Covid : une épidémie … de mensonges !

Publié par le 17 Sep, 2021 dans Blog | 5 commentaires

Covid : une épidémie … de mensonges !

Si un  jour nous sortons de cette pandémie, les historiens devront se pencher sur la gestion de la crise et dénombrer le nombre effarant de mensonges qui ont été proférés en public par les autorités politiques et sanitaires, par la multitude de « consultants » qui ont encombré les plateaux de télévision, le tout repris sans contrôle par les médias.

Des mensonges de toutes sortes : sur les masques, sur leur inutilité ou sur l’obligation de les porter, sur les tests, sur les vaccins, sur leur efficacité ou leur nocivité, sur la chloroquine et sur le remdésivir, et aussi sur les origines du Covid-19.

C’est justement l’origine du virus qui fait l’objet d’un excellent article de Marie Delarue paru sur Boulevard Voltaire :

Aux origines du Covid-19 : fuites, mensonges et gros sous ?

Depuis que court cette pandémie de Covid-19, le monde scientifique n’a cessé de se déconsidérer, mettant au ban tous ceux ou presque qui osent remettre en doute la doxa officielle. Cloués au pilori par les médias, parfois poursuivis par la justice ou le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) pour mieux verrouiller la parole officielle, médecins et chercheurs sont priés d’ânonner les vérités du jour, faute de quoi ils risquent d’être démis de leurs fonctions. Sur la liste, les professeurs Raoult et Péronne, pour ne citer que ceux-là, sans parler du professeur Montagnier …

Crime de lèse-majesté ! Le virus venait du pangolin, peut-être de la chauve-souris, à moins que ce ne soit de la civette… De n’importe quoi, mais pas d’une erreur humaine ! Encore moins la manipulation hasardeuse des apprentis sorciers dont on savait pourtant qu’ils travaillaient activement sur « les gains de fonctions ». À savoir la manière de modifier un virus d’origine animale pour tester sa capacité à « franchir la barrière de l’espèce ». Or, comme on l’apprend dans le passionnant article du Point en 2015, Shi Zhengli – la grande prêtresse du laboratoire de Wuhan – « avait publié un article avec le grand maître américain du gain de fonction, Ralph Baric, montrant comment ils avaient inséré une protéine spike dans un virus de la famille des SARS-CoV, un ajout lui permettant d’infecter des cellules humaines ». Nouvelle que le Pr Simon Wain-Hobson, de l’Institut Pasteur, avait accueillie par ces mots : « Si le virus s’échappait, personne ne pourrait prévoir sa trajectoire. »

Mais cinq ans plus tard, silence. Le Pr Wain-Hobson n’avait plus rien à dire. Pourtant, rappelle Le Point, « dès le mois de janvier 2020, quand le génome du SARS-CoV-2 a été publié, des chercheurs ont certes noté une propriété singulière : sa protéine spike possède un site de clivage de furine, précisément ce qui lui donne sa grande capacité à infecter les cellules humaines. Or, cet élément décisif n’existe chez aucun autre Sarbecovirus, la branche de coronavirus comprenant le virus du SRAS et le SARS-CoV-2. »

La rumeur commençant donc à se répandre que ce virus était sans doute sorti d’un laboratoire, 27 éminents scientifiques ont publié, dans The Lancet, le 7 mars 2020, une lettre dans laquelle ils « condamnaient fermement les théories du complot » entourant le Covid-19. Une initiative qui a mis un coup d’arrêt au débat scientifique sur la question de savoir si le coronavirus avait été manipulé ou s’était échappé d’un laboratoire de Wuhan.

L’affaire rebondit, aujourd’hui, dans un article du journal britannique The Telegraph, lequel relève que :

26 des 27 scientifiques répertoriés dans la lettre avaient des liens avec le laboratoire chinois, par l’intermédiaire de chercheurs et de bailleurs de fonds étroitement liés à Wuhan.

À commencer par celui à qui revenait cette initiative : le zoologiste britannique Peter Daszak, président de l’Alliance EcoHealth (basée aux États-Unis), un organisme qui finance les recherches du… laboratoire de Wuhan. Le journal rapporte : « Dans un e-mail du 8 février, publié dans le cadre des demandes d’accès à l’information, M. Daszak a révélé qu’il avait composé la lettre après avoir été sollicité par “nos collaborateurs” en pour une “ de soutien”. »

Plusieurs de ceux qui ont signé cette lettre commencent à retourner leur veste, mais seul M. Daszak a été démis, en juin dernier, de ses fonctions de la commission Covid de l’ONU chargée d’examiner les origines de la pandémie. Toutefois, il est encore membre de l’équipe d’enquête Covid de l’OMS …

Voici le tweet du Telepraph évoqué plus haut :

Marie Delarue paru sur Boulevard Voltaire.

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Covid : une épidémie … de mensonges !”

  1. Je cite:

    26 des 27 scientifiques dont @c_drosten, qui condamnaient « fermement les théories du complot suggérant que le COVID-19 n’a pas d’origine naturelle » avaient des liens avec le labo de Wuhan

    Qui a dit que les scientifique etaient (toujours) honnetes…

    Comme a la tv, les scientifiques, les journalistes, les medecins fous …

    Ceux qui denoncent le systeme et ses interets sont mis au pilori.

    Les vaccinés sont plus nombreux a l’hopital que les NON vaccinés.

    L’Ivermectine produit connu depuis des decennies, soigne mieux et avec beaucoup moins d’effets secondaire que les pseudo vaccins,
    et a ete denigré, sur l’ordre de qui, big pharma ou autre lobbys ?

  2. « Si un jour nous sortons de cette pandémie »

    Nous ne sortirons jamais de cette pandémie, vu que ce n’est pas une pandémie!!
    Ah zut, j’oubliais qu’ils avaient changé la définition de ladite pandémie afin qu’elle « colle » à la réalité de terrain, tant sur les calculs que sur la létalité, la mortalité, les cas graves et les cas positifs…

    Donc oui, depuis ce changement, il y a _une pandémie!

    Un peu comme pour la canicule : comme cela ne correspondait plus à la réalité de terrain, sa définition a changé.

    Pour le reste de l’article, nous, les vieux de la vieille professionnels, l’avions toujurs supposé (et D Raoult, L Montagner, A Henrion et autres, l’ont toujours affirmé)

    Mais bon : nous étions -nous sommes toujours- complotistes et croyons que la terre est plate….

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *