Débat Zemmour – Geoffroy Didier : requiem pour LR !

Publié par le 31 Oct, 2019 dans Blog | 4 commentaires

Débat Zemmour – Geoffroy Didier : requiem pour LR !

C’est avec une certaine jubilation que je m’étais préparé, hier soir, à savourer sur CNews, le débat entre Eric Zemmour et Geoffroy Didier (voir vidéo en fin d’article).

Et je n’ai pas été déçu !

Beaucoup d’entre vous ne doivent pas savoir qui est vraiment Geoffroy Didier, et il y a une raison à ça, il est partout et nulle part à la fois !

C’est juste une girouette qui tourne au gré des vents dominants de la politique. En attendant de finir chez Macron !

Raffarin, Didier et bien d’autres … Même combat !

Petit rappel :

En juillet 2012, après la défaite de leur mentor, Nicolas Sarkozy, Geoffroy Didier créée, avec son compère Guillaume Peltier un courant au sein de l’UMP appelé la Droite Forte, le pôle le plus à droite de  ce parti. Au congrès de l’UMP de 2012, ils portent une motion qui veut s’opposer à ce qu’ils appellent la Droite Molle, en gros le courant juppéiste. Cette motion arrive en tête des suffrages des militants avec 27,7 % des voix !

A l’occasion de la primaire de la droite et de centre, en 2016,  le mouvement La Droite Forte lance en mars le « Collectif Horizon« , en s’alliant avec l’UNI, syndicat étudiant de droite proche de LR, et Sens Commun, un mouvement politique de droite conservatrice et issu de la Manif pour Tous, alors devenu puissant au sein du parti Les Républicains.

C’est vous dire si les deux compères campent très à droite !

Mais ça ne durera pas ! Pendant les primaires de la droite et du centre ils soutiennent Alain Juppé donc l’aile gauche du parti ! Après l’élection de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains, ils critiquent la ligne « trop droitière » de ce dernier.

Et aujourd’hui, Geoffroy Didier court tous les plateaux télé pour crier à la droitisation suicidaire de la droite et prône un recentrage du parti.

Eric Zemmour n’a évidemment pas manqué, hier soir, de lui rappeler les zig-zags incessants de sa trajectoire politique :

Je suis ravi de débattre avec vous, mais quand je dis avec vous, j’aimerais savoir avec qui je débats !

  • Est-ce que je suis avec le soutien de Nicolas Sarkozy ou avec celui d’Alain Juppé ?
  • Est-ce que je suis avec le directeur de campagne de Bellamy ou avec celui qui lui crache au visage ?
  • Est-ce que je suis avec celui qui était au Front national et avec Philippe de Villiers ou avec celui qui va avec Emmanuel Macron ?
  • Est-ce que vous êtes celui qui défendait la Droite Forte ou c’est maintenant le « Centre fort »?

Moi, j’aimerais comprendre quel Geoffroy Didier j’ai en face de moi !

Sur le fond, maintenant, vous m’avez accusé d’être l’accélérateur de particules de la droite qui dérive … En fait, vous parlez exactement comme la gauche ! C’est à dire qu’une droite qui ne se soumet pas à l’idéologie de la gauche, c’est une droite qui dérive !

Vous m’accusez d’être quelqu’un qui ethnicise, qui communautarise, là-aussi vous confondez ! je ne fais que décrire le réel ! Le réel qu’on occulte depuis 30 ans ! Ce n’est pas moi qui dérive. C’est le réel qui dérive !

Vous m’avez ensuite reproché d’avoir dit : « les musulmans doivent choisir entre l’islam et la France ». Je parle exactement comme le programme du RPR en 1990. Dans le programme du RPR de l’époque : Jacques Chirac, Alain Juppé, Philippe Séguin, Charles Pasqua, il y avait écrit : « l’islam n’est pas compatible avec la République.  »

Pourquoi ? Parce que l’islam est une religion de la libération de la loi des hommes pour se soumettre à la loi de Dieu. Qu’est-ce que la France, c’est une libération de la loi de Dieu pour se soumettre à la loi des hommes !

Il y a stricte incompatibilité là-dessus ! Le Coran, la Charia, ce sont des codes civils qui concurrencent le code civil de Napoléon !

Et donc, soit, on est un bon musulman et on se soumet complètement à la Charia et au Coran et c’est incompatible avec la France, soit on est citoyen français et ça veut dire que l’on retranche de son islam toute la partie politico-juridique. Mais c’est un boulot énorme !

Ce que je demande aux musulmans, c’est exactement ce que Clermont-Tonnerre a réclamé aux juifs en 1791 : « Rien aux juifs en tant que nation, tout aux juifs en tant qu’individus ! »

Mais le problème, c’est que l’islam n’a jamais fait cette distinction dans son histoire.

Après une laborieuse justification de son parcours erratique par Geoffroy Didier, Eric Zemmour reprend l’offensive :

Mon ami Mathieu Bock-Côté écrit quelque chose de très juste : « Quand on est de droite, on est un polémiste. Quand on est de gauche, on est un intellectuel ! » Une fois de plus, vous parlez comme la gauche, mais ça ne m’étonne pas !

Je ne sais pas si je suis excessif, moi, je pense que je suis réaliste. En revanche, je crois que vous êtes pusillanime et que la droite que vous représentez ici, si vous ne l’incarnez pas depuis très longtemps, n’a jamais fait ce qu’il fallait depuis 30 ans !Elle n’a jamais fait ce qu’elle disait qu’elle ferait depuis 30 ans ! Donc ne venez pas me donner des leçons !

Après, Geoffroy Didier  s’est risqué sur le terrain sociétal notamment en souhaitant que la droite apprenne à permettre à chacun de choisir sa vie. Eric Zemmour lui répond :

Geoffroy Didier emploie des mots et il enfile les lieux communs et il croit que ce sont des idées neuves. Vous êtes pour une droite de progrès. Je peux vous dire qu’Emmanuel Macron signerait tous vos propos, de A à Z !

Qu’est-ce que vous faites là ? Rejoignez-le et qu’on n’en parle plus !

Vous dites que vous êtes pour le progrès sociétal, pour la liberté … mais là, vous n’êtes plus pour le progrès mais pour le progressisme. C’est une nuance très différente ! Le progressisme est une idéologie de l’individualisme qui règne et qui impose ses règles à la majorité, à l’Etat et qui considère que l’Etat et la République – comme vous le dites avec emphase, et en disant exactement le contraire – sont des dispensateurs de droits et qu’ils sont là pour subvenir aux caprices des moindres individus et des moindres minorités.

C’est le contraire de la République !

La République, c’est le bien commun. Ce n’est pas l’individualisme forcené ! La République, c’est la loi de la majorité ! Ce n’est pas la tyrannie des minorités !

Vous défendez les droits d’ultra-minoritaires qui ont des lobbys très efficaces, qui prennent corps sur les grands médias et sur l’Etat et qui agissent de façon très efficace et qui se foutent complètement de la démocratie et de la République.

Oui, la droite de Geoffroy Didier a un grand avenir ! Chez Emmanuel Macron !

Il a le même discours que vous, mais il ne fait rien … Comme vous !

C’est très intéressant car vos mots vous trahissent. Quand vous dites : la PMA pour toutes, ça donne un droit et ça n’enlève rien aux autres, c’est exactement l’argumentaire de la gauche ! La gauche individualiste qui ignore que la République peut avoir une conception du bien commun et que ce bien commun peut aller à l’encontre des droits individuels. Ce n’est pas parce que ça ne leur enlève aucun droit que ça ne contrevient pas à leur idée du bien commun et de la République.

C’est un argument de la gauche individualiste mais vous ne vous en rendez même plus compte ! Vous êtes imprégné de cette idéologie-là ! C’est ça qui est très intéressant chez vous, c’est que vos mots parlent pour vous !

La droite de Geoffroy Didier, c’est simple ! Et je me tue à lui expliquer … Mais il a pris un peu de retard sur Darmanin et compagnie !

Votre avenir, c’est Emmanuel Macron !

Pourquoi ne pas aller chez Emmanuel Macron ? Vous êtes d’accord avec tout ! Arrêtez de gigoter comme ça !

Je pense que LR est mort !

Qu’est-ce que LR ? C’est le RPR et l’UDF. Le RPR parti bonapartiste, colbertisme, social et l’UDF parti libéral, européen, etc … Chirac et Giscard ! Les deux partis fusionnent et les chefs sont du RPR mais les idées de l’UDF !

Et LR comme l’UDF vient au centre de la vie politique et le résultat … C’est qu’ils sont morts ! Ce sont maintenant des centristes qui vont se donner naturellement à Emmanuel Macron, pourquoi ? Parce qu’Emmanuel Macron est l’enfant de l’UDF, Giscard et de Rocard, la gauche libérale et européenne. Et Geoffroy Didier est destiné à rejoindre Emmanuel Macron.

La réponse de Geoffroy Didier démontre qu’il n’a rien compris :

Dans votre logique, on est soit zemmourien, soit macroniste ! Et bien je suis ni zemmourien, ni macroniste ! Parce que je crois qu’il existe un espace immense pour une droite républicaine, mais une droite qui ne verse pas dans les excès dont vous êtes désormais le vecteur. Je crois qu’il existe une droite du respect et du progrès. J’admets, certes, qu’elle est à inventer mais c’est aussi l’intérêt de la nouvelle génération à laquelle j’appartiens …

Sauf qu’à aucun moment, Geoffroy Didier n’a pu définir ce qui le séparait idéologiquement d’Emmanuel Macron. Oui le titre de ce débat, c’était vraiment :

Requiem pour les Républicains !

Voici une vidéo de l’émission Face à l’info (début du débat : 29 minutes après le début) :

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Débat Zemmour – Geoffroy Didier : requiem pour LR !”

  1. Christian 54 dit:

    Hier soir, dès le début du débat, je me pourléchais les babines en espérant cet article;je suis comblé

  2. Pourquoi diantre prendre G Didier pour parler de l’avenir de la droite? Après sa lamentable prestation contre FX Bellamy le lendemain des élections européennes, qui donc parmi les adhérents et sympathisants LR peut encore supporter ce triste sire? J’avoue que si le but de l’émission était d’enterrer définitivement la droite républicaine, le candidat était parfaitement choisi..

  3. Marie Tournelle dit:

    Face à Zemmour, G.Didier a été piteux mais venimeux et il a réussi à avoir le mot de la fin…

  4. G. Didier, il n’a pas inventé la machine à cambrer la banane mais il essaie quand même de nous la glisser, il est incapable de se mouiller car avec 1 litre d’eau froide et 1 litre d’eau chaude, il ne saurait pas faire 2 litres d’eau tiède.

    Nul mais régulier, constant dans l’incompétence, il veut donner des leçons aux autres sans avoir une once de discernement dans son cartable.
    Il n’a d’égal dans son vécu que M. Peppy et son bilan à la SNCF…
    Tiste personnage à l’image des LR du moment!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *