Ce que les hommes politiques ne devraient jamais dire …

Publié par le 2 Mar, 2018 dans Blog | 4 commentaires

Ce que les hommes politiques ne devraient jamais dire …

Laurent Wauquiez n’a pas été
le seul à avoir un jour été piégés.

Saillies incontrôlées captées à leur insu, confidences rendues publiques, humour douteux … quand les politiques se lâchent et créent la polémique.

Valeurs actuelles, dans sa rubrique « Ce qu’ils ont dit en off », a compilé une demi-douzaine de déclarations plus ou moins décoiffantes !

Florilège :

Jacques Chirac :

« Mais qu’est-ce qu’elle me veut de plus cette ménagère, mes couilles sur un plateau ? »

Alors Premier ministre, à la suite d’un désaccord budgétaire avec Margaret Thatcher, au cours d’un Conseil européen, en 1988.


François Hollande

« J’en ai décidé quatre au moins, mais d’autres présidents en ont décidé davantage. »

Alors chef de l’État, François Hollande viole le secret défense en révélant aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme avoir ordonné quatre homicides ciblés de terroristes.


Manuel Valls

« Belle image de la ville d’Évry … Tu me mets quelques Blancs, quelques Whites, quelques Blancos. »

Alors maire du chef-lieu de l’Essonne, lors d’un déplacement suivi par une caméra de télévision dans sa commune, en 2009.


Nicolas Sarkozy

« Lorsque je serai au pouvoir, on les pendra tous à des crocs de boucher. »

Une menace rapportée par le Journal du dimanche qu’aurait prononcée Nicolas Sarkozy à l’encontre de Dominique de Villepin en pleine affaire Clearstream.


Emmanuel Macron

« Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c’est différent. »

Une blague douteuse du président de la République à des officiels du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage du Morbihan, captée par Quotidien, en juin à dernier.


François Fillon

« Il faut taper fort et vite [sur Nicolas Sarkozy] [ … ] pour ne pas le laisser revenir. »

Des propos que Fillon, ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, aurait tenus auprès de Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Élysée, sous François Hollande, et rapportés par les journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme.

On notera que, parmi les 6 hommes politiques précédents, le seul à avoir fait sa déclaration « déplacée » devant des journalistes … c’est François Hollande ! Ça n’étonnera personne !






4 Réponses à “Ce que les hommes politiques ne devraient jamais dire …”

  1. J ‘adore la réplique de Chirac mais le problème est qu’avec Wauquier il a fait des confidences à des étudiants en amphi
    soit il est très bête (les étudiants ont tous des téléphones portables etc )soit il voulait que ca la sorte !

  2. Les propos de François Hollande ont une nouvelle fois été mal interprétés:il parlait de quatre adversaires politiques 😉

    On notera que Sarkozy et Villepin suivaient chacun une trajectoire historique différente et n’avaient donc aucune chance de se rencontrer:Sarkozy voulant pendre Villepin à un croc de boucher,comme l’avait fait Hitler de ses opposants impliqués dans le complot visant à l’éliminer;Villepin,tel Mirabeau,lui répliquant avec grandiloquence:“Je suis ici par la volonté d’un homme,je suis ici par l’acharnement d’un homme,Nicolas Sarkozy,qui est aussi président de la République française. J’en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français”…
    Villepin a dû sentir le vent piquant des baïonnettes sur sa nuque…

  3. l'amalgameur stigmatiseur dit:

    On pourrait répliquer à Chirac que coté couilles, Thatcher était infiniment mieux pourvue que lui…

    Quant à Sarkozy, toujours des promesses, toujours des promesses.

    Macron, il m’en coute de le dire, a pour une fois énoncé une vérité. Pas trés agréable, mais c’est la réalité.

  4. Chirac au moins nous faisait rigoler les autres sont comme l’air du temps: à mourir!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *