Cachez ces gendarmes que je ne saurais voir !

Publié par le 18 Mar, 2018 dans Blog | 18 commentaires

Cachez ces gendarmes que je ne saurais voir !

La Fédération de la libre pensée a encore frappé !

Cette association fait parler d’elle régulièrement, la dernière fois ayant abouti au déplacement de quelques dizaines de mètres d’une statue de Jean-Paul II sur une place de Ploërmel !

La première mauvaise action de cette association tient dans l’utilisation du mot libre puisque sa raison d’être est, avant tout, de brider la liberté des autres Français !

Je leur propose un libellé bien plus représentatif de leurs néfastes activités :

La Fédération de la pensée étriquée !

Et quand on pense que cette association dispose d’une émission régulière sur France Culture, comme en atteste un bandeau sur son site, on enrage de payer sa redevance télé :

Georges Michel, Colonel en retraite, nous raconte le dernier exploit de cette sinistre association dans les colonne de Boulevard Voltaire, sous le surtitre : Laïcardisme :

Crédit photo : site Boulevard Voltaire

Les gendarmes rattrapés par la patrouille de la libre pensée

Va-t-on, à cause de quelques grincheux étriqués, demander aux gendarmes
de venir en civil lors des prochaines Sainte-Geneviève ? Dieu nous en préserve …

Statue de Jean-Paul II à Ploërmel

Les gendarmes de Moselle viennent d’être rattrapés par la patrouille de la libre-pensée, qui n’en rate décidément pas une. Les adeptes de la libre-pensée, vous connaissez ? On en a mille fois parlé dans ces colonnes et leur heure de gloire remonte à pas très loin, avec la déportation de la désormais célèbre statue de Jean-Paul II à Ploërmel, en Bretagne. Leur importance numérique est inversement proportionnelle à leur visibilité médiatique. Mais ça, c’est une spécificité bien française d’un certain monde associatif, souvent subventionné.

Pas un jour, en France, donc, sans que les petits camarades des libre-penseurs bretons se sentent pousser des ailes, se disant qu’ils pourraient eux aussi s’offrir une petite épectase médiatique en se répandant dans la presse régionale quotidienne et voire plus, si affinités. Au moment où j’écris ces lignes, un ami me rapporte une histoire de malheureuse petite croix sur le fronton d’un cimetière de Vaucluse. Le diable est dans les détails, diront les mauvais esprits.

La devise de cette association qui fleure bon les bouffeurs de curés laïcards !

Mais revenons à nos gendarmes épinglés. Le 3 décembre 2017, la compagnie de gendarmerie départementale de Boulay-Moselle célébrait Sainte-Geneviève dans l’église de Carling. Une tradition qui remonte à 1963 lorsque le pape Jean XXIII donna à notre maréchaussée la sainte parisienne comme patronne protectrice. Le Républicain lorrain avait, à l’époque, rapporté l’événement avec une photo montrant les gendarmes en uniforme dans l’église. Trois mois après, la fédération de Moselle de la libre-pensée se réveille. Entre-temps, il y a eu les fêtes de Noël, de la Saint-Sylvestre, la Chandeleur, vous comprenez… Bref, même avec du retard, le crime étant imprescriptible, ladite fédération a saisi le préfet, qui n’a sans doute que cela à faire. Ouvrez le ban. « Cet acte constitue une rupture de neutralité qui s’impose aux personnels de l’État. C’est une invitation à reconnaître un culte. » Et d’enjoindre le préfet de faire son boulot, quoi, en donnant « des instructions tendant à rappeler les obligations de neutralité, sans préjudice naturellement de chacun de militaires de pratiquer le culte de son choix en dehors des heures de service ou dans le cadre des aumôneries militaires ». Fermez le ban.

Ces pauvres libres-penseurs ne sont pas au bout de leur peine. En effet, cette tradition est largement répandue à travers nos territoires. Ce qu’a fait la compagnie de Boulay-Moselle, de nombreuses autres compagnies le font aussi. Rappelons qu’il y a une compagnie par arrondissement, soit plus de trois cents en France… Bien souvent, à ces « Sainte-Geneviève », le sous-préfet, les élus de tous bords, parlementaires comme édiles municipaux, départementaux et régionaux, les représentants des différentes polices, les pompiers – qui fêtent Sainte-Barbe ! – sont présents aux tout premiers bancs de l’église. Bien évidemment, les gendarmes présents ne viennent pas menottés, entre deux curés, sous la menace du goupillon. Les anciens de la maison, les familles se joignent à cette manifestation de cohésion qui « constitue un marqueur fort de notre identité et de notre ancrage territorial », comme l’a fait savoir officiellement la gendarmerie.

N’en déplaise à ceux qui vivent dans les aéroports ou qui voudraient que notre pays devienne une vaste administration aseptisée, genre Sécurité sociale, c’est aussi et encore cela la France. Un village et une église au milieu. En face de l’église, la mairie, l’école communale et, pour les chanceux, à la sortie du bourg, juste après la supérette, à droite – vous pouvez pas la rater-, une gendarmerie qui, certes, ne ressemble plus à celle de Saint-Tropez, mais dans laquelle vivent toujours des militaires et leurs familles. Des gendarmes qui, soit dit en passant, laissent parfois leur peau en service. Au service des Français. Il paraît même que sous la peau de ces gendarmes, de ces « personnels de l’État » – pour reprendre cette horrible expression -, il y a aussi des âmes. Si, si.

Va-t-on, à cause de quelques grincheux étriqués, demander aux gendarmes de venir en civil lors des prochaines Sainte-Geneviève ? Dieu nous en préserve …

Georges Michel pour Boulevard Voltaire






18 Réponses à “Cachez ces gendarmes que je ne saurais voir !”

  1. COGNET Marie dit:

    Merci, Christian, pour cette info : la Fédération de la Libre Pensée a une émission régulière sur France Culture : le « Service public » est tombé bien bas!!!
    A la réflexion, rien ne nous étonne plus, la radio et la télévision publiques ne sont plus que des caisses de résonance de l’idéologie gauchiste. On ne va plus payer la redevance pour des chaînes qu’on en regarde plus…
    La Fédération de la Libre pensée (libre pensée, tu parles!), qui ne représente presque personne, a cependant des relais puissants. Mais on sera quelque-uns à ne pas accepter ce rouleau-compresseur et à ne pas laisser disparaître ce qui a fait la France depuis des siècles.

  2. hélas, on dirait que le « rouleau-compresseur » de la bien-pensance, écrase tout dans une quasi indifférence générale : il est devenu trop fatigant de penser par soi-même, il est tellement plus simple et réconfortant de gober tout ce que balance la télé !

    • Il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites.

    • L’indifference generale ?

      Savez vous que vous avez du fluor dans l’eau du robinet, que son effet est cancéreux a la longue et qu’il ralentit le cerveau et la reflexion ?
      Les allemands l’utilisait comme pate dentifrice et c’est seulement en 2017 que cette conclusion est sortit, ainsi, ceux qui exprès utilise ce moyen, entre autre pour nous abéttir, profite ainsi a nous imposer une sous culture a tous les niveaux pour mieux nous crétiniser et pour mieux s’attaquer a notre religion au nom de la soi disant bien pensance, l’excuse, destiné finalement a detruire notre religion, cela y viendra, la gauche et la religion n’ont jamais été amis, toute les combine sont bonnes pour la detruire et la remplacer par une etrangere.

  3. Cette « association » dont le nom ressemble a celui d’une loge franc maçonique…
    Et alors que son importance est quasi nulle, a une ouverture dans soi disant : france culture, radio tout juste bon pour les socialos, c’est dire.
    Des zozos qui n’ont rien a faire sinon mettre le bordel partout ou ils passent, comme la goche… s’attaque a des traditions, et au travers a des instituion sous pretexte de ( quelle blague) de libertée, (la leur mais pas celle des autres).

    Bref, on est dans la connerie sans fin comme d’habitude avec la goche plus ou moins naturellement fêlée.

    Cette goche qui renie son propre pays, ses traditions, sa culture, son passé, mais qui se presente comme progressiste essentiellement pour demolir tous ce qui ne lui convient pas..
    On en fait des chose avec le progressisme et l’humanitaire, comme l’on souvent fait la gogoche.

    eva joly parlait de choisir entre la goche folle ou la goche molle, on a eu les deux comme toujours.

  4. Bonjour
    Mais pourquoi gardez vous ce meuble qu’on nomme télé ? Pour ma part ça fait plus de 10 ans que j’en n’en ai plus, j’ecoute les infos sur des radios et des émissions non gouvernementales, je ne suis pas influencée par les images que les journalistes de gauche VOUS forcent à gober, ça VOUS rend malades, et VOUS n’êtes plus libre de VOTRE pensée ni de VOTRE cerveau. Et en plus VOUS payez une taxe impôt toujours plus cher.

    Je me suis réellement libérée de tout ça et avec quel bonheur ! Je préfère mille fois écouter de la bonne musique sur Radio Classique, ça me détend et mes oreilles sont ravies.

  5. Chère Corinne, je pense que si nous sommes quelques-uns ici à ne plus regarder la télé, nous sommes une minorité.Quand on a grandi avec un écran sous les yeux, le sevrage est difficile, cela demande de la volonté, et surtout d’être conscient du lavage de cerveau subi, et ça, ce n’est pas donné à tout le monde …

    • Vous avez raison, Pheldge ! je n’ai pas grandi avec la télé, mes parents ne l’avaient pas et quand je l’ai eue il y a 45 ans, je ne la regardais presque jamais, alors elle ne me manque pas.

      Mais que de crétineries sur ce meuble qui prend la poussière ! et les images qu’on nous impose comme un « lavage de cerveau », c’est inouï de ne pas s’en apercevoir.

  6. Téléphage,il y a quelques années,je ne regarde plus la TV aujourd’hui,pour toutes les raisons énoncées par Pheldge,hormis quelques films-toujours en VO.
    Les radios ne valent par mieux,la presse itou-en particulier le quotidien « Ouest France »,qui dessert ma région et qui s’est fait une spécialité de relayer les figures imposées de la bien pensance: immigrationnisme-xénophilie,européisme, »hadîths »(oui comme pour Mahomet!) de Macron etc.

    • Tiens ! vous pensez la même chose que moi sur Ouest France. D’ailleurs je me suis fait griller souvent, parce que j’ai osé commenter des articles bien-pensants, et mes commentaires ne sont plus transcrits. Bizarre, hein ??? alors j’ai arrêté de lire leur caramel mou (c’est bon pourtant, surtout avec une pointe de sel !) qui dégouline de gentillesse pour la gauche, le petit macaron, et les envahisseurs de tout poils

  7. Leipreachan dit:

    Allons,
    je ne rejette pas tout à la télé, j’évite juste les trucs franchouillards et les pseudo-intellos qui bla-blattent…
    Je met un déo anti-testostérone sur le poste et c’est parti pour les gros texans qui martèlent les carrosseries et les barbus en Alaska ou ailleurs dans le monde.
    Et je zappe dès qu’un bizarre en veste étriquée et un couvre-lit autour du cou apparaît.
    Ah, et tout le bazar autour du père Adolf me gonfle aussi: montrer la guerre et les camps pour placer des pubs pour des hamburgers et des bagnoles ça marche (les publicitaires ne s’y trompent pas), mais là il n’y a pas de Dieu et encore moins d’humanité alors les laïcards n’ont rien à redire…

    • Je me sens moi seule! J’applique la même politique avec ma tv!
      J’apprécie les émissions sur les animaux, les rénovations impossibles, les gardes forestiers dans le Maine!
      Adolf dont on nous rabat les oreilles et les yeux chaque WE, je zappe également!

      Le problème n’est pas la télé. C’est ne pas se laisser intoxiquer, endoctriner par elle.
      Emissions politiques, climat, clowns et autres sachants ….Je passe!

      L’info condensée et gratuite sur le net, quelques blogs sympas et quelques autres dits nauséabonds m’informent bien plus que la tv!

  8. Je n’écoute plus la radio depuis les années 84 (au siècle dernier, donc!) et je ne regarde plus la TV depuis presque 20 ans
    Mon conjoint la regardant, (il regarde les reportages genre Arte, souvent débiles et faux… c’est un détail), alors que nous nous partageons taxe et impôts équitablement, est obligé (par moi qui ne cèderai pas!) de payer la redevance télé en entier.

    Dernièrement, il a râlé parce qu’elle avait augmenté. Je lui ai rétorqué que ce n’était pas mon problème.

    Il parait, hélas que Jupiter voudrait la rendre obligatoire pour tous, même pour ceux qui ne l’ont pas et ne la regardent pas sur leur aille-machin (vous savez le truc greffé sur leurs doigts)

    Je ne lis pas les journaux quotidiens papier.
    Je lis les gros titres de différents médias mainstream (surtout les forums qui donnent une image des différents groupes de lecteurs)et lis rarement l’article en entier.

    J’achète Valeurs Actuelles (je pense que je vais arrêter, n’ayant nulle envie de rétribuer Mme Nay, M d’orcival et M de Kerdrel dont les articles me font bondir tant ils sont brosse-à-reluire-du-macron)

    Et, de temps en temps, « Causeur ».

    Mon voisin me prête Marianne (que je n’arrive pas à lire en entier).

    Je « m’instruis » par la presse marquée de rouge par le Déconex, partant du principe que si ce n’est pas déconex-compatible, c’est « bien ».

    J’achetais tous les livres ayant une critique négative (maintenant, je diminue mon train de vie, commençant par éliminer tout ce qui n’est pas utile, même si cela me faisait plaisir et n’en achète quasi plus)

    Je porte ma croix bien en évidence sur mes pulls de couleur foncée, et j’attends des remarques qui vont fuser rapidement si elles sont du genre de celles de ces laïcards tordus

    Systématiquement, je fais mes réflexions de droite*** dans les magasins au moment d’acheter un produit et de le reposer s’il est trop cher, par exemple, fais mes réflexions en caisse lorsque ‘jachète des « dates de péremption courtes » et en expliquant pourquoi!

    J’avoue d’ailleurs être très surprise,car tout le monde enchaîne et dans mon sens.
    (caissières comprises!! ayant lu leur bulletin de paie -10€ de plus par mois, selon la dernière à qui j’ai parlé,qui a donc moins, une fois son carburant payé ainsi qu’autres « petites taxes macroniennes » et ayant entendu leurs parents se plaindre du vol auquel ils ont été soumis)

    Au point où je me pose la question de la véracité des sondages donnant à Macron 43% de satisfaits.
    ils ne doivent aller ni chez Lidl, ni chez Leclerc, ni chez super U (grands magasins de notre canton), ni à la poste….
    Sinon, ce serait proche de zéro!!!

    *** Droite « dite modérée » en ce sens que si j’ai voté Mme Lepen au 2eme tour, c’est parce que je savais que les français ne pouvaient pas voter pour elle:
    – tant on leur a bourré le mou sur son extrémisme, alors qu’on glorifie l’extrémisme de gauche, dont le programme et les idées sont identiques au sien, la violence en sus,
    – et surtout tant elle est au dessous de tout,

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *