Ce que le virus nous dit de notre avenir …

Publié par le 7 Avr, 2020 dans Blog | 3 commentaires

Ce que le virus nous dit de notre avenir …

« L’avantage d’être intelligent, c’est qu’on peut toujours faire l’imbécile, alors que l’inverse est totalement impossible ».
(Woody Allen)

C’est la devise de Balade mentale dont je viens de découvrir l’existence grâce à une vidéo très intelligemment faite que j’aimerais partager avec vous.

Pour en savoir plus sur Balade Mentale, visitez leur site. C’est par ici.

En attendant, voici leur fameuse vidéo :

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Ce que le virus nous dit de notre avenir …”

  1. stéphane roncaglia dit:

    Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d’invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.

    Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, …ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve…).

    Ce que l’armée algérienne n’a pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (le Hirak à pris fin).

    Ce que les opposants politiques n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (report des échéances électorales. ..).

    Ce que les entreprises n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (remise d’impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d’investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques. ..).

    Ce que les gilets jaunes et les syndicats n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu ( baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée…).

    Soudain, on observe dans le monde occidental le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu’ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n’est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d’une vie réussie.

    Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.

    Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l’argent n’a aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.

    Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées….

  2. Je me plais à penser que ce virus a été envoyé sur notre planète par une Force surnaturelle pour faire comprendre aux Hommes qu’ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis. Le fait que tous les coins de la planète sont touchés, que riches et pauvres, puissants et misérables, sont tous égaux.
    Je me demande seulement si ceux qui resteront auront retenu la leçon!

    • stéphane roncaglia dit:

      Il n’est finalement pas la fin de notre monde, mais peut-être nous annonce l’envie d’un début d’un autre…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *