Chloroquine : ça semble cartonner aux USA !

Publié par le 29 Mar, 2020 dans Blog | 6 commentaires

Chloroquine : ça semble cartonner aux USA !

Alors que la bataille entre les pro-professeur Raoult et les anti-chloroquine fait encore rage en France, des Etats-Unis nous arrivent des informations qui semblent montrer l’efficacité de la chloroquine.

Je relaye un article paru sur le site d’informations médicales Caducee.net qui conseille néanmoins une certaine prudence concernant cette information.

COVID19 : Un médecin américain aurait traité avec succès plus de 500 patients avec l’hydroxychloroquine

Le Dr Zev Zelenko est un médecin qui exerce à Monroe dans l’état de New York, l’un des états américains les plus touchés par COVID-19, selon l’OMS. Il vient d’écrire une lettre ouverte à l’attention du président Trump et des médecins du monde entier dans le but de partager les succès qu’il aurait obtenus en traitant 500 patients à risques présentant les symptômes du COVID-19. Cette lettre a été reprise par différents média américains. Nous vous en livrons une traduction aussi fidèle que possible mais attirons votre attention sur le fait que les informations qu’elle contient doivent être prises en compte avec toutes les précautions qui s’imposent.

« zéro décès, zéro hospitalisation et aucune intubation »

« Je m’appelle Dr Zev Zelenko et j’exerce la médecine à Monroe, NY. Au cours des 16 dernières années, j’ai soigné environ 75 % de la population adulte de Kiryas Joel, qui est une ville de 35 000 habitants dans laquelle l’infection s’est propagée rapidement et sans contrôle avant que soient mises en place les mesures de distanciation sociale.

À ce jour, mon équipe a testé environ 200 personnes de cette ville pour Covid-19, et 65 % des résultats ont été positifs. Si l’on extrapole ces chiffres à l’ensemble de la population, cela signifie que plus de 20 000 personnes sont infectées à l’heure actuelle. Dans ce groupe, j’estime qu’il y a 1500 patients qui sont dans la catégorie à haut risque (c’est-à-dire> 60, immunodéprimés ou avec des comorbidités, etc.).

Compte tenu de l’urgence de la situation, j’ai développé le protocole de traitement suivant en milieu préhospitalier et n’ai vu que des résultats positifs.

– Tout patient souffrant d’essoufflement, quel que soit son âge est traité.
– Tout patient dans la catégorie à haut risque, même avec de légers symptômes, est traité.
– Les patients jeunes, en bonne santé et à faible risque, même présentant des symptômes, ne sont pas traités (à moins que leur situation ne change et qu’ils tombent dans la catégorie 1 ou 2).

Ma prescription est la suivante :

–        Hydroxychloroquine 200 mg deux fois par jour pendant 5 jours

–        Azithromycine 500 mg une fois par jour pendant 5 jours

–        Sulfate de zinc 220 mg une fois par jour pendant 5 jours

La justification de ma prescription repose sur les données disponibles en Chine et en Corée du Sud avec la récente étude publiée en France (sites disponibles sur demande). Nous savons que l’hydroxychloroquine aide le zinc à pénétrer dans la cellule. Nous savons que le zinc ralentit la réplication virale au sein de la cellule. Concernant l’utilisation de l’azithromycine, je postule qu’elle prévient les infections bactériennes secondaires. Ces trois médicaments sont bien connus et généralement bien tolérés, d’où un risque faible pour le patient.

Depuis jeudi dernier, mon équipe a traité environ 350 patients à Kiryas Joel et 150 autres patients dans d’autres régions de l’état de New York avec le même traitement.

Selon les retours d’information que j’ai pu obtenir des équipes médicales, nous avons eu ZÉRO mort, ZÉRO hospitalisation et ZÉRO intubation. De plus, je n’ai entendu parler d’aucun effet secondaire autre qu’environ 10 % des patients souffrant de nausées et de diarrhées temporaires.

En somme, ma recommandation urgente est de commencer le traitement en ambulatoire dès que possible conformément à ce qui précède. D’après mon expérience directe, il prévient le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), évite les hospitalisations et sauve des vies.

Avec beaucoup de respect,

Dr. Zev Zelenko”

Comme le Professeur Didier Raoult, le docteur Zev Zelenko a ses détracteurs outre-atlantique. Dans l’article de caducee.net, il répond à ses opposants dans une vidéo.

Merci de tweeter cet article :





 

6 Réponses à “Chloroquine : ça semble cartonner aux USA !”

  1. Nul doute qu’un cretin comme patrick cohen, journaliste et surtout militant de goche, archi nul en medecine, comme tant d’autres de goche, continuera a donner des leçons, a des professeurs reconnu mondialement, mais qui ne plaise pas a ces zozos qui deraillent completement.

    Mais c’est bien connu, un toto de goche qui deraille, c’est la verité qu’il sort,
    un type de droite qui deraille, il faut le clouer au pilori.

  2. jacques boudet dit:

    AMIANTE
    VACHE FOLLE
    SANG POURRI [début du Sida VIH]
    HORMONES de CROISSANCE [Creutzfeldt-Jakob]
    THALIDOMIDE
    DISTILBÈNE
    MÉDIATOR
    PROTHÈSES MAMMAIRES en SILICONE à BÉTON

    MÉDECINS GUÉRISSENT
    MINISTÈRE DE LA SANTE ??????

    AMIS LECTEURS JE VOUS LAISSE JUGE

  3. question pourquoi tout le personnel soignant n’est pas encore testé ? ma fille infirmière dans un hôpital banlieue service cody, ne l’a toujours pas été

    J’ai bien une réponse je ne sais pas si c’est la bonne

    – parce que si on testait tout les personnels soignants, ils seraient tous positifs et il n’y aurait plus un soignant ».

  4. Comme par hasard, la chloroquine distribuer sans ordonnance dans les pharmacies pendant des années est passé 2 mois avant cette gripette de soi disant pandemie a l’etat de substance pretendu dangeureuse juste avant de vouloir pretendre qu’a un medicament miracle devant sortir de big pharma, leur vaccin, qui aura certainement des effets secondaires depuis qu’ils mettent de l’aluminium et autres substances pas toujours tres saines dedans.

    C’est une question d’argent, qui prime sur la santé des gens.

    Qu’importent les morts, au contraire, en faisant monter et maintenir la pression mediatique pandemique soi disant gravissime, ce sera d’autant de personne qu’ils comptent voir ce ruer sur ce vaccin, donc, un gros paquet d’argent attendu a ce faire sur le dos du peuple.

    Quand argent et methode criminelle marche ensemble, on le voit maintenant.

  5. Nous sommes en guerre, nous sommes en guerre !!!

    Le virus n’a pas de passeport, au diable les frontières, véritable « ligne inimaginot » pour les idéologues du nouveau monde, contrôles aux aéroports, dans les gares, et les gestes barrières impossibles dans les bus, le métro, les trains, les magasins et inutile de porter des masques et des gants.
    Voilà la stratégie du stade 1 consistant à combattre l’arrivée du virus et du stade 2 destiné à combattre la propagation de celui-ci.
    Depuis le stade 3, la seule « ligne Maginot » bien réelle est votre pas de porte et les seule protections que vous garantit le gouvernement sont un « laissez passer » , des contraventions qui sont progressivement augmentées et parfois un couvre feu.

    Le chef suprême, c’est « Micron 1er », c’est lui le chef des Armées de la France, il a choisi tous ses collaborateurs, certains sont partis car ils se sentaient pieds et mains liés, d’autres pour des affaires judiciaires ou pour des clichés d’ordre personnel.
    Ils sont là pour le conseiller, appliquer son programme électoral, adapter celui-ci en fonction des conjonctures, qu’elles soient favorables ou non. Certains, quittent leur ministère par ambition personnelle, sont congédiés pour des fautes, pour remplacer un collègue débarqué ou démissionnaire, d’autres, pourtant incapables, s’accrochent à leur poste, par pur carriérisme, quitte à mentir, voire même se sacrifier pour le chef suprême.

    Son 1er collaborateur, « Phiphi le dalmatien » a déclaré récemment :
    « Je ne laisserai personne dire qu’il y a eu du retard sur la prise de décision, s’agissant du confinement ».
    J’espère que les citoyens, contrairement aux journaleux, ne laisseront pas ce grand benêt dire qu’il n’a pas utilisé le conseil de défense et des ministres, exceptionnel et destiné au COVID-19, du 29 février 2020, à des fins purement politiques en initiant le 49.3 destiné au passage en force de la réforme des retraites.
    Gouverner, c’est prévoir et je pense que la seule chose qu’il a anticipé, au fil de la crise, c’est cet acte constitutionnel qu’il avait jugé, à l’époque de l’ancien monde, d’une grande brutalité.

    Qu’est ce que c’est que cette bande de « zozos », incapables, menteurs, qui nous ont promis un nouveau monde, genre « vous allez voir ce que vous allez voir », certains, ce soir, plus de 3000, ne verrons pas la fin du « quinquina », dont on tire la « quinine » à partir de laquelle est fabriquée la fameuse hydroxychloroquine, classée dans les substances vénéneuses en début de crise, à juste titre pour éviter une auto-médication, mais surtout pour s’opposer au protocole, certes peu étayé, du très controversé Pr. Raoult. Ces personnes décédées, n’ayant pas pu se faire prescrire le traitement préconisé, en début des symptômes, par le directeur de l’IHU marseillais, mais autorisé par le haut conseil de santé publique, uniquement en cas de symptômes sévères et par décision collégiale des médecins traitant, peu enclins à administrer ce duo de médicaments, tant la fenêtre d’utilisation est petite et le risque de culpabilité en cas de décès est grand. On reconnaît là, la méthode du « dalmatien » qui autorisait, il y a peu, les président des conseils généraux le retour aux routes limitées à 90km /h mais sous conditions draconiennes et responsabilités engagées.

    Vivement 2022 !!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *