Ce tourisme social que nos élites ne veulent pas voir …

Publié par le 18 Août, 2017 dans Blog | 6 commentaires

Ce tourisme social que nos élites ne veulent pas voir …

A l’heure où Emmanuel Macron s’apprête à rogner sur le pouvoir d’achat des retraités français tout en refusant de limiter, encore moins voire de supprimer, l’AME (Aide Médical aux Etrangers) qui bénéficie aux clandestins sur notre sol, j’ai choisi de proposer ce matin le témoignage audio d’un professionnel de la santé au micro d’Eric Brunet sur RMC.

Puisque nos élites politiques et médiatiques refusent de voir la vérité en face et pire, font tout pour nous la cacher, donnons la parole à un homme de terrain, confronté quotidiennement à la fraude massive qui mine notre système de santé.

Avant de vous livrer l’enregistrement audio intégral de l’interview (durée : 5 minutes), je vous propose une synthèse du contenu :

Utilisation de la carte vitale par des patients qui arnaquent des médecins, obtiennent des médicaments et les envoient à leur famille à l’étranger,

Utilisation de la carte vitale pour toute la famille, pour les cousins, pour des proches venus de l’étranger,

Des passeurs amènent des malades du monde entier, des handicapés, des enfants poly-handicapés, sous le statut d’AME qui vont bénéficier de tous les soins puis vont passer en CMU (Couverture Maladie Universelle) puis ensuite en adultes handicapés,

Des insuffisants reinaux des pays de l’Est arrivent en dialyse puis sont prioritaires en greffe de rein (80 000 euros),

Du Sénégal ou d’ailleurs, arrivent des patients en cancer, stade terminal, qui viennent bénéficier de chimiothérapie gratuite,

Ce sont des réseaux qui se mettent en place, dans le monde entier,
pour rapporter en France des malades et les faire soigner.

On voit des patients chinois qui bénéficient d’une CMU par rapprochement familial et qui repartent en Chine, une fois l’opération de la prostate réalisée !

Quand un enfant étranger arrive en insuffisance reinale en France, il passe immédiatement en dialyse (70 000 euros par an). Il passe ensuite en greffe où il est prioritaire à double titre : mineur et étranger ! Après la greffe, il ne repart pas dans son pays qui ne dispose pas de traitements immunologique-dépresseurs. Donc il va rester en France sous statut de CMU. Comme il ne pourra jamais travailler compte tenu de son état, il sera adulte handicapé.

Il y a 1,5 milliard de recouvrement de dettes laissées par ces patients étrangers.

Les patients d’origine maghrébine, notamment algérienne, représentent, pour le seul CHU de Marseille, un coût de 100 à 150 millions d’euros par an.

Les dépenses d’assurance maladie en France, pour cette année, atteignent 185 milliards (déficit : 6 milliards soit 3 %). Il y a aujourd’hui 500 000 personnes sous AME et on arrive ainsi à 1,7 milliards de déficit …

… juste pour la générosité des Français pour soigner des clandestins !

Voici l’enregistrement audio complet de l’interview :

Dans ces conditions :

  • Comment peut-on tolérer qu’autant de SDF français trouvent portes closes dans les centres d’hébergement?
  • Comment peut-on accepter que l’on augmente la CSG sur les pensions de retraites dès 1200 € par mois ?
  • Comment peut-on admettre qu’on rogne sur l’aide au logement pour les étudiants nombreux à tirer le diable par la queue ?

D’autant plus que les charges et les impôts étouffent le pays, le maintiennent dans un taux de chômage élevé et compromettent son avenir. A quand la révolte des Français devant l’impôt ? Ces injustices criantes nourrissent les sentiments xénophobes des Français qui opposent leurs difficultés financières au laxisme qui prévaut vis-vis des clandestins !

Quand les élites ouvriront-elles enfin les yeux
sur la réalité des problèmes des Français ?







6 Réponses à “Ce tourisme social que nos élites ne veulent pas voir …”

  1. labastiaise dit:

    Avez-vous connaissance de ce projet de loi ?
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=021C6E76840CA2F4F657ED4E9142551E.tpdila17v_1?cidTexte=JORFTEXT000035138917&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000035138229

    Distribution de documents en date du lundi 10 juillet 2017
    Projet de loi N° 13.
    – Projet de loi présenté par M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères autorisant l’approbation du protocole annexe à la convention générale entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire sur la sécurité sociale du 1er octobre 1980 relatif aux soins de santé programmés dispensés en France aux ressortissants algériens assurés sociaux et démunis non assurés sociaux résident en Algérie (renvoyé à la commission des affaires étrangères).

  2. Avec toute l’aide favorisant les etrangers et autres genres,
    on en arrive a plusieurs milliards d’euros d’aide…

    Par contre cet hiver les SDF ont eu 300 morts, l’etat n’a rien fait pour eux, et il parlent d’aider les etrangers, en oublaint les SDF.

    Le 1 er ministre en parlant d’aide pour les immigrants, n’a pas eu ( il me semble) un seul mot pour les SDF…

    • Il n’y a pas que les SDF qui souffrent de la faim et du froid en France, il y a aussi des retraités et des salariés.
      Des familles qui voudraient bien une aide de 2500 €, non pour retourner au pays, mais juste pour mettre du beurre dans les épinards.

  3. Hors sujet.
    Un ancien policier sous fichier S, voila la France des « elites » :

    http://ripostelaique.com/sebastien-jallamion-fiche-s-la-france-devient-vraiment-une-dictature.html

  4. Bonsoir,
    Utilisation de la carte vitale par des patients qui arnaquent des médecins, obtiennent des médicaments et les envoient à leur famille à l’étranger,

    Utilisation de la carte vitale pour toute la famille, pour les cousins, pour des proches venus de l’étranger,

    Ce n’est pas d’aujourd’hui… Et pratiqué par des français de France!
    Le nombre d’ordonnances que j’ai pu voir dans ma vie avec le produit du petit fils ou de l’épouse sur le 100% de grand père!!!

    Facile pour vérifier les incompatibilités ;-( et faire la conciliation médicamenteuse à l’entrée à l’hôpital du grand père!!!

    Les AME et CMU qui ont des droits et pas de devoirs (avec l’agressivité qui va avec!)

    Mais aussi la « pilule du lendemain » pour des jeunettes qui vous « eng..t parce que vous leur donnez des explications, notamment sur le fait que ce n’est pas une contraception… avec des problèmes ultérieurs de santé…

    Les demandes d’antibiotiques en nombre pour envoi au pays…

    Pendant un temps, nous avons du demander à la police d’être présente pendant nos gardes (violences sur le personnel des urgences!)

    les derniers trucs en date?
    Les ROMS (que nous avons par vague, comme les hirondelles…ou les sauterelles).
    Hormis le besoin de tas de trucs gratos, bien sûr, que les habitants, même pauvres et vraiment malades doivent payer de leur poche,on constate l’encombrement des urgences pour une épine dans le doigt ou un gamin qui a toussé une fois (je dis bien UNE fois) dans la journée…

    Nous constations aussi, qu’ils prenaient leur petit déjeuner, dans la salle d’attente des urgences, où était installée un appareil de dstribution de boissons chaudes pour les malades .
    Nous avons du enlever cette machine (vide dès 9h du matin)… tant pis pour nos malades et nos accidentés … Bon, on trouve toujours une tasse de café dans notre salle de repos…si le besoin s’en fait sentir pour un malade stressé ou sa famille… faut pas le dire 😉

    En ce qui concerne les insuffisants rénaux, cheux nous, petit hôpital local de province, nous n’en voyons pas.
    Ils sont emmenés en ambulance au centre de dialyse du département et au CHU pour les transplantations si nécessaire. je ne saurais donc en dire quoi que ce soit.

    En tous cas, une certitude : ils sont tous désagréables au possible et estiment avoir tous les droits :si on leur refuse quoique ce soit, c’est que nous sommes… devinez?… Racistes, bien sûr

    (pas « les Jean du voyage », que l’on finit par connaître, qui nous connaissent et qui nous racontent leur vie et sont gentils… Beaucoup, d’ailleurs, ici, travaillent comme élagueurs, ramasseurs de pommes et autres petits boulots qu’ils accumulent..)

    Ce que je déplore, c’est la prise en charge des toxico et/ou alcoolos!
    Massages, piscine, relaxation, musique, danse… Tout ça gratos, bien évidemment. Une dame -française de chez française- a hurlé parce qu’il n’y avait pas d’esthéticienne ni de coiffeur au programme!
    Pour quel résultat? Devinez! On les revoit 3 ou 4 mois après leur sortie… pour une nouvelle « consolidation » de leur sevrage…

    il y en aurait des économies à faire!

    Mais voilà les économies ne sont pas faites là! : il a été décidé par Macronimus de « raboter de plus de 200 millions » les budgets des EHPAD (anciennes maisons de retraite) publics… mais bien sûr!
    des gens qui ont cotisé toute leur vie… « soignés » avec un personnel réduit, proche du burn out! (chez nous une infirmière pour 2 établissements éloignés de 7 km, le WE!)

    Il va faire quoi pour la belle Brizitte et la placer où, dans quelques années? (ah oui, suis je bête : une maison de retraite privée… mais tien bien sûr!)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *