Ces ministres qui ne « connaissent » pas leur patrimoine

Publié par le 1 Fév, 2018 dans Blog | 4 commentaires

Ces ministres qui ne « connaissent » pas leur patrimoine

Hollande nous avait promis la République exemplaire,
et on a eu Cahuzac, Morelle, Benguigui et Thévenoud !

Puis vint Macron, qui nous promit de quitter la vieille
politique pour la nouvelle, encore plus irréprochable !

Mais patatras, voici que plusieurs ministres viennent de voir leurs déclarations de patrimoine rejetées par la Haute Autorité pour le transparence de la vie publique (HATVP), pour cause de sous-évaluations notables !

Ça fait désordre !

C’est le Figaro qui a répertorié les ministres qui se sont fait rattrapés par la patrouille.

 

Mi-décembre, on apprenait que plusieurs ministres avaient déclaré des patrimoines à plus d’un million d’euros. En tête du classement, on trouvait Muriel Pénicaud(7,5 millions d’euros), Nicolas Hulot (7,2 millions d’euros) et François Nyssen (4,6 millions d’euros).

Un mois et demi plus tard, il s’avère que l’un d’entre eux, Nicolas Hulot, a sous-évalué son patrimoine immobilier, selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui vient de publier les déclarations modifiées.

Nicolas Hulot

Le ministre de l’Écologie aurait oublié de déclarer 150.000 euros pour deux maisons qu’il possède en Haute-Savoie (74), selon le document rectificatif mis en ligne (et ici la version précédente).

Nicole Belloubet

La ministre de la Justice aurait omis de déclarer 330.000 euros pour deux appartements à Paris et une maison dans l’Aveyron (12), selon le document rectificatif. Des biens qui n’apparaissaient pas dans la version précédente.

Gérard Collomb

le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a dû reconsidérer la valeur de sa société immobilière, passée de 50.000 à… 315.300 euros.

Geneviève Darrieussecq

La secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées,  a dû quadrupler la valeur de ses parts dans une SCI (de 25.000 à 106.268 euros).

Nathalie Loiseau

La ministre chargée des Affaires européennes a sous-évalué la valeur de son appartement parisien de 400.000 euros qui atteint désormais 2 millions d’euros.

Jean-Yves Le Drian

Le ministre des affaires étrangères avait, quant à lui, omis de déclarer deux assurances-vie pour plus de 100 000 €.

Françoise Nyssen

La ministre de la cultuure a rectifié le tir en révélant ses actions dans un groupement foncier agricole à haurteur de 112 000€

Contactée par Le Figaro Immobilier, la Haute Autorité n’a pas souhaité faire de commentaires mais rappelle que, pour évaluer les biens immobiliers, elle s’appuie, entre autres sur l’outil Patrim, une base de données du fisc qui recense toutes les ventes de biens immobiliers. Les déclarations de patrimoine en cause ont fait l’objet de simples rectifications sans remettre en cause leur caractère «exact, exhaustif et sincère».

Autrement dit, aucun signalement ne sera fait auprès du parquet. Et ce, même si les montants omis par Nicolas Hulot et de Nicole Belloubet paraissent très élevés. Mais la Haute Autorité ne considère pas qu’ils sont substantiels: ils pèsent 2 % du patrimoine total de Nicolas Hulot et un peu plus de 20 % pour Nicole Belloubet.

Sans aller jusqu’à les soupçonner de fraude, on notera quand même un certain manque de sérieux dans un contexte où les Français sont devenus très suspicieux envers la classe politique ! Espérons que ces ministres « distraits » gèreront leurs ministères avec plus de rigueur !

On se rappelle également les doutes qui avaient été évoqués, durant la campagne présidentielle, sur le patrimoine d’Emmanuel Macron et notamment sur quelques trois millions d’euros gagnés à la banque Rothschild, et curieusement absent de sa déclaration de patrimoine … Force est de constater que ni le Nanard enchainé, ni Mediapart, ni le Monde, n’ont trouvé utile d’investiguer dans ce domaine …

De toutes les façons, les Français et notamment les retraités « aisés » (qui touchent plus de 1200 € de retraite par mois !) frappés ce mois-ci par l’augmentation de 25 % de la CSG apprécieront moyennement …






4 Réponses à “Ces ministres qui ne « connaissent » pas leur patrimoine”

  1. Pour Hulot, y’a aussi la Corse : dans le Point « Comment la maison corse de Hulot a rétréci
    En vente plus de 2 millions d’euros à l’été 2016, la propriété a perdu une partie de sa surface et 50 % de sa valeur sur sa déclaration de patrimoine. » Exemplaires qu’on vous dit, ex-em-plai-res !
    http://www.lepoint.fr/politique/exclusif-comment-la-maison-corse-de-hulot-a-retreci-01-02-2018-2191286_20.php

    • Idomar Yasagof dit:

      Reconnaissons lui qu’elle n’a pas été vendue.
      Vous savez bien qu’en matière immobilière, la valeur d’un bien est celle qu’un acquéreur est disposé à mettre sur la table, le reste n’est que salmigondis de banalités.
      Ce qui n’excuse aucunement le « rétrécissement » des superficies. Et là on ne peut que vous rejoindre sur ces gens qui ne savent ni compter ni calculer et qui pourtant prétendent nous gouverner.

  2. Christian 54 dit:

    Ces omissions sont d’autant plus stupides que ce qui importe, en réalité, c’est l’augmentation des patrimoines DURANT leur passage au gouvernement !

  3. l'amalgameur stigmatiseur dit:

    Ils sont tellement riches qu’ils en oublient ce qu’ils possédent !?
    En tant que retraité « aisé », je vomis ce gouvernement de ploutocrates et en tout premier l’hélicologiste Hulot.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *