Démocratie ou démocrassie ?

Publié par le 20 Oct, 2019 dans Blog | 4 commentaires

Démocratie ou démocrassie ?

Voici un article de Christian54, un contributeur parmi les plus actifs de notre blog. Qu’il fasse des émules !

Il se pose des questions sur la dérive de la démocratie depuis l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron.

La question est fondamentale.

Et, à l’approche des élections, il est indispensable d’apporter à cette question une réponse adaptée.

Il existe plusieurs définitions, de la démocratie directe à la démocratie dite populaire ( qui regroupe maints régimes dictatoriaux ), mais celle qui nous importe est celle dans laquelle nous vivons.

En théorie, la démocratie est, pour faire simple, la direction d’un pays soit par le peuple directement soit par le biais de représentants qui sont élus au suffrage universel. En France, ce sont nos élus qui ont pour tâche de traduire en textes législatifs ou réglementaires les desiderata de leurs mandants, les électeurs.

Richard Ferrand, Christophe Castaner, Sylvie Boulard et Alexandre Benalla

Un jeunet aux dents longues a utilisé le sentiment de rejet éprouvé et exprimé par les électeurs (et après un quinquennat avec Hollande, comme on les comprend !) pour se faire élire en promettant monts et merveilles. L’ennui, c’est qu’il a pris la grosse tête dans des proportions incroyables.

Aveuglés par ses promesses des électeurs naïfs et peu regardants ont, dans la foulée de l’élection présidentielle, élu des représentants dont la moralité est des plus douteuses. Ces politocards obscènes ont alors trahi les électeurs, selon le processus habituel, certes, mais avec une rapidité qui laisse pantois. Oublié le mandat donné par les électeurs, vite à la soupe, à moi les honneurs et les homards, les titres et les prébendes, les passes-droit tous azimuts !

Alors qu’il prêchait pour une république exemplaire et apaisée , le promeneur du dimanche (qui ne se déplace quasiment plus à pied) a oublié tous ses beaux engagements de pré-élection, refuse soigneusement de répondre à toutes les interrogations – justifiées – sur le financement de sa campagne, sur certaines irrégularités, sur la disparition inexpliquée de trois millions d’euros, etc …

Depuis son élection, il n’a cessé de favoriser la carrière des courtisans qui, sans lui, ne seraient rien, le meilleur exemple étant Ferrand, sorte de pomme pourrie qui dirige l’Assemblée Nationale, ou de courtisans méprisables qui se sont ralliés à lui pour faire semblant de continuer à exister façon Juppé, Delevoye, Philippe, Darmanin, Solère et tant d’autres…

Comment donc s’étonner que le président gouverne tel un monarque absolu ?
Rien ne peut l’arrêter, son mépris pour le peuple est total, alors pourquoi l’écouter ?

La crise des gilets jaunes a été comme un révélateur mais n’a servi à rien. Après avoir craint le pire et même paniqué, après avoir fait des promesses inconsidérées – et qui ne seront pas tenues – le petit président  a lancé le Grand Débat. Ah, le beau débat ! Un gigantesque monologue méprisant, un refus absolu de l’échange, l’interlocuteur écrasé par avance par la fonction présidentielle – je suis sûr qu’il y en a même qui croient que le président ne va jamais aux toilettes et que lorsqu’il a des flatulences elles embaument l’encens et la myrrhe – et qui ne réalise même pas à quel point il a été berné.

Pour en revenir à la question d’origine, dans quel régime vivons-nous ? La réponse est malheureusement que nous avons honteusement été trahis, trompés sur toute la ligne, et que la démocratie est en péril de mort. Avec une gouvernance totalement dictatoriale, ne tenant compte d’aucun désir exprimé par ses mandants soit directement, soit au travers des sondages, Macron nous conduit droit à la catastrophe en accélérant le tempo !

 Ne vous y trompez pas : l’exemple de l’incendie de Notre Dame et la réaction de l’Immature et son projet ridicule de reconstruction « en mieux » est significatif. Je sais tout … ma Majesté dirige seule un troupeau d’ignorants !

Eh bien non ! Assez de cette suffisance ! Assez de ces comportements d’adolescent gâté ! Assez de cette surdité absolue ! Assez de ce mépris pour une culture qui a donné à la France que vous salissez un retentissement mondial ! Assez de ces complaisances coupables envers les destructeurs de notre pays, les rappeurs, les racailles dégoûte nature ! Assez de votre aveuglement ! Assez de mensonges, rendez-nous notre France, celle qui est aimée par – presque – le monde entier, tenez lui son honneur plutôt que de le souiller, supprimez les zones de non droit qui ne sont plus la  France et mettez en place une vraie justice, pas un organisme chargé de la mise en forme de vos idées !

Écoutez ce pays qui souffre et qui crie sa douleur. Rendez nous ce pays que vous nous avez volé et que vous avez sali. Quittez le pouvoir et vous accèderez enfin à la popularité.

Cessez d’être un dictateur et peut-être vous aimera t’on. Enfin.

Christian54 pour A droite, fièrement !

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Démocratie ou démocrassie ?”

  1. Mais cela va encore bien plus loin. Le grand remplacement signe l’arrêt de mort de notre culture et de nos valeurs, le tout en faveur de l’immigration, plus la bien-pensance pour nous empêcher de nous défendre.
    En fait, le premier ennemi de la France n’est pas le musulman que les politiciens manipulent pour nous envahir, mais nos gouvernements qui font semblant de nous défendre et derrière la façade, nous amène à la ruine du pays et au remplacement des peuples, amenant le chaos inévitable, et la guerre.

  2. Un jeunet aux dents longues a utilisé le sentiment de rejet éprouvé et exprimé par les électeurs (et après un quinquennat avec Hollande, comme on les comprend !) pour se faire élire en promettant monts et merveilles. L’ennui, c’est qu’il a pris la grosse tête dans des proportions incroyables.

    Je maintiens que ce jeunet, en plus d’avoir des dents longues est un psychopathe avéré (pour moi, un narcissique de haut niveau).

    Son épouse, a du reconnaître ce narcissisme pathologique à un point très haut dans l’échelle de ces pathologies et s’est dit qu’elle pourrait expérimenter des méthodes sur ce très jeune garçon (n’oublions pas qu’elle a 25 ans et 9 mois de plus que lui) afin de rendre positif pour lui et pour elle les points négatifs de cette pathologie, en amenant son chéri sur le podium des élites mondiales et elle avec lui.

    La souffrance de « son » peuple , ils s’en fichent .

    L’important est donc « Le règne, la Puissance et la Gloire »!
    La démocratie , donner la parole et un peu de pouvoir au peuple de riens illettrés, vous n’y pensez pas!
    Notre pensée est trop complexe pour qu’ils comprennent ce que nous faisons!!!

    Un peuple, ça se mène à la baguette, voyons!

    Quant à son penchant pour l’Islam et les migrants, je me demande parfois si son livre de chevet n’est pas Mein Kampf, dont l’auteur était copain-copain avec le grand Mufti de Jérusalem…

  3. Quand je vois sa tête ou entends Macron parler, surtout accidentellement ou par inadvertance, je sors mon révolver ! (désolé, ce n’est pas de moi)

    Sinon, pleinement en phase avec l’intervention de ce contributeur parmi les plus actifs du blog… 😉

  4. oui tout à fait d’accord, mais depuis le début on savait que ce type comme l’a bien décrit le psychiatre Italien, est un psychopathe (violé dans sa puberté)et de plus en plus de français découvrent qu’il est schizophrène avec sa théorie du en même temps (comme d’être vigilant avec l’islam mais applaudir l’invasion et dire padamalgam…).
    La question fondamentale est : qui peut le déboulonner en 2022 ???

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *