal qu’il lui fait.

À quel point Zemmour et son tourmenteur se ressemblent, le devinent-ils, le savent-ils ?

L’homme qui crache sur Zemmour n’est qu’un autre Zemmour.

On est en pleine hypocrisie, car loin du triste spectacle, c’est plutôt une scène jubilatoire pour lui que salue l’auteur !

On aura noté la pathos bien lourd : « les sans-grade de nos vies, les immigrés fourbus, les migrants réchappés ». Sortez les mouchoirs !

Pour conclure, je rêve de voir Claude Askolovitch venir débattre avec Eric Zemmour sur le plateau de Face à l’info, sur CNews.

Mais ça ne risque pas d’arriver ! Beaucoup trop risqué ! Devinez pour qui !

Pour tout savoir de Claude Askolovitch, lire cette bio de l’Observatoire du journalisme.

N’oublions rien de ce texte d’Askolovitch, qui, pour certains, sera lu comme une justification peut-être même un encouragement à aller plus loin !

Si un jour, Eric Zemmour subit le sort de l’équipe de Charlie Hebdo, nous saurons ici rappeler sa responsabilité à Askolovitch.

C’est d’ailleurs, le sens de l’intervention du compère d’Eric Zemmour sur Paris Première, Eric Naulleau, que vous pouvez trouver dans cet article de la Lettre Patriote :

Agression d’Éric Zemmour : “Il faut marquer le coup avant qu’un drame n’arrive”

Lisez aussi ce cri d’alarme lancé par un simple Français sur Boulevard Voltaire :

Combien de Zemmour anonymes, sans appel du Président ni considération du parquet ?

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Ça m’insupporte de payer ce débris avec mes impôts !”

  1. Christian 54 dit:

    Intéressante l’image : une ordure sur fond de poubelles !

  2. maria-miguel Bechet dit:

    Immonde et ce journaleux de bas étage à également son siège chez Arte sur le journal du soir quotidien le plus à gauche des médias; Chaîne financée par les deniers publics.
    Tout simplement scandaleux.

    Atteinte ad hominem intolérable.

  3. à vomir !

  4. Vous passez finement au crible toutes les passions tristes, telles que la jalousie,la haine recuite et le sentiment d’infériorité qui animent Askolovitch, par les termes qu’il emploie pour rabaisser l’agressé (petit, faible, courbé…) et vanter la force et la jeunesse (ce sont les mots d’Askolovitch) chez agresseur.
    En montrant au passage sa soumission devant la virilité supposée de ce genre de barbare inculte…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avant de clore l’affaire Eric Zemmour … | A droite fièrement ! - […] Puisque tous deux appartiennent à la même humanité ». « L’homme qui crache sur Zemmour n’est qu’un autre Zemmour,…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *