Con-testation …

Publié par le 27 Juil, 2020 dans Blog | 6 commentaires

Con-testation …

La gauche est virtuellement morte ! Mais, elle a été remplacée par un danger encore plus grand !

Le progressisme !

Une idéologie – dangereuse comme presque tous les concepts en isme – qui fait table rase du passé, et pose comme principe que tout changement est bon !

Drappé dans ses beaux habits du camp du Bien, le progressisme détruit tout, foule aux pieds nos valeurs les plus profondes et proclame la primauté de l’individu sur la société. Cela a abouti à la dictature des minorités qui fait rage dans tout l’occident.

Notre ami Christian54 nous propose un excellent texte sur le sujet :

Crédit photo : Fotolia

Con-testation (ah les cons, les cons ! Comme disait Bedos)

Finalement, si l’on accepte de nommer les choses par leur nom et non par des périphrases plus absconses les unes que les autres, on aboutit, si l’on est honnête, à une constatation sans équivoque mais aussi sans pitié : nos con-testataires adoptent un comportement qui découle directement de leur manque total de culture. Il est en effet affolant de con-stater le niveau lamentable d’instruction de celleszéceux qui tentent de con-fisquer à leur seul profit la culture et l’opinion.

Il est évident que je ne fais pas partie de la frange la plus jeune de la population. Cela ne m’empêche pas de raisonner pour autant et de faire des cons-tatations ou des cons-paraisons.

Les thèses modernistes, plus débiles les unes que les autres, qui con-cernent tous les aspects de notre vie sociale, sont une insulte à l’esprit des nos ancêtres et de l’histoire de notre pays. Les idées les plus nobles sont perverties et utilisées pour aboutir au con-traire de ce qu’elles prétendent magnifier : le plus bel exemple est donné par le détournement indécent des droits de l’homme au profit d’une version stupidement édulcorée qui exclut son corollaire indispensable : les devoirs de l’homme.

Tout est devenu permis grâce à la déviance, voire l’aliénation, des mentalités gauchisantes directement issues de mai 68. Le pire est advenu en 1981 lorsque les français ont élu la pire crapule politicienne de l’époque : Mitterand. Son OPA sur les mouvements disparates du PS à été un trait de génie pervers, qui a certes permis avant l’heure de détruire le PCF mais qui a mené le pays à la catastrophe.

Il est interdit d’interdire

Depuis, le pays ne cesse de se traîner de réformes stupides en nouveautés mortifères impossibles à toutes citer ici. La plus con-sternante et lourde de con-séquences est la perte puis l’inversion des valeurs, avec en corollaire la permissivité absolue. Le résultat est l’inversion des valeurs, sournoise, pernicieuse, mais continuelle. Avec, comme corollaire, la lâcheté tous azimuts. Un exemple tout simple : les cocktails molotov ou les mortiers utilisés contre les forces de l’ordre sans que n’en découlent des con-damnations, alors que des racailles brevetées ne sont pas con-damnées comme par exemple la tribu Adama et leur palmarès hallucinant. Autre exemple : le scandale absolu de la justice, depuis Baudot et sa fameuse harangue haineuse, qui a rendu impossible la survie en France de la Justice dans la société actuelle.

Toutes les déclarations tonitruantes de fermeté de nos politicards n’y changeront rien : la justice a disparu, con-fisquée par une caste perverse qui ne l’utilise que pour s’assurer des rentes de situation avec le plus total mépris des électeurs.

Jamais en peine de trouvailles stupides, ils sont extrêmement cons-pétants dans leur inventivité. Mais ils cons-pensent par leur générosité : ils donnent le baccalauréat. Il suffit de s’inscrire ! Avec 95,7 % de réussite après le premier rattrapage (et 98,5 % dans le 9-3 !!!), on a les yeux qui piquent ! Lorsque je l’ai passé, avec 5 fautes de français quelle que soit la matière c’était le zéro éliminatoire. Maintenant l’octroi du bac est devenu automatique !

Faux réfugiés mais vrais profiteurs

Cessons de tolérer que le français soit désigné comme un éternel oppresseur aux yeux des masses de faux réfugiés mais vrais profiteurs, à qui tout est donné gratuitement sans la moindre contrepartie mais à nos frais ! Il est plus que temps de reconquérir notre pays, nos institutions et nos universités ! Il est également plus que temps que nous puissions être fiers de notre pays et que nous cessions d’être interdits de séjour dans certains quartiers et territoires.

Il est grand temps enfin que nous obligions les médias à dire la vérité et à relayer nos messages et non pas à ressasser avec une coupable complaisance les « messages » des racailles qui nous pourrissent la vie. L’Etat a pour mission d’assurer l’ordre sur le territoire de la République, qu’il s’en occupe enfin, sérieusement, sans mentir. Et, que diable, un peu de fermeté messieurs les politiques, laissez tomber vos petits intérêts mesquins, occupez vous des nôtres, faites votre job.

C’est pour cela qu’on vous paye (trop).

Christian54 pour A droite, fièrement !

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Con-testation …”

  1. Bon con-stat.

  2. Eh oui : Agen : une croix gammée taguée sur la façade d’une mosquée, Gérald Darmanin condamne

    On entend moins parler de l’incendie de la Cathédrale de Nantes (et de celle de Notre Dame) depuis que l’on sait que l’immigré rwandais, pauvre victime, a « collaboré » à la mise à feu.
    Et on oublie le nombre d’églises transformées en mosquées, un détail de l’histoire

    Pendant ce temps là, en même temps dirais-je, Le ministre de la santé (enfin la santé de qui, au fait?) « engage à l’Assemblée nationale la deuxième lecture du projet de loi ni bio ni éthique, lequel prévoit notamment plus de sélection des êtres humains au prix de l’exclusion accrue de ceux qui sont porteurs d’un handicap;la fabrication d’embryons chimères mélangeant des cellules humaines et animales et d’embryons transgéniques. »
    (le Salon Beige)

    Mais les con/citoyens marchant vers le mur des lamentations oublient, dans leur con/finement finement inventé par des con/finis, qu’ils sont roulés dans la farine qui leur servira à être parfaitement cuits à points en 2022, s’ils survivent jusque là.

    Oui, le véritable mur des lamentations, est un pèlerinage permettant aux victimes réelles de ces fausses victimes de survivre après ce qu’ils on vécu au siècle dernier et ce qu’ils vivent encore de nos jours, tandis que leurs persécuteurs sont en même temps laudatés par une majorité de con vaincus qui inversent les qualificatifs de Victimes/agresseurs.

    Se rendent ils compte, ces con/citoyens là, qu’un jour, ils ne porteront pas l’étoile sur leur vêtement, mais un matricule, inoculé dans leur corps, montrant qu’ils sont les serviteurs du pouvoir en place?
    Matricule prouvant que, comme des agneaux , ils se dirigent vers des camps de con/centration (appelés centres décentralisés) en bêlant de joie, et volontairement…

    Tandis que ces faux vrais réfugiés feront main basse sur « notre pays, nos institutions et nos universités ! » et nous imposeront leur culture, leur idéologie, leurs mœurs barbaresques.

    « L’Etat a pour mission d’assurer l’ordre sur le territoire de la République », mais on a l’impression (enfin moi, en tous cas) que leur mission est d’instaurer le désordre,n afin de favoriser ces racailles et ainsi de nourrir « petits intérêts mesquins », comme si, en con/finis, ils ne se rendaient pas compte qu’un jour, ils seraient con/finés par ces mêmes racailles, dans un statut de dhimmis.

  3. J’ai une pensée pour les lycéens qui méritaient vraiment leur diplôme et leur mention: quand ils diront 2020, on leur répondra 20/20!!!!

  4. Le « progressisme » est plus qu’une idéologie. C’est une révolution.
    Il suffit de regarder le passé (1793, 1917, Révolution culturelle chinoise), on y retrouve de nombreux points communs, à la peine de mort près.
    Sous la terreur, le seul fait d’être (aristocrate, curé…), d’écrire ou prononcer un mot de travers, ou simplement d’être accusé sans preuve aucune de l’avoir dit ou même pensé, vous valait passeport pour l’échafaud.
    C’est la même chose qui s’accélère aujourd’hui, la seule différence est que la peine de mort est devenue sociale. La guillotine, ce sont ces pétitions, ces manifs, ce harcèlement numérique, qui obtiennent votre boulot, votre position sociale, vous établissent en paria à qui plus personne s’adressera la parole, que plus personne n’osera employer. Et vous serez « effacé », votre nom retiré des registres, vos distinctions supprimées, que je suis-je encore.

    Le propre de tout mouvement révolutionnaire est qu’il n’y a aucune place pour les modérés. Si ceux-ci y jouent un rôle au début, pensant y trouver l’opportunité pour pousser ce qu’ils estiment être les « nécessaires réformes », ils finissent toujours par être neutralisés (en généralement physiquement éliminés) par les plus radicaux. Qui eux même à leur tour finissent dans une course sans fin par être débordés puis éliminés par encore plus radicaux.

    C’est le propre du mouvement actuel, où chaque personnalité « de gauche » au départ sympathisant du mouvement mais souhaitant mettre « pause » ou jugeant « qu’on est allé assez loin » se retrouve systématiquement rejeté dans le camp des réactionnaires et de la contre-révolution.
    Aujourd’hui les choses s’accélèrent, ce sera bientôt au tour de nos socialos bon teint (Aubry, Hidalgo,…) d’en faire les frais débordés par les Verts et les Indigénistes. Voir la violente polémique à Paris. Loin de moi l’idée de les plaindre, ils l’auront bien cherché.

    La bonne nouvelle que l’Histoire a montré qu’un jour ces épisodes prennent fin.
    La guillotine s’est occupée de Robespierre et Fouquier-Tinville, et Bonaparte s’est chargé du reste.

    Je reste persuadé que la chute sera du même tonneau, avec un violent retour de bâton. Reste juste à savoir quand.

    Mais j’ai l’impression que le vent commence à tourner au niveau du peuple.

  5. Vous constaterez que le politique plie devant le progressisme et qu’il n’y a rien a en attendre de leur courage qui ont toujours fait defaut, a part en parole parfois mais jamais actés, donc, la seule solution est d’abandonner papa état qui trahie sournoisement et constamment, amis que le peuple reprenne veritablement le pouvoir, et le partit humanitaire de Philippe d’Argillier va totalement dans ce sens.

    Son partie est inscrit politique, mais c’est l’humain qui compte avant tout, et vous aurez un appuie solide avec lui, c’est un homme serieux, pas comme ces politiciens habituel…

    Renseignez vous

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *